21 décembre 2008

Perquisition de Julien Dray

Je m’associe à mon ami Hervé Nowak dans l’envie de distribuer des baffes à tous ces blogueurs de gauche qui se sont précipités pour casser Julien Dray au seul prétexte que son domicile a été perquisitionné. Ces trous du cul ont oublié la présomption d’innocence. Ils ont surtout oublié que, quand on est à gauche, l’exigence de solidarité n’est pas qu’un principe dans un texte.

40 commentaires:

  1. Bien dit. Julien Dray, c'est sans douet rencontrer des blogueurs qui lui a foutu la poisse...

    RépondreSupprimer
  2. Malbeyer,

    Tu fé dé progré en ortaugrafe.

    RépondreSupprimer
  3. C'est que, de nos jours, l'envie de pénal devient plus forte que tout autre sentiment ancien...

    RépondreSupprimer
  4. Arrête d'embêter Bal,
    c'est le matin, il a faim,
    il écrit "sans douet" parce qu'il rêve d'un bon sandwetch !

    (je sors sans qu'on me dise rien)..

    Ah, d'accord, bien sûr...

    RépondreSupprimer
  5. Ben ouais ! Il est pas passé à la Comète, ce M. Dray ? Hmmm ?

    RépondreSupprimer
  6. Tiens, je me demandais si vous alliez en parler. J'ai pensé à vos billets quand j'ai entendu les informations à la radio. J'ai pensé aussi à la réponse de Didier G. "votre Julien Dray, il n'est pas mieux" (ou différent, je ne sais plus) des autres. Il semblerait, il semblerait fortement tout de même, qu'il n'ait pas les mains blanches dans cette histoire. L'appât du gain, la malhonnêteté toute bête des hommes en situation de pouvoir, en décalage cynique avec leur morale professionnelle, ça n'arrive pas qu'aux gens de droite. Sale coup pour le PS.

    Que voulez-vous dire avec "exigence de solidarité" ? Que quoi que fassent les copains, les militants, ceux de sa bande ou de son parti, on doit être solidaire ? On peut aimer ses potes inconditionellement, mais un parti politique ?

    Suzanne

    RépondreSupprimer
  7. Suzanne,

    Dray était dans l'équipe de Ségolène Royal. Les crétins des camps d'en face (que j'ai pourtant soutenus) pourraient avoir la bienséance de fermer leur gueule et de laisser la présomption d'innocence avant d'enfoncer un camarade de parti dans la boue.

    RépondreSupprimer
  8. J'ajoute que déclarer qu'un type puisse voler dans les caisses publiques uniquement pour acheter des montres est odieux.

    RépondreSupprimer
  9. Dagrouik

    J'ai voulu mettre des liens, mais je n'ai pas envie de faire de la publicité à ces médiocres.

    RépondreSupprimer
  10. Les soudains soucis de Julien Dray me semble étranges. A un moment où l'on parle de nouveaux recrutement de types de gauche pour cirer les petites chaussures à talonnettes de notre ci-devant président et où l'on soupçonne ce socialiste de le refuser, voilà qu'un dossier sort fort opportunément.
    Durant la campagne, il avait été dit, sans démonstration de la véracité des faits, que déjà certains ralliements au chef que la nation attendait s'étaient faits sous la menace de sortie de dossiers fiscaux et autres escarbilles. C'est étrange que cela recommence.
    On se souviendra que notre élu suprême fut, avant de se vêtir de la lumineuse gloire du titre national, un piètre ministre du dedans autant qu'un excécrable ministre des sous du pays. Sans doute aura-t-il gardé par devers lui quelques dossiers.
    Enfin, pour souligner le côté ridicule de l'affaire de Julien Dray et l'immensité du scandale, il suffit de comparer les sommes en jeu et la durée du prétendu détournment avec l'augmentation du salaire présidentiel et sa très récente augmentation des dépenses de l'Elysée pour en saisir le poids de la manipulation...
    :-)))

    RépondreSupprimer
  11. Suzanne, Nicolas,
    Bah, il est vrai que voir ces hommes politiques (dray, mais aussi peillon avec ségolène ou alors à droite bertrand avec sarkozy) est pathétique de fayotage ou de gaminerie.
    Il faut les voir poser à côté de leurs champions devant les caméras (je vois encore peillon paradant en souriant) ou alors s'exprimer avec obséquiosité (ca se dit ?).

