18 septembre 2011

En Corse, sans certificat de gauchisme ?

Il était de bon ton, hier, pour certains candidats à la primaire du PS de passer faire un tour à la Fête de l’Huma pour s’acheter un certificat de gauchisme, se faire tamponner sa carte de gauchiste véritable.

Martine Aubry, Ségolène Royal et Arnaud Montebourg étaient en campagne et la presse constate l’absence de François Hollande et que ces trois personnalités se sont soigneusement évitées.

Remercions Reuters d’avoir souligné les points importants de cette journée, ce que retiendront les électeurs :

« Martine Aubry portait une veste bleue et un châle rouge à pois blancs, ce qui a fait dire à un communiste qu'il y avait "encore trop de blanc là-dessus".

Ségolène Royal, en troisième position dans les sondages, avait précédé la maire de Lille dans la matinée, vêtue entièrement de rouge. »

On ne sait pas comment étaient vêtus Pierre Laurent, Jean-Luc Mélenchon et Arnaud Montebourg. Le débat démocratique est en berne.

Des blogueurs s’interrogent à propos de l’absence de François Hollande.

Peut-être veut-il tout simplement échapper à ce cirque ?

« Il me semble en effet que quand on a de grands espoirs de représenter la gauche à l'élection présidentielle on se doit de respecter ses partenaires historiques et tous les militants présents qui pourraient le porter à la victoire le 6 mai prochain. »

C’est peut-être parce qu’il a de grands espoirs qu’il souhaite éviter de faire la figuration… Peut-être a-t-il plus marqué de respect que Martine Aubry et Ségolène Royal et que seul Arnaud Montebourg a gagné, tant on connaît sa proximité avec Jean-Luc Mélenchon.

Loin de Paris et ses manifestations obligées de gauchistes officiels, plus prisées par des jeunes étudiants (et des Kremlinois) heureux d’avoir un nouveau prétexte pour faire la fête (ben oui,  vous avez déjà été à la Fête de l’Huma ?), François Hollande faisait campagne en Corse, sur le terrain.

Vais-je faire un billet pour dénoncer l’erreur de ses concurrentes qui ont préféré prendre le risque de se faire siffler, de mettre en déroute le service d’ordre et de faire la une des journaux pour quelques petites phrases ? Non.

« Quelques heures à peine après le débat télévisé des « primaires citoyennes », l'homme qui est resté onze années durant au poste de premier secrétaire du parti socialiste a montré qu'il s'est bel et bien coulé dans le costume du candidat à l'élection présidentielle.

En revenant sur ses thèmes favoris : la jeunesse, la justice sociale, l'aide aux petites entreprises génératrices d'emplois plus qu'aux multinationales délocalisatrices.

Un discours forcément porteur chez les artisans de la chambre de métiers où il était accueilli par le président régional, François Gabrielli.

Quelques réponses sereines aux élus consulaires, sur un thème parfaitement rôdé. « Ce sont les petites entreprises qui ont permis le maintien de l'emploi pendant la crise », énonce le candidat à la candidature. Succès assuré aussi lorsqu'il évoque la facilitation de l'accès aux banques et l'amélioration des statuts fiscaux et sociaux des PME. »

Il travaille, quoi…

Tous les articles de presses à propos de la visite de Martine Aubry et Ségolène Royal à la Fête de l’Huma soulignent que Jean-Luc Mélenchon a quitté le PS quand la motion de Ségolène Royal est arrivée en tête, à l’occasion du Congrès de Reims.

C’est amusant. Quand François Hollande dirigeait le parti, Jean-Luc Mélenchon s’y sentait bien.

Remercions la presse de nous donner l’occasion de le rappeler.

Et si la balle était dans le camp de Mélenchon, pour rassembler la gauche en 2012 et faire que la victoire soit possible ? Martine Aubry et Ségolène Royal ont-elles oublié que Méluche a refusé de participer à la tentative de rassemblement de la gauche lancé par le Parti Socialiste ? Iront-elles, demain, parader au Congrès (ou autre) du Modem pour que leurs militants blogueurs puissent crier à la victoire ?

