04 février 2009

Blogs de meufs

Je l’annonçais récemment : mes copines blogueuses ont récemment créé leur blog politique. Ma copine Marie-Georges vient de faire pareil. J’en ferai la promotion ici même quand elle aura fait plus de un billet ! En fait, je n’aime pas le féminisme à cette sauce.

Je dois être antiféministe. Mesdames, les copines, n’y voyez pas de mal. Maman, toi non plus. Je ne dis pas ça pour être méchant mais je trouve absolument délirant qu’on affiche sa différence pour revendiquer l’égalité !

C’est un peu comme mes copains noirs. Je veux bien qu’ils s’associent pour se défendre contre les discriminations mais quand ils se lancent, en tant qu’entité constituée, dans la politique au sens large, je ne vois pas l’intérêt. Par exemple, le sujet du jour, dans l’actualité, semble être le bouquin de Péan sur Kouchner. Je n’ai pas suivi cette histoire et je m’en fous. Kouchner serait une personnalité de gauche, j’en prendrais la défense car je suis toujours objectif.

Hé bien, je ne vois pas pourquoi les femmes, les noirs, les juifs, les homosexuels ou les Lorrains en parleraient en tant que femmes, noirs, juifs, homosexuels ou Lorrains.

Je leur souhaite à toutes une bonne réussite mais je me demande si elles ne se trompent pas de munitions pour défendre leur cause.

26 commentaires:

  1. Hello
    Tu préférerais qu'on se défende avec nos obus ?

    Ok, je sors...

    RépondreSupprimer
  2. Merci Nicolas.
    Je ne crois pas avoir fait "pareil". Pas du tout même. J'ai juste créé mon blog politique. J'ai fait pareil que toi :D

    La chose qui me gonfle en tant que meuf et dont je parle sur bouchedelà, c'est le gars qui va trouver des différences systématiques entre un blog politique féminin et un blog politique masculin. D'une, on s'en fout, de deux il y a autant de blogs politiques différents que de gens !

    Quand je parle du démantèlement du service public d'éducation, c'est pas spécialement en tant que fille, même si j'en suis une.

    Enfin, le nouveau blog des blogueuses politiques, j'en pense du bien parce que ce sont des blogueuses que j'aime lire à la base ; le concept, j'en pense du moins bien parce qu'en effet, mettre en avant sa féminité pour causer politique ne me semble pas (souvent) pertinent.

    RépondreSupprimer
  3. pour résumer mon point de vue et faire de l'antiségolisme avoué:

    il peut y avoir des cas où les hommes ont intéret à un rééquilibrage de l'expression de la féminité par rapport à la masculinité dans l'espace public.
    (je précise que je conviens que ce qu'on appelle féminité et masculinité sont assez largement des conventions, autre débat)

    en revanche, je trouverais dommage qu'on accole à l'émergence d'une certaine féminité des choses comme l'aplanissement des clivages idéologiques, la mise en avant d'aspects émotionnels, etc, choses qui sont à mon avis en réalité pas particulièrement féminines mais surtout ségoléniennes ce qui n'est pas tout à fait pareil.

    RépondreSupprimer
  4. MGP,

    "La chose qui me gonfle en tant que meuf et dont je parle sur bouchedelà, c'est le gars qui va trouver des différences systématiques entre un blog politique féminin et un blog politique masculin."

    C'est pas une chose, mais un gars !

    Mais on est d'accord, c'est lui qui est à blâmer. Quand je lis un billet politique, je ne fais pas la différence entre une femme et un homme.

    Pour ce qui concerne le "blog des filles", j'en lis une grande partie de leurs blogs, ceux qui m'intéressent.

    Martin,

    Oui. Je crois même que sa défense de la féminité par Ségolène Royal (le côté "on m'attaque car je suis une femme") a plutôt nuit.

    RépondreSupprimer
  5. "Le gars qui va trouver des différences systématiques entre un blog politique féminin et un blog politique masculin." ... pour moi ce n'est pas compliqué, ce gars est juste un crétin.

    C'est ce même raisonnement appliqué à l'envers qui me fait tiquer quand des filles lancent elles, un blog politique exclusivement réservé au filles (les gars peuvent venir commenter mais pas rédiger de billet du moins pour le moment) qui accrédite en creux cette thèse.

    Non franchement, une analyse féminine nulle vaut largement une analyse nulle d'un mec. En revanche une brillante analyse reste une brillante analyse qu'elle soit faite par un gars ou une meuf.

    RépondreSupprimer
  6. Farid,

    Oui.

