30 janvier 2009

Deux millions dans la rue

Mes copains blogueurs, comme Rébus, Romain, Marc, Mathieu (et tant d’autres, mais je ne vais pas vider mon netvibes ici !) se réjouissent de la réussite de la grève et je m’associe à eux !

Mais c’est le billet de Peuples qui me fait réagir : il est optimiste. « Ce soir, je suis simplement heureux, j'ai l'impression que deux années d'humiliations ont été lavées en une seule journée, au moins sur le plan symbolique ».

Je comprends bien ce qu’il veut dire : ça fait plaisir de voir les gens debout. Mais ça n’empêche pas à l’équipe gouvernementale de n’en faire qu’à sa tête…

Hasard ou pas, dans ce netvibes, le blog de Peuples est voisin d’une annexe de Sarkofrance, ce qui fait que j’ai lu Peuples juste après avoir bouclé la lecture de ce billet de Juan qui donne encore une preuve que l’équipe gouvernementale est bien loin de la vraie vie.

10 commentaires:

  1. J'ai lu quelque part que 26 % des fonctionnaires avaient fait grève : si ça c'est un succès, je me demande à quoi doit ressembler un échec.

    RépondreSupprimer
  2. Le gouvernement n'en fera qu'à sa tête s'il trouve des syndicats "responsables" genre CFDT qui a mon avis servira la soupe au nain gesticulateur avant la fin de la semaine prochaine.

    RépondreSupprimer
  3. Non non, il s'agit de LEUR vraie vie.

    RépondreSupprimer
  4. Didier,

    Je ne sais pas répondre à la question. On pourrait négocier. Par exemple, les syndicats indiquent que c'est le chiffre fourni par "la police" pas par "eux". Globalement, le ministère prend le taux de fonctionnaires qui ont fait grève mais pas le nombre de gens qui auraient du travailler ce jour là (le ministère ne prend pas en compte les congés, les formations, les gens qui ont le jeudi comme jour de repos, ...). Ils arrivent ainsi à plus de 40% (44, de mémoire) ce qui ne semble pas mal si on considère qu'un certain nombre de fonctionnaire ne peuvent pas faire grève car ils ont des permanence à assurer (hôpitaux, sécurité, ...). Mais on ne va pas négocier. D'autant que vous rigoler vous-mêmes de ces éternelles batailles de chiffre sur votre blog.

    Ce qui "réjouit" mes potes, c'est le nombre de manifestant, pas celui de grévistes.

    RépondreSupprimer
  5. Etiam,

    On a des idées assez proches sur la CFDT, semble-t-il !

    Homer,

    Ah ! C'est donc ça.

    RépondreSupprimer
  6. C'te photo ! :)
    Sarko joue dans sa bulle...

    RépondreSupprimer
  7. Pour Didier Goux, il convient de signaler que pour une fois et cel ne s'était pas vu depuis un bout de temps, les salariés du privé ont fait grève et ont défilé. Ça fait tout de suite plus de monde !

    Oui, ça faisait du bien de voir les manifs. Il faudrait analyser pourquoi cette joie soudaine alors que ce n'est pas la première manif depuis l'élection… :-))

    RépondreSupprimer
  8. nico,à chaque moment ses émotions, j'étais réellement heureux hier soir, et l'armagnac 92 pour accompagner était excellent. mais je suis pour une radicalisation du mouvement, billets à suivre....

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour ! Si vous avez besoin d'un montage pour illustrer un de vos articles, n'hésitez pas ! Je défend la liberté d'expression... à ma façon !
    Cordialement.

    RépondreSupprimer
  10. Didier
    Je pense que vous connaissez mal les systèmes de controle dans les administrations.
    Les pointeuses n' incluent chaque jour que les actifs du jour , hors R.T.T ,vacances ...
    Le chiffre de grèvistes est donc
    très facilement controlables et il est certain
    que tous les syndicats les ont en mains.
    Ils préfèrent ne pas en parler...
    Amicalement
    Philippe

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.