24 août 2009

Les primaires : est-ce secondaire ?

Je n’avais pas spécialement envie de faire un billet sur les primaires mais l’orage m’empêche de rejoindre la Comète dans les plus brefs délais pour une rencontre avec une illustre blogueuse et surtout, je n’arrive pas à répondre aux commentaires chez Marc pour un bête problème technique sur mon PC, ni sur aucun blog de cette plate-forme. D’ailleurs, je vais suggérer à Marc de faire comme Rébus et Olivier (que je citais ce matin) qui ont enfin changé de plate-forme pour quitter celle qui ne met pas les liens dans les flux, ce qui est bien dommage pour elle, d’ailleurs, ça la défavorise… Et en plus, elle gère elle-même un classement de blogs, le mien étant 413ème ce qui me laisse une marge de progression.

Toujours est-il que dans son billet, il indique que je suis opposé aux primaires. Il n’en est rien. Je souhaite juste qu’on m’explique comment elle sera organisée, comment on déterminera qui aura le droit de se présenter, …

En outre, je souhaite aussi qu’on m’explique si François Bayrou y participera. La réponse sera a priori négative (il devrait espérer se présenter).

Quelle que soit la réponse, Dagrouik nous dresse un premier bilan du machin de ce week-end à Marseille. Robert Hue, François Rebsamen, Christiane Taubira, Daniel Cohn-Bendit et Vincent Peillon et… Marielle de Sarnez, sans compter près de 3000 militants, ai-je cru comprendre, ont commencé parler du fond, peut-être à l’ébauche d’un projet.

Je ne dis pas que ces débats ne servent à rien, bien au contraire, mais quand on aura établi un projet commun du PC au Modem et qu’un candidat de gauche aura le même projet, pour la présidentielle qu’un candidat du centre, quelle est la probabilité pour qu’il reste un candidat du PS au deuxième tour puisqu’on aura préparé le premier tour en disant qu’on peut allègrement travailler avec François Bayrou sur un projet commun ?

Car je ne doute pas que François Bayrou se présentera.

Je n’ai juste pas spécialement envie de me battre pour lui entre les deux tours.

La gauche a-t-elle déjà gagné des élections nationales en s’alliant avec le centre ? Gérard Filoche nous confirme que NON.

19 commentaires:

  1. euh... c'est encore moi (elle est chiante, celle-là)
    ;-)
    voici mon très, très humble avis :
    pas plus qu'en 2007, la gauche n'a aucune chance de gagner en face de NS en 2012.

    on a UNE chance de voir NS non réélu : qu'un autre candidat de la droite soit présent au second tour (De Villepin, Coppé, X ?)

    je crois qu'on est parti pour un nouveau tour à droite.

    je précise : ce n'est pas mon souhait.

    RépondreSupprimer
  2. A mon sens, ce débat est prématuré. La gauche et plus particulièrement le PS devrait concentrer ses réflexions aux travaux à mettre en oeuvre pour garder les régions qu'elle détient lors du scrutin de mars prochain. C'est encore un débat qui va diviser alors que ce n'est plus l'heure.

    RépondreSupprimer
  3. Pour ma part, je reste un anti-centriste primaire ;-)

    RépondreSupprimer
  4. A mon humble avis le modem ne sera pas concerné par les primaires.

    En outre on attends du modem qu'il se positionne clairement pour qu'il fasse campagne au 2eme tour s'il arrive en 3eme position et un pacte de non agression pour le 12er tour..
    En 2007 il n'a pas donné de consigne ce qui nous a laissé penser qu'il était encore à droite et non au centre.

    En effet il ne faut pas rêver concernant le 1er tour il va se présenter, son rêve à lui c'est d'être président.

    RépondreSupprimer
  5. Deferre, qui prônait déjà les alliances avec le centre a fait 5% aux présidentielles de 69. A méditer...

    RépondreSupprimer
  6. Je crois que la gauche aurait ses chances, si au lieu de se battre pour les primaires, elle s'occupait un peu plus des préliminaires, y a que ça qui les intéresse les Français :-))

    Concernant Overblog : ah !!! c'est donc ça qui fait que je suis si mal classée ;-))) Bon, eux ils devraient un peu plus s'occuper de finaliser leur produit (un peu comme le PS), mais tant pis pour les glaces Miko... (offertes par le Modem, ou les Verts), je reste fidèle (bêtement), à Overblog et au PS aussi.

    RépondreSupprimer
  7. Organiser des primaires, en même temps que s'élaborerait un programme socialiste, donnerait un élan à la gauche. Sarkozy est déjà dans la présidentielle, lui.

