17 janvier 2009

Deux candidates ?

Hier mes potes blogueurs de gauche (tendance Motion E) se félicitaient de la possible candidature de Ségolène Royal pour les Européennes, comme tête de liste pour sa région.

Tim, par exemple, estime que Ségolène Royal est un parfait stratège car elle obligerait ainsi Martine Aubry à s’investir et à prendre la tête de la liste en région Nord.

D’un certain côté, on ne peut que se réjouir d’avoir des personnalités politiques de premier plan s’investir à fond dans les Européennes plutôt que d’y envoyer leurs seconds couteaux : ça renforce l’importance et l’image du Parlement Européen.

Néanmoins, à cause du « non cumul des mandats », je ne vois aucune des deux siéger à Strasbourg. Elles seraient donc obligées de démissionner juste après l’élection ce qui ne renforcerait pas « l’importance et l’image du Parlement Européen ». Ou elles prennent vraiment « Strasbourg » au sérieux (c’est là-bas que se débattent les trucs importants pour l’avenir) et quittent leurs fonctions locales, mais je n’y crois pas (les municipales datent d’un an et les régionales sont dans un an).

Tim nous dit : « Martine Aubry serait obligée de s’investir, ne voulant sûrement pas laisser le leadership de la campagne à Ségo. La nouvelle 1ère secrétaire serait donc obliger de tomber dans le piège. D’autre part, si jamais Martine Aubry refuse, cela risquerait d’être assez mal vu par pas mal de militants, et rendrait Aubry comme seule responsable d’un possible (probable ?) fiasco électoral. »

Le raisonnement est alambiqué ce que j’ai noté en commentaire chez Tim, commentaire auquel il a répondu sans me convaincre. Mais c'est assez connu : les supporters de Ségolène Royal pense qu'elle n'est jamais responsable des défaites qu'elle subit.

D’ailleurs, si j’étais Martine Aubry, je laisserais Ségolène Royal partir toute seule tout en jouant à fond l’appui du Parti. Si le PS prend une raclée (ce qui n’est pas à exclure, loin de là), Martine Aubry pourra toujours dire : « Ah ! J’aurais du me présenter, vous voyez bien que l'autre, là, ne fait pas une bonne candidate »…

Il faut bien rigoler avec les hypothèses... Ca me rappelle les dernières présidentielles lors qu’on faisait des prévisions à partir des sondages !

Toujours est-il que mes collègues se félicitent de l’excellent stratégie de Ségolène Royal qui oblige Martine Aubry à se lancer.

Si foutre dans la merde la Première Secrétaire de son propre parti politique doit être considéré comme de la stratégie, ça prouve que ce n’est même pas la peine d’espérer un miracle pour 2012…

On peut résumer la situation ainsi : ils espèrent tout simplement la défaite du PS pour la coller sur le dos de Martine Aubry en oubliant que cette défaite pourrait tout simplement être collective !

26 commentaires:

  1. C'est là que l'UMP fait plus fort: elle s'unit derrière un seul homme. C'est bien triste ces guéguerres intestines...

    RépondreSupprimer
  2. Oui. Plutôt quze lze tout sauf martine ou le tout sauf ségolène le ps devrait faire dans le "tous sauf nicolas"

    RépondreSupprimer
  3. très bien, surtout en rouge

    sinon, précéder les évènements pour feindre d'en être à l'origine, c'est pas un si gros niveau que ça un matière de tactique.
    à moins que l'idée soit d'atteindre l'"habileté sarkozyenne" qu'on envie tant?

    RépondreSupprimer
  4. Marc,

    Tu crois que ça donne envie ? Franchement...

    RépondreSupprimer
  5. Le PS fait (involontairement ?) le jeu du petit Nicolas. Moi, étant partisan de Bayrou (aie la volée de bois vert :-) )je m'en fous un peu.

    RépondreSupprimer
  6. Il faut battre la droite, donc il faut se présenter ! Cette histoire de stratégie/tactique, j' n'y entrave rien !

    RépondreSupprimer
  7. Jean,

    Pourtant nos potes blogueurs semblent spécialistes...

    RépondreSupprimer
  8. Rien ne sert de courir, il faut partir à point, disait l'autre !
    :-))

    C'est quand même étrange que Ségolène Royal ne puisse pas D'ABORD demander au PS, dont elle fait partie, si c'est bien elle la candidate, non ?
    Ca m'énerve les divisions, déjà à l'école, je n'aimais pas ça…
    :-))

    RépondreSupprimer
  9. Perso, je m'en moque. Je soutiens Royal depuis mars 2007 (on ne peut pas dire que c'était de l'opportunisme à cette époque où la Présidentielle semblait pliée !!!) et tout ce que je souhaite c'est qu'elle s'investisse à fond dans les Européennes, sous une forme ou sous une autre.
    Et qu'en échange Aubry fasse une place à la motion E dans les instances du PS.
    On aura besoin de tout le monde en 2012.
    NB : on regardera si, comme aux municipales, SR est toujours capable de ramener les couches populaires au PS (ouvriers et employés 16% pour Jospin en 2002, 49% pour Royal en 2007, excusez du peu...

