17 août 2009

J'aurais du me passer des alliances

Mon retour au blogage après les vacances s’effectue dans la plus grosse cacophonie : j’ai fait deux billets sur les alliances… sans avoir vu la déclaration de Vincent Peillon à ce sujet. Je suis donc obligé de faire un troisième billet pour éviter de me faire taper dessus.

Contrairement aux apparences, je ne suis pas du tout d’accord avec Vincent Peillon qui « rêve d'une alliance élargie du PS au MoDem en passant par le PCF. »

Mon premier billet est titré : « Réglons en deux secondes la question des alliances ». Ce titre était pourtant parfaitement clair. « En deux secondes ». Hop ! Il n’y a pas de « question des alliances », n’y accordons que deux secondes. Et consacrons-nous au projet.

Je n’ai pas envie de me battre pour mettre autour d’une table des gens qui ne peuvent pas être d’accord : si Vincent Peillon veut perdre son temps jusqu’en 2017 pour être lui-même candidat, c’est son problème.

Mais je ne vais pas faire un troisième billet : j’en ai déjà raté deux. Je vais juste rappeler ma position. Le PS ne gagnera que s’il s’affiche clairement à gauche.

Je vais donc m’atteler à rater, maintenant, un ou deux billets sur la burqa suite aux propos de Fadela Amara et de Bernard Debré.

Tiens ! Les blogueurs, vous qui aimez bien parler d’alliances, vous ne pourriez pas essayer d’aborder ce sujet de société ?

20 commentaires:

  1. Dommage que je n'ai que deux mains pour applaudir ! :)

    RépondreSupprimer
  2. Non !

    Ça s'est pour répondre à ta question. Sur la burqa, à part moi :-b , la meilleure chose qui a été dite sur le sujet l'a été par Elisabeth Badinter... si ça peut t'aider pour faire ton billet :-)

    RépondreSupprimer
  3. Dedalus,

    oui. Ce qu'elle a dit est très bien. Mais j'aimerais bien voir plus de blogueurs de gauche s'exprimer sur le sujet, plutôt que de s'engueuler sur des conneries.

    RépondreSupprimer
  4. Malheureusement, le PS ne pourra gagner que s'il s'affiche à gauche en ratissant largement sur ses deux flancs…
    La burqa, c'est quoi ce nouveau sujet? Nous autres, dans les campagnes, on est toujours les derniers informés!

    RépondreSupprimer
  5. Et ben comme ça c'est clair ! Tu vois donc que je n'étais pas le seul à m'être fourvoyé !Sans Rancune aucune !

    RépondreSupprimer
  6. @lecoucou oui nous autres en province, on n'en voit que sur TF1, alors comme on en regarde pas :)

    RépondreSupprimer
  7. aujourd'hui tout cela ressemble moins à des alliances qu'à de la comptabilité. La base c'est le chiffre, pas l'idée , alors ainsi ...tout le monde peut jouer. Ca aurait tout de même de la gueule de voir Martine Aubry défendre ouvertement ce qu'elle acte par ailleurs mais reprochait à Ségo ...et de voir les éléphants suivre, toutes trompes rentrées....sans broncher, histoire de garder la cohésion du groupe...oui vriaiment ca aurait d'la gueule...

    RépondreSupprimer
  8. Au premier tour on rassemble son camp, au second on élargit (rassembler son camp avant de rassembler les Français).
    A force d'oublier ce principe de base en ne pensant qu'à la victoire eh bien on perd dès le premier tour...

    RépondreSupprimer
  9. Le problème (les alliances) n'est pas là. Il s'agit, en fait, de savoir si, oui ou non, le PS a un programme. Visiblement, objectivement, il n'en a pas. Voilà. Alors vous pouvez vilipender ceux et celles qui de gauche, qui y croient encore, oui, vous peux les rembarrer, les traiter d'archaïques (pensée unique - relisez Baudrillard), or, ils n'ont peut-être pas tort. Un peu raison. Un petit peu.
    Moi, je me souviens, de (ce renégat et génial) Mitterrand. Quel flamboyant, cet homme-là ! Faire un programme commun, fallait oser ! Et même, s'il l'a tuée, la gauche, je dois dire, mais quelle habileté. La France, est de droite. Culturellement. Elle aime l'ordre. Le rêve aussi, mais l'ordre avant tout. Quand vous pensez qu'au congrès d'Epinay, Mitterrand parlait de .. révolution ! Et de "rupture". Alors je vous lis, y'a peu, mais vous le savez. Vous n'êtes pas idiot. Vous avez compris comment ça se danse. En tirez profit. Profit, tout est dit. Mais si vous êtes de gauche, vraiment, alors ne méprisez pas celles et ceux qui viennent vous parler. Ne le prenez pas pour une agression. Juste, comme un début. De conversation.

