06 décembre 2008

Des cadeaux aux riches...

On aura tout vu ! Ayez du pognon et gérez le mal...

20 commentaires:

  1. Quelle honte ! Franchement c'est lamentable, putain de c*****ds !

    Ils m'énervent, vivement qu'on reprenne le pouvoir.

    RépondreSupprimer
  2. ça ne m'étonnes pas, on n'est jamais si bien servis que par soi-même, non?

    RépondreSupprimer
  3. Oh mais même quand on en a pas, on est capable de le gérer mal.
    Un bon petit taux à l'usure et hop, à la rue!

    RépondreSupprimer
  4. Il va quand même falloir arrêter, à un moment, de laisser l'Etat sans ressources !
    A croire que les actionnaires sont des assistés…
    :-)

    RépondreSupprimer
  5. Ben quoi ? C'est tout de même normal que les gens qui se risquent en bourse soient mieux protégés que les connards de pauvres qui jouent leur quatre euros au PMU, non ?

    RépondreSupprimer
  6. Vu les montants maxima possibles à déduire, j'ai l'impression que cela concerne les classes moyennes non ?

    RépondreSupprimer
  7. En plus, si vous faites des cadeaux aux pauvres, vous êtes à peu près certain qu'ils ne vous rendront pas la politesse, hein !

    RépondreSupprimer
  8. Je crois qu'il ne faut pas trop encourager Didier Goux, mais j'ai vraiment trouvé très drôle le coup du PMU:))

    RépondreSupprimer
  9. Merde, et le goût du risque ? Il est où ?

    RépondreSupprimer
  10. Elmone : j'y ai pensé, mais à la reflexion : non.

    Tu connais beaucoup de classes moyennes qui ont 10 000 € a jouer en bourse toi ?

    RépondreSupprimer
  11. Stef/Mimile a raison : n'encourageons pas Didier Goux, sinon gare à la contagion !

    RépondreSupprimer
  12. Benji, passé la quarantaine, beaucoup de classes moyennes se demandent s'il faut laisser dormir leurs économies sur le livret A.

    RépondreSupprimer
  13. Cela me semble plutôt naturel. On taxe les plus values, on déduit les moins values, c'est donnant-donnant. Ou bien supprimons complètement les taxes sur la bourse, vous êtes d'accord les gauchistes ?

    RépondreSupprimer
  14. La Bourse, c’est mieux que le casino.

    Quand la Bourse monte, les actionnaires gagnent de l’argent.

    Quand la Bourse baisse, les actionnaires déduisent leurs pertes de leurs impôts !

    RépondreSupprimer
  15. 10 000 € euros, c'est mon revenu annuel de petite retraitée... J'ai entendu hier soir sur France-Info l'économiste Thomas Piketti, proche du P.S. et de Ségolène Royal, dénoncer avec force ce projet pour la simple raison que les revenus financiers sont taxés à 15 % (hors de l'ensemble des revenus) et que les pertes seront déductibles du revenu global... Inéquitable en diable : quand ils font des plues values, ils ne demandent pas à ce qu'elles soient taxées comme l'ensemble des revenus... Ce qui est le cas aux Etats-Unis.

    RépondreSupprimer
  16. Tiens, je n'ai pas oublié de répondre à quelques commentaires, ici ?

    RépondreSupprimer
  17. Alors là, désolé mais je penses comme Monsieur Marini qu'il faut avoir une pensée pour le petit retraité qui viens de perdre son épouse, qui se trompe de bouton sur le site "spéculator.com", qui a vu ses nains de jardins enlevés contre rançon, qui a choisi le crédit agricole parce qu'il chante bien et qui a vu le prix de la pipe doubler en quelques semaines.
    Soyons solidaires avec ceux qui ont votés pour Nicolas Sarkozy.

    RépondreSupprimer
  18. Eh oui. Ce qui coûte cher c'est d'être pauvre finalement: faut utiliser les mandats cash (parce qu'on a plus de chéquier - interdit bancaire), les crédits revolving (parce qu'on a plus de sous sur son compte), les cartes pré-payées (parce qu'on a pas les moyens)

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.