14 janvier 2009

Julien Dray et l'Est Républicain complètement à l'Ouest

Ainsi la presse et la blogosphère sont en émoi suite à la publication sur le site web de l’Est Républicain d’une copie du rapport machin qui détaille les mouvements de fonds sur les comptes de Julien Dray. C’est absolument lamentable et les personnes à l’origine de ça mériteraient probablement des baffes.

Le plus drôle dans l’histoire est qu’un canard donne en pâture le nom d’une magistrate qui aurait fourni à ce quotidien le rapport en question. Il mériterait aussi des baffes : comme pour Julien Dray, aucune culpabilité n’est prouvée, ni même sérieusement crédible.

Le processus est lamentable, disais-je. Je crois d’ailleurs que c’est une première fois que ça arrive, qu’un tel document personnel et confidentiel d’un personnage public soit diffusé. On avait bien déjà eu quelques extraits de documents importants, comme la fiche d’imposition d’un ancien patron de Peugeot (Jacques Calvet, de mémoire) par le Canard Enchaîné, mais là, les bornes sont dépassées… Tant qu’à faire, ils auraient pu donner ses codes internet d’accès à ses comptes bancaires qu’on puisse vérifier nous-mêmes !

C’est lamentable.

« Et si c’était arriver à une personnalité de droite, quelle aurait été votre réaction, à vous sympathiques gauchistes ? » Ce type de questions commence à fuser chez nos trolls favoris. Mais la question est mauvaise, très mauvaise : ça n’est pas arrivé à une personnalité de droite mais uniquement à une, et une seule, personnalité de gauche.

En outre, à la lecture du document, on se demande si c’est bien Julien Dray qui est visé mais pas, plutôt, Désirs d’Avenir dans sa totalité et donc, probablement, Ségolène Royal. Son nom figure à deux reprises, dont une fois de manière manuscrite, et Pierre Bergé est souvent cité (c’est un des soutiens financiers de DA, je crois).

C’est lamentable.

Mais par delà ce point (la diffusion par l'Est Républicain), certains journalistes ou blogueurs, à la lecture de ce document, exploitent déjà la prétendue culpabilité de Julien Dray. Des zozos en sont déjà à éplucher les dépenses de Dray (comme si, avec un salaire de député et les à-côtés, il ne pouvait investir dans une montre à 30000€, et comme si, surtout, ça nous regardait).

J’ai même vu un connard qui se demandait comment Dray pouvait être à gauche avec de tels revenus. Avec le raisonnement de ces trous du cul, ce sont tous les députés de gauche qui devraient renoncer à leurs salaires ou changer de camp.

Tous ceux qui ont défendu la candidature de celui qui voulait nous faire travailler plus pour gagner plus et qui a presque triplé son salaire un peu après être arrivé à l’Elysée.

C’est lamentable et ils sont grotesques.

57 commentaires:

  1. Oui, il n'y a qu'à gauche que le fric est sale....
    Franchement la gauche est mal barrée. déjà qu'elle a du mal à assumer les années fric des années 80....
    En somme elle doit faire face à ses contradictions. pour le plus grand plaisir de l'elysée

    RépondreSupprimer
  2. Nicolas ( j'espère que là blogogogole va pas me chier dans les pattes), tu as raison.

    Est ce qu'on a vu des PDF sur l'affaire UIMM disponible dans un journal ou un site Web ?

    Je vois des petits cons faire du buzz facile sur leur blog alors qu'ils ne se posent pas de questions sur d'autres sujets qui demandent plus de temps de cerveau.

    RépondreSupprimer
  3. Oui je suis assez d'accord avec elmone surtout en cette période de crise profonde du capitalisme où la gauche devrait profiter de la crise pour proposer et mener le débat. Au lieu de ça....

    RépondreSupprimer
  4. toto (et sa blague)14 janvier, 2009 20:47

    C'est vrai c'est pas normal, mais bon, on dirait qu'il claque un max quand même, la cb elle chauffe en permanence là, en fait, il a toute sa place au gouvernement !

    RépondreSupprimer
  5. Oui, lamentable et grotesque ! Berk !

