15 décembre 2008

Travail le dimanche : c'est reparti !

« Le chef de l'Etat a clairement rappelé mercredi aux députés UMP qu'il a "été élu sur la valeur travail" et qu'un "recul sur le travail du dimanche serait un symbole". » Tout est dit !

Le travail dominical est donc bien une question purement idéologique…

« Au porte-parole du gouvernement Luc Chatel qui vante une "avancée sociale", le député UMP Yves Bur rétorque: "texte de régression sociale". »

Monsieur Chatel pourra-t-il m’expliquer calmement en quoi travailler le dimanche pourrait être une avancée sociale ?

16 commentaires:

  1. Voyons Nicolas, le fait de travailler le dimanche marque la fin de la dictature religieuse sur l'homme c'est évident !!

    Ce qui me gène c'est de parler de notre gouvernement en faisant un lien avec les lumières, je ne suis pas sûr que le gouvernement au complet puisse éclairer mon débarras....

    RépondreSupprimer
  2. "Le chef de l'Etat a clairement rappelé mercredi aux députés UMP qu'il a "été élu sur la valeur travail."

    En 2007, Sarkozy a fait moins de 50% chez les salariés (ouvriers, employés et cadres).
    En revanche il était majoritaire chez les chefs d'entreprise, artisans et commerçants. Mais surtout, il a fait plus de 60% chez les retraités.
    Le paradoxe, c'est donc que le "Travailler plus pour gagner plus" a surtout convaincu ceux qui ne travaille plus.

    RépondreSupprimer
  3. C'est marrant cette lubie pour le travail le dimanche.
    Lui qui ne cesse de rappeler que la France est issue de la coivilisation chrétienne....

    RépondreSupprimer
  4. Est ce qu'on peut ressortir le nombre de week end où Nicolas Sarkozy est parti en vacances et où il n'a pas travaillé pour sa fonction ? On l'a vu récemment sur une plage dans les pays du Golfe avec Carla au lieu d'être au boulot !
    Qu'il commence par se l'appliquer !
    :-))

    [Sans compter que pour bosser le dimanche, il faut avoir un travail. Toulours en décalage, disais-je...].

    RépondreSupprimer
  5. Il faut travailler le dimanche, les patrons ont des sous, les français ont des sous, tout le monde dépensera plus, c'est mieux...euh...

    RépondreSupprimer
  6. Pour répondre à ta question : Luc Chatel peut répondre calmement mais pas clairement car il n'a pas d'arguments.

    Sauf l'exemple qu'il sort à chaque fois d'un étudiant qui préférerait bosser le dimanche plutôt que le soir, car ça serait moins préjudiciable à sa réussite dans ses études.
    Y a plus qu'à, comme disait Wauquiez, lui payer une mobylette pour aller bosser : autre avancée sociale majeure.

    RépondreSupprimer
  7. Sarkozy répondra par une question : "ceux qui voudraient travailler le dimanche parce qu'ils ont une mémé malade dont ils doivent s'occuper le jeudi, je devrais les en empêcher ? Au nom de quoi ? Je m'y refuse".

    Emballé, c'est pesé : Au suivant !

    RépondreSupprimer
  8. Travailler librement, je ne vois pas le problème. En pratique, cela peut être utile dans les grandes villes où c'est bien souvent le cas pour un certain nombre de commerces, dans les campagnes, probablement pas d'intérêt.

    RépondreSupprimer
  9. "Librement"... Ca résume bien...

    RépondreSupprimer
  10. Oui, la liberté d'une poule face au renard !!!

    RépondreSupprimer
  11. Mon patron m'imposera sans doute librement le travail dominical mais pourrai-je décider librement de lui dire non?

    RépondreSupprimer
  12. c'est un avancement économique, par contre, social, c'est moins évident !

    RépondreSupprimer
  13. Pour la poule, ça change quoi de se faire bouffer un dimanche ou un lundi ?

    RépondreSupprimer
  14. Hello,

    Vous ne voudriez pas relayer la pétition contre le travail du dimanche ? Elle est chez les "influenceurs" ... Avec votre "webpoids" cela servirait la cause avant le vote en janvier...

    RépondreSupprimer
  15. Dites tout de suite que je suis gros !

    Plus sérieusement, sauf erreur de ma part, je l'ai déjà relayée. Par ailleurs, il ne faut pas surestimé le poids des blogs. J'ai 5 ou 600 visites par jour, ce qui me laisse 100 ou 200 vrais lecteurs, tous engagés politiquement, qui auront déjà signé la pétition.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.