21 septembre 2011

Bilan de compétences

François Mitterrand a occupé 12 postes ministériels dans 12 gouvernements différents. Il a tenu une fois plus d’un an. Nous en retiendrons une joyeuse participation à la défense de l’Algérie Française, cautionnant par mégarde quelques exécutions. Ensuite, il s’est opposé à la réforme de la constitution qui aurait permis d’éviter de changer de gouvernement en moins de temps qu’il me faut pour boire une billet, réforme de la constitution qui l’a néanmoins permis d’accéder à la fonction de monarque suprême.

Amen.

Je n’ai pas l’habitude de critiquer François Mitterrand dans mon blog (ni ailleurs !). Je lui rends un vibrant hommage chaque 9 janvier et chaque 10 mai.

Amen.

Néanmoins, l’idée de ce billet vient des commentaires à celui d’hier soir, de la part de Didier Goux et Denis. J’y éreintais ceux qui affirment que Ségolène Royal et Martine Aubry ont une expérience ministérielle contrairement à François Hollande.

Ce qu’on attend du candidat qui sera issu des primaires est d’être élu à une élection au suffrage universel direct et c’est bien François Hollande qui a été élu le plus souvent puisqu’il a été élu trois fois député et deux fois, si ma mémoire est bonne, Conseiller Général. Martine Aubry a été élue une fois député, poste qu’elle a occupé trois semaines. Ségolène Royal, quant à elle, a également été élue trois fois député.

Ne ronchonnez pas ! Je reconnais volontiers un brin de mauvaise foi. D’ailleurs je vais continuer.

On reproche à François Hollande d’avoir mal tenu le Parti Socialiste et d’être l’homme de la synthèse molle. C’est amusant. C’est justement au moment où il s’est barré que le PS est parti en couilles et c’est justement un homme de synthèse dont on a besoin car c’est la seule solution pour gagner une Présidentielle.

Comme le notais mon copain FalconHill, François Hollande avait été élu homme politique de l’année, en 2004, suite à de brillantes victoires politiques, notamment la conquête de la majorité des régions et des départements. C’était un grand stratège. Bénissons-le. C’est pourtant l’année où il a fait la pire connerie de sa carrière en soumettant aux militants une position à propos du referendum européen sans voir qu’il allait formaliser le plus grand clivage à gauche qui nous emmerde encore. Ensuite, il a laissé Laurent Fabius faire le zouave et défendre, en étant numéro deux du parti, la position opposée à celle votée par les militants. Au fait ! Quel candidat soutient Lolo, maintenant ? Heu…

Pour vous dire à quel point je suis objectif…

Cela dit, j’adore les militants s’interroger de la compétence des hommes politiques. D’ailleurs, que disait-on de Dominique Strauss-Kahn, il y a cinq ou six ans ? « Il est compétent. » ! Comme si on avait la moindre notion de ce qu’il fallait pour occuper les fonctions qu’il occupait, c'est-à-dire à peu près aucune à l’époque en question. Les compétences d’un Ministre des Finances ? Savoir compter, je suppose… Bon. Il a été ministre quatre ans. Il est compétent.

Les militants devraient d’ailleurs réfléchir à leur propre compétence. Par exemple, Donatien, dans le blog de Marc, critiquait vertement la primaire du PS. « Les Primaires du PS sont la conséquence du mépris de la question du leadership. » De la part de la gauche de la gauche, attention la vraie, hein !, il est surprenant de voir un tel culte du chef. Ces braves gens nous disent qu’ils veulent du fond, des projets, de la gauche, attention, de la vraie hein, en ne se rendant pas compte que leur formation politique ne tient que sur la personnalité de leur chef.

Donatien critique François Hollande et conclut par dire qu’il ne changerait pas de Nicolas Sarkozy : « Vive la reforme des retraites et la suppression de postes dans l’Education Nationale ! »

Donatien n’a tout simplement pas vu que François Hollande était le seul à avoir promis la création de 60 000 postes, en étant raillée par Martine Aubry et ses supporters. Quant à Ségolène Royal, je ne sais pas ce qu’elle a dit cette année (ah ! si ! mettre deux adultes par classe !) et je la cite uniquement parce que Donatien semble la soutenir tout en conchiant sur le parti dont elle est issue et représentait environ 50% aux dernières élections internes. Toujours est-il qu’elle a été grillée, en partie, lors de la dernière présidentielle, en voulant foutre les profs aux 35 heures…

Les 35 heures ? La plus grande réussite de Martine Aubry si j’en crois la rumeur. Pourtant, la loi Aubry II est un magnifique fiasco si j’en crois les médisants internes au PS.

