06 janvier 2009

Actualité en fanfare, début 2009 !

Amusant ! Alors qu’on reparle de la réforme de l’audiovisuel, avec la nomination directe du Président de France Télévision par le Président de la République, on apprend maintenant que Nicolas Sarkozy envisagerait la suppression du juge d’instruction.

En d’autres termes, les enquêtes et autres machins seraient directement menés et décidées par le parquet qui dépend directement du pouvoir.

On se retrouverait ainsi avec l’information « publique » et la justice totalement dirigées par le pouvoir.

Pendant les élections, il y en a qui appelaient à voter pour Nicolas Sarkozy pour le progrès. Bravo.

Parallèlement, un nouveau secrétaire d’état à l’économie numérique est ou va être nommé. Il s’agirait de Frédéric Lefebvre communiquant en chef de l’UMP. Allez lire les blogs de mes copains de gauche : à peu près tous rigolent d’une interview qu’il a tenue (et que je n’ai pas encore eu le temps d’écouter). Il ferait preuve d’une totale ignorance de ce qu’est le web 2.0.

Nous aussi, d’ailleurs, mais on n’est pas payés pour ça !

Tant que j’y suis, allez donc lire les blogs de ces copains qui parlent aussi beaucoup d’une interview de Christine Lagarde (que je n’ai pas encore écoutée, non plus), Ministresse de l’Economie qui semble se réjouir de l’hiver qui permettrait de relancer la consommation ! Pauvres, achetez des manteaux ! Elle a juste oublié les gens qui mourraient de froid ou, plus simplement, se terraient chez eux (ou dans leurs tentes…), frigorifiés et affamés. Dagrouik en parle, par exemple. Marc donne la vidéo.

J’ai gardé la bonne nouvelle pour la fin. Le débat sur le travail dominical à l’Assemblée Nationale semble repoussé.

9 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  3. Je ne sais pas ce qui me pousse à revenir ici, à chaque fois j'en repars la peur au ventre ou énervé.

    (ce n'est aucunement un reproche)

    RépondreSupprimer
  4. Quand j'ai lu le coup des juges d'instruction en rentrant du taf, j'ai cru avoir mal compris, me disant "nan, même eux, z'oseraient pas". Ben si pourtant...

    RépondreSupprimer
  5. Cette affaire de suppression du juge d'instruction, si elle se confirme, sans indépendance complète du parquet, sera un pas de plus vers la république bananière. Inacceptable!

    RépondreSupprimer
  6. mais c'est quoi ce pays....pire qu'ici hein dis!..

    RépondreSupprimer
  7. Anonyme,

    Je vire tes coms. Je ne tiens pas à me taper un procès parce que tu juges utile d'insulter des ministres, connard.

    Dia,

    Désolé !

    Rébus,

    J'ai été débordé par le taf toute la journée mais dès que je mettais l'oeil sur les news, je n'y croyais pas.

    Le coucou,

    Oui...

    Menfin,

    Je ne sais pas...

    RépondreSupprimer
  8. Si il n'y avait que la suppression du juge d'instruction....:

    Que sont nos libertés devenues ?
    Depuis quelques semaines, la Justice utilise à répétition des procédures “extraordinaires” ou “inhabituelles”… Bel euphémisme !

    Depuis quelques semaines, les forces de l’ordre s’affranchissent de toute mesure et parfois même se dispensent d’appliquer les règlements en vigueur.

    Et ensuite, la hiérarchie judiciaire, la hiérarchie policière, font des commentaires alambiqués ou bien rédigent des Circulaires de rappel….

    Mais le mal est fait !!!!!

    Rappelons le “mandat d’amener” à l’encontre d’un ex- directeur de Libération.

    Le Premier Président de la Cour d’Appel a demandé des “explications”….

    Puis le Président du Tribunal de Grande Instance a envoyé a posteriori une “Note de rappel” à tous les Juges d’Instruction….

    Il y a cette garde à vue de huit heures pour cette esthéticienne de 58 ans, accusée par la police d’exercice illégal de la médecine. Elle aussi a été foutue à poil au commissariat.La police a été accusée d’être “allée un peu trop loin”

    Ne parlons pas du maintien en détention du sieur Coupat, suite à la procédure extraordinaire du procureur, le “référé-détention” dont pas un journaliste n’avait entendu parler jusqu’alors…

    Quant à l’infirmière de l’hôpital Saint Vincent de Paul, même un Secrétaire National de l’UMP a jugé “inhabituelle” sa mise en garde à vue….

    Passons sur la façon dont ont été menées diverses interventions de la Gendarmerie dans certains établissements scolaires…

    Et c’est internaute, convoqué par la Police du Vésinet (Yvelines) parce qu’il s’en prend avec “vigueur” au Maire UMP de cette ville sur son Bloc-Notes…. Une enquête préliminaire “aurait” été ouverte à son encontre selon la…police.

    Et ce 16 décembre, la police qui se permet “d’emmener à l’écart” d’une manif de lycéens à Lyon un journaliste photographe de l’AFP, pour lui arracher son appareil photo et détruire la carte mémoire !!!!

    Dès le lendemain de l’incident, une note de service, diffusée dans les rangs policiers, rappelait que les journalistes devaient pouvoir travailler librement.

    Voilà un petit florilège, sans aucun doute non exhaustif, rien que pour ces dernières semaines.

    Qu’en disent Mesdames Dati et Alliot-Marie, respectivement Ministre de la Justice et Ministre de l’Intérieur ?????

    A ma connaissance: R I E N !

    Il faudrait peut-être que des réactions virulentes apparaissent de la part des citoyens avant qu’il ne soit trop tard !

    Il serait important que le “bal des deux roses” cesse et que le Parti Socialiste monte au créneau , avant qu’il ne soit trop tard !

    Je vous recommande, en sus, un excellent article sur les gardes à vue, publié par benjamin


    jf.

    RépondreSupprimer
  9. Ca c'est du commentaire !

    Ce n'est pas qu'aux socialos de monter au créneau mais aussi aux juristes, aux citoyens...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.