    RépondreSupprimer
  10. "comme aux municipales"
    hein ?

    "Et qu'en échange Aubry fasse une place à la motion E dans les instances du PS"
    Ah oui ! Voilà un VRAI PROJET POLITIQUE.

    RépondreSupprimer
  11. ça devient vraiment saoulant de voir ces politiques se faire la guerre entre eux pour leur petits nombrils au lieu de penser à l'avenir de ceux qui les élisent. Comme tu dis, c'est mal parti pour 2012.

    RépondreSupprimer
  12. Faire de Tim un Ségolèniste c'est pas mal.
    Il livre son analyse sur une info et le voilà envoyé dans le camp des "supporters de Ségolène Royal qui pensent qu'elle n'est jamais responsable des défaites qu'elle subit".
    et les Européennes ça vous intéresse?
    Ah ben non, puisqu'on a déjà perdu!
    passionnant les blogs de gôche en ce début d'année!

    RépondreSupprimer
  13. Excellent billet. Qui contredit un peu ma thèse que le PS s'unit toujours quand il s'agit d'aller à la conquête de place électorale... locales ou européennes, qui sont les deux scrutins principaux des socialistes...

    Bon weekend

    RépondreSupprimer
  14. Franchement, parler de ça ou de la stratégie de Domenech... c'est kif kif : c'est aller chercher trop loin des explications qui n'ont pas lieu d'être.

    RépondreSupprimer
  15. Superpado,

    Où ai je fait de Tim un Ségoliste. Il a juste défendu la motion E sans apprécier SR ? Il n'y a pas que lui traite le sujet ?

    Et où est ton blog, qu'on puisse te donner des leçons ?

    RépondreSupprimer
  16. Bon, tout ça pour dire qu'on s'en fout un peu que Royal bouge. Strasbourg ou Washington même combat!

    Royal veut être tête de liste? Grand bien lui fasse mais alors elle devra siéger et être assidue. Pas démissioner juste après pour se moquer des électeurs.

    Et pui qui croit encore que nous envoyons des seconds couteaux au Parlement Européen? Harlem Désir second couteau? Benoit Hamon second couteau? Vincent Peillon second couteau? Je pensais que ces trois personnalités étaient des hommes politiques de premier plan! Mais peut-être me suis-je fourvoyé!

    RépondreSupprimer
  17. Nico,
    tu sais bien que je suis TOUT sauf Segoléniste.
    J'ai signé la motion E parce qu'elle s'affirmait comme sociale libérale et qu'il y avait une cohérence idéologique, ce que je n'ai pas vu dans les autres motions.
    Par rapport à mon billet, je ne me réjouis de rien, je fais juste une analyse de la stratégie de Ségo, que j'ai trouvé très futée, that's all.

    Par rapport à ton billet, pourquoi n'en as-tu pas donc profiter pour donner ton avis argumenté sur cette stratégie??? Car on reste un peu sur notre faim.

    @+!

    RépondreSupprimer
  18. Tim : tu as tord.
    L'avis de Nicolas est (je pense) très clair a propos de cette stratégie : IL NE DEVRAIT PAS Y AVOIR DE STRATEGIE ! et ce qu'elle soit bonne ou mauvaise. Il s'agit du même parti, nomdediou.

    RépondreSupprimer
  19. Tim,

    Je n'ai pas dit que c'est une stratégie, j'ai dit que vous disiez que c'est une bonne stratégie. Si c'est une stratégie, elle est destructrice et c'est ce que je marque en rouge.

    Benjii,

    Oui. C'est le MEME PARTI. On n'établit pas une pseudo stratégie pour dégommer la première secrétaire en espérant lui faire perdre des élections et quand on croit que le chef d'un courant mène cette stratégie, on lui botte les fesses.

    RépondreSupprimer
  20. Candidate ou pas, ce qui compte désormais et de respecter la vie privée des citoyens mais aussi des élus, non ?

    RépondreSupprimer
  21. Sympa ce dernier commentaire, je vois pas trop le rapport mais bon, après un bon pétard, peut-être yen a-t-il un???

    RépondreSupprimer
  22. Tim,

    On ne répond pas aux spams (ni aux trolls) des autres (sauf par mégarde, ce qui m'arrive souvent).

    RépondreSupprimer
  23. "les supporters de Ségolène Royal pense qu'elle n'est jamais responsable des défaites qu'elle subit."
    Normal non ? Elle-même considèrant qu'elle ne subit jamais la moindre défaite.

    RépondreSupprimer
  24. Moi je pense que les européennes c'est le moment de lancer des jeunes à des postes qui sont quand même important pour construire l'Europe de demain. Moi j'ai fait la connaissance d'un candidat à l'investiture Farid ECHEIKR !! Franchement j'adore l'Homme et les idées... Pour une fois j'espère que mon parti fera preuve de modernité. www.echeikr.eu un site simple mais pros comme lui !!

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.