26 janvier 2009

Que Malek Boutih choisisse son camp !

Qui est Malek Boutih ? Avant tout, c’est le type que le hasard a orienté pour devenir le sujet de mon billet d’aujourd’hui, l’actualité ne m’inspirant aucun billet politique, même pour expliquer que la tempête qui ravage nos campagnes est due à la politique désastreuse du gouvernement.

Malek Boutih est un éminent membre de la direction du Parti Socialiste qui a pris pour cheval de bataille de taper sur son parti et ses camarades. Ce n’est pas sympathique.

Pouria Amirshahi estime que « 'Sarko-compatible' sur à peu près tous les sujets (sécurité, discrimination positive, et maintenant économie), Malek Boutih est en train de marcher dans les pas ceux qui, comme Jean-Marie Bockel et Eric Besson, ont fait le lit de la droite - avant d'y finir carrément ».

Qui est Pouria Amirshahi, me demanderez-vous ? Je ne sais pas. C’est sûrement quelqu’un de très important, il a une page Wikipedia. Si nous étions le 27 mars 2012, il aurait 40 aujourd’hui. Je ne sais pas à quelle heure. Mon blog est peut-être le seul blog qui parle de Pouria Amirshahi aujourd’hui. pourtant, sa récente sortie semble faire du bruit D’ailleurs, la page Wikipedia est déjà à jour, avec : « Le 25 janvier 2009, il somme Malek Boutih de clarifier son attitude après ses critiques contre le plan anti-crise du PS et ses nombreux éloges à Nicolas Sarkozy : « Que Malek Boutih choisisse son camp ». Ils m’épatent toujours chez Wikipedia.

Par contre, Pouria n’est pas un blogueur efficace
même s'il arrive à buzzer aujourd'hui.

26 commentaires:

  1. Il a pas le droit à la nuance, Malek ? Vu l'état actuel du PS, il a l'air de préférer rester en veilleuse, et comment lui en vouloir ?

    RépondreSupprimer
  2. ah ouais t'es vraiment pas inspiré...

    RépondreSupprimer
  3. Pouria fut mon patron à l'UEF-ID.Un mec intéressant.

    RépondreSupprimer
  4. Rubin,

    Non.

    Gaël,

    Non.

    Romain,

    Peut-être.

    RépondreSupprimer
  5. Bof, Malek Boutih essaie de sauver la peau de son ami Julien D. en léchant du bon côté du cul de Sarkozy...

    RépondreSupprimer
  6. Donc, si j'ai bien compris :

    Malek Boutih, si tu nous écoutes, tu dois :
    1. Choisir ton camp (entre Martine et Ségolène)
    2. Choisir ton camp (entre le choix ci-dessus et Nicolas Sarkozy)

    Sinon tu es de droite. Mais attention : tu peux être déclaré de droite d'office si tu fais le mauvais choix à l'une de ces deux étapes. C'est ça ?

    RépondreSupprimer
  7. En tout c'est devenu le sport préféré des socialistes, se boxer entre eux..

    RépondreSupprimer
  8. Abadinte,

    Si au moins il y arrive !

    Rubin,

    Ben ouais...

    RépondreSupprimer
  9. Selon mes calculs, ça lui fait, statistiquement et avant prise de décision, 70% de chances d'être de droite.

    RépondreSupprimer
  10. J'ai aussi trouvé pour le moins surprenantes, les déclaration de Malek Bouthi à propos du plan de relance de son propre parti. Mais peut-être a-t-il aussi, comme circonstances atténuantes, d'avoir été élevé dans ce parti au bon grain du clanisme qui s'y répand depuis des lustres !
    Il serait temps que le PS balaie définitivement devant sa porte…
    :-))

    RépondreSupprimer
  11. Rubin,

    Mais non. 100%.

    Poireau,

    Oui, faire le ménage...

    RépondreSupprimer
  12. on aurait beaucoup aimé la même sévérité de Pouria Amirshahi vis à vis d'un certain Jack Lang...

    RépondreSupprimer
  13. Le PS n'a rien épargné à Malek Boutih donc je ne suis pas surpris qu'il se sente libre maintenant de dire ce qui lui plait. Jusqu'à preuve du contraire etre en désaccord sur le contre-plan de relance du PS ne fait pas de lui un homme de droite ni d'ailleurs quelqu'un qui préfére le plan de Sarko. C'est le retour du tribunal de Moscou en fait.
    Par contre je remarque qu'il y a vraiment un problème dans ce parti au sujet de la diversité.
    Les seules fois ou on entend des personnalités issues de l'immigration c'est pour taper d'autres personnalités issues de l'immigration.
    En fait, cette direction ils voit la diversité de façon exotique et ne fait pas de politique. Si Bartolone tape Boutih sur le fond ils se disent que ça va faire mauvais genre. Mais si un iranien tape sur un algérien alors ça va.
    C'est puant que des dirigeants se prêtent à ce jeu.

    RépondreSupprimer
  14. Anonyme 1,

    Pourquoi ?

