30 janvier 2009

Le retour du Parti Socialiste

Le Parti Socialiste semble en effet sur le retour et fait, aujourd’hui, la Une de Google News, ce qui vaut mieux que de traîner au bistro. Ou de s'engueuler à Reims.

Il a raison. Il y a bien sûr la grève et la situation catastrophique de l’économie du pays qui nécessiterait d’autres actions que les glandouilleries proposées par le Gouvernement. Il y a aussi les deux « sortis » de la Manche par volonté Présidentielle. Différents blogs en parlent très bien : je ne vais pas me fatiguer. Elmone résume bien la situation et propose une solution ! Cette histoire n’énerve pas que les blogueurs de gauche, d’ailleurs.

Les trolls UMPistes qui ont pollué les commentaires des blogs pendant la campagne Présidentielle doivent être content. Nicolas Sarkozy applique une nouvelle méthode de gouvernance : il dirige tout lui-même, ça en devient insupportable !

Ce qui se passe à l’Assemblée ces derniers jours est d’ailleurs exemplaire. Le débat parlementaire semble factice, tout étant décidé à l’Elysée. On disait l’autre jour que l’UMP cherchait un nouveau nom. Slovar a trouvé : Godillot’s.

Il est plus que temps que l’opposition se fasse entendre.

16 commentaires:

  1. tout à fait d'accord avec ta conclusion.

    laisser faire cette caricature reviendrait à un accord tacite.

    RépondreSupprimer
  2. On va finir par croire qu'il se prend pour l'Etat à lui tout seul ! :-))

    [Merci aux médias de redonner la parole au PS, pour une fois !].

    RépondreSupprimer
  3. Oueff. Ca va être une autre paire de manches.
    (très mauvais jeu de mots, j'en conviens).

    RépondreSupprimer
  4. Elle a commencé à se faire entendre, l'opposition, mais encore un gros effort!

    RépondreSupprimer
  5. Ajoutons que, si nous étions dans un système un peu moins verrouillé par le scrutin uninominal pour l'élection des députés, ça fait longtemps qu'on aurait une opposition un peu plus vigoureuse que les socialistes.

    Cela dit, c'est toujours réjouissant de voir le PS redécouvrir le social...

    RépondreSupprimer
  6. Le parti socialiste sur le retour ? Je suis d'accord...

    RépondreSupprimer
  7. Disons en tout cas que le PS est de retour médiatiquement.

    Parce que si j'en juge ce que j'ai entendu en manif, le retour se fait plutôt sur la pointe des pieds et sous les quolibets, mais passons.

    RépondreSupprimer
  8. Sarkozy a emmanché la France, francisé la manche, et fait la manche pour un peu de reconnaissance..
    Oups, et notre Roi a plus d'un tour dans sa manche..
    Mais en espgnol, la "mancha" se traduit par la tâche, or en français l'expression "quelle tâche!" peut vite faire tâche d'huile..
    oups, je me sauve....

    RépondreSupprimer
  9. " Il est plus que temps que l'opposition se fasse entendre. "

    L'opposition ? Vous voulez dire le Parti Socialiste ? C'est ça, l'opposition ? Le Parti Socialiste ?

    A mon humble avis, il y a en France une majorité : les hommes et les femmes politiques qui étaient pour le OUI à l'Acte Unique en 1986, pour le OUI au traité de Maastricht en 1992, pour le OUI à la Constitution Européenne en 2005, pour le OUI au traité de Lisbonne en 2007.

    Et il y a en France des oppositions : les NONistes.

    RépondreSupprimer
  10. De Villiers ? Le Pen ? Dupond-Aignan ?

    RépondreSupprimer
  11. Si on pouvait passer du : Se faire entendre à se faire élire ... se serait magnifique ...

    @ +

    Bésitos

    RépondreSupprimer
  12. 1- Voici les oppositions : MPF (De Villiers), FN (Le Pen), DLR (Dupont-Aignan), POI (Schivardi), LO (Nathalie Arthaud), NPA (Besancenot), PCF (Marie-George Buffet), PG (Mélenchon), etc.

    2- Les autres, c'est les OUIstes. Les autres, c'est la majorité.

    RépondreSupprimer
  13. Bah ! si on pouvait attendre un peu plus qu'une simple présence à côté d'une manif, à la place la plus ensoleillée du parcours, près du cirque d'hiver, avant de décréter le grand retour du PS : par exemple des propositions, si possible en rupture avec le capitalisme, ça serait bien, non ?

    RépondreSupprimer
  14. C'est vrai que l'UMP ne propose rien...

    RépondreSupprimer
  15. C'est qui les 3 umpistes que tu cites dans l'article ?

    JR

    RépondreSupprimer
  16. Oui, marrant comme par son attitude Sarkozy se révèle être un pur ... Stalinien.
    Et que je te mute ceusses qui me déplaisent ! Ils pourraient empêcher qu'on me siffle, ces crétins quand je m'abaisse à venir en Province ?

    L'avait déjà donné un aperçu en mutant le chef des flics de Toulouse du temps où il était Ministre de l'Intérieur ["Le rôle de la police ce n'est pas d'organiser des matches de foot .."]

    Mais voir aussi, comment il se comporte avec "sa famille". Et que je te punis Rama qui veut pas y aller aux élections.

    Au fait, un pauvre bougre de 67 ans s'est retrouvé au poste pour avoir adressé au Chef de l'Etat une lettre d'insultes. On l'a traité de "Terroriste". Pas de bol, c'était pas lui.
    Terroriste, n'est-ce pas un peu "disproportionné" ?

    Oh j'allais oublier : trois nouvelles nominations au CSA.
    Un carton plein !
    Que des "amis" du pouvoir !
    Facile à vérifier. Ça a écrit un livre sur Fillon, ou ça a bossé pour Raffarin, etc.
    Le CSA, "indépendant" en vue de donner son aval "indépendant" sur le prochain PDG de France-Télévisions ? Je pouffe ...

    Quant aux socialistes qui seraient de retour. Je pouffe au carré.
    Ou date ton billet au 1er avril ...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.