15 août 2009

Réglons, en deux secondes, la question des alliances

Pour le PS, le problème des alliances est au cœur du débat politique depuis un paquet de temps et nos amis militants sont désappointés… Pour moi, qui ne suis pas militant mais juste sympathisant, le sujet est délicat : je ne veux pas avoir l’air de donner de leçons aux multiples copains que je connais depuis que je tiens cette espèce de blog.

Ainsi, depuis le congrès du PS, en novembre dernier, mes copains s’engueulent : il faut s’allier à gauche, il faut s’allier à droite, … et je ne dis rien. Les gars s’engueulent : le régional est différent du local, lui-même différent du national, nananère, …

Pourtant, c’est évident : pour remporter une élection, face à Nicolas Sarkozy et à l’UMP, une forte alliance la plus large possible est indispensable.

C’est tellement évident que j’entends encore des trous du gauche répondre que non, le centre est le diable, il porte des costumes à rayure et a mauvaise haleine.

Heureusement que nos potes centristes, les pauvres, n’ont pas exactement le même esprit et se posent la question !

Au PS de bosser et de proposer un projet qui puisse réunir tout le monde ! Et à tout ce monde de reconnaître que ce n’est pas facile et à ne pas commencer à poser un tas de préambules en préalable ou de préalables en préambule.

Sinon, Nicolas Sarkozy sera réélu haut la main et on continuera, pendant 5 ans à dénoncer ses agissements.

29 commentaires:

  1. Je pensais que les élections, c'était d'abord du positionnement au premier tour et du rassemblement au second mais bon, je ne suis pas conservateur !
    Pour lutter contre Sarkozy tout est bon… sauf une politique de droite qui ne dirait pas son nom !
    :-))

    RépondreSupprimer
  2. Poireau,

    Regarde le programme de Bayrou, en 2007...

    RépondreSupprimer
  3. Là encore, le propos de Mr Poireau semble hésitant... Et pourtant Nicolas tu as tellement raison, cela semble si évident.
    L'état "Sarkosiste" est bien un concept de droite assez libéral pour appeler à un large rassemblement de ce que j'appelle "tous les sociaux démocrates" capable de s'entendre sur un contrat de gouvernement.
    L'UMP semble l'avoir bien compris en tentant encore depuis peu à rallier à sa cause, les chasseurs, les cathos, etc... pour les régionales.
    Alors n'hésitons plus !
    :)

    RépondreSupprimer
  4. Stef,

    Tu as raison.

    Mais dans le titre du billet, il y a "en deux secondes" et en illustration, une paire de fesses...

    RépondreSupprimer
  5. Stef : un accord, je ne suis pas contre mais pas par principe. Plutôt sur des mesures communes ! :-))

    RépondreSupprimer
  6. Un paire de fesses ? Mince j'avais pas vu
    :))

    RépondreSupprimer
  7. Je serais plutôt d'accord avec Mr Poireau.
    Le PS se dilue depuis 20 ans. Et c'est la base du pb du ps il me semble...
    http://jen-airienadireetalors.20minutes-blogs.fr/archive/2009/08/15/la-question-des-alliances.html#comments

    RépondreSupprimer
  8. z'êtes tous (ou presque) un peu jeunes, mais je vous signale qu'en d'autres temps il y a eu un truc qui s'est appelé le Programme commun et qui a eu des résultats pas trop dégueu!

    RépondreSupprimer
  9. Trou de gauche .15 août, 2009 22:16

    Ohé , toi le blog des blogs ( de gauche (...) , au lieu de parler de stratégies des appareils , aurait tu oublié qu'en fin de compte , c'est l'electeur qui vote en toute conscience , en toute liberté , indépendamment des magouilles politico-électoralistes de circonstance .
    Et pourquoi forcément le P$ moteur de rassemblement ? défaitiste va ! ;-)

    En France , il y a deux camps traditionnels . La Gauche et la Droite ! il n'y a pas de place pour les navigateurs opportunistes..

    C'est d'ailleurs pourquoi Jospin a pris la déculottée , car son programme n'était pas socialiste !. Aurais tu oublié ton histoire ? La seule fois ou la Gauche a gagné , sous la 5éme, c'est quand elle a affiché clairement ses positions à gauche ... et les gouvernements suite à des conneries de la partie adverse ( cohabitation )

    RépondreSupprimer
  10. Ah, la déculottée, c'est Jospin ?

    RépondreSupprimer
  11. Trou de gauche .15 août, 2009 23:05

    Je n'avais pas lu ton commentaire , annnieday, mais effectivement bien jeunes ! .. et c'est à quoi je faisais allusion ..81 !

    Mais que veux tu , cette génération me semble soumise ( à quelques exceptions près ) et prête à composer avec la droite déguisée en anti -sarkozistes .

    les acquis sociaux obtenus par les luttes foutent le camp dans l'indifférence générale ! .. c'est presque normal, on est dans la Mon-diali-sation ! .. de quoi sortir de leurs tombes nos grands péres de 36 ! ...

    ah bas la lutte des classes ! c'est désuet ! ... Evidemment y'a plus de différence entre le petit bureaucrate , ou ouvrier , espéce en voie de disparition , aux parasites du Cac 40 et autres gros bonnets de la finance !...

    Le libéralisme qui a fait ses preuves ( sic ) est devenu la norme incontournable .. et nos petits bobos de gauche ( novatrice , ou moderne ) vont évidemment nous ressortir le goulag ! .. on connait le refrain .

    mais je rêve , on est bien à Gauche ici ?

    Signé Trou de gauche , soixante huitard , et fier de l'être ...

    des hommes sont morts pour vous , les bobos ! ( pas tous ) c'est tout ce que vous en faites ?