Toujours est-il que je pense qu’outre le fait que nous n’avons pas la capacité à juger les compétences de chacun pour des boulots dont nous ne connaissons rien. D’ailleurs, ma mère avait un excellent plombier, plein de compétences. Il a fait faillite.

La seule compétence que j’attends du candidat issu des primaires est sa capacité à gagner des élections. D’ailleurs, s’il gagne les primaires, ça sera une preuve qu’il sait en gagner. Tout ceci est bien compliqué, je l’admets volontiers.

Toujours est-il qu’en tant que gauchiste parfait, quand je fais mes billets en hommage à François Mitterrand, je salue surtout ses compétences et ses réalisations après son élection. J’évite de parler de son bilan en tant que Ministre.

Il était très compétent, il a été élu deux fois et a été Président de la République pendant 14 ans.

17 commentaires:

  1. Un très bon billet.

    J'aime bien le passage où tu remarques qu'il était dit de DSK, il y a 5 ou 6 ans, "il est compétent". Tellement qu'il a été battu à la primaire du PS au premier tour par Royal. Avant d'être, 3 ans plus tard, le grand favori de la gauche pour la présidentielle...

    La compétence est sans doute aussi de savoir gagner une élection...

    RépondreSupprimer
  2. Le fait de connaître les rouages de l’État fait-il d'une personnalité politique une personne "compétente" ? Quand on voit Sarkozy, je crois que le principe de Peter s'applique à plein. 1 point pour toi.

    Ceci étant, c'est un réel handicap pour François Hollande de n'avoir strictement aucune expérience de gouvernement ! Même s'il peut Apprendre vite, il va perdre beaucoup de temps. De cet argument, Sarkozy saura en user, voire en abuser. Un candidat a-t-il une chance d'atteindre la magistrature suprême sans aucune expérience de gouvernement ? L'histoire, rétro-activement, nous a montré l'inverse. Certes, l'histoire ne se répète pas. Elle balbutierait.

    Le PS n'est pas partie en couilles après Hollande. Il est parti en vrille au moment où il en était encore le 1er secrétaire. J'ai quitté le Ps juste après Reims. Un jour, il faudrait que tu parles avec Rachid Mammeri - candidat PS officiel - pour qu'il t'explique la gestion des municipales à Evreux par François Hollande en mars 2008, alors qu'il était confronté à la candidature dissidente de Michel Champredon.

    Quant à la primaire, notre choix se fait avant tout sur le choix d'une personnalité. Et, pour ma part, depuis que François Hollande a perdu 20 kilos, je crains que l'habit de Président soit un peu trop grand pour lui. ;+)

    Et puis, tiens, merci pour le lien !

    RépondreSupprimer
  3. C'est un excellent bilan de Mitterrand. (J'ai décroché à partir de "Hollande" mais faut pas m'en vouloir, je compte bien voter Nathalie Arthaud...)

    RépondreSupprimer
  4. Nicolas,

    Ton probleme dans ton analyse et tes remarques sur mon billet c'est que tu penses et imagines encore, que tout est une question de positionnement politique. Et que donc que pour moi, plus c'est a gauche mieux c'est. Hors ce n'est ni vrai et ni juste.

    Il y a au PS des candidats en capacité de faire une union au second tour, d'autres non. Je fustige Hollande parce qu'il fait parti de la seconde catégorie.

    Je ne soutiens pas Royal, loin de la, mais elle montre que l'Unite de la gauche en 2012 c'est possible. Et parce que je crois que les gens de gauche ont compris qu'il fallait vraiment virer le nain, alors oui, je voterai Royal au premier tour si des convergences fortes naissent entre le FdG et le PS. Parce qu'etre militant pour un candidat ne doit pas effacer la realite. Melenchon a peu de chances d'etre au second tour.

    Unite2012 avec Hollande, ce n'est pas possible. Ou peut etre si, mais avec Bayrou ou Borloo. Son absence de la Fete de l'Huma, les militants de l'autre gauche s'en souviendront.

    RépondreSupprimer
  5. Fredi,

    Ta gueule. Hop. Censure.

    FalconHill,

    Merci.

    Denis,

    Il a quinze ans de députation et onze de chef de parti. Tu peux refaire l'histoire.

    Le parti est parti en couilles à parie du moment où sa succession était ouverte.

    Donatien,

    TU confonds militants et électeurs.

    En outre il faut bien gagner l'élection ce qui ne se fera pas uniquement en draguant trois gugusses qui s'imaginent seuls dépositaires de la vraie gauche.

