13 février 2009

François Hollande en piste pour 2012

Cette nouvelle me réjouit (mais ne le dites pas à mes copains des left_blogs). "l'ancien premier secrétaire PS annoncerait «qu'il a quitté la direction du parti "pour entrer dans la liste des candidats à l'élection présidentielle de 2012"», selon le quotidien." !
Martine Aubry ne dit rien...

32 commentaires:

  1. Un de plus ;-)
    (enfin, le lynchage dont a fait l'objet Hollande après 2007 me l'a rendu très sympathique...)

    RépondreSupprimer
  2. Il m'a toujours paru très sympathique (sauf sur la fin de son mandat qu'il aurait du écourter...). Et tu n'as pas vu les "lynchages internes" (comme, par exemple, dans la liste de diffusion des left_blogs).

    RépondreSupprimer
  3. Il est très sympathique, surtout en privé.
    Mais alors vu l'état dans lequel il a refilé le parti à Martine, et vu son inconsistance face caméra, ce n'est pas avec lui qu'un projet de société de gauche pourra remporter les faveurs des français !

    RépondreSupprimer
  4. pas un grand scoop

    le problème c'est que des gens bien intentionnés vont venir nous expliquer en 2011 que les sondages ont éliminé hollande

    RépondreSupprimer
  5. Moi aussi, ça me réjouit.

    Un mec de talent Hollande, un mec intelligent, peut-être a-t-il le défaut de ne pas être assez tueur, de ménager trop souvent toutes les sensibilités, mais il est le seul à être capable de mener une politique de gauche cohérente (en soir) et en cohérence avec ce qu'il est.

    Il a d'ores et déjà (et depuis longtemps) mon soutien plein, entier, voire indéfectible...

    Si il cherche quelqu'un pour mettre un peu de testostérone dans ses discours, je suis là, je pose candidature :)

    RépondreSupprimer
  6. ébé qué cirque ça va être 2012, je réserve une place dans le carré VIP

    RépondreSupprimer
  7. Ce type a un humour décapant (et fin à la fois), une rareté dans le monde politique. Or un type qui a de l'humour c'est un type qui a de l'esprit et du recul, une pensée construite et une aptitude à l'autodérision. Je vote pour lui sans hésitation.

    Y a juste un truc qui me turlupine - et je le dirai sans citer de nom, par esprit de rassemblement : Comment donc un type comme lui a pu épouser une nana comme elle ?!

    (message perso au taulier : si tu pouvais arrêter de faire des billets qui me donne envie de commenter, parce que contourner Firefox en repassant chaque fois par Safari, avec lequel il est tout de même nécessaire de s'y reprendre au moins à deux fois, bah ça me saoule grave trop - comme dit mon fils adolescent)

    RépondreSupprimer
  8. Epinglees.fr,

    Merci pour ton comm qui illustre à merveille le propos de Martin... Dis nous avec qui "le projet de gauche" pourra l'emporter... Ce qu'on va retenir de Hollande à la tête du PS : les régionales et les municipales gagnées. C'est un peu facile de lui faire porter le chapeau pour tout.

    Martin,

    Ce n'est pas un scoop, mais ça "officialise". Oui, j'ai bien peur, comme toi, que ça recommence comme en 2006.

    Dorham,

    Pareil ! Comme dirait Ségolène Royal : "Je ne vois personne d'autre". Mais c'est de elle qu'elle parlait.

    Dedalus,

    Désolé pour les difficultés de commentage.

    Sinon, pareil !

    RépondreSupprimer
  9. Epinglée.fr,

    Merci pour ton com qui illustre assez bien celui de Martin : tu le plombes d'emblée sans aucun recul. Un peu plus ça va être de sa faute si SR a perdu...

    Martin,

    Oui. Tu vois, c'est déjà parti ! Je me vais me retrouver avec toute la blogosphère Ségoliste sur le dos...

    Mélina,

    Oui, on n'a pas fini de rigoler.

    Dedalus,

    Désolé pour le pb de commentage.

    Dorham et Dedalus,

    Pareil ! Je vote !

    RépondreSupprimer
  10. Candidature intéressante et bien de gauche. Je suis assez fan de ses analyses en général et de ses vacheries délicates en particuliers. Il faut parfois relire pour les comprendre, les cacheries !
    :-))

    RépondreSupprimer
  11. On va faire un club de supporters...

    RépondreSupprimer
  12. Allons-y, tout le monde à genoux devant le joufflu ! Vous êtes décidément indécrottables, dans votre besoin d'admiration ! Voilà un type, je vous le rappelle, qui devrait représenter tout ce que vous êtes censés détester : énarque, sans aucune prise sur le monde réel, permanent à vie d'un parti politique, incapable de produire autre chose que des "motions de synthèse".

    Mais peut-être qu'au fond c'est ce que vous aimez...