Quand feront-elle de la politique ?

Rassurons-nous. Demain, la une de la presse sera concentrée sur DSK qui passe à TF1, ce soir. Je suppose qu’elle ne manquera pas de saluer l’élégance et la sobriété de son costume. Pas une seule discussion de comptoir ou de machine à café ne portera sur la Fête de l’Huma et le coup de projecteur accordé par des médias amusés n’ayant rien d’autre à se mettre sous la dent.

Pendant ce temps, François Hollande parcourt la France, à la rencontre de l’électeur.

47 commentaires:

  1. Hollande a eu raison d'éviter ce cirque hier... Peut être cela lui permettra de passer dès le premier tour des primaires...

    RépondreSupprimer
  2. Commentaire très prévisible de la part d'un "batavophile" !!!
    Tu apprends vite...
    PS : une petite erreur, JLM a quitté le parti socialiste avant le congrés de Reims, me semble-t-il

    RépondreSupprimer
  3. Très bonne analyse. Mitterrand n'a jamais mis les pieds à la fête de l'huma.

    RépondreSupprimer
  4. Estelle,

    Oui, il l'a quitté juste avant. Si tu n'as que des cheveux comme ça à tirer. J'ai dit "au moment du congrès".

    Il n'y a rien de "prévisible", Dagrouik, dans son billet, me met au défit de trouver en quoi elles ont fait des conneries : je le dis donc, elles sont été faire les guignols et la presse relève l'habillement. Tout ça montre lequel des candidats bossent. Elles ont donné l'image de ce qu'elles sont : elles se battent pour une deuxième place.

    RépondreSupprimer
  5. Pierre,

    Oui, ça donne une mauvaise image et il faut arrêter de s'intéresser à des militants déjà convaincus de voter ailleurs...

    RépondreSupprimer
  6. merci nicolas, j'avais du mal à choisir entre tous ces socialistes, tu me convaincs tous les jours davantage de voter pour hollande le 9 octobre

    RépondreSupprimer
  7. Djouf,

    Qu'on ne le sache pas, c'est normal. On sait que les deux autres (pardon, les trois, mais Nono, c'est normal) ont été paraitre.

    Karine,

    Il n'y a guère d'autre choix...

    RépondreSupprimer
  8. Bon biyé, je partage ton avis ... La Fête de l'Huma est un grand moment politique. Mais, comme au KdB ... soit on peut y aller incognito, soit ce n'est pas possible et on y va que si on est invité.
    La bonne question est peut-être pourquoi Pierre Laurent n'a pas estimé devoir inviter tous les candidats aux primaires socialistes, puisqu'ils sont tous, tous de même, des "alliés de classe" ...
    Est-ce qu'afficher une volonté d'union ne correspond pas "encore" à une volonté populaire ? Ne faut-il pas la porter pour battre la droite ? La notion de Front de Gauche n'assassine-t-elle pas celle "d'Union de la/des Gauche(s)" ?
    Amicalement

    RépondreSupprimer
  9. Apolline,

    Je ne sais pas... Mais ce qu'il y a de sure, c'est que les deux candidates se détournent de l'union des Français, se marginalisent...

    RépondreSupprimer
  10. Tu as raison.
    Je pense que la surenchère entre elles deux,les détruisent toutes les deux dans l'opinion.Les gens attendent qu'on s'occupe d'eux, de leurs problèmes et de la France ... pas qu'on passe son temps à guetter son concurrent pour vite aller lui marcher dessus ! ...