    RépondreSupprimer
  6. Mgp,

    Merci !

    Fredi,

    Tu es trop con pour comprendre que c'est à peu près le contraire.

    Censure.

    RépondreSupprimer
  7. Il est intéressant de noter (au passage) que cette histoire d'«expérience gouvernementale» est propre à la France : jamais, je crois bien, un seul président des États-Unis n'a exercé les moindres fonctions ministérielles avant d'entrer à la Maison Blanche. Pourtant, il y a bien eu quelques personnalités hors du commun, dans le lot…

    RépondreSupprimer
  8. Didier,

    Oui mais c'est le seul argument qui leur reste.

    Fredi,

    Merci de ne pas commenter pendant ma pause déjeuner. La censure est chiante avec l'iPhone.

    RépondreSupprimer
  9. Heu ! Georges Bush père, après avoir été pendant de nombreuses années directeur de la CIA, a été pendant huit années Vice Président des États Unis…! #jdcjdr #toc ^^

    RépondreSupprimer
  10. ...cautionnant par mégarde quelques exécutions.

    hummmm !

    RépondreSupprimer
  11. Jean,

    Ouais !

    Captain,

    Ben quoi ?

    Fredi,

    On ne va pas faire un débat par semaine à propos des commentaires que je dois tolérer pour maintenir une bonne ambiance dans mon blog.

    Il n'y a pas de censure, ce blog est à moi et je suis responsable de ce qui est écrit.

    En outre, je ne veux pas débattre avec un type qui ne sait pas manier l'ironie et qui adopte une posture affreuse, celle du type qui se croit plus intelligent que tout le monde.

    Mais ne l'est pas et gâche l'ambiance.

    RépondreSupprimer
  12. Nathalie Arthaud est très forte en économie avec une expérience du terrain. Elle doit savoir comment brûler une voiture. DSK lui sait comment il faut faire pour s'immoler par le feu. Hollande en est encore à jouer avec les allumettes. Personnellement, c'est quelque chose qui me rassure.

    RépondreSupprimer
  13. Vous faites erreur : Ségolène Royal a été élue DEUX fois Présidente du Conseil Régional de Poitou-Charentes ... mais pris par votre esprit machiste vous faites des impasses sur les candidates femmes. C'est très drôle de votre part.
    Pour ma part, je crois que le costume de Président de cette République est trop mal coupé pour Hollande. Peut-être vaut-il mieux en inventer un nouveau modèle pour l'avenir.

    RépondreSupprimer
  14. La pecnaude,

    Depuis quand l'élection d'une présidente de région de fait au suffrage universel direct ?

    Par ailleurs, je vous rappelle que SR a fait la même erreur avec MA en oubliant qu'elle avait été élue maire de Lille.

    Faut arrêter de raconter n'importe quoi pour de faire croire qu'on a raison, ça décrédibilise. S'il y en a encore besoin.

    RépondreSupprimer
  15. "c’est justement un homme de synthèse dont on a besoin car c’est la seule solution pour gagner une Présidentielle."

    Et au-delà pour réconcilier le pays avec lui-même...

    Extrait de "Authentiquement français" de Bruno Roger-Petit (bréviaire de référence sur la campagne 1980-81, et en cela indispensable lecture à tout acteur ou observateur de la présente campagne présidentielle 2012, tellement les parallèles sont nombreux) :

    "Je rends la note à François [Mitterrand] et lui dis : « Finalement, au PS comme en France, tu es l'homme de la synthèse... »"
    (p. 159)

    RépondreSupprimer
  16. Vous jouez sur les mots, vous indiquez bien que Hollande a été élu Conseiller Général et non Président du Conseil Général (c'est une évidence pour être Président il faut D'ABORD être membre du Conseil).

    Donc vous avez oublié de dire que SR a été élue DEUX fois membre du Conseil Régional de Poitou-Charentes et ensuite élue Présidente dudit Conseil par ses pairs.

    Il est évident que ma formulation n'était pas la bonne et que cela vous a permis, une fois de plus, de vous valoriser ... c'est moche !

    RépondreSupprimer
  17. Antennerelais,

    Ouais, il y a du boulot.

    La Pecnaude,

    L'élection du Conseil Régional se fait à partir de listes. L'élection des conseillers généraux est au suffrage universel direct.

    Quand on ne connait rien, on ferme sa gueule.

    Je ne joue pas sur les mots. Je décris une réalité en précisant dans le billet que c'est de mauvaise foi.

    Quand on n'a aucun humour, on ferme aussi sa gueule.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.