    Enfin, on a réussi à virer le calamiteux Jospin en 2002, on a remercié la piteuse Ségolène cinq ans plus tard : on devrait réussir à atomiser aussi ce malfaisant. J'ai confiance en la France. (Non, je rigole, j'ai plus confiance...)

    RépondreSupprimer
  13. Euh j'ai une question...
    Il va se présenter sous quelle étiquette?
    Parce que d'ici qu'on fonde sa "fédération des partis de gauche..."

    RépondreSupprimer
  14. Didier,

    Justement, on n'a pas réussi à remercier Ségolène. Elle est toujours là.

    Homer,

    Qu'il se débrouille !

    RépondreSupprimer
  15. Didier,

    Portnawak.

    Perso, j'ai rien contre les énarques. J'ai rien contre les mecs qui savent de quoi ils parlent, je suis de ceux qui pensent qu'on ne fait pas président avec la culture d'une huitre (haha, j'suis con !). On voit ce que c'est que d'avoir un type qui ne connait rien à rien sur la plus haut strapontin de l'état.

    De plus, je n'idolâtre personne (à part Diego Maradona, bien entendu, et plein de musiciens décédés), cela fait bien longtemps que je suis tout à fait en attente de voir ce que ce mec a dans la tête. Alors, je serais heureux que ça arrive.

    Je pense en outre qu'il est trop intelligent pour perdre, sans doute également trop pour être investi. Ce sera pour lui le seul écueil.

    Ce gars ne déchainera jamais les passions (comme les autres, mettons), c'est un choix qui fait davantage appel...à la Raison.

    RépondreSupprimer
  16. Et c'est bien de "raison" dont on a besoin...

    RépondreSupprimer
  17. Je suis assez d'accord avec Didier Goux. Même si il est sympathique et qu'il a plutôt bien fait suite au forfait de Jospin, franchement son bilan n'est pas franchement bon... Je préfère de loin son ex-femme, beaucoup plus novatrice dans ses intentions de ce que devrait être à l'avenir le PS

    RépondreSupprimer
  18. C'est marrant, moi aussi je suis gros et pourtant je ne me sens pas solidaire...

    RépondreSupprimer
  19. Franchement il en parle depuis longtemps tout en disant aux autres qu'il ne fallait pas en parler. Allez comprendre...

    Un gars bien de loin Hollande. Il faut ensuite voir de près ce qu'il vaut et quelle vision il porte pour le pays.
    Il veut une fédération des partis de gauche. Bien. Nous on veut une alliance arc-en-ciel. Son horizon s'arrête à gauche, nous on est ouvert à toutes les bonnes volontés démocratiques et républicaines.

    C'est quoi alors sa différence d'avec Hamon, Emmanuelli ou Aubry?

    Enfin ce que j'en dis...;-)

    RépondreSupprimer
  20. @ Nicolas

    "Dis nous avec qui "le projet de gauche" pourra l'emporter..."

    Aucune idée, personne ne m'en semble capable aujourd'hui, et personne n'a pour le moment lancé de véritable piste pour un tel projet. Allez, pour la polémique, disons que, pour ce qui est de la personne, je nourri un semblant d'espoir autour de la figure de Vincent Peillon. Mais pour le projet de société novateur, c'est encore le vide sidéral.

    "Ce qu'on va retenir de Hollande à la tête du PS : les régionales et les municipales gagnées. C'est un peu facile de lui faire porter le chapeau pour tout."
    "Un peu plus ça va être de sa faute si SR a perdu..."

    Je m'étonne de tes contradictions. Ainsi, des victoires électorales municipales et régionales seraient à mettre au compte du Premier Secrétaire, mais une défaite électorale nationale ne le concerne plus ? "C'est un peu facile" comme tu dis.

    "tu le plombes d'emblée sans aucun recul"

    Ah parce que 10 ans ça ne te semble pas suffisant pour le juger ?

    RépondreSupprimer
  21. Vivement 2011 que je vois la bannière "Hollande 2012" apparaitre ici, j'imagine déjà les bistrots participatifs organisés par notre hôte, le retour à la campagne rillette-gros rouge, on pourra venir poster des vidéos de Hollande roupillant dans son bureau de Solférino tournée par Cambadélis avec son téléphone portable, on attend tous ça avec impatience!

    RépondreSupprimer
  22. Epinglées.fr,

    La défaite nationale concerne surtout la candidate.

    Superpado,

    Je me disais bien qu'avec ce billet, je verrais la fine fleur des ségolistes.

    RépondreSupprimer
  23. Superpado,

    A la réflexion, tu illustres à merveille le commentaire de Martin, ci-dessus.

    RépondreSupprimer
  24. Salut à tous,

    Le Syndicat Pouet-Pouet vous souhaite de joyeuses fêtes de début d’année et vous invite à découvrir son blog sans plus tarder. [http://syndicatpouetpouet.wordpress.com/->http://syndicatpouetpouet.wordpress.com/]

    Vous avez encore tant à apprendre sur le SPP. Saviez-vous que le SPP était sponsor officiel du coiffeur de Bernard Thibault ? Si vous n’allez pas vers le SPP, le SPP ira vers vous.

