24 août 2009

Primaire de rien

N'ayant pas fait de billet ce matin, je voulais en faire un pendant ma pause déjeuner à propos des primaires.

J'ai bien fait de ne pas me presser ! Olivier P. vient d'écrire ce que je voulais dire.

14 commentaires:

  1. bon ben du coup je fais pas de billet non plus :)

    RépondreSupprimer
  2. Moi je n'en aurais pas fait non plus.
    Malheureusement il était déjà fait !

    RépondreSupprimer
  3. D'un autre côté, on n'attend pas spécialement votre position sur les primaires.

    RépondreSupprimer
  4. Mais si, mais si, au contraire, l'avis de Didier sur la question nous interresse

    RépondreSupprimer
  5. pardon si je vous fais douter de l'utilité d'un programme :
    la majorité des électeurs ne lise pas les programmes des politiques ; ils choisissent un candidat selon son charisme, sa notoriété, sa 'pipolisation",...
    et n'oublions pas que c'est la majorité qui l'emporte.

    RépondreSupprimer
  6. Miha,

    Vous n'avez pas totalement tort mais du charisme ne suffit pas, il faut du fond. Nicolas Sarkozy a bien été élu sur ce qu'il disait, l'espoir pour les gens de voir leur pouvoir d'achat augmenter.

    RépondreSupprimer
  7. Tiens, c'est marrant, j'ai le même commentaire à la maison

    RépondreSupprimer
  8. d'abors, pardon pour la "grausse fote" : "la majorité des électeurs ne lit pas les programmes".

    ensuite, oui, en effet, il faut du fond qui sera résumé par des phrases choc, des slogans..."je serai le président du pouvoir d'achat" et "travailler plus pour gagner plus", par exemple.
    Le reste passe à la trappe.
    Le programme ne sera décortiqué que par les autres politiques, par les journalistes en politiques, etc... mais par le commun des mortels.
    En plus, il sera décortiqué avec plus ou moins de bonne foi, selon le camp où on se trouve.

    Donc, en plus du charisme, il faut une bonne équipe de communiquants qui vous vende comme un produit que vous êtes en tant que candidat.

    RépondreSupprimer
  9. Quand on voit le résultat effectif, on se demande comment Sarkozy a pu être élu sur son charisme !
    :-))

    [Pour les primaires, la réponse est non !].

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.