    RépondreSupprimer
  6. Il y avait eu la feuille d'impôt de Chaban Delmas aussi.
    Ils doivent avoir un spécialiste des coups tordus à l'œuvre, comme ce type qui travaillait pour G.W.Bush, Karl Rove…

    RépondreSupprimer
  7. ” Je suis la gauche, la vraie. Je suis populaire, au sens où je vis avec le peuple, celui qui gagne 8 000 francs par mois, qui galère dans les transports en commun et qui vit dans des quartiers difficiles ”
    Julien Dray

    RépondreSupprimer
  8. Je ne sais pas si tu as raison dans ta qualification de trolls pour ceux qui demandent ce qui se serait passer si c'était une personnalité de droite qui était prise la main dans le sac. Je crois qu'à droite comme à gauche, si ce qui est repproché à Dray est avéré, c'est grave et dangereux pour l'idée de démocratie républicaine respectable et responsable.

    Mais là où je te suis, c'est que si est ce qui reproché à Dray est fantaisiste est érroné, cette chasse à l'homme, détestable en tant que telle au départ, est encore plus inqualifiable.
    Et que peut être, sans être troll, on peut se demander si cette légitime demande d'humanité vis à vis d'une victime d'une vindicte populaire peut aussi se voir pour une personnalité de droite si celle ci est victime de la même cabale que Dray aujourd'hui.

    Et sur cette question, tu as raison de dire qu'aujourd'hui, ce n'est pas une personne 'de droite', mais une haute personnalité (pour qui j'ai plutôt du respect) du parti socialiste qui est mise en cause.
    Attendons voir la prochaine fois.

    Toutes les personnes qui ne votent pas à gauche et qui viennent te rendre visite ne sont pas que des trolls, hein Nicolas ;-) (surtout quand sur le fond, on ne peut pas dire qu'elles soient totalement en désaccord avec ces légitimes demandes de respect de la personne que tu édictes...)

    Bonne soirée (depuis la Bourgogne, le Chardonnay et le Pinot Noir, c'est bon aussi)

    RépondreSupprimer
  9. autrement ce qu'il y a de choquant aussi c'est qu'il n'y a pas que Julien Dray qui soit mis en cause dans cette note mais aussi des anonymes aussi.

    Enfin bref alors qu'aucune mise en examen n'est prononcée les pièces du dossier se promènent...

    RépondreSupprimer
  10. rien à voir mais ça me parait pourtant essentiel:
    http://sauce.over-blog.org/article-26786502.html

    RépondreSupprimer
  11. David75

    Clap clap pour ce coup de gueule.
    Bien écrit avec de bons mots et de bonnes phrases comme j'aime ..

    RépondreSupprimer
  12. David75

    C'est vrai que ceux qui pensent que pour être de gauche il faut détester l'argent et ne pas avoir des envies de se faire plaisir quand on a les moyens,, ce sont en effet des trous du cul.
    On peut même être riche et être un élu de gauche ce n'est ni immoral ni interdit et ce n'est pas incompatible non plus, ce qui compte ce sont les lois qu'ils votent qui comptent.
    Ce qui est débile par contre c'est de voter à droite quand on a pas le sou comme disait Brel.

    RépondreSupprimer
  13. Cher Nicolas, n'es-tu pas celui qui écrivait que Julien Dray etait un de tes favoris pour la Course à l'Investiture et qu'il t'avait réconcilié avec le PS et la Politique ? Comme tu l'avais interviewé une première fois, peux-tu remettre ça une seconde fois pour t'éviter de distribuer des baffes à droite et à "gauche" ? Avec un pareil scoop : pas de doute, tu consoliderais ta première place au Hit-Parade.

    RépondreSupprimer
  14. la chasse a l'homme est detestable masi reconnaissons que beaucoup se sont gauffrés sur la rolex a nico ou la bague à dati etc etc...juste renversement des pendules....le fond des choses est beaucoup moins drole certes...sur la confidentialité qui n'existe plus en France dans n'importe quel service ...fouillez autour de vous , vous verrez bien que nombre d'infos souvent confidentielles passent..;elles sont moins "graves" pour des gens qui sont moins "connus"...ca va de la sécu , au secrétariat de tel admin ou dans certains services ...la langue travaille....ce que dans mon boulot je regrette profondément...un courrier arrive quelque part que déjà quelques uns font les commentaires du contenu...