    Anonyme 2,

    Pour la diversité, on est d'accord, pour le reste non : si le PS veut avoir l'espoir de gagner, un jour, il faut que ses cadres soient solidaires.

    RépondreSupprimer
  15. je réponds d'une part pour anonyme 1 même si je suis anonyme 2 : la réponse est : par exemple pour avoir permis à la réforme des institutions d'être voté.

    Puis pour te répondre j'ajoute que si plus personne ne peut critiquer une décision du PS, je trouve ça inquiètant.
    Par ailleurs Boutih n'est pas à la direction du PS, il n'a donc pas à être solidaire de décisions prises sans lui.
    Il faut donc que la nouvelle direction choisisse. C'est bien de lancer des fatwas contre un camarade mais on ne peut pas mettre à l'écart tout une partie du PS sans en avoir les inconvénients, c'est à dire leur liberté de parole.

    RépondreSupprimer
  16. Il n'a pas "permis" au machin d'être voté, ce sont deux voix d'écart, qu'il y avait (je ne le défends pas, je cause pour le principe, je l'avais pas mal enfoncé dans le blog à époque et on est probablement d'accord).

    Malek Boutih est Secrétaire National du PS. Le machin du PS n'a pas été fait dans un coin, tout le monde a été consulté, y compris des "motions E".

    RépondreSupprimer
  17. Je rectifie, Boutih n'est plus Secrétaire national.Il n'est donc pas dans la direction.
    Deuxièmement, les gens de la motion E n'ont pas été consultés puisqu'ils n'avaient aucune idée de la nature du texte la veille de sa présentation.
    Peut être peut on penser que 10 minutes ont suffit le jour ou le texte a été voté. Moi j'en doute.
    Sur Jack Lang, je tiens qd meme à dire que 1 voix en moins pour la droite et 1 voix en plus à gauche (donc 2 voix) et ça ne passait pas.

    RépondreSupprimer
  18. On ne va pas négocier...

    Mes copains des left_blogs avec qui je papote par mail me confirment que tout le monde a bien été consulté.

    RépondreSupprimer
  19. Si tes copains des left-blogs le disent...je m'incline et te salue bien bas.

    RépondreSupprimer
  20. Tu n'as pas à t'incliner et à me prendre de haut. Je ne vois pas pourquoi j'irais croire un anonyme comme toi et pas des mecs que je connais...

    Change de boisson...

    RépondreSupprimer
  21. croire que la motion E a été consulté parce que par calcul Peillon le dit c'est prendre un peu ses rêves pour des réalités. même Royal a du mal à faire semblant de ne pas s'être fait prendre pour une conne. Idem pour Rebs.

    On s'étonnera aussi de voir qu'alors que Peillon fait genre "tout va bien" le PS continue allègrement de taper sur royal. Dernier en date : Cambadelis qui se gausse de ce que Royal voulait faire l'international puisque c'est son poste... on aura au moins appris qu'il y est (faute d'en faire quoique ce soit)

    RépondreSupprimer
  22. de plus la méthode bartelone qui consiste à demander de dénigrer Boutih n'est pas exactement des plus élégantes. Il pourrait le faire lui même non ?

    Mais bon l'élégance...

    Quand à la consultation de la motion E... Disons que certains ont été consulté et ont accepté que l'on écarte Royal...

    Le problème de royal c'est qu'à l'évidence elle n'a pas l'autorité qu'on lui prête.

    Le comportement actuel de Peillon fait beaucoup penser au comportement passé de Montebourg... on profite de Ségo, puis on finira par la traiter de folle et à s'intégrer... au grand gloubiboulga majoritaire... Bon c'est de la politique. ça ne fait pas bander les foules mais le PS ne fait plus bander personne depuis longtemps en même temps. De toute façon ce n'est pas son idée. Son idée c'est la préservation des petites baronnies.

    Donc il est à la fois vrai et faux de dire que la motion E a été consulté.

    La partie "raisonnable" de la motion l'a été... et a accepté que la partie "porteuse" de la motion (royal et ses fidèles) ne le soit pas.

    Moi c'est comme ça que j'analyse les déclarations de Peillon, de Rebs et de Royal. Bien sur je peux me planter...

    RépondreSupprimer
  23. Mon canard,

    Tu commences à me casser les couilles. Un glandu qui fait des théories sans oser signer me laisse perplexe.

    RépondreSupprimer
  24. en même temps mon lapin... mes théories je les explique.

    Tu peux les trouver conne mais que je signe roger ou Louis paul ne changera rien à la situation.

    Cette obsession du non anonymat qui n'est jamais qu'un anonymat caché derrière un pseudo est un peu étrange.

    Enfin bon. je partage mes théories, je donne les éléments. tu n'es pas obligé d'être d'accord mais on aurait pu au moins discuter.

    Bref, c'est pas grave.
    ciao désolé je ne dérangerais plus.

    RépondreSupprimer
  25. encarté au p.s. on ne fera pas avalé ce que j'aime ..pas.. encarté du temps de jospin je l' ai "jeté "

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.