10 août 2009

Réduction des niches fiscales

Comme si le Gouvernement avait lu mon billet d’hier (ou celui des Privilégiés), il envisage, maintenant, de réduire les niches fiscales.

« L’ensemble des niches fiscales représentent […] quelque 40 milliards d’euros, une somme qui augmente chaque année ». Ce nous donnera une première réponse au troll d’Elmone.

Néanmoins… « Deux pistes sont à l’étude par deux députés UMP, Gilles Carrez, rapporteur général du budget, et Pierre Méhaignerie, président de la commission des affaires sociales. La première consisterait à baisser uniformément tous les taux de réduction, par exemple de 10 %. Ainsi, la réduction de 50 % pour les emplois à domicile passerait à 45 %. Une deuxième solution consisterait à appliquer une franchise, par exemple de 1 %, sur les feuilles d’impôt. Un contribuable bénéficiant de 3 000 euros de réductions d’impôt verrait ainsi son avantage ramené à 2 970 euros. » Tiens ! Le gouvernement confie le boulot aux députés, histoire de ne pas trop se mouiller… Je ne vais pas me fâcher de voir le Parlement décider du budget, mais je trouve le Gouvernement gonflé de lui donner des consignes !

Toujours est-il que la mesure correspond à peu près à pisser dans un violon… On récupérerait au mieux 4 milliards. J’espère que nos dirigeants envisagent un plan sur plusieurs années.

Quelqu'un pourrait-il rappeler au gouvernement que le bouclier fiscal est une niche fiscale ?

7 commentaires:

  1. Lapalisse n'aurait pas fait un meilleur billet...

    'je n'ai pas été élu pour augmenter les impots' qu'il répète, mwarff... (ou soupir)

    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  2. Cela fait plusieurs jours que des articles fleurissent sur le sujet dans la presse. Je crois que Sarkozy est toujours autant attaché aux remous de l'actualité.

    RépondreSupprimer
  3. Il adore faire parler de lui. Même au mois d'août, pas de vacances sans Sarko!
    en Italie, c'est l'oeuvre de Berlusconi que l'on constate et pauvres italiens...
    La vie est très chère!
    Et pas grand chose pour les gens!

    RépondreSupprimer
  4. C'est le monde à l'envers, le gouvernement donne des consignes au Parlement.
    On marche vraiment sur la tête !

    RépondreSupprimer
  5. De la parade, de la communication, de l'utilisation abusive des symboles… Cette manière de gouverner pour l'apparat finira par lui revenir à la figure !
    :-))

    RépondreSupprimer
  6. Poireau,

    Tu crois qu'il n'est pas sincère ?

    Flèche,

    Depuis deux ans, oui...

    Christie,

    Mais non, il est en vacances...

    Mathieu,

    Tous les signes sont là : il va faire quelque chose de dérisoire mais aura lancé la machine à communiquer.

    FalconHill,

    Il le répète bien...

    RépondreSupprimer
  7. A quoi ils jouent au gouvernement?
    Il faudra m'expliquer: quand Sarko a été élu, Monsieur Borloo nous a annoncé un plan révolutionnaire qui allait créer je-ne-sais combien de milliers d'emplois dans les emplois familiaux et les services à domicile.
    Tout un dispositif a été mis en place: Cesu, création d'une agence nationale de services à la personne, plan de communication sur les Cesu...
    Aujourd'hui, on change d'avis, les services à la personne? on va les casser. Les réductions d'impots? Y en a plus!
    Après avoir pris les Français pour des idiots en faisant croire que la baisse de la Tva dans la restauration allait faire baisser les prix, il faut bien renflouer les caisses de l'état...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.