    RépondreSupprimer
  15. Elmone,

    S'il ne devrait pas y avoir de riche à gauche, je propose qu'on interdise aux pauvres de voter à droite.

    Dagrouik,

    Oui, des cons !

    Stef,

    Oui, l'affaire est balancée "au bon moment".

    Toto,

    Et alors ? Tu fais donc partie de ces cons qui lui chient de dessus.

    Jean,

    Ouais.

    Le Coucou,

    Ouais... Un spécialiste...

    FalconHill,

    1. Si c'est avéré, c'est grave. Un peu comme les conditions de la vente de l'appartement de NS à Neuilly.

    2. Je n'insulte que les abrutis qui lui tombent dessus, pas mes visiteurs de droite préférés !

    Gäel,

    D'un autre côté, accuser des anonymes, ça ne leur porte pas forcément préjudice !

    Martin,

    Tu n'as pas honte de spammer ?

    David,

    Oui... Quand les pauvres voteront à gauche, on pourra critiquer les types de gauche qui ont du pognon.

    Bibi,

    Je ne vais pas changer d'avis quand un connard comme toi me provoque. C'est bon ? Tu as eu ton insulte, tu es content ?

    Domi,

    Oui, certains ont rigolé sur la Rolex ou la bague (pas moi, d'ailleurs), pas sur le détail de leurs comptes en banque.

    RépondreSupprimer
  16. Tu as raison sur l'appartement de Neuilly, et le silence sur cette affaire est tout simplement scandaleux.
    Mais attention à l'écueil, Nicolas, de réponse à une affaire par une autre affaire. La liste serait longue, malheureusement...

    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  17. FalconHill,

    Il ne s'agit pas vraiment de répondre à une affaire par une affaire, dans le sens où je ne voulais "te l'envoyer dans les dents" et surtout où je ne suis pas en train de faire une liste, qui serait longue, comme tu le dis.

    Je relativise juste une affaire.

    RépondreSupprimer
  18. Relativiser, ça me semble être le mot juste dans cette histoire. Relativiser, et comme on le dit aussi, humaniser. Parce que ces meutes de chiens enragés, c'est assez abject...
    J'ai toujours le souvenir de l'enfant qui regardait l'ouverture du JT un 1er Mai 1993...

    Bonne journée à toi (et c'est bon, j'ai rien pris dans les dents : je pourrais passer une bonne journée ^__^)

    RépondreSupprimer
  19. Ah non ! Je ne lui chies pas dessus, je dis qu'il a toute sa place au gvt, mais là, c'est juste un peu trop tard dans le timing (si je peux me permettre l'allusion horlogère).

    RépondreSupprimer
  20. A gauche, il y a un vrai problème avec l'argent, la relation avec l'argent n'est pas naturelle, saine...il n'y a qu'à voir les déclarations des têtes du PS.

    RépondreSupprimer
  21. Je persiste: l'exigence de solidarité dans vos billets, Nicolas, et vos réactions agressives envers les gens qui "lui chient dessus" desservent J.D et la Gauche. Tant qu'on n'aura pas les conclusions de l'enquête, mieux vaudrait faire le gros dos et attendre, ou à la limite rappeler ce que J.D a fait de bien, ce qu'un homme de droite n'aurait pas fait s'il avait été à sa place dans son travail d'élu.
    S'il a commis un délit en plongeant dans les caisses, eh bien il ne sera pas le premier, ni le dernier, mais ce n'est pas politiquement défendable.
    Et, au risque de recevoir des baffes aussi, je dirais que ces élus de gauche bling bling, pognon et tic tac me sont de moins en moins sympathiques.

    Suzanne

    RépondreSupprimer
  22. Suzanne,

    Les pauvres qui votent à droite me sont de moins en moins sympathique.

    "vos réactions agressives envers les gens qui "lui chient dessus" desservent J.D et la Gauche" :
    1. Dans le billet, mes "insultes" se limite aux gugusses qui font la relation entre le fait d'avoir du pognon et être à gauche.
    2. Mes réactions ne desservent rien (je n'ai pas un million de lecteurs).

    RépondreSupprimer
  23. "Les pauvres qui votent à droite me sont de moins en moins sympathiques."
    C'est la question, là ?

