02 septembre 2011

Lectures

La sécurité est souvent un thème que la gauche à du mal à appréhender. En début de semaine, par exemple, je critiquais Martine Aubry à propos de ce qu’elle a dit à Marseille… On ne combat pas la droite sur des thèmes de droite et on ne combat pas le Sarkozysme en faisant du Sarkozysme. C’est pour ça que je vous recommande la lecture du dernier billet de Julien Dray. N.B. : ça ne veut pas dire que je suis d’accord à 100% avec ses propositions (le « dès l’école primaire » me gène un peu), c’est plutôt la démarche que je salue.

Mon billet de ce matin a fait beaucoup de bruit. Je voudrais juste savoir si les gens qui me tapent dessus ont lu le journal, ce matin, et se sont demandé ce qu’en pensaient les lecteurs moins politisés, ceux dont il faudra aller chercher les voix…

Parmi les critiques qui me sont faites, on me dit que j’ai choisi le candidat des sondages. Outre le fait que c’est totalement faux (ou presque, les seuls gens que je sonde sont mes proches, mes collègues,…), c’est amusant de la part de ceux qui ont soutenu la candidate des sondages, en 2006, qui traitent François Hollande de candidat des sondages… D’ailleurs, si les sondages n’ont aucune importance, pourquoi, comme Dagrouik, dépenser de l’énergie à les démonter ? Les sondages n’ont effectivement aucune importance et ne représentent rien, ce que je sais peut-être plus que d’autres, ayant fait des études de statistiques.

Cela dit, ne confondons pas les sondages pour les primaires avec ceux pour l’élection présidentielle. Ceux des primaires ne sont évidemment pas spécialement significatifs mais surtout, l’important n’est pas de savoir qui va gagner les primaires mais bien qui va gagner la Présidentielle. Et je revendique le droit de penser et de dire qu’il n’y a pas une majorité de Français susceptibles de voter pour Jean-Michel Baylet au second tour de la présidentielle, ça ne fait pas de moi un machiste. Et je peux donc dire qu’il y a d’autres candidats qui n’ont pas une seule chance de faire se déplacer les français, à part, éventuellement, pour éviter leur accession à la Présidence de la République.

Je n'ai donc pas choisi François Hollande pour les sondages. Les twittos peuvent néanmoins le prétendre, ce n'est pas ce qui aidera Ségolène Royal a retrouver sa popularité d'il y a cinq ans. Au contraire.

Je vous recommande aussi la lecture du billet d’Arnaud qui a interviewé Azouz Begag. Non pas que ce que dit ce Monsieur puisse m’intéresser, mais j’aime bien quand un blogueur (membre des leftblogs) fait un vrai boulot !

Depuis hier ou avant-hier, la blogosphère (et pas que elle) de gauche s’enflamme à propos de l’utilisation d’un tram de la RATP pour expulser des braves gens. Je suppose que si la police avait utilisé une compagnie de bus privée, on aurait traité le taulier de fasciste. Pour faire chier « la vraie gauche », je vais donc recommander la lecture du billet de Corto. La prochaine fois, ils prendront des taxis ou des cars de CRS. Ne nous trompons pas de combat…

Balmeyer a fait un billet. Ca s’arrose, ça faisait longtemps. Du coup, piqué au vif, Dorham en a fait un à son tour. Ca vous fera de la lecture pour le week-end. Visiblement, les deux billets ont été postés dans la même minute. Je croyais que les Pieds Nickelés étaient trois : Melchior, Balthazar et le troisième dont j’oublie toujours le blase. Balmeyer semble tellement surpris d’avoir un billet qu’il en a fait un autre pour s’excuser.

Je vous laisse : il y a aussi #KdB ce soir...

22 commentaires:

  1. La sécurité est souvent un thème que la gauche à du mal à appréhender.
    Je dirais pour ma part: La sécurité est souvent un thème que la gauche appréhende mal.
    Je mets de l'eau dans mon vin, alors disons plus mal que la droite.

    RépondreSupprimer
  2. Nicolas : à force de répéter la même chose, on va finir par comprendre que vous avez déjà compris ce qui va se passer en mai prochain : la défaite de la gauche.

    Bizarrement, vu le candidat – presque évident – de la droite, ça ne me fait nul plaisir. Mais vous le savez déjà.

    RépondreSupprimer
  3. J'avais lu le billet en diagonale pentue. Je viens de le relire mieux et j'apprends que Grouik-Grouik, dépense au moins un truc : son énergie. Je transmets l'info à mes amis de droite qui s'inquiétaient quant au résultat de 2012.

    (Commentaire dédié à Cl. T.)

    RépondreSupprimer
  4. Ah, sinon, j'avais oublié : on s'en fout que Balmeyer et Dorham fassent des billets : c'est rien que des gros enculés de moins de quarante ans. donc, on les lit pas.

    RépondreSupprimer
  5. J'ai me seul blog où les commentaires anonymes sont signés.

    RépondreSupprimer
  6. Ah Julien Dray !! Encore un bel exemple d'homme de gauche !
    Il en est où de sa collection de Rolex ?

