06 janvier 2009

Le chaîne des six livres

J’ai le plaisir et l’honneur d’annoncer par mon lectorat méritant que je suis tagué par un voisin. Il s’agit de citer six livres et de dire pourquoi.

Premier livre : la Bible.

C’est bien normal de citer la Bible en ces temps de crise économique et de progrès technologiques. En effet, nous n’avons plus d’annuaire téléphonique à la maison et il est totalement inefficace de taper sur la tête d’un libéral avec www.pagesblanches.fr ! Certains de mes lecteurs incultes trouveront bien une vieille bible chez eux.

Il y a une dizaine d’années, on pouvait leur taper dessus avec des Minitels mais ça laissait des traces.

Deuxième livre : Achille Talon et l’archipel de Sanzunron.

J’adore Achille Talon et les boissons bues par son papa à lui. Alors quand il fait un livre à la gloire du libéralisme et de notre système bancaire, ça mérite d’être signalé.

Troisième livre : le Standinge par San-Antonio

Dans ma précédente participation à une chaîne littéraire, j’avais dit pourquoi. Je ne vais pas recommencer.

Quatrième livre : Béru et ses dames, par San-Antonio

Suite à ma précédente chaîne de blog, Michou qui fréquente les mêmes blogs et les mêmes bistros que moi et qui connaît bien la police, notamment les cellules de dégrisement au commissariat de Bicêtre, m’avait dit : « tu aurais pu citer Béru et ses dames à la place du Standinge, c’est aussi un très bon Béru ».

Cinquième livre : le petit Larousse

C’est un excellent atout pour les blogueurs qui se posent des questions con qui veulent palier à des lacunes en orthographe sans savoir combien de l il faut à pallier pour franchir l’étage et pour leur rappeler, bordel, qu’on ne dit pas « palier à quelque chose » mais « pallier quelque chose ».
Cet excellent livre nous apprend aussi que dans l’expression « Vive les femmes nues » on peut écrire indifféremment « Vive les blondes nues » ou « Vivent les rousses nues ».

Sixième livre : les dessous de la presse people dans la collection des Brigade Mondaine.

Vous n’avez qu’à lire la page 26 pour savoir pourquoi.

Il me reste à taguer des gens. Disons six personnes.

Le premier nous est offert par la fonction « Next Blog » de blogger. Le deuxième est Filaplomb (il trouvera bien six nouvelles à présenter). Le troisième est Gaël (c’est juste pour savoir s’il lit autre chose que des bandes dessinées). Le quatrième est Balmeyer (mais c’est uniquement pour lui donner des points pour qu’il passe devant Dorham dans le classement Wikio afin qu’il rejoigne sa chère et tendre). Le cinquième sera Irène parce que le sixième sera mémé Kamizole.

10 commentaires:

  1. Ca m'arrange de pas être tagé, j'ai pas fini de colorier

    RépondreSupprimer
  2. C'est pour ça que j'ai évité.

    RépondreSupprimer
  3. mais tu nm'avais pas déjà tagué sur ce truc il y a quelques temps ?

    RépondreSupprimer
  4. Je note par ailleurs qu'il faut que j'aille commenter chez toi pour que tu lises mes billets...

    RépondreSupprimer
  5. mais non j'avais lu pendant que tu lisais chez moi !

    RépondreSupprimer
  6. Au fait ! Je n'ai pas vu beaucoup de poursuites à cette chaine !

    RépondreSupprimer
  7. Effectivement, je n'ai pas vu le tag... Je vais poursuivre, en faisant selon la méthode Kamizole : tirage au sort sur ma liste... puisque des pesonnes faisaient "snif-snif" de n'être pas chosies...

    Tu as raison : San Antonio fait partie de notre culture. Enfin, faisait... J'avais commencé à lire Lls extraits donnés par Le Monde de la version du fiston : il n'a retenu que le cul !

    Sinon la truculence de Frédéric Dard, ses inventions langagières - de mémoire : un demi négligé : sans "faux-col ! je traduis "pour les nuls"... sans mousse - et la description des personnages, Béru ou le "Vieux" et j'ai oublié le nom d'un autre, sont une petite merveille. Plus l'argomuche où j'ai pris force leçons.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.