    RépondreSupprimer
  10. Le Coucou,

    C'est juste un sujet passionnant !

    Gwendal,

    Yes ! Je reconnais ma mauvaise formulation !

    Gaël,

    Aussi bien, y'en a plein à Tours !

    Ferocias,

    Ouais... Ne jamais oublier ! Le PS pense trop au second tour (surtout en 2002).

    Philippe,

    C'est bien une conversation. Mais il s'agit maintenant de rassembler les électeurs. Vous proposez quoi ?

    RépondreSupprimer
  11. Sincèrement, je me fous de savoir avec qui danse le PS mais plutôt sur quelle musique !
    Avec le Modem, par exemple, pourquoi pas, sauf s'il s'agit d'aider massivement l'enseignement privé et catholique en dépit de notre république… Bref, bref, du contenu aux accord, quoi !
    :-))

    RépondreSupprimer
  12. Du contenu, bordel, du contenu !

    RépondreSupprimer
  13. oui,c'est cela bien dit les gars du contenu, des idées, un projet commun fait de compromis et de confiance,donc à gauche toute sauf qu'à trop foncée à gauche, elle oublie des électeurs au passage, dommage, on ne gagne pas une bataille sans alliances,on a besoins de tout le monde, il y a bien des sujets ou on peut être d'accord après c'est une question de dialogue et de compromis! Le débat reste stérile, il faut savoir ce qu'on veut soit on se borne à défendre ses convictions sans se trahir et on en assume les concéquences à l'arrivée,c'est à dire éponger encore une défaite soit on décide de plus souplesses dans la conduite à suivre et on se bouge les fesses pour retourner la vapeur dans le bon sens, il faut faire preuve de courage et grandir parfois et affronter ses différences pour mieux les comprendres et s'adapter.

    RépondreSupprimer
  14. Oui, mais un projet politique est un tout ! On ne peut pas chercher un compromis point par point...

    Et le nerf de la guerre est la fiscalité : soit on la rééquilibre pour imposer plus lourdement les revenus et moins la consommation, soit pas...

    RépondreSupprimer
  15. En outre, le nerf de la guerre est aussi l'Europe... Il faut se mettre d'accord !

    RépondreSupprimer
  16. je vais mettre de l'ambiance :
    "pourtant, certaines personnes voudraient justement ouvrir le PS sur le centre et notamment le Modem" ...

    RépondreSupprimer
  17. Elles ont bien raison. Mais faudrait voir à ce que le Modem passe à gauche...

    RépondreSupprimer
  18. David75

    Si le PS avait un programme solide conforme à l'attente de la gauche il n'aurait pas peur de discuter avec le modem, Parce que la gauche en raclant le fond des tirroirs est très loin des 51% qu'il faut pour gouverner.

    Ouvrir une porte pour discuter ne signifie pas qu'il faille céder sur les valeurs de gauche et pas plus pour accepter l'inacceptable et de toutes les façons on peut toujours rompre des discussions si on ne se retrouve pas sur l'essentiel.

    Je déplore ceux qui condamnent par avance des discussions qui n'ont jamais eu lieu, d'autant que ces mêmes personnes souvent font le contraire dans leur région.
    jospin n'a pas eu besoin du Modem pour faire une politique économique de droite, il a privatisé plus que la droite en 50ans de pouvoir ..

    RépondreSupprimer
  19. David,

    Oui, mais il a réduit le temps de travail plus que tous les gouvernements de gauche... Ce que "certaines" n'ont pas semblé apprécié !

    RépondreSupprimer
  20. Trou de gauche .19 août, 2009 16:04

    " Je vais juste rappeler ma position. Le PS ne gagnera que s’il s’affiche clairement à gauche."

    Dire que tu ressembles à une parfaite girouette , est-ce une insulte ? .. Serais tu donc devenu , à la suite des commentaires , un trou de gauche intolérant envers le Modem ..

    Pour rappel,


    " Pourtant, c’est évident : pour remporter une élection, face à Nicolas Sarkozy et à l’UMP, une forte alliance la plus large possible est indispensable.

    C’est tellement évident que j’entends encore des trous du gauche répondre que non, le centre est le diable, il porte des costumes à rayure et a mauvaise haleine."


    ( en passant tu fais allusion aux appareils .. PS .UMP Modem.. PAS AUX ELECTEURS ! ..qui selon La palisse , doivent toujours être majoritaires pour gagner ! c'est d'une évidence en démocratie ! )

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.