    Vous allez me duire que je suis hors sujet. Non, car c'est une des raisons pour lequelles j'ai un peu de mal avec Dray (que certes je n'ai jamais approché).
    Il n'en reste pas moins que Dray a droit à la présomption d'innocence.
    Pour le reste, je suis étonné de la rapidité avec laquelle tout le monde lui est tombé dessus.
    Ill y a eu d'autres affaires similkaires pour lesquelles ca n'a pas été le cas (suivez mon regard du côté des Hauts de Seine)

    RépondreSupprimer
  12. Nicolas : à chacun ses petits défauts. On peut être homme de gauche et collectionner des montres qui coûtent plus cher que ma voiture, des chaussures plus chères que la facture EDF d'une famille de prolos et j'en passe. Enfin, on peut... On peut aussi s'en affliger naïvement, mais ce n'est pas la question. On verra bien si ce qu'on lui reproche est vrai ou pas, mais les media et blogueurs de gauche étaient peu nombreux à s'émouvoir de la présomption d'innocence de Baudis, il y a quelques années. C'est bien beau de dire que ce sont encore des manoeuvres et des calomnies pour affaiblir le PS, ou une fraction du PS, mais s'il est vraiment coupable de ce dont on l'accuse ?

    RépondreSupprimer
  13. Suzanne,

    Je n'ai pas ENFONCE Baudis !

    RépondreSupprimer
  14. Quant à l'argument de maître Poireau "même s'il a détourné du fric, c'est pas beaucoup si on compare à d'autres", eh bien.... non, rien.

    RépondreSupprimer
  15. Suzanne : je me suis mal exprimé ! Je n'excuse en rien le fait de détourner de l'argent si tel était le cas. Je souligne l'importance que l'affaire prend en proportion des dits détournements. Monsieur Sarkozy pompe allègrement dans la caisse sans qu'aucun journal n'y trouve à redire, ce qui me sidère toujours autant !
    [L'info étant que juste avant Noel, le président s'est augmenté le budget élyséen de 10% et que personne ne le dit !!!].

    RépondreSupprimer
  16. Nicolas, je n'ai pas dit ça, pour Baudis. Je suis d'accord avec Elmone, et pas que pour Dray ou consorts. Les hommes politiques nous délivrent des prestations d'acteurs, se conduisent commme des marioles devant les caméras, les ministres vont nous amuser chez Ruquier... Les politiciens sont encore plus dépravés que les dieux de l'Olympe.

    RépondreSupprimer
  17. A l'heure où Sarkozy manipule la justice en toute impunité (affaire Villepin-prolongation du juge ami)et pacte de non-agression avec Chirac( qui collectionne plus de casseroles au cul que Julien Dray de montres), on est en droit de ne pas prendre cette nouvelle pour argent comptant. bien d'accord pour ne pas m'associer à ce lynchage en règle...

    RépondreSupprimer
  18. Présumons nos amis innocents, mais pas nos ennemis, n'est-ce pas, b.mode...
    Eh ben, en vl'a de la bonne conscience politique. On se croirait dans un sketch d'Anne Roumanov : p'têt que not' copain à nous il est pourri mais il est un tout p'tit peu pourri par rapport aux z'ot qui eux, sont des méchants gravement pourris. Un tout petit détournement, qu'est-ce que ça peut faire, si on compare aux malversations du capitalisme mondial ? Continuons ce type de raisonnement: à quoi bon (et pour qui, pourquoi ) aller voter alors ?