    RépondreSupprimer
  12. Trou de gauche .15 août, 2009 23:11

    Ah, la déculottée, c'est Jospin ?

    ----------------------

    Décidément , pire de ce que je pensais ..

    En 2002 , c'était la grande victoire de la gauche ! .. se faire voler la place par Le PEN , faut être fortiche !

    RépondreSupprimer
  13. "Réglons, en deux secondes, la question des alliances."

    On dirait un propos de futurs beaux-parents trouvant trop vulgaire la liste de mariage.

    RépondreSupprimer
  14. Il me semble que nous n'avons plus assez de temps pour discutailler et donner des leçons... Que le scrutin de 2002 ait pu laisser place à l'extrême droite est une chose, se demander si un contrat de gouvernement est possible entre différentes forces de gauche en est une autre. Rien à voir.

    Effectivement Mr Poireau parlait de l'essentiel, c'est le rassemblement au second tour de la Présidentielle qui verra battre, ou pas Sarkozy. Le résultat n'incombe pas qu'au PS.

    RépondreSupprimer
  15. Sarkozy sera évidemment réélu. et ça ne fait rire personne. Bon, allez, dodo...

    RépondreSupprimer
  16. Pourquoi des fesses ? ^^

    Sinon, je trouve ton billet frappé du sceau du bon sens. Pour gagner une élection, il faut faire plus de voix que celui d'à coté. Et pour faire plus de voix que lui, il faut rassembler autour de soit, de ses idées, de son projet, plus de personnes que lui. C'est balop, c'est comme ça.

    Je pourrais me retrouver à gauche, puisque je ne supporte pas Sarkozy et le Sarkozysme. Mais les débats du genre 'c'est nous les vrais et les purs de gauche, on ne veut pas des faux' ne me donnent pas envie de voter pour certaines personnes...

    Rassembler, autour d'un projet et des valeurs. Sans exclure personne... C'est basique. On peut critiquer Sarkozy, mais si des personnes de gauche ont voté pour lui (et se sont fait plantées mais c'est un autre problème), ça montre aussi que la gauche gagnera si elle amène des gens de l'autre camps à voter pour elle... C'est la politique démocratique, celle qui dépasse les lignes. Pour moi, ce n'est pas la pire...

    Bon dimanche

    RépondreSupprimer
  17. Le PS est incapable de proposer un projet qui fédère toutes ses chapelles et sous-chapelles... Ce sera comme en 2007 avec un candidat qui prendra une partie du programme du PS, en en rejettera une autre, comme S. Royal qui se pinçait le nez avec les 35 heures.

    Il faudra également que le PS soit clair sur des questions comme les retraites, la sécu, le libre-échange, la fiscalité... en espérant qu'il remette en cause TOUT ce qu'a fait la droite dans ces domaines-là.

    Je pense plutôt que le PS se déterminera par rapport aux autres formations de l'opposition : PCF, Parti de gauche, Verts et MoDem. Bien entendu, j'espère qu'il sera plus influencé par les deux premières citées que par les deux autres...


    J'ai aussi des potes centristes, y'en a même qui se disaient de gauche en supportant le Bayrou... Certains sont restés au Modem, d'autres n'y sont plus. Mais bon, amitié et politique sont deux choses différentes... Le centre, c'est la droite...

    RépondreSupprimer
  18. Cette paire de fesses me fait dire que decidement depuis une semaine tu n es plus le même!! Wharff

    RépondreSupprimer
  19. Stef:
    "Que le scrutin de 2002 ait pu laisser place à l'extrême droite est une chose, se demander si un contrat de gouvernement est possible entre différentes forces de gauche en est une autre. Rien à voir."

    Voilà typiquement le discours exclusif. Le MoDem n'est pas à gauche donc est forcément exclu...mais irez-vous jusqu'à exclure tous les démocrates du PS?

    RépondreSupprimer
  20. je fais partie des personnes au PS du Rhône qui discutent actuellement régionales avec le modem.La chose semble faisable si leurs demandes ne sont pas exorbitantes.

    RépondreSupprimer
  21. Ben tout ça fleure bon la IVe république ...

    RépondreSupprimer
  22. Oui, il faudrait une alliance la plus large possible, et qu'il soit possible de reconnaître à travers elle une cohérence allant du local au national. Sinon, les exceptions sentent la mauvaise magouille.
    (Trop fort! Comment tu as fait cette photo, avec un miroir?)

    RépondreSupprimer
  23. Un iPhone et un peu de souplesse suffisent !
    ;-)))

    RépondreSupprimer
  24. Il est très bien, le Trou de gauche. On sent que, dans son nom, Trou correspond à une réalité profonde...

    RépondreSupprimer
  25. Tiens ! Y'a pas de taulier pour répondre aux coms ici... ? Quelle fainéasse.

    Bon. Merci à tous.

    Je vais juste répondre à certains : évidemment que le PS ne regagnera au plan national que s'il s'affirme à gauche mais, il ne gagnera pas, non plus, sans les... la majorité des électeurs.

    Trou de gauche, insulter les gens, critiquer les blogueurs, ... est facile dans l'anonymat... et l'absence de blog.

    RépondreSupprimer
  26. Trou de gauche .19 août, 2009 15:37

    Tu vois des insultes partout, toi, sauf quand c'est toi qui les dit , comme trous de gauche ! ou autres noms d'oiseaux que tu utilises parfois envers qui ne partage pas ton avis.

    J'ai sans doute été direct , mais pas insulté . en disant moins diplomatiquement ce que " Pas perdus " pense ici et sur son blog. Je vois que mon langage a percuté , puisque tu me nommes tout spécialement .

    RépondreSupprimer
  27. Relis donc ton commentaire. "hé toi, le blog des blogs de gauche". Taré.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.