    Mes réactions ne desservent rien (je n'ai pas un million de lecteurs)
    à voir.
    Pourquoi mettre tant d'acharnement à défendre quelqu'un qui n'est peut-être pas défendable? En gros, si quelqu'un de gauche défend un pourri, et qu'il défend sciemment un pourri, ceux qui vont lire ça se diront "eh ben tiens, comme ils se tiennent les coudes, va, droite gauche c'est tous pareil, ils veulent le pouvoir et le pognon, et c'est tous les mêmes pourris".
    Ce n'est pas pour autant qu'on demande au gens de gauche (les électeurs de gauche sont en majorité des gens des classes moyennes, pas des ouvriers)de faire voeu de pauvreté. Mais quand même, il y a de plus en plus de déçus de la Gauche à cause de ça, parce qu'on ne voit plus de différence entre cette gauche libérale, opportuniste, cynique, floue et indéterminée.

    Suzanne

    RépondreSupprimer
  24. ... plus de différence entre cette gauche sans projet (il n'y a qu'à voir le premier post du blog de Fabius, c'est du moisi, du renfermé, du pitoyable) et ce qu'elle combattait et portait comme projet autrefois.

    Suzanne.

    RépondreSupprimer
  25. et, tiens, ce matin, j'ai entendu ça au bar en allant chercher le journal:

    "En tout cas, moi j'ai jamais voté à droite, sauf pour Chirac une fois comme tout le monde, je voterai jamais pour le Julien des montres ou Segolène ste menteuse qui dit qu'elle a fait des promesses juste pour se faire élire, et qu'a même pas honte de le dire".

    RépondreSupprimer
  26. Suzanne,

    Je ne défends pas spécialement Dray, je réagis à des propos que j'ai entendus sur certains blogs. Si mon billet peut avoir une seule influence c'est celle d'empêcher d'autres blogueurs de traiter le sujet en chargeant Dray.

    Par contre, l'essentiel de mes lecteurs sont politisés, que je défendre Dray ne servirait à rien.

    "C'est la question, là ? " Non, ce n'est pas la question, mais c'est ma réponse !

    Ca fait 25 ans qu'on parle de la gauche caviar : quand un problème est insoluble, il ne faut pas tenter de le résoudre. Une personnalité politique influente, sauf exceptions, a nécessairement un revenu assez important (pour 15000 raisons dont le fait que s'il a réussi dans la vie politique, il n'y a pas de raison qu'il ne réussisse pas d'un point de vue personnel et professionnel).

    Ca crée effectivement un problème de communication, mais je ne vais pas arrêter de tenir mon blog de gauche sous prétexte que je gagne plus (bien plus) que le salaire médian.

    RépondreSupprimer
  27. Suzanne,

    Je suis parfaitement d'accord sur votre commentaire "la gauche sans projet". Il est temps qu'elle se remette au boulot et propose un projet de société et pas les éternelles mesurettes techniques impossible à mettre en oeuvre.

    Anonyme (Suzanne, je suppose),

    1. Le "Julien" des montres est surtout connu pour ça depuis que ces copains de gauche en parlent.
    Dans un commentaire, plus haut, on me demandait de dire du bien de Dray. Je vais le faire : c'est le seul type connu uniquement par son travail de député de puis 20 ans (il n'a jamais été ministre ni mené une campagne de niveau national).
    2. A propos de SR, je suis à peu près d'accord avec le quidam.

    RépondreSupprimer
  28. "15000 raisons dont le fait que s'il a réussi dans la vie politique, il n'y a pas de raison qu'il ne réussisse pas d'un point de vue personnel et professionnel"

    C'est vrai.
    Vu comme ça, c'est vrai, et ça explique bien que des tas de gens de gauche, enfin, de l'ancienne gauche, se sentent largués, vraiment largués, parce que quand on croit (enfin, croyait) que la Gauche pouvait apporter autre chose aux gens, j'ose à peine penser à des mots comme idéal, humanisme, socialisme, on ne se retrouve plus du tout dans ce que disent, font, montrent d'eux, les politiciens de gauche.

    Que dire d'autre ? Vous êtes cohérent, et vous avez raison.

    Suzanne

    RépondreSupprimer
  29. Suzanne,

    Je ne sais pas si je suis cohérent mais ne croyez pas que je suis satisfait.