    Et peut-être oserez-vous le rejoindre ? [http://syndicatpouetpouet.wordpress.com/adhesion/->http://syndicatpouetpouet.wordpress.com/adhesion/ ]

    L’humour fait la force,
    Un syndiqué pouet-pouet en campagne.

    RépondreSupprimer
  25. @ Nicolas

    "La défaite nationale concerne surtout la candidate."

    Je suis relativement d'accord (au passage, je précise que je ne fais pas partie de la "fine fleur des ségolistes").

    "Relativement", car je pense 3 choses à ce sujet :

    - La défaite de Ségo est d'abord la victoire d'un Sarkozy qui s'était préparé pour sa présidence depuis longtemps, et donc NOUS y avait préparé, à tel point que son élection était presque devenue, au choix, une fatalité ou un destin.

    - Le Parti Socialiste n'a pas suffisamment soutenu sa candidate.

    - Dans ces conditions, je suis intimement convaincu que ni Fabius ni DSK n'auraient fait mieux (pire, ils ne seraient pas parvenu à attirer autant de sympathisants d'extrême-gauche au 2nd tour).

    RépondreSupprimer
  26. En tant que représentant de la fine fleur du ségolènisme je me devais d’aller lire ce que Martin P avait bien pu délivrer comme vérité Jospinienne, le problème c’est qu’en remontant la page je suis tombé dans une bouse de dedalus, le temps de me nettoyer et arrive ça: Martine Aubry juge la proposition de Besson : « à première vue les intentions sont louables mais la proposition est naïve. »
    J’avais à peine commencé mon introspection, « c’est normal, martine débute, elle n’était pas préparée , c’est une femme, tu te dois donc d’être un bon camarade même si tu sais que ça va faire plaisir à ce grand con de dédalus et ce petit con d’Abadinte, tu dois être magnanime », j’avais donc pris de bonnes résolution quand je twitte sur ça :
    « Dans un entretien au Parisien/Aujourd'hui-en-France à paraître dimanche, Jean-Marie Le Pen déclare qu'il pencherait plutôt pour Martine Aubry si celle-ci était opposée à Nicolas Sarkozy en 2012. »
    Et tout à coup je me dis, bon sang, mais c’est bien sur, en 2012 nous allons faire une grande coalition de l’extrême gauche à l’extrême droite comme ça nous sommes sur de gagner.
    Voilà pourquoi ce pauvre François n’a aucune chance avec sa fédération de la gauche, elle est trop forte Martine !

    RépondreSupprimer
  27. Epinglées,

    On est d'accord : c'est avant tout la victoire de Sarko qui a fait une belle campagne. Mais tu semble absoudre Ségolène Royal...

    Superpado,

    Libre à toi de considérer tout propos plaisant envers Royal de bouse : ça nous montre l'élévation de ton esprit.

    Bon. Je vais aller lire cet entretien, il y a peut-être un billet à en tirer. Pendant que les Ségolistes passent leur temps à tirer dans les jambes de leurs camarades, otant toute chance de victoire en 2012.

    RépondreSupprimer
  28. @ Nicolas

    J'ai beau critiquer Hollande, il me semble t'avoir dis que j'étais - relativement - D'ACCORD avec toi pour dire que la défaite nationale était le fait de la candidate. Je n'absous donc personne. En revanche, je constate que de ton côté, tu ne fais aucun commentaire sur la part de responsabilité de Hollande dans les échecs socialistes de ces dernières années... Pourquoi donc ne pas être critique à l'égard de François Hollande ??

    RépondreSupprimer
  29. "Si François Hollande s'abstient de tout commentaire public sur celle qui lui a succédé à la tête du PS, il n'en pense pas moins : « Martine [Aubry] ment tellement qu'elle finit par croire ce qu'elle dit ! » a-t-il confié à plusieurs interlocuteurs." source l'Express

    RépondreSupprimer
  30. On devrait plutôt s'en réjouir, comme tu le fais toi-même...

    On l'a tellement sous-utilisé, et surtout accablé pour tout et rien, ce pauvre François, au point que j'avais cru nécessaire d'instruire son procès en béatification il y a quelques mois.

    Et il ferait, comme d'autres certes, un très bon candidat.

    RépondreSupprimer
  31. Epinglées,

    "Pourquoi donc ne pas être critique à l'égard de François Hollande ?"

    On peut être critique, mais je fais un billet pour annoncer son "retour" et je me prends un tas de commentaires négatifs donc ceux de supporters de son ex, visiblement mandatés pour le casser.

    Superpado,

    L'a-t-il dit réellement ?

    Florent,

    Oui.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.