24 février 2009

Martine Aubry choquée par la probable nomination à la tête du machin

Et elle a raison. Déjà qu'on a du mal à trouver une (bonne) raison à l'intervention de la Présidence de la République dans la fusion des Caisses d'Epargne et des Banques Populaires, il est assez difficile d'imaginer qu'un proche collaborateur de Nicolas Sarkozy, François Pérol, ayant travaillé sur le dossier, puisse être nommé à la tête du nouveau machin.

D'un autre côté, on n'est pas surpris... Nicolas Sarkozy veut décider de tout.

Mais c'est l'occasion de nous foutre encore plus de la tête des libéraux qui ont soutenu la candidature de Nicolas Sarkozy au nom du libéralisme ! Pouf.

Je vais prendre leur soutien. Nicolas Sarkozy met ses copains à la tête d'un Groupe Mutualiste. Bien. Quand l'état file du pognon en masse à des banques cotées en bourse, il ne pense même pas à demander des représentants de l'état au Conseil d'Administration.

Nous volerait-on encore ?

7 commentaires:

  1. En fait, on est passé au capitalisme SANS RISQUE pour les possesseurs de capital.
    L'Etat est devenu le banquier des capitalistes (damned, je parle comme Marchais maintenant).

    Nous sommes bien dans l'Etat-Providence, mais pour les plus riches.

    RépondreSupprimer
  2. Quand on participe financièrement c'est la moindre des choses que de demander un siège au Conseil d'Administration. C'est le minimum du minimum.

    Or là il n'imaginait même pas demander une contre-partie, c'est parce que le président des Etats Unis a fait une demande aux banquiers que N.S. n'a pas voulu déplaire et s'y est enfin soumis.

    Où est-ce qu'on vit ?

    Dans une république bananière ?

    RépondreSupprimer
  3. Bof, j'aimerais bien entendre l'intéressé sur les questions de contrôle du système financier, à plus petite échelle des frais bancaires pour le particulier, etc... à mon avis il ne devrait pas trop déplaire aux libéraux :(

    RépondreSupprimer
  4. Tu parles d'un héros de la chose publique! Le Pérol en question est celui qui a crée Natixis, le truc qui a mis ces deux banques dans le rouge et aujourd'hui ça serait lui qui redresserait ces banques?
    Elmone a trouvé le nom de tout ça, le capitalisme sans risque!

    RépondreSupprimer
  5. Sarkozy pris en flagrant délit de mensonge.

    " Pantouflage de François Pérol : le gros mensonge de Sarkozy. "

    http://www.liberation.fr/economie/0101321567-pantouflage-de-perol-le-gros-mensonge-de-sarkozy

    RépondreSupprimer
  6. Au vu de l'efficacité économique de ce gouvernement, même à travers les actions déjà entreprises par ce Pérol, dans peu de temps on va se retrouver avec un écureuil famélique et un déficit populaire !
    Y'a qu'à voir la grande réussite de Natixis !
    Dire que Sarkozy parlait de valoriser le mérite…
    :-))

    RépondreSupprimer
  7. ce que je voudrais comprendre : pourquoi veut-il "s'occuper de tout" ?...
    si c'est pour plus d'efficacité, à la rigueur ça serait admissible.
    mais s'il y a des intentions que nous autres petits ignares naïfs et impuissants qui nous échappent, ça pourrait bien me fâcher grave !!!

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.