    Prenez notre brave facteur issu de la vraie gauche, si un jour il est élu Président de la République, il pourra toujours faire don de son salaire à des oeuvres, il n'empêche qu'il n'aura pas de difficulté à se nourrir, se loger, se véhiculer, ... Quelles que soient ses bons sentiments, ses rapports "avec le peuple" auront vite changé.

    D'ailleurs il est facteur à Neuilly !

    ;-) si je puis me permettre.

    Mais ça pose un vrai problème. Je suis bon pote avec des Ségolistes. Ils sont persuadés que Ségolène Royal a un bon contact avec "le peuple". D'ailleurs, quand nous avions interviewé Julien Dray, il reprenait ça à propos de lui et de sa chef. Je ne peux pas argumenter avec eux que c'est une "vue de l'esprit" (on tombe alors dans l'irrationnel), d'autant que le patrimoine de Ségolène Royal avait fait la une de la presse...

    On en revient à ce qu'on disait au début : il faut que la gauche se "décomplexifie" de son rapport avec le pognon (d'ailleurs "le peuple" en question aime bien les paillettes... et les Rolex, les Raybannes, ...) et arrive à travailler sur le projet de société.

    RépondreSupprimer
  30. Très difficile d'être de gauche et d'avoir de l'argent. Ya qu'à voir au PS, si vous avez le malheur de dire que vous gagné plus de 2000 euros par mois, on vous traite de gars de droite...
    Plus généralement, il y a un problème de rapport à l'argent en France

    RépondreSupprimer
  31. Pas encore lu les 32 commentaires précédents :
    C'est quand même vachement étonnant pour la presse de sortir ce document. L'accès aux comptes persos et la mise en vitrine des dépenses d'un député. Manquerait plus que cette montre ait été achetée pour en faire cadeau au petit président qui nous gouverne (mais qui a cependant de bien grandes poches !!!).
    Plus étonnant encore qu'on apprenne directement la source du "journaliste" en question ! Voilà de la bonne presse comme on l'aime, respectueuse des libertés publiques te de la Loi !!!
    Rebaptisons l'Est Républicain d'un autre nom !!!
    :-))

    RépondreSupprimer
  32. "Est ce qu'on a vu des PDF sur l'affaire UIMM disponible dans un journal ou un site Web ?"

    Non en effet, et on n'en verra pas pour l'unique raison que les syndicats ont largement croqué de la manne financière !!

    RépondreSupprimer
  33. Tu vois, pour une fois je partage ton avis.

    J'ajoute que le mode de saisine comme de fonctionnement du Tracfin me semble assez peu conforme à l'état de droit et à la séparation des pouvoirs. Ca n'est pas sans rapport avec cette situation grotesque.

    RépondreSupprimer
  34. Rubin,

    Tu as raison de partager mon avis. D'ailleurs, je n'ai pas étudier le mode de saisine et de fonctionnement du Tracfin, mais je pense que je pourrais assez facilement partager le tien.

    RépondreSupprimer
  35. Je prévois de me fendre d'un billet à ce sujet. Le temps manque, hélas.

    RépondreSupprimer
  36. Sur le site de Tracfin, on trouve la liste des personnes habilitées à faire une "déclaration de soupçon" et ça fait du monde ! Même si l'objectif est sain (lutter contre le blanchiment), ca ressemble fort à une cellule de dénonciation publique, vu comme ça !
    Du coup, il manque une info essentielle : qui a dénoncé Julien Dray auprès de Tracfin !!!
    Au boulot, les journalistes !!!

    Sur le même site, on trouve aussi ce fort joli passage :
    «TRACFIN est tenu par la loi de protéger les informations confidentielles recueillies. Des mesures de sécurité rigoureuses, s'appuyant sur des mécanismes réglementaires et des modalités pratiques adaptées permettent de s'y conformer .»
    C'est sûr que là, je rigole !!!
    :-))

    RépondreSupprimer
  37. Poireau,

    Dans le cas précis de Dray, je crois que ce sont les banques qui ont fait les déclarations car au delà d'un certain montant de mouvements financiers, elles en ont l'obligation.

    D'ailleurs, c'est rigolo de faire semblant de croire qu'un type comme Dray, député réputé pour son assiduité, ne le sache pas...