    RépondreSupprimer
  11. Il faudrait aussi envisager le fait qu'il veut se démarquer absolument des autres candidats, et à force ...ça commence à se voir. Le premier écueil de FH c'est les primaires socialistes et il aurait tort de croire qu'il peut se priver des voix de tous les sympathisants de gauche. A ma connaissance, le centre ne donne pas beaucoup de signes pour aller aux urnes en masse le 9 Oct. Il joue déjà les présidentielles alors qu'il n'est même pas assuré de gagner les internes.
    Puis, la Corse peut bien attendre la grande campagne...

    RépondreSupprimer
  12. Captain,

    Tout se discute. Il veut se démarquer alors qu'elles se marquent à la culotte ? Est-ce une mauvaise idée ?

    Hollande ne pouvait pas aller à la Fête de l'Huma, il se serait fait huer...

    RépondreSupprimer
  13. tu peux dire ce que tu veux, Nicolas, tes arguments sont de mauvaise foi car le fait qu'il n'y aille pas ne peut être perçu que comme du mépris pour l'autre gauche, et augure bien mal de sa capacité à la rassembler au deuxième tour... s'il y est, ce que je ne souhaite pas. Not my président. http://gauchedecombat.wordpress.com/2011/09/16/fete-de-lhuma-les-absents-ont-toujours-tort/

    RépondreSupprimer
  14. GdeC,

    "l'autre gauche" est une invention de militants, pas d'électeurs ! C'est toi qui voit un mépris. Il serait allé tu aurais crié au scandale !

    David,

    Pourquoi ? Il n'a rien fait. Il n'est pas allé à la Fête de l'Huma, moi non plus, d'ailleurs.

    RépondreSupprimer
  15. Vous virez groupie, Nicolas ! (ne fulminez pas, c'est juste malicieux !)

    RépondreSupprimer
  16. Christine,

    Je ne fulmine pas ! Je réponds juste à une interpellation d'un confrère (et ami) blogueur ! Si je n'avais cherché Hollande dans Google News, je ne saurais même pas ce qu'il a fait ce week end, tant je m'en fous, comme la plupart des gens.

    RépondreSupprimer
  17. Salut Nicolas et tous les autres.

    Très franchement, l'important n'est pas de savoir s'il faut éviter ou pas de se prendre des sifflets.

    Mais plutôt de savoir pourquoi certain-e-s en prennent (ou les craignent) et pourquoi d'autres, comme Arnaud Montebourg (que chacun ici semble vouloir oublier) n'en récoltent pas et sont chaleureusement accueillis. C'est donc la question de la capacité à rassembler toutes les gauches sur le fond et sur la forme.

    D'ailleurs, je vous laisse le soin de prendre connaissance de la contribution d'Arnaud à la fête de l'huma : un débat sur la démondialisation

    Bref du fond bien loin des simagrées de couleurs de vêtement parfaitement bien relevées par Nicolas.

    RépondreSupprimer
  18. Nicolas, c'était pour répondre à ton affirmation selon laquelle JLM se sentait bien au PS sous Hollande !!!
    Ben non, et il avait préparé sa sortie depuis pas mal de temps : il faut du temps pour créer un nouveau parti.
    Cela dit, je vois que tu es mûr pour t'encarter, tu en as même oublié l'appel à l'unité pour lequel tu as ferraillé... il n'y a pas si longtemps.
    Rafraîchis-moi la mémoire : c'était pas l'unité derrière DSK, par hasard ?

    RépondreSupprimer
  19. Fabrice,

    Oui. Simagrées est le bon mot. C'est amusant de voir comment les gens se plantent.

    Estelle,

    L'appel à l'unité ? C'est bien Méluche qui a refusé. Aller voir des candidats draguer ses militants est navrant. Les militants du fdg ne voteront pas socialo au premier tour.

    C'est au militants PS qu'elles doivent parler maintenant pour les primaires. Elles ne le font pas. FH continue son bonhomme de chemin.

    Elles ont fait une faute politique.

