31 décembre 2008

Rassurez-vous : 2009 sera pire !

L’année 2008 se termine… Les copains des blogs en font des jolis billets ce que je ne pensais pas faire. C’est en consultant frénétiquement mes compteurs de visites pour faire mes bilans rituels que j’ai changé d’avis : mon escarmouche d’août avec un de mes précurseurs au classement des blogs politiques Wikio (qui en avait claqué la porte) semble resurgir (plusieurs lecteurs aujourd’hui, que se prépare-t-il ?) et je me suis dit : « Yes ! It was une putain d’année » !

C’te bougresse se tape même le luxe de finir avec une nouvelle guerre au proche orient !

Commençons par le début !

Côté professionnel, j’ai, non seulement changé de boulot, mais aussi changé de métier. Ca reste très proche. C’est un peu comme si un dentiste passait barman. Ca peut se faire dans le même quartier, les métiers sont éloignés mais le fond est le même : les clients bavent et puent de la gueule.

Côté personnel, les lecteurs de mon autre blog auront compris que les deux changements de patrons à la Comète m’auront affecté. On est peu de chose, mais 11 ans de quotidien dans un bistro « familial », ça laisse des marques !

Côté l’actualité, j’ai beau chercher : je ne sais pas quoi en retenir. A force de la suivre au quotidien avec mon nez de blogueur, je ne sais plus trop ce qui est important ! Il y a six mois, je devais appeler à boycotter les Jeux Olympiques. J’ai l’impression que c’était hier, j’ai l’impression que c’était il y a trois ans. Il y a eu les municipales, il y a eu le congrès du PS, il y a eu une nouvelle année de droite au pouvoir.

Côté blogage, l’année fut marquée d’un tas de trucs, le plus important étant peut-être l’impression d’avoir trouvé un rythme de croisière.

Je pourrais évidemment parler de cette première position au classement mais elle n’est en fait pas si importante que ça. C’est un peu comme si j’avais gagné à un concours de pétanque : je suis bien content mais ça ne m’empêche pas de devoir me lever tous les matins pour aller trop travail et de retrouver Tonnegrande au bistro le soir.

Venons-en à 2009.

Côté professionnel : je déménage. Enfin, mon bureau déménage. Du coup, je vais perdre une heure trente de transport par jour par rapport à aujourd’hui. Je ne prendrai pas ces 90 minutes sur mon temps de travail, de bistro ou de sommeil. Que reste-t-il ?

Côté personnel : je vais me marier et avoir de nombreux enfants. A condition que je trouve une femme canon, riche et pas chiante.

Côté actualités : nous devrions avoir une guerre thermonucléaire. C’est bien. S’il y en a, les vivants sortiront de la crise économique grâces aux travaux de reconstruction.

Côté blog : PMA devrait monter d’une dizaine de places au classement des blogs politiques.

Pour l’instant, je vais cliquer sur « Publier ». J’ai des toasts à beurrer. Prochaine connexion à internet vers 1 heure ou 2 du matin si la soif consécutive à la chaleur excessive ne me fait pas boire plus que de raison ce soir avec les copains.

Bon réveillon à tous !

A demain pour les vœux…

13 commentaires:

  1. Juste le soir où tu rencontres la femme de ta vie qui te donnera de nombreux zenfants, paf, une guerre thermonucléaire !
    La vie est cruelle, ça vaut le coup que je m'en resserve un verre, tiens !
    A la tienne !
    ;-)))

    [Oui, les années et les infos passent sans que rien n'en ressortent. Je trouve ça plutôt inquiétant…].

    RépondreSupprimer
  2. Bonne année à toi et à tous les épicuriens du KB.
    Si tu cherches à te marier, je peux te filer l'adresse de mon ex, qui est moche, con et chiante, mais, avec l'arrivée prochaine de la quinzaine du blanc, les oreillers seront soldés, oreillers qui collés sur sa tronche peuvent à coût modique résoudre ces 3 problèmes, au moins momentanément.
    A moins, comme le dit Monsieur Poireau, qu'une bonne guerre thermonuclaire ne le fasse plus durablement.

    RépondreSupprimer
  3. Pétard, les toasts, c'est vrai !

    Sinon c'est amusant les bilans. Amusant de relire aussi, plus tard, ses propres prédictions... L'an passé, j'avais parié que Lens finirait dans les trois premiers du championnat de France... Je m'étais trompé de 15 places...

    Sinon, bon courage pour la vraie vie :)) La dadame, le boulot, et tout le reste.

    Allez, maman Falconette gronde, j'ai les toasts à beurrer et saucissoner aussi. Bon réveillon, et bonnes bouteilles (je sers du Lirac rouge et blanc ce soir, c'est quoi pour toi ^__^ ? Le bon Rochegude de ton bistrot ? ^^)

    RépondreSupprimer
  4. "Bonne année, bonne santé, met la main dans le porte-monnaie ne sort pas la petite monnaie mais les gros billets !"

    ;-)

    hop...

    Bésitos ... cap sur la fête ... demain , ???

    RépondreSupprimer
  5. Nicolas, bonne année.
    Euh, 2 h du mat la connection,vais pas essayer pour ma part ou alors avec un avertissement "blogger bourré" ou quelque chose comme çà.
    Bon, à l'année prochaine

    RépondreSupprimer
  6. méfie toi qu'on ne te trouve pas une femme repondant à ces critères :) Vendredi a déjà essayé, on pourrait bien réussir

    bon réveillon, reconnexion dans les mêmes horaires aussi

    RépondreSupprimer
  7. Allez les blogueurs, en 2009 on lui trouve une meuf :-))
    Bon réveillon tout le monde.

    RépondreSupprimer
  8. Si j'osais, je te souhaiterais bien l'an 9 tout de suite, parce j'ai la tête déjà trop flottante pour revenir à la bonne heure. Ah, tiens, c'est presque fait! A bientôt demain, Nicolas! J'attends encore une minute et c'est bon!!! Je clique bonne année

    RépondreSupprimer
  9. je me suis pour ma part effectivement abstenu de publier le moindre billet compte-tenu de mon état d'ébriété avancée... J'avais commencé à commenter le discours d'un (tout petit) Nicolas, mais le résultat, comme le personnage qui l'avait "inspiré" était pitoyable... On verra plus clair demain !

    Amitiés embrumées... by gauchedecombat

    RépondreSupprimer
  10. ah merde demain c'est maintenant bon ben à toute ! bye !

    RépondreSupprimer
  11. Bonne, excellente et heureuse année 2009 malgré tout ce qu'on nous prépare

    @mitiés

    Slovar les Nouvelles
    http://slovar.blogspot.com

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.