    Suzanne

    RépondreSupprimer
  19. d'accord avec toi Nicolas.Ca fait un peu hyéne

    RépondreSupprimer
  20. OK, pour les trous du cul Nicolas !!

    Mais pour être impartial, il faut parler de tous les trous du cul, qui sont en train de jouer avec le PS.

    Dans les jeux de cons, il n'y a que des cons et ça fini mal...

    Je ne joue pas avec eux, REIMS a flingué le PS , la suite l'a achevé ... depuis dans certains blogs, un seul mots d'ordre feu sur l'autre !!! (comment veux tu ensuite que ça se passe autrement ?)

    Ca me fout la gerbe ... vivement 2012 et le sacre de SARKOZY à notre dame.

    C'est bon je m'arrête ... tchao.

    RépondreSupprimer
  21. Tu vois Nicolas, à lire les commentaires, je constate que l'opération "salissons encore plus le PS" fonctionne à merveille. Même dans ce cas là, les gens sont des veaux et oublient de peser les faits...
    Désolant !
    :-))

    RépondreSupprimer
  22. Relis ce que j'ai dit Suzanne, ça n'a rien à voir avec ton interprétation désolante. C'est marrant cette propension chez certains à "traduire" ce qu'on vient d'écrire. Tu aurais du faire Interprête... en langue de boa... :)

    RépondreSupprimer
  23. Nico, merci !!!!Pour ton objectivité, ta sincérité, toujours !
    J'en profite pour saluer respectueusement l'éminent membre de ce que j'appelle "la presse libre" que tu es !!!

    Hervé Nowak

    RépondreSupprimer
  24. Si on veut être correct, il faut garder le silence tant que l'affaire n'a pas été jugée.
    En même temps, le principe des blogs qui commentent l'actualité c'est un peu de parler de tout et de rien sans avoir aucune information (du moins pour la très grande majorité des blogs).
    Enfin, sur le nombre d'affaires politiques qui sortent combien débouchent sur une condamnation ?
    Les hommes politiques jouissent ils réellement d'une forme d'impunité en France ?

    RépondreSupprimer
  25. Che : les hommes politiques, je sais pas. Mais en tant que femme politique, vous avez une petite attaque en justice croustillante à nous ressortir sur Martine Aubry ? Non ?
    Tout va bien alors, le PS a à sa tête la seule personne intègre du PPF

    RépondreSupprimer
  26. "Ils ont surtout oublié que, quand on est à gauche, l’exigence de solidarité n’est pas qu’un principe dans un texte."

    Mouarf… Je ne sais pas si tu as bien réfléchi à ce que tu as écrit. Moi, ça me semble incroyablement bidon : il faudrait défendre tous les politiques de son supposé camp, sans même chercher à savoir s'ils sont à la hauteur ?

    C'est avec ce genre de phrase qu'on mesure combien militantisme et esprit de chapelle peuvent faire de mal aux idées de morale et d'intégrité en politique. En la matière, c'est vrai, le PS est champion.

    RépondreSupprimer
  27. David75

    Bravo d'avoir rappeller ces quelque mots oubliés par trop de gens et trop souvent.

    RépondreSupprimer
  28. la douleur vous égare ;) en tous les cas, et jusqu'à preuve du contraire, Julien Dray est innocent !

    RépondreSupprimer
  29. Que J. Dray ait quelque chose à se reprocher ou qu'il soit parfaitement propre, nous finirons par le savoir. Nous parlons dans le vide! En attendant j'aimerais savoir à qui profite le scandale ?

