07 janvier 2009

428 milliards pour l'économie, 1 milliard pour les pauvres

Certaines Une de sites d'actualité sont édifiantes.

16 commentaires:

  1. Devedjian ajoute des carrotes et des bananes et dit que ça fait des saucisses : les garanties bancaires ne sont PAS injectées dans l'économie...

    RépondreSupprimer
  2. Yes, ils mélangent tout... C'est surtout, d'ailleurs, le mélange des genres, leur spécialité...

    RépondreSupprimer
  3. "pourrait" c'est le conditionnel de pourrir ?

    Ah, les ...

    bésitos

    RépondreSupprimer
  4. Le pire c'est qu'avant, ils magouillaient dans l'ombre. A présent, plus besoin de se cacher: les pauvres sont et resteront pauvres, ils se sont fait une raison...

    RépondreSupprimer
  5. Bah, ils mènent une politique de droite et ne s'en cachent pas. La crise les a bien gênés un peu aux entournures, mais c'est déjà du passé.

    RépondreSupprimer
  6. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  7. les commentaires du nouvel obs sont assez fantastiques, c'est simple : on se croirait sur le site du figaro. Y en a qui trouvent que c'est encore trop donner à ces salauds de pauvres qui se complaisent dans l'assistance...Dites ? c'est normal cette envie de distribuer les mandales comme on file les milliards aux banques ?

    RépondreSupprimer
  8. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  9. J'ai effacé deux commentaires : le billet en cours n'a rien à voir Israël ou La Palestine.

    RépondreSupprimer
  10. Effectivement, c'est assez étonnant comme Print ecran;)

    RépondreSupprimer
  11. On peut aussi rappeler qu'avec une centaine d'euros, vous pouvez faire vivre un village pendant autant de temps (vous savez, les ptites "pubs" collées sur les boites de conserves à la boulangerie, qui vous demandent une piècette quand on lâche des milliards).

    RépondreSupprimer
  12. Envie de filer des mandales ? Oui, normal.
    Si l'assistanat les tentent tellement les lecteurs de l'Obs (censéments de gauche au passage mais bon) qu'ils n'hésitent pas. Démision et puis zou, RMI et à eux la belle vie , à 400 euros/mois.
    Pour revenir au sujet du billet, on peut dire que le taulier a été laconique mais l'image se suffit effectivement (même si Devedjian raconte n'importe quoi)

    RépondreSupprimer
  13. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  14. Cette une résume bien ce qu'est devenu notre pays. Les priorités qui sont définies ne font l'affaire que d'une clique d'hypocrites qui n'hésitent pas à recourir au mensonge éhonté. Regardez ce qui a été "accompli" en termes d'emploi: un alignement sur la flexicurité danoise nous dit-on. Vers le modèle britannique dans les faits. Parce que la crise actuelle indique bien sûr qu'il faut regarder vers nos amis anglais et américains...

    RépondreSupprimer
  15. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.