    RépondreSupprimer
  20. Ah ! Fabrice parlait de Montebourg oublié par les commentaires. Lui seul est légitime dans ce machin puisqu'il représente l'aile gauche du PS. MA est "l'héritière" de DSK et SR qui veut encadrer les délinquants avec des militaires.

    Un jour, il faudra bien arrêter les postures et se mettre en situation de rassembler 50% des français.

    RépondreSupprimer
  21. 9 et 16 Octobre 2011.
    Dans 3 et 4 semaines !
    Votons !
    :)

    RépondreSupprimer
  22. http://www.segorama.fr/actualite/revue-de-presse/3303-segolene-royal-est-en-visite-en-corse-revue-de-presse-segoleniste-du-15082011

    Un peu de lecture... Royal a donc bossé, en Corse, avant Hollande.


    Et Royal est tout aussi légitime que d'autres à aller à la fête de l'Huma puisqu'elle est allée parler de ses points de convergences avec le programme de Mélenchon, qui a apparemment apprécié. Il faut croire que tu as vraiment de très mauvaises lectures de presse, puisque j'ai lu bien plus de choses sur les propositions et les idées que sur les fringues.

    RépondreSupprimer
  23. Contrairement à ce que j'ai lu ici, Mélenchon a dit qu'il avait invité tous les candidats socialistes.

    RépondreSupprimer
  24. Gildan,

    Oui.

    Estelle,

    N'étant pas chez lui, il n'avait aucune légitimité pour inviter. A part couler le pc. Bravo.

    Mel,

    Arrête de me faire éclater de rire quand je nous le café. Tu me parles de presse et tu site Segorama.

    RépondreSupprimer
  25. Arg ! Merde ! J'ai confondu Estelle et Mel. Désolé.

    RépondreSupprimer
  26. Un billet qui fait des commentaires, c'est bien un dimanche aprèsmidi de pluie, ça fait de la bonne lecture :)

    (sinon tu prends un café à 15h28 : c'est une information ^^)

    RépondreSupprimer
  27. Oui ça occupe.

    Si j'en crois le billet de David, suite à ce billet il va soutenir Hollande. Une copine, Karine, a dit pareil dans les coms de mOn billet repris par Facebook. C'est rigolo mais l'hypothèse du premier tour que tu défends chez toi est très réaliste.

    Mais je vais éviter de me faire endormir.

    RépondreSupprimer
  28. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  29. Tiens ? l'anonyme de plus haut a copier coller son commentaire spam sur 5 billets que je suis... (il passe un bon dimanche soir)

    (je sors ^__^)

    RépondreSupprimer
  30. Complètement à la masse le pauvre Hollande : la Corse à voté à 70 % pour Sarkozy.

    C'est une terre majoritairement de droite, à mon grand désespoir.

    Qu'est il allé faire chez nous ? Se baigner et bronzer peut-être ?
    Pour gagner des voix, il peut toujours se gratter !

    Bonne soirée, Nicolas !

    RépondreSupprimer
  31. FalconHill,

    Quel anonyme ? (smiley !).

    Cuicui,

    Personne ne vote donc à gauche, en Corse.

    RépondreSupprimer
  32. Très peu en effet.
    Même que lorsque j'y vais j'évite de parler politique, ça finit toujours mal en général !

    -DDD

    RépondreSupprimer
  33. La coherence serait de reconnaitre que pour une alliance necessaire au second tour, les gauches ont besoin de se parler.

    Je note que tu ne trouves pas cela necessaire. Hors ce cirque, comme tu le qualifie toi-même est dabord une fête populaire avec des vrais gens dedans.

    Tu as signe Unite2012... tu aurais du le lire, cela t'eviterai de tomber dans le piege de l'idolatrie stupide dans laquelle tu es desormais. Comme un Segogoliste...

    Le courage politique, Hollande vient de nous le montrer. Nous le remercions pour cela.

    RépondreSupprimer
  34. Donatien,

    Que crois tu que les électeurs vont retenir de cette présence de MA et SR à cette fête, à part le ridicule ?

