29 janvier 2009

Grève de comptoir (titre usé)

Il y aurait environ six millions de blogs à ne pas avoir fait de billet aujourd’hui : la grève est parfaitement suivie. D’ailleurs, par moi aussi. Je vais faire moins de billet aujourd’hui que d’habitude. Il y avait mon non billet de ce matin et il y aura mon compte rendu de la république des blogs si j’arrive (ça n'était pas grève du foie).

Aujourd’hui, d’ailleurs, c’est la journée des blogs de droite et des libéraux avec du poil dans les oreilles. Ils nous font bien rire. Ils rejettent évidemment la grève générale, ne s’y associent pas : on en attendait pas moins. Ce n’est pas la cause de l’hilarité qui m’est venue subitement au grand dam de mes voisins de bureau qui auraient aimé rire bêtement comme moi. C’est la manière dont est abordé le sujet par ces blogueurs.

J’en ai même trouvé un qui estimait que la grève était politique
.

Ah ? Bon.

11 commentaires:

  1. Ce n'est pas tout à fait vrai. Un libéral (Aurélien Véron) m'a proposé aujorud'hui de rejoindre la manif (en fin de parcours, c'est plus central).

    Et une question : j'ai un peu de poils dans les oreilles. Suis-je un peu libéral ?

    JR

    RépondreSupprimer
  2. Mais non... Tu es juste entrepreneur...

    RépondreSupprimer
  3. Je voulais commenter mais suis encore en grève

    RépondreSupprimer
  4. Sans blague, c'était politique ? qu'est ce qui m'a pris d'y pointer mon nez ?

    RépondreSupprimer
  5. Hého les gens,
    La gréve c'était pour aller manifester, pas pour faire la grève des blogs ! ;-)
    Blogger c'est pas travailler d'ailleurs ^^ (je saurai sinon :-b))

    RépondreSupprimer
  6. http://titlap.free.fr/images/saviez_vous/greve.jpg

    Dans grève il y a rêve:)

    RépondreSupprimer
  7. Je me demande si Nicolas Princen ne s'est pas un peu ennuyé toute la journée à ne lire que des blogs de droite !!!
    :-))

    RépondreSupprimer
  8. Merci Poireau, le petit Nicolas a du apprécier ton commentaire :=)

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...