    RépondreSupprimer
  38. ” Je suis la gauche, la vraie. Je suis populaire, au sens où je vis avec le peuple, celui qui gagne 8 000 francs par mois, qui galère dans les transports en commun et qui vit dans des quartiers difficiles ”
    Julien Dray (entretien, le Figaro)

    RépondreSupprimer
  39. ” Je suis la gauche, la vraie. Je suis populaire, au sens où je vis avec le peuple, celui qui gagne 8 000 francs par mois, qui galère dans les transports en commun et qui vit dans des quartiers difficiles ”
    Julien Dray (entretien, le Figaro)

    RépondreSupprimer
  40. ” Je suis la gauche, la vraie. Je suis populaire, au sens où je vis avec le peuple, celui qui gagne 8 000 francs par mois, qui galère dans les transports en commun et qui vit dans des quartiers difficiles ”
    Julien Dray (entretien, le Figaro)

    RépondreSupprimer
  41. ” Je suis la gauche, la vraie. Je suis populaire, au sens où je vis avec le peuple, celui qui gagne 8 000 francs par mois, qui galère dans les transports en commun et qui vit dans des quartiers difficiles ”
    Julien Dray (entretien, le Figaro)

    RépondreSupprimer
  42. ” Je suis la gauche, la vraie. Je suis populaire, au sens où je vis avec le peuple, celui qui gagne 8 000 francs par mois, qui galère dans les transports en commun et qui vit dans des quartiers difficiles ”
    Julien Dray (entretien, le Figaro)

    RépondreSupprimer
  43. ” Je suis la gauche, la vraie. Je suis populaire, au sens où je vis avec le peuple, celui qui gagne 8 000 francs par mois, qui galère dans les transports en commun et qui vit dans des quartiers difficiles ”
    Julien Dray (entretien, le Figaro)

    RépondreSupprimer
  44. Il n'a pas envie de vomir, quand il regarde dans son miroire le matin ? (dans la salle de bain du Crillon)

    RépondreSupprimer
  45. miroir, sans e, pardon.

    RépondreSupprimer
  46. Non, juste en lisant les commentaires sur ce blog.

    RépondreSupprimer
  47. C'est vrai, Nicolas, il ne faudrait pas lui demander d'être cohérent... Ah, non surtout pas !
    Ne pas lui demander d'être honnête, à cet élu...

    Surtout ne se mettre en tête de lutter contre la corruption, ça risquerait de reveiller Hitlaaaaire...

    C'est "nauséabond" ! Bou hou ! ça rappelle les Zeure ssssombres de listoaaaire !

    Avec cette excuse, les pourritures de la Caste de notre chere ripoublique continuent de pisser sur la tête du pauvre (avec une certaine Hutzpah, je dois dire !)

    Vous n'êtes pas fatigués de votre cécité ? de vos mensonges ?

    RépondreSupprimer
  48. bONJOUR

    Entièrement d'accord avec ton billet Nico

    Ces anonymes de la note Tracfin, moi, j'en connais certain, qui aujourd'hui ont peur, eu égard aux insultes qu'à pu recevoir ce député, d'être identifié puisque jusqu'à leur adresse personnelle a été délivrée à la vindict dans la presse...
    C'est là où devrait s'appliquer le droit fondamental à la présomption d'innocence que vient bafoué stupidement la fondamentale liberté d'expression (si liberté il y avait ???) de la Presse.
    Pourtant, un enfant responsable aurait décidé de cacher véritablement les noms de famille et adresse au marqueur noir, et non d'un ersatz de camouflage qui ferait apparaître les noms comme le nez au milieu de la figure...
    Et puis trés sincèrement, qu'est ce qu'on en a à foutre des dépenses de Juju.... Est ce parce qu'il s'achète une montre à X dizaines de milliers d'euros qu'il n'est pas plus proche du peuple qui souffre que X député ou ministre de droite ?
    Il existe décidemment des affaires dirigées, j'en vux pour preuve le train de vie de certains dirigeants français en place qui sont nettement supérieur à l'irréaliste note Tracfin, et personne ne rue dans les brancards...

    RépondreSupprimer
  49. Anonyme,

    Alors, toujours aussi con ?

    Hervé,

    Oui, lamentable.

    RépondreSupprimer
  50. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  51. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  52. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  53. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  54. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer