09 décembre 2008

Sortir de l'UMP

Jean nous apprend que Daniel Garrigue, député UMP, quitte l’UMP. Amusant que ça tombe le jour même où je fais un billet sur l’état des partis politiques et un autre sur l’UMP…

Dans un commentaire de l’un de ces deux billets, un type (bien informé ?) nous apprend que Dominique de Villepin envisagerait de créer une nouvelle organisation politique de droite, à l’écart de l’UMP.

A tous ceux qui se foutaient de la gueule du PS et des élections internes, j’ai envie de répondre que si le PS donne parfois à pleurer, le fonctionnement démocratique de l’UMP prête à rire. La Président de la République maîtrise tout, y compris la nomination du chef du parti et donc les investitures des élus qui n’ont plus qu’à la fermer pour conserver leurs sièges…

Le combat mené par les députés UMP opposés à l’ouverture des magasins le dimanche est assez emblématique du fonctionnement, comme, surtout les réponses apportés par les responsables de l’UMP. J’ai entendu quelqu’un, Jean-François Copé, je crois, qui disait : « Nous sommes près d’un accord, ils vont entendre raison ».

Ca sonne comme un : « On va céder sur trois bricoles, pour le reste, le texte passera ».

Pourtant, cette ouverture le dimanche est purement idéologique et est la traduction d’une volonté de casser progressivement le droit du travail. Elle ne repose sur aucune nécessité concrète, aucun avantage économique. D’ailleurs, dans le débat, on entend beaucoup l’argumentation des détracteurs de cette loi (de gauche comme de droite) mais assez peu les défenseurs à part les aficionados du « je ne vois pas pourquoi on n’empêcherait quelqu’un d’arrondir ses fins de mois », belle preuve du libéralisme acharné dont on voudrait nous faire épouser les contours.

Un réel débat sur le sujet s’est-il tenu au sein de l’UMP ? Bof. Je n’en sais rien. Mais entre les gens de bonne foi et les militants traditionnels de l’UMP (artisans, commerçants, professions libérales, catholiques, citoyens mariés mères et pères de famille…), je doute fort que l’ouverture le dimanche devienne subitement une priorité.

Le débat démocratique aurait-il été écarté, à l’UMP ? Des députés de droite seront-ils obligés de créer un nouveau parti pour faire entendre leur voix ? Une réponse chez Martin ?

19 commentaires:

  1. Des débats à l'UMP ? Nan mais ça va pas la tête ? A l'UMP, on obéit ! Le chef à talonnettes veut faire bosser le dimanche, tu t'alignes et point barre. Il doit bien avoir une bonne raison et il n'est pas utile de la comprendre !
    Tu es vraiment un gauchisse pour t'interroger de la sorte !
    :-))

    RépondreSupprimer
  2. Entièrement d'accord avec vous quant à l'aspect idéologique (et idéologique imbécile qui plus est) de l'ouverture dominicale : c'est à pleurer (ou à rire) de pitié.

    RépondreSupprimer
  3. Un nouveau parti à droite? Il sera situé où? Entre UMP et Nouveau Centre, ou entre Nouveau Centre et ancien centre? Le cœur de M. Bayrou risque de tanguer, parce qu'on voit mal M. de Villepin pratiquer autre chose qu'une opposition sélective, fond de commerce du Modem jusqu'à une époque récente…

    RépondreSupprimer
  4. Poireau,

    Moi ? Un gauchiste ?

    Didier,

    Gauchiste !

    Le Coucou,

    Qui parle de Centre Droit ? Le nouveau parti peut être "parallèle" à l'UMP... Et s'il peut nuire à M. Bayrou...

    RépondreSupprimer
  5. Gauchiste ? Mais non, pourquoi ? Je vous rappelle que le dimanche est le jour du Seigneur et que nous vivons (provisoirement) en terre chrétienne...

    RépondreSupprimer
  6. Je sais pas où se situera le parti de de Villepin sur l'échiquier politique.
    Peut-être représentera la branche libérale de la droite. Certains en ont marre à l'UMP, et veulent voler de leurs propres ailes.
    Mais Villepin fait plutôt centriste alors, pas d'idée.
    en tout cas je n'espère qu'une chose: que de Villepin se lance! ça pourrait être tellement bon une guerre à droite

    RépondreSupprimer
  7. Villepin, centriste ? Heu... C'est quand même le type du CPE.

    On ne va pas non plus le défendre... Juste l'encourager à mettre l'UMP en difficulté.

    RépondreSupprimer
  8. Sincèrement, Dominique de Villepin a assez de vaisselle à faire en ce moment avec toutes les casseroles qu'il a au c.. !

    Quant à la création d'un nouveau parti à droite, je n'y crois pas vraiment pour la bonne et simple raison que c'est Mister Bling Bling qui gère (même si on essaie de nous faire croire le contraire).

    De toute façon, ne vous en faites pas pour eux, les places doivent être bonnes car ils ont le droit de dormir à l'assemblée donc ils peuvent bosser jusqu'à 70 ans voire 80 on ne verra pas la différence. (être payé pour dormir ca c'est du job!!)

    Pour finir, je dirais qu'il est plus facile de faire obéir l'autre avec une arme à la main, (l'arme étant le pouvoir dans le monde politique)

    RépondreSupprimer
  9. L'UMP est peut être pas démocratique, mais ce parti vient de gagner deux élections législatives de suite, ce qui n'était plus arrivé depuis 1973.
    Au lieu de critiquer sans arrêt la droite, je pense que les socialistes devraient se mettre au travail pour proposer en 2012 une alternative crédible à Nicolas Sarkozy.

    RépondreSupprimer
  10. Paul,

    On est d'accord. Mais ça ne m'empêchera pas de critiquer la droite qui, par ses pratiques de gouvernement, pousse la France à sa ruine.

    RépondreSupprimer
  11. "la droite qui, par ses pratiques de gouvernement, pousse la France à sa ruine."

    Je ne sais pas si on peut être aussi catégorique... Mais ce qui est certain, c'est qu'un troisième mandat de droite commencerait à vraiment être nocif pour la France.
    Ce qu'attendent les gens, ce n'est pas que le PS soit démocratique, on s'en contrefout.
    On veut juste que se dégage un vrai leader, avec un parti qui le soutien, et des idées cohérentes.
    En ce moment le PS est à cheval entre l'extrême gauche et la social démocratie, et ça ne satisfait personne.
    Alors je me dit qu'ils devraient faire comme l'UMP, désigner entre eux le plus à même de gagner l'élection, et faire taire les autres.

    RépondreSupprimer
  12. L'UMP est affligeant de par son fonctionnement. Un seul votant NicoSark et tout le monde au garde à vous. On appelle ça une dictature ou un parti qui n'a pas de problème interne ?

    RépondreSupprimer
  13. On appelle ça un parti qui gagne les élections.

    RépondreSupprimer
  14. Paul,

    Je te remercie d'appeler à voter à gauche.

    B.Mode,

    Le paul en question n'a pas entièrement tort...

    RépondreSupprimer
  15. Oups ! J'ai loupé la majuscule à Paul.

    RépondreSupprimer
  16. Well, Sarko dans le rôle de César et le PS dans celui de la Gaule... Une multitude de tribus incapables de se fédérer contre l'ennemi. Faudrait trouver un Vercingétorix pour avoir droit au moins un jour à notre Gergovie... En attendant l'Alesia... Avec Cali dans le rôle du barde !

    RépondreSupprimer
  17. L'UMP est en recul dans les différentes élections (législatives, municipales, cantonales et sénatoriales) depuis mai 2007. D'autre part, je crois savoir qu'il y a pas mal de gens qui seraient prêts à suivre Dominique de Villepin s'il forme un mouvement ou un parti politique ; contrairement à ce que certains voudraient faire croire, il reçoit beaucoup d'encouragements et de soutiens de l'étranger et de France.

    RépondreSupprimer
  18. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.