15 février 2009

Réchauffement climatique

"Les mesures montrent que les émissions de gaz à effet de serre s'accélèrent plus rapidement que nous pensions" ! C'est le GIEC qui nous alerte à nouveau. "les économies du monde en développement continuent à émettre de plus en plus de carbone (CO2) dans l'atmosphère et nous sommes désormais dans une situation nouvelle quant à l'évolotion du changement climatique".

L'actualité est focalisée sur la crise économique. N'oublions pas que des problèmes plus importants existent. Relancer l'économie est certainement nécessaire mais ne sera pas vraiment utile si cette relance passe par la destruction de la planète.

Et des champs de houblon. Ou de Côtes-du-rhône.

16 commentaires:

  1. Je me suis déjà si souvent fritté avec les lhc qui accusent le GIEC de mentir, mais qui nous demandent de croire en les études de l'Afssa... Tiens je vais me fendre d'un court billet.

    RépondreSupprimer
  2. A ton clavier ! Et arrête donc d'assurer la promotion des blogs libéraux...

    RépondreSupprimer
  3. C'est marrant que tu dises ça parce que je lisais justement hier un bilan de la présidence sarkozyenne de l'Europe pendant six mois, sur le plan écologique ! Ce n'est guère brillant…
    :-))

    [J'ai pour habitude de toujours creuser le doute des théories officielles et je l'applique aussi pour cette histoire de réchauffement planétaire dû à l'activité humaine. J'écoute aussi les contradicteurs, ce n'est pas inintéressant…].

    RépondreSupprimer
  4. J'essaie de tout écouter aussi, mais dans le cas présent, il y a trop de doutes pour qu'on puisse se permettre des conneries.

    RépondreSupprimer
  5. J'ai pianoté, ça y est, mais j'ai fait mon petit lien vers les libéraux, ils ont le mérite de me motiver, devant tant de conneries, je regorge d'énergie!

    RépondreSupprimer
  6. Ah, ce bon vieux, cet increvable réchauffement climatique ! Si on ne l'avait pas, celui-là, on se demande de quoi on parlerait autour des déjeuners dominicaux, tiens ! Il faudrait en revenir au monstre du Loch Ness, ce serait d'un triste !

    RépondreSupprimer
  7. "Les mesures montrent que les émissions de gaz à effet de serre s'accélèrent plus rapidement que nous pensions"

    En effet, c'est un fameux aveu de plantage ça non?

    RépondreSupprimer
  8. Non, ce n'est pas un "aveu de plantage", c'est juste une démarche scientifique normale : l'observation contredit, ou modifie la théorie ? On le dit et on repart sur ces nouvelles bases pratiques pour tenter d'affiner le modèle. Il n'y a, en science (ni ailleurs du reste, mais en science encore moins qu'ailleurs), aucune honte à se tromper, du moment qu'on intègre l'erreur à la poursuite des travaux. Ce qui est stupide voire criminel, c'est de nier l'observation pour que le modèle théorique puisse rester valide : c'est l'habitude des écolos et des anti-libéraux les plus dogmatiques (alter-meschoses, etc.).

    RépondreSupprimer
  9. Il est évident que l'économie d'avenir se construira en synergie avec le développement écologique. Cela va de concert avec un changement de société prenant en compte plus largement les valeurs humaines donc la vie.
    Il y a tout un champ d'exploitation économique à inventer, à développer.

    Il faut encourager les leaders politiques visionnaires sur ce sujet:
    http://www.lepost.fr/article/2009/02/01/1408714_segolene-royal-promeut-la-croissance-verte.html

    RépondreSupprimer
  10. La période est inédite: penser une croissance décroissante pour assurer plein emploi et protection de la planète...

    RépondreSupprimer
  11. Le GIEC est un organisme de désinformation du public! Quand va-t'il arrêter d'annoncer que la Terre se réchauffe, alors qu'elle se trouve dans un cycle de refroidissement en raison de l'absence de taches solaires? Cela fait déjà depuis 3 ou 4 ans qu'elle a commencé à se refroidir même si ce n'est pas perceptible dans toutes les parties du monde...la réalité est que nous allons vers un petit-âge glaciaire...

    RépondreSupprimer
  12. Le réchauffement climatique donne du Lirac et du Côtes du Rhone à 15°C. C'est beaucoup.

    Sinon, même certains qui n'apprécient pas forcément l'ensemble des positions du GIEC admettent qu'il y a quelque chose de pas très bon qui se passe en ce moment... Et qui globalement montre un réchauffement, sur une période un peu plus longues que les quelques 2 ou 3 dernières années, où c'est vrai qu'on se les gèle bien...

    Je me souviens d'un scientifique vers chez nous qui disait que l'on peut toujours appeler certains pays actuellement gros pollueur à venir au développement durable. Mais avant de faire du développement durable, ils doivent faire du développement tout court. Et, avait il ajouté, c'est peut être un paramètre à prendre en compte... La terre grandit, grossit, et au seul niveau des pays industrialisés, ça sera difficile d'agir...
    Et ça amène à d'autres débats et discussions. La désertification, les mouvements et migrations de populations, etc...

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  13. Génial, on s'enfoncer dans un changement climatique irréversible en bataillant : glaciation ou fournaise? De toute façon, l'humanité est mal barrée.

    RépondreSupprimer
  14. Ne pas oublier le phénomène de l'obscurcissement planétaire lié à la pollution, qui empêche les rayons du soleil d'atteindre la surface.

    RépondreSupprimer
  15. Oui, a propos de l'obscurcissement planétaire, j'ai vu un documentaire sur Daylimotion à ce sujet c'est à voir ici : http://www.dailymotion.com/video/x465eo_lobscurcissement-planetaire-1-3_news

    RépondreSupprimer
  16. Merci à tous pour vos coms ! Moi y en a pas pouvoir répondre individuellement.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.