18 février 2009

Polititanic

Nicolas Sarkozy va parler à la télé ce soir. Je ne voudrais pas lui faire de la peine, mais il se trompe. Il travaille à contre emploi. Les gens en ont marre. Ca nuit systématiquement à sa popularité alors, que, quitte à avoir un « chef de l’état » on aimerait bien qu’il soit un peu apprécié du public.

En outre, à force d’annoncer tout et n’importe quoi, il contribue à faire rentrer dans la tête des auditeurs que le politique ne peut rien. C’est peut-être vrai me rétorqueront certains mais ça n’est pas le moment ! On est dans une crise économique abominable, le public a besoin de penser qu’on pourra s’en sortir un jour, qu’on pourra aller vers un monde meilleur, pas qu’on peut détruire les acquis sociaux.

Il devrait annoncer, ce soir, la suppression du deuxième tiers de l’impôt sur le revenu pour la première tranche. J’en ai déjà parlé, cette mesure est mauvaise puisqu’elle casse le seul impôt juste, mais, en plus, les gens ne la sentiront à peine passer. Les mensualisés paieront un peu moins à la fin de l’année, les autres économiseront prochainement 2 ou 300 euros sans même sans rendre compte. Tout au plus seront-ils un peu moins à découvert lors du paiement du prochain loyer !

Par contre, ils n’oublieront pas que ces quelques euros seront directement imputés à la dette et qu’ils les paieront plus tard ! D’ailleurs, l’Europe devrait nous sermonner prochainement pour le creusement de la dette. Comme disait Farid, on se demande si on ne pourrait pas les sermonner pour connerie excessive ! Comme si la dette était vraiment une préoccupation en ces temps de disette.

Nicolas Sarkozy fâche les gens avec la politique, l’Europe les fâche avec elle-même.

Je parlais hier, sur mon annexe, de la nouvelle réglementation Européenne sur le taux de sel dans le pain : elle pourrait contraindre les Allemands à cesser la production de bretzels ! De quoi se mêlent-ils ?

N.B. : Amusant, des spécialistes des bretzels sont venus argumenter dans les commentaires de mon billet ! Je ne connaissais pas l’importance du sujet. On devrait demander à Wikio de créer un classement des blogs qui parlent des bretzels.

L’affaire du carambolage entre sous-marins est aussi exemplaire. On nous dit que c’est le hasard ! Qui pourrait le croire ? Quelle est la probabilité pour que deux sous-marins se rencontrent fortuitement dans l’océan au point de se toucher ? Qu’ils soient au même endroit, à la même profondeur en même temps ? Personne ne peut le croire… La vérité n’est probablement pas avouable : peut-être participaient-ils à une manœuvre conjointe (ce qu’ils ne sont pas censés faire) ? Peut-être se sont-ils mal identifiés et ont-ils joué à la guéguerre ?

On nous ment, on nous promet, on nous exaspère, … Et on nous parle pour qu’on conserve le moral ?

On tourne en rond.

16 commentaires:

  1. Et pendant ce temps-là, l'Europe attende de la France qu'elle active son plan de relance, elle est la seule parmi les grands à ne pas le faire..
    et pis, elle refuse de le faire.
    Si la dette existait VRAIMENT, y aurait-il autant d'argent en jeu?
    toutes ces sommes astronomiques ne sont-elles pas là que pour embrumer le cerveau du non-initié ce qui permet de faire tout et n'importe quoi..

    J'ai dis une bêtise??
    Bon je me sauve..
    Ce soir, je ne sais pas si j'ai vraiment envie de regarder Monsieur se trémousser en s'écoutant parler...

    RépondreSupprimer
  2. Lanzmann ce visionnaire !!
    http://www.deezer.com/track/539707

    RépondreSupprimer
  3. Christie,

    Ce n'est pas vraiment une bêtise ! On n'y comprend rien à cette histoire de dette qui est dramatique et qu'il faut boucher mais on continue (pas que la France) à dépenser du pognon.

    b.mode,

    J'écouterai ça ce soir !

    RépondreSupprimer
  4. Il va jamais s'arrêter - hein - qu'est-ce que c'est lassant à la longue...

    Remarque, ça vaut une thèse en psy ça ! Un homme qui consciencieusement creuse son propre trou pour qu'on le foute dedans...

    C'est presque un complexe auto-destructeur...

    En revanche, pas de Président pour la Guadeloupe...Il est toujours là où on l'attend, jamais là où il faudrait...

    RépondreSupprimer
  5. Sur 100 euros de profit, seulement 5,50 euros vont aux salariés.

    Et 42 euros vont aux actionnaires.

    http://www.lesechos.fr/info/france/4832326-partage-du-profit-5-5-vont-aux-salaries-selon-l-insee.htm

    RépondreSupprimer
  6. En parlant de popularité du Président, je trouve que 39% d'opinions favorables, dans le contexte actuel, c'est vraiment bcp. Ah si on avait un PS fort et audible!

    RépondreSupprimer
  7. En fait c'est 60% de non favorables. Mais personne n'a dit que les 40 restants étaient favorables. Tout au plus sont-ils indifférents?

    RépondreSupprimer
  8. Le monde entier vit la pire crise économique depuis 1929.

    Et que fait la Commission Européenne ?