    Quant aux cocos, ils vont se barrer à cause de Méluche qui a réussi à voler leur fête.

    Et j'ai surement été plus souvent que toi à cette fête, arrête de donner des leçon.

    RépondreSupprimer
  35. Les electeurs ont VU que le FdG et les candidats du PS pouvaient discuter, créer des synergies et c'est l'image qui en sera retenue.

    Les Communistes vont se barrer ? Ah bon ? Voila un scoop fais en un billet, developpe et argumente. (ou prends une photo d'un article du Parisien si tu es a poil)

    La Fete de l'Huma n'est pas que Parisienne, elle a lieu tous les ans a Villeneuve d'Ornon dans la banlieu bordelaise. Mais oui tu as raison, ne pas vivre en Ile de France disqualifie les points de vue de ceux qui les donnent.

    Je ne donne pas des lecons, j'admire les contradictions de ceux qui nous presser de faire de l'Unite2012 a toutes les sauces et qui desormais tournent leurs vestes a la vitesse grand V. Ton billet est le meilleur du genre que j'ai lu sur le sujet.

    RépondreSupprimer
  36. Tu donnes des leçons, désolé. Méluche ayant refusé de faire l'unité, aller le draguer, maintenant, est à mourir de rire. Et fera perdre l'élection à cause de guignols comme toi qui confondent des militants politiques avec des électeurs.

    Et prennent les électeurs pour des cons. C'est lamentable.

    RépondreSupprimer
  37. Le Front de Gauche c'est deja l'unite de differents parti. Au PS meme entre -eux il n'y a pas d’unité.

    Les militants du FdG, ton candidat s'il est désigné candidat a l'issu de la primaires, il pourrait en avoir besoin pour gagner le second tour. Croire que l'on peut gagner cette election seul est une idiotie.

    RépondreSupprimer
  38. Les voix des électeurs ne t'appartiennent pas. Méluche a pu parader, il est heureux, Ségolène Royal va lui lécher la main alors qu'il est parti du PS à cause d'elle.

    Les militants du Front de Gauche n'existent pas, ailleurs que dans quelques blogs. Il y a juste les militants du Parti Communiste qui existent réellement.

    RépondreSupprimer
  39. A cause d'elle non, de son orientation politique c'est un fait reconnu de Melenchon lui-même.

    Sego et Meluche ont prouves que si les désaccords persistent, les convergences existent. C'est très bien, c'est tant mieux parce que c'est l’intérêt de toute la gauche que de se préparer a gouverner ensemble.

    Le Front de Gauche n'a pas de militants a proprement parle puisqu'il s'agit d'une plateforme commune. C'est pour cela que je te le repete, l'Unite2012, pour le moment, elle est la. Le PS, c'est juste l'Unite des rancoeurs et des petites phrases.

    Sinon, sauf incident imprévu, la Corse sera toujours la le week-end prochain. Plus la Fete du journal communiste. Il a fait un choix, qu'il essaye de l'assumer celui-la (au moins).

    RépondreSupprimer
  40. "Martine Aubry portait une veste bleue et un châle rouge à pois blancs, ce qui a fait dire à un communiste qu'il y avait "encore trop de blanc là-dessus"

    ils sont bons les cocos, quand même ... !

    RépondreSupprimer
  41. En Corse? Comme tous les politiques qui y débarquent, il a goûté de la charcuterie. Mais à part ça?

    RépondreSupprimer
  42. Ben...à défaut de comprendre, vous avez bien de la chance de voir ou d'entrevoir encore quelque chose. De Corse, de Bordeaux ou de Paris, pour moi, il n'y a plus aucune visibilité, et pas sûre que l'équipement de la piste pour atterrissage par météo exécrable, soit d'un grand réconfort. Même si la tour de contrôle est occupée par quelqu'un de compétent.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.