27 décembre 2008

Benoît Hamon heu...

Après les quatre heures de route pour rentrer de Bretagne pour me rendre à notre soirée Kremlinoise de blogueurs gauchistes, j'allume mon netvibes et je découvre mes collègues leftblogueurs ségolistes tirer à vue sur Benoît Hamon.

Mes cocos,

Il y a quelques heures, vous réclamiez de la solidarité envers Julien Dray : on est tous solidaires dans cette histoire. Cette fois, vous tirez à vue sur Benoît Hamon sur la base d'une vague retranscription par Le Figaro - qui n'est pas vraiment un canard gauchiste - de propos qu'aurait tenus Benoît Hamon dans un canard Breton inconnu de tout le monde, y compris moi pourtant natif de là-bas et en revenant gaillardement entre deux fêtes...

L'ampleur de votre réaction montre que s'il avait tenu ces propos - il n'y a rien de sûr, vous avez juste interprété un article du Figaro - il n'aurait pas entièrement tort...

Si j'en crois notre boîte mail (je n'ai pas eu le temps de tout suivre), vous vous êtes montés le bourrichon entre vous. La présomption d'innocence voulue pour Julien Dray n'est-elle pas valable pour Benoît Hamon ? Attendez de voir les propos dans leur contexte, pas repris probablement volontairement par le Figaro pour foutre la merde !

25 commentaires:

  1. ben je vais attendre demain pour réagir...

    RépondreSupprimer
  2. «Attendes de voir les propos dans leur contexte»,
    d'accord, Nicolas, on se calme, mais ce sera plus facile de suivre le conseil avec un Z à attendez. ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Bin oui !!!
    C'est Le Figaro, l'organe officiel, maintenant ?
    :-))

    RépondreSupprimer
  4. David75

    Ben,, sauf que la c'est lui l'accusateur pour ne pas dir l'inquisiteur et ce n'est pas la première fois, c'est que dans la continuité de son discours, il nous a bien dit circulez ya rien à voir.

    Game over

    RépondreSupprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  6. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  7. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  8. Anonyme,

    Je vais effacer tes trois messages qui n'ont aucune justification, aucune preuve, rien. Prout.

    RépondreSupprimer
  9. Ah ! Si ! Anonyme... Tes messages prouvent que les supporters de certains ne valent pas mieux que...

    RépondreSupprimer
  10. David,

    Ta réaction prouve au moins que Benoît Hamon a raison. Merci d'être passé.

    Juan,

    Attends demain...

    Poireau,

    Oui. Ils sont parfois un peu con, les fans !

    RépondreSupprimer
  11. La présomption est valable pour les deux sauf que Julien Dray est présumé innocent pour ses copains et Benoit Hamon présumé coupable ... et l'inverse pour les copains de Hamon

    RépondreSupprimer
  12. Faut présumer dans le bon sens !

    RépondreSupprimer
  13. OK mais tu ne trouve pas que "quatre heures de route pour rentrer de Bretagne" c'est un peu rapide ?

    Que faut-il présumer : Que tu roules vite ou que la police ne fait pas bien son boulot ? :-))))

    RépondreSupprimer
  14. Farid,

    Elle était où la police hier soir ?

    N.B. : 4 heures pour 400 km d'autoroute... Ca ne pas très rapide.

    RépondreSupprimer
  15. Quel rapport entre la présomption d'innocence et les déclarations de Benoit Hamon ? Aucun. Dans un cas, on est face à un enquête préliminaire médiatisée sans que nul ne sache ce qu'il y a dans le dossier, dans l'autre, on est face à une déclaration, c'est à dire un acte politique, d'un dirigeant.

    Sauf démenti de sa part, elle traduirait une stratégie bloc contre bloc alors que la nécessité du combat contre la droite appellerait une démarche de rassemblement. Est-ce vraiment invraisemblable au regard de ses positionnements récents ?

    Alors rester prudent, oui, s'abstenir de rappeler le besoin de rassemblement, non.

    RépondreSupprimer
  16. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  17. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  18. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  19. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  20. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  21. Je vais lancer la machine à supprimer les commentaires tellement vous me cassez les burnes, d'autant que j'ai fait un autre billet sur le sujet depuis.

    Ségolistes, vous êtes en train de tuer la gauche. Bravo. Merci.

    RépondreSupprimer
  22. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  23. VOICI CE QUE VA PUBLIER LA REVUE BRETONS

    http://1.bp.blogspot.com/_tWuY2JFaPmg/SVZtJQL3mjI/AAAAAAAADIA/1lyjNo6YWrc/s1600-h/Benoit_Hamon_interview_Bretons.jpg

    http://4.bp.blogspot.com/_tWuY2JFaPmg/SVZvoAZLbRI/AAAAAAAADIY/VERIyLup25M/s1600-h/HAMON2+copie.jpg

    http://2.bp.blogspot.com/_tWuY2JFaPmg/SVZvPaIcl2I/AAAAAAAADIQ/M4exc9-wuQQ/s1600-h/HAMON3+copie.jpg

    http://4.bp.blogspot.com/_tWuY2JFaPmg/SVZuzyxUIFI/AAAAAAAADII/AV3K8hwNNLQ/s1600-h/HAMON4+copie.jpg

    Un grand merci à Luc MANDRET
    http://777socrate.blogspot.com/2008/12/voici-lintgralit-de-linterview-polmique.html

    RépondreSupprimer
  24. Nicolas,

    vous écriviez :
    “sur la base d'une vague retranscription par Le Figaro - qui n'est pas vraiment un canard gauchiste - de propos qu'aurait tenus Benoît Hamon dans un canard Breton inconnu de tout le monde”,
    “s'il avait tenu ces propos - il n'y a rien de sûr, vous avez juste interprété un article du Figaro”,
    “Attendez de voir les propos dans leur contexte, pas repris probablement volontairement par le Figaro pour foutre la merde !”

    Vous avez donc maintenant le fac-similé de l’article qui sera publié.

    Qu’en dites-vous ?

    Ou vous allez une nouvelle fois censurer pour que vos visiteurs ne puissent pas le lire ?

    RépondreSupprimer
  25. Tiens ! J'ai encore effacé un commentaire anonyme par pure mégarde.

    Jean C,

    J'en ai fait un autre billet. Arrête donc de raconter des conneries sur la censure : c'est mon blog, j'y diffuse ce que je veux ! C'est facile de signer "Jean C" sans le moindre lien et d'ouvrir sa gueule pour des conneries.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.