15 août 2009

Halde aux abus

Fin avril, je me foutais de la gueule de la Halde qui avait engueulé les producteurs de je ne sais plus quelle émission de téléréalité parce qu’elle limitait l’âge de participation des employés. Ce mois d’août, nous avons le gouvernement, en la personne de Xavier Darcos, qui se précipite pour supprimer les avantages donnés, pour la retraite, aux mères… en réaction à un avis de la Halde.

« La Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité, également connue sous son acronyme Halde, est une « autorité administrative indépendante » française, « compétente pour connaître de toutes les discriminations, directes ou indirectes, prohibées par la loi ou par un engagement international auquel la France est partie » créée par la loi n° 2004-1486 du 30 décembre 2004, (Journal officiel, 31 décembre 2004). La loi a été complétée par le décret n°2005-215 du 4 mars 2005 qui fixe l'organisation générale et administrative et les procédures applicables.

La Halde est une institution spécialisée dans les discriminations. A cette fin, le Collège de la Haute autorité, qui réunit des personnalités de la société civile dont Adolphe Steg ou Sihem Habchi (Présidente de Ni Putes Ni Soumises) et le comité consultatif travaillent ensemble à l'émission des rapports, la réalisation d'enquêtes et à l'assistance aux victimes de discrimination. » (source)

Ainsi, ce machin a été créé « sous Chirac » (peut-être bien par Nicolas Sarkozy himself). Observant ça de gauche, c’est d’un œil amusé que nous voyions notre chère droite se donner une caution gauchiste de lutteur contre les discriminations. On se réjouissait presque de voir un machin mis en place pour lutter contre le racisme, l’homophobie et je ne sais quelle machination pas trop propre sur elle.

En avril, j’étais évidemment plié de rire… Mais on va finir par se demander si ce n’est pas qu’un funeste truc pour pousser la pire des politiques conservatrices et torpiller définitivement quelques avantages acquis !

Z’allez voir que dans quelques temps, on va nous supprimer la climatisation, au bureau, sous prétexte que les ouvriers qui bossent sur des chantiers en plein air souffrent de discrimination ! On va devoir travailler de nuit parce que des infirmières sont obligées de le faire… au nom de la discrimination.

Ca m’étonne encore que la discrimination ne soit pas encore intervenue dans le débat à propos du travail du dimanche.

Nous pourrions conseiller à M. Schweitzer, président de la Halde, de prendre sa retraite immédiatement plutôt que de laisser filer de tels rapports… ou d’obliger tout le monde à prendre sa retraite à 67 ans, puisque, à cet âge, il bosse encore.

10 commentaires:

  1. Dire que l'ex-PDG de Renault est généralement classé à gauche...!

    RépondreSupprimer
  2. DPP,

    Ne nourris pas mes trolls réactionnaires...

    RépondreSupprimer
  3. > "notre chère droite se donner une caution gauchiste de lutteur contre les discriminations"

    La droite a besoin d'une caution gauchiste pour lutter contre les discriminations ? Il me semblait que c'était plutôt la gauche qui avait besoin d'aide dans ce domaine.

    RépondreSupprimer
  4. Fais comme tu le sens, mon gars.

    RépondreSupprimer
  5. La garderie de mon quartier refuse de me garder Mémé pendant les journées où je bosse sous prétexte qu'ils ne s'occupent que des enfants en bas-âge ! Je fais de ce pas une réclamation à la Halde !
    :-))

    RépondreSupprimer
  6. @Bob :

    C'est pas comme si la droite était aller pêcher du côté du FN ou de Devilliers ;)

    RépondreSupprimer
  7. Ma nouvelle épicière refuse de commander le Monde du dimanche-lundi juste pour moi, alors qu'elle reçoit des kilos de Var-matin, c'est de la discrimination! Je vais écrire à la Halde. Merci pour cet article qui m'indique la voie (pour le lien aussi, d'ailleurs)!

    RépondreSupprimer
  8. La HALDE doit être supprimée, et de toute urgence : ce truc est la honte de ce pays.

    RépondreSupprimer
  9. D'autant que si les pères veulent bénéficier des avantages des mères pour les retraites, ils n'ont qu'à porter l'enfant en leur sein pendant neuf mois... Quoi, on me dit que ce n'est pas possible ? C'est une discrimination d'accès à la gestation, que fait la Halde ? :-)

    RépondreSupprimer
  10. M. Schweitzer est un avant-gardiste : il travaille encore à 67 ans ? Ce sera tous notre cas bientôt ;(

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.