    RépondreSupprimer
  8. Le but devient de ne pas faire réélire NS si je comprends bien Miha, donc on devrait pédaler pour Bayrou parce que ce serait mieux que si c'était plus pire! Et ben dans l'nord on dit "du brin". Je préfère toujours les pastèques aux oranges. Ce n'est pas avec le score du Modem aux européennes qu'il faut lui donner un crédit qu'il n'a pas.
    Mag

    RépondreSupprimer
  9. " Je n’ai juste pas spécialement envie de me battre pour lui entre les deux tours."

    Moi non plus.

    RépondreSupprimer
  10. ce n'est pas 3000 mais 1450 que j'ai écrit.

    RépondreSupprimer
  11. le coucou a résumé l'idée qui est celle qui grosso modo concerne 70% du PS : les 49,9999999% exclus après Reims et un bout de la "majorité" de Titine.

    Et c'est la l'essentiel : discuter avec ceux et celles qui partagent nos valeurs ou montrent des signes de proximité de plus en plus forts.

    pour Olivier P, on pourra lui suggérer de regarder comment le Front Populaire c'est fait, ainsi que le programme commun.

    RépondreSupprimer
  12. Je me posais la même question au sujet de François Bayrou. Je ne crois pas qu'il y participerait (il ne voudra pas se lier les mains car il risque de perdre, après tout), mais le fait même que le PS ouvre le débat sur sa participation aux primaires lui donne une forme de légitimité. Et face à un "mauvais" candidat socialiste (je ne dis pas que c'est mon souhait, même si j'ai voté Bayrou en 2007), il risque -ou a des chances, selon le point de vue- d'engranger le vote utile au premier tour.

    RépondreSupprimer
  13. Lucia mel a raison, ne jamais négliger les préliminaires.

    Je sais pas mais voir Bayrou et préliminaires dans des commentaires qui se suivent, ça va pas ensemble, un peu comme mélanger des voix de gauche avec l'union des porteurs de polo beige et pull sur les épaules (tenue centriste classique)

    RépondreSupprimer
  14. Un ballet autour des étiquettes, ça n'a jamais fait gagner des idées, non ?
    :-))

    RépondreSupprimer
  15. C'est le grand écart entre le PC et le MoDem, et je ne sais pas comment tous ces gens là pourraient travailler sur un projet commun.
    Et puis qui serait la tête de liste ?
    Beaucoup de candidats ...

    Je suis assez d'accord avec Miha, il n'y a guère aujourd'hui qu'un politique de droite pour faire face à N. Sarkozy.

    Le PS n'est pas vraiment crédible trop déchiré, François Bayrou s'est tué tout seul aux élections européennes, quant au PCF il y a quand même un moment qu'il est en perte de vitesse.

    RépondreSupprimer
  16. Une fois n'est pas coutume, je vais faire une réponse globale dans la mesure où je n'ai pas d'avis tranché : sans se mettre au boulot, le PS ne gagnera pas alors je ne vais pas critiquer les gens qui bossent !

    Il y a quelques commentaires défaitistes : il faut garder espoir. Seule la gauche réussira à avoir un projet crédible en 2012 !

    N.B. : A propos du chiffre qui nous "oppose" avec Dagrouik (quelques bières nous rapprocherons jeudi), j'ai pris le "3000" sur le site officiel d'un cadre du PS (JL Bianco, de mémoire).

    RépondreSupprimer
  17. Bayrou doit déjà s'imaginer en Mitterrand, prenant le PS à la hussarde comme en 71. Et, après tout, l'état de déréliction est tel que pourquoi pas...

    RépondreSupprimer
  18. Je pense que cette idée de primaire n'est pas mauvaise. Néanmoins, s'ils désignent leur candidat trop tôt, il risque d'être "grillé" pour 2012. S'ils ne le désigne pas, cela risque d'être "la bagarre générale" et la bataille des clans. Difficile, surtout quand personne ne se dégage du lot. Ils ne doivent pas trop se tromper car le premier tour sera peut être couperet pour le PS.
    De plus, si par exemple Ségolène Royal n'était pas désignée (si elle est candidate) acceptera elle de se plier à la décision des militants socialiste et sympathisants de gauche ? où partira elle en solo avec peut être le soutien des Vert ? affaire à suivre !

    A+

    HERN - http://hern.over-blog.com/

    RépondreSupprimer
  19. Hern,

    Elle n'est pas mauvaise mais sera impossible à mettre en oeuvre (je parle de primaires ouvertes) et comme tu dis, les "chapelles" ne voudront pas nécessairement appuyer le candidat d'un autre.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.