    RépondreSupprimer
  7. Fredi,

    Le jour où tu m'expliqueras pourquoi rouler en Porsche empêche de voter à gauche tu auras peut-être le droit que j'apprécie ton commentaire.

    Dans l'attente, vu le nombre de connards pauvres qui votent à droite, je te conseille de revoir beaucoup de jugement débiles.

    RépondreSupprimer
  8. En l'occurence, et vous le savez bien, il ne s'agit pas de savoir s'il est riche ou pas.

    RépondreSupprimer
  9. Fredi,

    C'est toi qui me parle de sa Rolex qui n'est pas spécialement "une montre de gauche". Alors, c'est gentil de jouer avec "et vous le saviez bien" mais c'est vous qui racontez des conneries.

    Cela dit, il me serait plaisant que les sympathiques commentateurs de Goux fassent la part des choses quand ils débarquent chez moi : ce genre de billet ne leur est pas déstiné. Donc ils devraient commenter avec une pirouette (comme tu l'as fait) et ne pas réinsister après (comme tu l'as fait) sous peine de passer pour un con (comme tu l'as fait).

    Alors tu te casses, connard, et tu n'essaie pas de me faire le coup du "vous le savez bien".

    RépondreSupprimer
  10. T'as raison de n'insulter personne, pourtant moi je le fais avec plaisir. Je vais rester calme : tout le monde se fout des montres de machin. Par contre, je pense que mes copains blogueurs voire militant politiques devraient lire ce billet.

    En l'occurrence, personne au monde n'en a rien à cirer du machin que tu tu cites sauf toi. Alors tu peux rester sur ton ton piédestal à t'applaudir.

    RépondreSupprimer
  11. On se souvient de qui était candidat contre Bush quand il a été réélu ? Et contre Berlusconi ?
    C'est bien ce qu'il me semblait !
    :-))

    RépondreSupprimer
  12. Il y a quelque chose dans le billet de Julien Dray qui ne me fait pas bander.
    Détecter et travailler sur les "risques" dès le plus jeune âge sans se préoccuper de travailler plus largement dès le plus jeune sur le contexte "sociaux culturel" ça ne me parle pas assez.
    N'y aurait-il pas d'abord à revoir certains paradigmes et poser que le corps pédagogique de la petite enfance devrait être sélectionné, rémunéré, et avoir les moyens d'accompagner chaque élève bien mieux qu'un prof de fac tout simplement parce que son importance est bien plus capitale sur la société de demain ?

    RépondreSupprimer
  13. partant du principe que le contexte "sociaux culturel" a la "marginalité" qu'il mérite !

    RépondreSupprimer
  14. Comme je ne suis pas les gens, je repose ma question:


    Nicolas, sérieusement, vous qui êtes ici notre témoin de La Rochelle, y avez vous entendu une parole de gauche ? Je ne parle pas de ceux qui n'ont aucune chance et qui de fait s'autorisent une certaine liberté de ton, mais des deux autres, Martine et François.
    Ce dernier qui s'est abimé la voix en voulant jouer au tribun et fait quelques bons mots l'avez vous entendu dire, par exemple:
    - qu'il imposera les revenus du capital comme ceux du travail.
    - qu'il interdira les licenciements boursiers dans les entreprises qui dégagent des milliards de bénéfices.
    - qu'il demandera le remboursement des aides d'état aux entreprises qui ont délocalisé et licencié, les aides servant le plus souvent à payer les plans sociaux.
    Bref, une vraie parole de gauche autre que la sempiternelle promesse du droit de vote aux étrangers qui revient à chaque élection comme un disque rayé.
    Dites nous car les médias étant parfois facétieux et oublieux, il est possible que nous soyons passé à côté de quelque chose.
    M'enfin c'est peu probable. Avec ces deux là, pas de grand soir à redouter et Laurence peut dormir sur ses deux oreilles.

    RépondreSupprimer
  15. Il a dit : "j'interdirai les trolls réacs sur les blogs", ce qui me suffit à le qualifier de gauche.

    RépondreSupprimer
  16. Le site de l'opposition municipale de Loudéac aurait disparu ?

    RépondreSupprimer
  17. A propos de la sécurité, de l'identité et de leur impact sur 2012, vous avez ce petit exercice de politique-fiction :

    http://fiction-marty.blogspot.com/p/telecharger-le-livre.html

    Bonne lecture !

    RépondreSupprimer
  18. la vraie gauche, il faudra que tu m'expliques ce que ça signifie... Je présume que c'est la tienne... ;-)

    RépondreSupprimer
  19. Si j'étais de gauche, si je devais voter à gauche, je me souviendrais de 1983, de cette gauche qui n'était déjà que la version ligth du RPR, Je ferais un effort de mémoire et, tous comptes faits, je voterais la Méluche.
    Sauf à penser que notre avenir se joue sur le débat de l'homoparentalité, du mariage gay, du droit de vote aux immigrés, vous trouvez qu'il a quelque chose de bandant le projet socialiste ?

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.