    "C'est ce même raisonnement appliqué à l'envers qui me fait tiquer quand des filles lancent elles, un blog politique exclusivement réservé au filles (les gars peuvent venir commenter mais pas rédiger de billet du moins pour le moment) qui accrédite en creux cette thèse."

    A force de vouloir lutter pour défendre le féminisme, ça lutte contre le féminisme.

    On a un un problème de sous représentativité des femmes dans la blogosphère et dans le monde politique en général et elles se revendiquent "à part" donc ne seront pas intégrées dans le monde politique. C'est ce que je dis dans le billet avec mon truc sur les munitions.

    Quand Trub, CC et Hypos ont fait leur trou dans la blogosphère "visible", ce n'est pas en tant que femmes mais en tant que blogueuses (sympathiques, bons billets, commentaires assidus chez les copains et liens en tous genre).

    RépondreSupprimer
  7. Je ne devrais pas mettre mon grain de sel, je ne suis pas blogueuse... mais :
    Pourquoi un blog politique exclusivement réservé aux filles ? Quelle idée !!!
    Pour moi un (je vais dire un en sous-entendant un ou une) blogueur reste un blogueur qu'on aime ou pas "lire" et avec lequel on partage quelques idées... je ne vais pas ajouter "ou plus si affinités" cette expression m'a toujours amusée.. c'est tout...
    J'ai l'impression que là on creuse encore plus la différence ... alors, honte à moi, qui suit surtout pour une certaine complémentarité...et puis tant pis si je me fais taper sur les doigts, cela m'apprendra à dévoiler mes opinions d'une part, mon indépendance d'esprit d'autre part...
    Et tant pis encore j'ajoute que "quelques mots sous forme de phrases" de Nicolas et Farid m'ont assez plu.

    RépondreSupprimer
  8. Pour ma part, ça ne me pose pas de problèmes, je ne vois rien d'exclusif là-dedans. J'ai toujours pensé que c'est aux femmes qu'il appartient de savoir ce qu'elles ont envie de faire !
    Je l'ai netvibé d'ailleurs !
    :-))

    RépondreSupprimer
  9. "je trouve absolument délirant qu’on affiche sa différence pour revendiquer l’égalité"

    Mais non, voyons, mes chéri(e)s ! Il s'agit de profiter du bonus googlien aux blogues en réseau, tout bêtement...

    ;-)

    RépondreSupprimer
  10. Nicolas, vous devriez faire attention à ce que vous dites. Vous êtes en train de devenir lucide, et ça va immanquablement vous retomber sur la gueule un jour ou l'autre.

    (Surtout si, par entrainement post-moderniste, vous faites semblant de vous intéresser à la "cause" des femmes, dont tout le monde se fout, bien évidemment.)

    RépondreSupprimer
  11. *Mode Fake on*
    Cher Monsieur,

    Vous indiquez dans votre billet avoir des "copains noirs". Afin de lutter contre l'invasion... euh l'immigration illégale d'origine africaine, auriez-vous l'obligeance de bien vouloir nous transmettre les informations suivantes relatives à vos dits amis: nom et prénom, nationalité, adresse, employeur.
    Je vous remercie par avance de votre célérité et de votre sens du devoir.

    Je vous prie d'agréer, Monsieur, l'expression de ma considération distinguée.
    *Mode Fake Off*

    RépondreSupprimer
  12. Irène,

    Si c'était si simple.

    Didier,

    Lucide, à cette heure ? Vous m'insultez !

    Eric,

    Ils sont en lien.

    RépondreSupprimer
  13. Jeffanne,

    Oui (ton commentaire m'arrive par mail apèrs les autres...). Tu as raison : si la complémentarité se déverse en querelle, ça ne rime à rien.

    RépondreSupprimer
  14. J'espère que ce blog de meufs s'engagera dans un nouveau combat féministe: non au port de la burka, du tchador et autres signes discriminatoires dans le domaine public. Qu'il soutiendra les femmes qui, dans de modestes associations de quartier, aident leurs compagnes victimes de violences quelle qu'en soit l'origine. Qu'il soutiendra les femmes qu'on pourchasse et qu'on tue parce qu'elles luttent pour leur liberté, pour avoir les mêmes droits que les hommes, où qu'elles soient.

    Parce que, si c'est pour se foutre à répétition des talonnettes ou des amours de Sarkosy, ça ne pissera pas plus haut que les blogs de keums.

    Suzanne

    RépondreSupprimer
  15. (je plombe l'ambiance, pardon...)