    RépondreSupprimer
  30. Tant qu'a faire en perquisitionnant à la recherche des montres pourraient ils remettre la main sur les idées concernant le programme de la gauche?
    Quand à la présomption d’innocence et bien, vous devriez savoir qu’on l’établera après avoir bien fouiller !
    Non c’était juste pour être sur, désole pour le dérangement mais, ce n’est pas grave le mal est fait ^^
    Ce n’est pas le concept de l’état policier? On est plus en démocratie quand même.
    Nicolas 1 veille 

    RépondreSupprimer
  31. C'est juste un joueur compulsif .. hihi !
    Excellent !

    Solidarité , çà sonne comme " godillot " lol !

    Des noms ! des noms ! de blogs! quand on a des couilles , on va jusqu'au bout , surtout quand on veut leur distribuer des baffes ! ou alors on n'est qu'un moulin à vent ! comme l'autre . Lol !

    RépondreSupprimer
  32. Ce commentaire va dégager, je le sens...dix contre un !

    RépondreSupprimer
  33. je m'en doute ! hihi !

    mais j'ai fait une copie d'écran . LOL ! On va voir la liberté d'expression selon les socialos !

    Je précise que je suis de Gôôche , sinon ce genre de " pêt" ne m'aurait fait ni chaud , ni froid ! LOL.

    RépondreSupprimer
  34. Tu comptes en faire quoi de ta copie d'écran ? C'est juste, anonymement, pour savoir.

    Tu vas porter plainte ? Tu vas cracher sur ton blog -anonyme- que je censure les connards qui crachent dans mon espace.

    Ou tu veux juste passer pour un con. C'est réussi.

    Je vais faire une copie d'écran pour rigoler.

    RépondreSupprimer
  35. Rébus,

    J'en ai fait un billet sur PLR !

    RépondreSupprimer
  36. Ce qui est drôle c'est de voir des "gens" demander des trucs sur Dray ( dont on ne sait RIEN à part les trucs que la presse a pu comprendre et répéter c'est à dire pas grand chose à part des accusations sans preuves).. et que je suis sûr que parmi ceux là certains se disent par exemple, qu'ils regrettent Chirac (comparé à Sarkozy), hein, celui qui a fabriqué Sarkozy, qui a truqué les élections à Paris et mis 200 millions de francs de coté au Japon.

    Pendant ce temps là des groupes cotés au CAC40 touchent des milliards d'aides financées avec vos impots et ceux-là partent en partie en milliards de dividendes pour des actionnaires français ou étrangers. Ca ça ne choque pas les donneurs de leçons du dimanche.

    Y'a même un pénible qui m'a mis en demeure ou presque sur mon propre blog de parler de l'affaire Dray. Putain les cons, on n'agit pas sur commande, et encore moins de pénibles qu'on avait jamais vu auparavant.

    RépondreSupprimer
  37. Dagrouik, peux tu me donner la liste des groupes du CAC qui touchent de l'argent de l'Etat, ainsi que la part reversé en dividende ? J'avais l'intention de placer quelque argent en bourse dans le but de le faire fructifier.

    RépondreSupprimer
  38. à noter la réaction de Pierre Moscovici:

    "C'est une enquête préliminaire, il n'y a pas de mise en examen, donc je trouve que le déferlement médiatique sur cette affaire-là est quand même extrêmement fort. On apprend les choses heure par heure comme s'il y avait une volonté de faire savoir", a-t-il relevé.
    "Il y a la présomption d'innocence, il ne faut pas lyncher Julien Dray par avance", a-t-il ajouté.
    Il a remarqué que l'enquête avait été déclenchée par des perquisitions, notamment chez Julien Dray vendredi, alors qu'enflent les protestations contre les réformes du gouvernement, à l'initiative notamment de la Fédération indépendante et démocratique lycéenne (Fidl), dont Julien Dray est proche.
    "Je ne crois pas au hasard dans ce genre de circonstances, a-t-il ajouté.
    Pour l'ancien ministre socialiste Jack Lang, la présomption d'innocence est "une fois de plus bafouée". "On jette en pâture un nom", a-t-il déploré sur Europe 1.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.