11 août 2009

Le jour où tout s'arrêta

En fait, il y a deux jours à noter.

Le premier est assez récent. Il date du début de l’année. C’est le jour où le patron de la Comète a décidé de prendre des plantes en location et a fait appel à une société privée pour s’occuper des oliviers qui bordent la terrasse.

Je ne suis pas spécialement attaché à la propriété privée et le débat n’est pas là. C’est juste que, quand on en arrive à sous-traiter totalement la gestion de son environnement, on finit par ne plus rien maîtriser.

Le deuxième est plus ancien. C’est le moment où « les jeunes » ont commencé à boire du « Whisky Coca ». Nous avons, d’un côté, un soda que je n’aime pas mais qui est l’idole de milliards d’andouilles et, d’autre part, une boisson très bonne, mais assez alcoolisée. Un jour, un type pensa à mélanger les deux pour faire avaler du Whisky aux amateurs de Coca. D’un point de vue de la santé publique, c’est évidemment très mauvais mais ce n’est pas moi qui vais critiquer ça. Non.

Non. Nos jeunes se mirent à consommer n’importe quoi. La gauche du politiquement correct n’osa pas réagir pour ne pas se couper de la jeunesse et le droite réactionnaire n’osa pas réagir de peur de se ringardiser encore plus. Un boulevard fut ouvert pour la droite au cul serré qui ne rechigne en rien pour gagner encore plus d’oseille.

23 commentaires:

  1. beau billet politico-parabolique !

    je note seulement que, de manière générale, le Whisky qu'on met dans du coca est du très mauvais whisky, au point que c'est probablement la seule façon de parvenir à l'avaler. ce qui n'excuse rien.

    RépondreSupprimer
  2. Dedalus,

    Merci.

    Mais quand le Whisky est mauvais, je bois de la bière.

    RépondreSupprimer
  3. Pour l'occasion je souligne les méfaits de la Société Coca-Cola qui semblent visiblement ruiner les nappes phréatiques (exemple d'un reportage: http://www.dailymotion.com/relevance/search/coca+cola+inde/video/x90y26_leau-pompee-de-coca-cola_travel)

    Il est bon de savoir ce qu'on consomme, à qui profite l'argent que l'on donne et les conséquences que cela entraine.

    Pour ce qui est du Whisky, je vous dit santé ! mais avec grande modération pour ma part ;)

    RépondreSupprimer
  4. Un bon whisky ne se boit jamais avec du coca... Le coca, c'est bon pour faire passer les whisky laid et pas bon qui font mal au ventre (les bulles il parait...)

    Après, politiser le whisky coca (ou l'orange malibu, chez les bobojeunes), c'est couillu :)

    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  5. D'accord, je hais le ouiskikoka.

    Mais le gin-tonic, hein ? ça c'est bon, paske le gin tout seul, bonjour !

    Enfin tout ça ne vaut pas le bloody Mary.

    RépondreSupprimer
  6. Rimbus,

    Je ne parle que du Whisky Coca.

    RépondreSupprimer
  7. Il faut créer un groupe Facebook.

    RépondreSupprimer
  8. Le coca, non! Le coca ferrugineux, peut-être… Le whisky franc du gosier, c'est mieux.

    RépondreSupprimer
  9. quand je buvais des alcools forts je buvais du bourbon.

    Nicolas, tu refuses d'élever le débat c'est indigne d'un numberwan !

    RépondreSupprimer
  10. Il n'y a bien que comme ça que je bois du coca, quand j'ai affaire à du mauvais whisky.
    Enfin, j'appelle ça justement "du whisky à coca".

    RépondreSupprimer
  11. euh c'est parce qu'ils arrosent les oliviers avec du whisky coca cetteparabole comme dit Dedalus ? :)

    RépondreSupprimer
  12. enfin je comprend pourquoi Juan préfère commenter chez moi :)))

    RépondreSupprimer
  13. Je vais lui dire que tu le considères comme un troll.

    RépondreSupprimer
  14. A se demander si ce n'est pas Coca-Cola Cie qui a inventé ce mélange afin d'augmenter ses ventes sur la cible d'jeun's s-:

    RépondreSupprimer
  15. Une sous-marque de whisly mélangée avec une sous-marque de The Wonderful Coca-Cola [marque déposée !], c'est bien le symbole de notre époque !
    :-))

    RépondreSupprimer
  16. @rimbus le seul gin buvable tout seul, le bombay saphire.

    sinon tout ça ne vaut pas, ni un clair de lune à maubeuge, ni tequila (reposado de préférence) ou mezcal (gusano, bon, ok, mais essayez un minero, ou un reposado, ou un añejo, ou un tobala ! )

    RépondreSupprimer
  17. J'ai très honte, je suis un gros con, je me couvre la tête de cendre, mais... J'AIME BIEN LE WHISKY-COCA !

    RépondreSupprimer
  18. @didier Goux : vous m'enlevez les mots de la bouche !

    RépondreSupprimer
  19. Didier,

    Je vais vous consoler : vous n'êtes pas TRES gros.

    RépondreSupprimer
  20. Je me demande si tout cela ne resulte pas d'un complot marxiste, le précédent me semble être le cuba-libre (ma première cuite de pré-adolescent).

    RépondreSupprimer
  21. J'ai des souvenirs très calientes de soirées au cuba libre (qui peut se faire au rhum ou au gin) aux terrasses de la Plaza Mayor de Salamanque.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.