20 septembre 2011

Primaires : le ton monte

Visiblement, le ton monte entre les supporters de Martine Aubry et de François Hollande. Les joies d’une campagne politique (il est temps que cela cesse, moi-même je commence à avoir ma claque de dire des méchancetés sur des braves gens).

« Quatre sujets au moins ont opposé ces derniers jours le député de Corrèze et la maire de Lille. »

Ah !

  1. Le contrat de génération. Martine Aubry a prétendu l’avoir déjà testé et que ça ne fonctionnait pas. Qu’elle nous dise où et quand ?
  2. La compétence et l’expérience. Que les six candidats nous expliquent qui a la seule expérience requise ! Qui a le plus souvent gagné une élection au suffrage universel direct ? (je dois reconnaître une certaine mauvaise foi, mais Martine Aubry a été élue une fois député, contre trois pour François Hollande, sans compter le nombre de mandats comme conseiller régional). Qui a été à la tête d'un parti qui a gagné des élections importantes le plus de fois ?
  3. L’éducation et les 60 000 postes. Martine Aubry serait-elle contre l’annulation d’une partie des baisses d’effectifs imputables à Nicolas Sarkozy ?
  4. La candidate de substitution. Heu… Ce n’est pas François Hollande qui a dit une bêtise (et qui a enchaîné les erreurs de communication depuis, ce que je disais penser dans mon billet de ce matin) mais quelques journalistes qui ont poussé quelques seconds couteaux à dire qu’ils n'étaient pas mécontents de voir leur principale concurrente éprouver certaines difficultés.

Et ensuite ?

16 commentaires:

  1. Ségolène Royal possède la plus grande expérience de gouvernement devant Martine Aubry.

    François Hollande n'en a aucune. Tous les présidents de la République ont eu une expérience de gouvernement. Mitterrand fut ministre dans la IVe.

    RépondreSupprimer
  2. Ils vont commencer la vraie campagne épuisée. Nicolas Sarkozy a juste à sortir son stylo (piqué ?) pour fourbir ses arguments de campagne.

    Sinon
    1 le contrat de génération, ça a effectivement délà été fait au début des années 80 ça s'appelait les contrats de solidarité.

    2. Fais attention, tu vas faire passer F Hollande pour un cumulard ...
    3. Bah en même temps il annonce ça juste après avoir déclaré qu'il ferait le retour à l'éuilibre budgétaire en 2013. Mais bon ... Ca n'a peut-être rien à voir !
    4. Tu sais ce que j'en pense puisque tu passes régulièrement chez moi.

    RépondreSupprimer
  3. dsl faute d'orthographe qui nuit à la compréhension. C'est "épuisés" et non "epuisée"

    RépondreSupprimer
  4. Dpp,

    Oui. On s'amuse bien.

    Denis,

    Je parle moi même de la mauvaise foi. Mais le fait est qu'on cherche quelqu'un pour gagner une élection.

    Elmone,

    1. J'ai oublié, les électeurs aussi et on n'était pas en crise depuis 40 ans.

    3. Annonce reprise dans la panique par Martine Aubry.

    RépondreSupprimer
  5. Il me semble que vos amis socialistes ne devraient pas trop jouer à kikalaplugrosse dans le domaine de l'expérience gouvernementale. Car ils sont tous battus à plate couture par un certain Sarkozy…

    RépondreSupprimer
  6. Didier,

    Vous avez parfaitement raison. A se complaire dans l'opposition en refusant de gagner des élections nationales (88 est loin et 97 fut un hasard) on risque de ne plus avoir beaucoup de personnes avec une expérience dans un gouvernement de gauche.

    Sans compter qu'ils auraient plébiscité DSK qui n'a pas une grosse expérience (6 ans, de mémoire).

    Il serait amusant de faire la liste des ministères de gauche de Mitterrand et les décisions qu'il y a prises... Vous devriez vous en charger, vous gagneriez un lien et moi un billet facile à faire.

    RépondreSupprimer
  7. Eh, dites : c'est vous le blogueur politique, pas moi !

    RépondreSupprimer
  8. Oui. Mais c'est vous qui êtes LE réac à avoir voter pour papy en 81. Je suis battu d'avance.

    RépondreSupprimer
  9. @Didier

    Entre en avoir moins et pas du tout, c'est à peu près ce qui sépare le zéro de l'infini !

    Remarquez... Vu l'incompétence qu'a pu développer Sarkozy, il y a en effet pas de quoi en être fier !

    RépondreSupprimer
  10. Et ensuite ?

    A vrai dire on s'en fout un peu non ?
    Vos chouchous, vous trouvez qu'ils ont des tronches à changer le cours de l'histoire ?
    Entre celle qui surveille son fibrome et l'autre son tour de taille, franchement ça donne pas envie.
    Si seulement ils étaient de gauche...

    RépondreSupprimer
  11. Qu'ils s'étripent, ça fera les affaires de Montebourg !
    :-))

    RépondreSupprimer
  12. Fredi,

    Je t'ai demandé deux fois, hier, de quitter ce blog. Après je vais effacer tes commentaires et tu vas chialer chez Didier.

    Poireau,

    En es tu sur ?

    RépondreSupprimer
  13. C'est qui la "barbie" à côté de Martine??? Une p'tite jeune en politique?

    RépondreSupprimer
  14. Mais l'expérience gouvernementale, c'est très bien, comme ça, on peut parler des conneries qui ont été faites.

    Un exemple ?

    "En 2004, dès sa prise de fonctions au ministère de l'économie, des finances et de l'industrie, Nicolas Sarkozy avait
    décidé de vendre une partie importante du stock d'or de la Banque de France afin de résorber les déficits publics. Sur
    cinq ans, la Banque de France était chargée de vendre 500 à 600 tonnes d'or et d'accroître en parallèle ses réserves en
    devises. Cette vente s'est déroulée au moment même où le marché des devises était plus instable que jamais et alors
    que les cours de l'or s'envolaient."

    Un mec qui a du nez, Sarkozy, non ?

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.