    La Commission Européenne menace la France, l’Espagne, la Grèce, l’Irlande, la Lettonie et Malte de sanctions financières pour ne pas avoir respecté la limite maximale de 3 % de déficit public ! ! !

    http://tempsreel.nouvelobs.com/speciales/economie/la_crise_financiere/20090218.OBS5283/lue_appelle_la_france_et_lespagne_a_revenir_a_la_discip.html

    RépondreSupprimer
  9. Je suis en train de lire le bouquin d'Olivier Bonnet; ça résume bien le personnage, et c'est toujours autant d'actualité ! mensonges, chiffres bidonnés, mauvaise foi, promesses non tenues, politique du "je dresse les uns contre les autres", et surtout, le plus flagrant depuis quelque temps : entêtement et obstination, quitte à basculer dans la guerre civile : les émeutes de 2005 vont recommencer en 2009 !
    Je crois pouvoir affirmer qu'on n'a jamais vu un président aussi dangereux et irresponsable dans toute l'histoire de la Ve république.

    RépondreSupprimer
  10. Mercredi, c'est Sarkozy !
    Ca va devenir un slogan aussi vrai que Dallas le samedi soir sur TF1 version publique ou Urgences le dimanche soir !
    Il est à noter que le scénario du président est moins palpitant, on voit tout de suite qu'il va se planter à la fin !
    :-))

    [Pour la Guadeloupe, on attend toujours qu'il aille voir sur place. Un mois de grève générale, ce n'est pas suffisant ?].

    RépondreSupprimer
  11. Un mois de grève, au minimum un mort, non, ça ne le dérange pas trop on dirait

    RépondreSupprimer
  12. J'aimerais bien qu'il se taise un peu, cet homme. Je ne sais même pas s'il va parler ou non ce soir, finalement, et je n'ai pas envie de savoir.

    RépondreSupprimer
  13. les collisions entre sous-marins sont loin d'etre si rares que ca ... voici une petite liste (source : http://secretdefense.blogs.liberation.fr/defense/2009/02/collision-entre.html#more)

    - entre octobre et décembre 1967: collision du K-52 projet 627a November avec le SNLE USS Madison en plongée en Atlantique ou Méditerranée
    - 15 novembre 1969: collision entre le K-19 projet 658M Hotel II et le SSN-615 GATO des USA en plongée (mer de Barents?)
    - 20 juillet 1970: collision entre le K-108 projet 675 Echo II et le SSN US Totog en mer d’Okhotsk. Le K-108 est resté 8 mois en réparation.
    - 19 juin 1972: collision du K131 projet 675 Echo II avec le K-320 projet 670 Charlie I en mer Blanche (
    - 21 août 1977: collision du B-41 projet 641 Foxtrott en plongée avec une plate-forme de forage en Méditerranée
    - 13 avril 1978: collision entre le K-308 projet 670 Charlie I et le K-490 projet 667BDR Delta III sans autre précision (mer de Barents? Surface?)
    - 10 juillet (juin?) 1980: collision du B-133 projet 641 Foxtrott avec le B-88 projet 611 Zulu en surface
    - 20 mars 1981: collision du K184 projet 675MK Echo II avec le K-43 projet 670 Charlie I en surface au large du Kamchatka
    - 23 mai 1981: collision du K-211 projet 667BDR Delta III en plongée par 50 m de fond avec un sous-marin étranger non identifié. Revêtement externe de la coque arraché (mer de Barents?)
    - 21 janvier 1983: collision du K-10 projet 675 Echo II avec un sous marin chinois. En plongée dans le Pacifique.
    - 22 octobre 1984: collision du K-373 projet 705 Alfa avec le K-140 projet 667AM Yankee II en surface en mer Blanche
    - 30 octobre 1986: collision du K-279 Projet 667B Delta I avec le SNA US SSN-710, en plongée (mer de Barents?)
    - 1er janvier 1987: collision du TK-12 projet 941 Typhoon avec le SNA britannique Splendid en plongée (mer de Barents?)
    - 11 février 1992 : collision du K-276 projet 945 Sierra I avec le SNA US Bâton Rouge. Le K-276 a eu son kiosque très fortement endommagé.
    - 20 mars 1993: collision du K-407 projet 667 BDRM Delta IV avec le SNA US SSN-646 Grayling. Plongée, en mer de Barents.
    - le 19 mars 1998, le USS Kentucky (SNLE de la classe Ohio) était en surface lorsqu'il a percuté le USS San Juan (SNA de la classe Los Angeles) qui était, lui, en plongée. L'accident s'est produit au large de Long Island (côte Est des Etats-Unis) au cours d'exercice et n'a fait aucune victime. L'accident a été attribué à des erreurs humaines.

    RépondreSupprimer
  14. Sarkozy en poisson rouge ou en hamster dans sa roue: bref, l'action pour l'action (c'est tout ce qu'il sait faire) est contre productive. Et, comme je le disais: c'est tout ce qu'il sait faire. Donc, ça devrait continuer comme ça jusqu'à la fin! Si les français veulent dix ans de cette vie là, c'est à n'y rien comprendre...

    RépondreSupprimer
  15. Un petit tag pour se remettre de ses émotions, Nicolas ?
    http://ruminances.unblog.fr/2009/02/19/tics-de-lecture/

    RépondreSupprimer
  16. Je propose aux magazines TV de joindre un cachet d'aspirine (sous blister, genre Pif Gadget) les semaines où le père des peuples est censé s'exprimer.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.