    RépondreSupprimer
  16. Suzanne,

    Ce sont des blogueuses politiques de qualité. Elles ne parleront pas des talonnettes mais je doute qu'elles utilisent ce blog pour défendre la cause des femmes mais plus pour faire entendre un regard féminin sur l'actualité... Ce dont je doute, c'est que le regard féminin soit différent d'un regard masculin !

    RépondreSupprimer
  17. Nicolas: c'est ce qui m'a sauté les yeux en ouvrant la page "nabot à talonnettes", puis j'ai lu les articles: Obama gentil/espoir pour l'Amérique et le Monde vs Sarko méchant et ridicule/France honte pour tout le monde.


    Différence subtile et essentielle que celle que vous notez (et qu'on peut considérer avec beaucoup d'amertume ou d'ironie) entre "être une blogueuse politique, féministe et engagée" et PORTER UN REGARD féministe et engagé sur la politique, etc.



    "Ce dont je doute, c'est que le regard féminin soit différent d'un regard masculin "(Nicolas)

    ça dépend: il peut être différent si la femme qui le pose est opprimée ou pas, et si on parle en son nom ou pas.

    Suzanne

    RépondreSupprimer
  18. Sinon, je ne résiste pas au plaisir de vous offrir un lien vers un billet... disons, édifiant :)

    http://passouline.blog.lemonde.fr/2009/02/02/la-reponse-de-sarkozy-a-la-crise-mondiale-la-culture/

    Suzanne

    RépondreSupprimer
  19. ah tiens Suzanne....vous ici.
    Tu sais Nicolas, je crois que notre volonté est plus simple que cela.
    Nous avons eu envie de créer ce groupe pour plus de lisibilité et parce que nous sommes toutes très différentes et que nous espérons que ce sont ces différences qui feront que nos articles hebdo seront intéressants à lire.
    Je trouve que ta question sur ce qui pourrait nous séparer, ou pas, sur notre vision de la politique est vraiment intéressante...et du coup me fait réfléchir. En fait ce qui (vous) t'embête c'est la mention "féministes" trop clivant pour toi ?
    merci

    RépondreSupprimer
  20. Mrs Clooney: plus simple que "faire entendre un regard féminin sur l'actualité", quand on s'intitule (je n'ai rien inventé) "blog engagé et féministe", alors là, je crains le pire (que je subodorais déjà à la lecture dudit blog, faut bien l'avouer)
    Bon, alors, ce ne sera pas un blog qui défendra, même en rigolant, les droits des femmes (tout en portant un regard féministe, faut pas être trop clivant,hein. Un blog de MEUFS, de filles, quoi. Très différentes les unes des autres.

    Ya tromperie sur l'intitulé, moi je dis.

    Suzanne
    (et, oui, je suis ici en tant que trolette-crampon du bon Nicolas, qui me supporte tant bien que mal. Tant que je suis polie et que je ne lui dis pas que la peinture de sa salle de bains est abominable, il me laisse causer sans me prier d'aller voir ailleurs, LUI.)

    Suzanne

    RépondreSupprimer
  21. C'est assez terrible, d'ailleurs.
    Quand on pense aux grandes figures du féminisme
    Quand on pense aux femmes qui se font mutiler ou lapider

    maintenant, quand on lit "engagement et féminisme",la plupart du temps on s'attend à des gnangnanteries convenues, égocentriques et capricieuses, et on est rarement déçu.

    Suzanne

    RépondreSupprimer
  22. La femme de Georges,

    C'est bien le mot "féministe" qui me dérange mais aussi qu'un critère autre que "l'affinité" rentre la sélection des gens qui font partie du groupe. Je parle dans le billet des noirs, des homosexuels, des juifs...

    Leur avis m'intéresse quand le sujet les concerne Par exemple, un avis de mon pote Tonnegrande, sur ce qui se passe en Guadeloupe m'intéresse plus que celui de mon copain Michou qui n'a jamais dépassé le sud de Poitiers).

    Autre exemple : j'ai fait mon billet du jour vite fait sur Kouchner. L'avis d'une femme, d'un homosexuel, d'un juif ou d'un noir ne m'intéresse pas ou, plus exactement, ne m'intéresse qu'en temps que panel de la population.

    Enfin, tu indiques que ce blog vous donnera plus de lisibilité : je n'y crois pas (et je crois connaitre le sujet) !

    Suzanne,

    Vous êtes toujours la bienvenue.

    RépondreSupprimer
  23. Mouarf ! tu as vu ce qu'est devenu le blog "femmes engagées" ?! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a été supprimé. Un autre a été crée chez haut et fort et est effectivement très drôle.

      Supprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.