19 février 2009

Des bretzels pour la gloire

A l'heure où je vous parle, je suis plié de rire. Depuis deux jours, je reçois un paquet de commentaires pour un billet que j'ai fait sur mon annexe. Ca m'amusait d'avoir un débat par des inconnus pour un billet où j'évoque les règles Européennes de salage des bretzels. Des commentaires vachement sérieux.

Le dernier m'a surpris : "Au lieu de critiquer bêtement, vous feriez bien de vous renseigner sur les dégâts causés par le sel et l'augmentation croissante que nous en faisons dans notre alimentation. La santé des gens c'est pas du domaine de la connerie ! Mais rien ne vous empêche de rajouter du sel dans ce "biscuit" dégueulasse."

Mes collègues ne m'ayant pas encore appelé pour aller déjeuner, j'en ai profité pour consulter mon compteur de visites : 2400 rien que pour hier ! Pour tout le mois de janvier, je n'avais eu "que" 3000 "clients". Je n'ai jamais fait autant sur PMA (sauf le jour où un gugusse a mis un lien vers mon blog dans un forum quasipornographique). "Faire péter le compteur" sur l'annexe qui ne me sert qu'à diffuser ce que je ne veux pas voir ici est rigolo.

Mon billet sur les bretzels a été repris en Une de 20 minutes...

12 commentaires:

  1. Il est tant je crois d'ouvrir un Partageons Ma Cuisine...

    RépondreSupprimer
  2. Heureusement que des crétins s'occupent de notre santé... (mwouarff).

    J'aime bien les bretzell avec l'apéro. Je m'amuse souvent à transpercer une olive de chez moi, ou une tomate cerise, avec un bretzel long, avant de le manger. Et après...

    Mouais, sur 20 minutes il devait être plus sérieux le débat (mais quand même... Ils nous emmerdent...)

    RépondreSupprimer
  3. Gourmand Falconhill,

    Pour ce qui me concerne, j'aime bien aussi les bretzels.

    Je ne savais pas que c'était si important le sel sur les bretzels.

    Je croyais bêtement qu'il y avait plus important en ce moment, j'ai dû me tromper :)

    RépondreSupprimer
  4. "Je croyais bêtement qu'il y avait plus important en ce moment"... C'est l'objet du débat !

    RépondreSupprimer
  5. Comme je le disais ailleurs (chez Homer, je crois) ce qui est amusant en tant que blogueur, c'est qu'on ne sait jamais quel billet va recueillir des commentaires ou passionner le débat !
    La crise du bretzel, qui l'avait vu venir ?
    :-))

    RépondreSupprimer
  6. Oui, c'est ce qu'il y a de rigolo avec les blogs...

    RépondreSupprimer
  7. Moi ce qui m'interrogerait, dans cette histoire, c'est de voir le projet de réglementation des horribles technocrates bruxellois, et de comparer avec la propagande qu'en font nos gentils conservateurs bavarois.

    Parce que je suis pas entièrement sûr que la vérité sorte de la bouche de l'association des boulangers bavarois, et que, réellement, l'UE soit si liberticide que ça.

    RépondreSupprimer
  8. Florent,

    Tu as raison : l'UE est peut-être liberticide mais il y a un réel problème de santé publique derrière.

    Derrière la propagande dont tu parles, il y a surtout des multinationales ! Ca me fait de la peine pour les petites boulangeries...

    C'est un peu comme notre Roquefort, régulièrement interdit par ci par là. On gueule au nom de la tradition, mais finalement ça n'est qu'une histoire qui concerne essentiellement de très grands groupes financiers. On ferait mieux de s'en foutre.

    RépondreSupprimer
  9. slt, cela fai d semaine kentre pote on arive sur le mem deba a chak soiré!!!!
    combien de form de bretzels "apero" exist il??
    ns som kelk1 a dir 2:le lon et loriginal!!
    et dotre a dir kil y en a 3mai aler savoir lekel.pouvez vs maider svp merci davance.

    RépondreSupprimer
  10. Les bretzels apéro ne sont pas de vrais bretzels. Les vrais sont "en boucle" et beaucoup plus gros.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.