28 septembre 2011

Diviser ?

« Mon devoir de Chef de l'Etat c'est d'abord de penser aux ouvriers, aux salariés et aux cadres qui sont lancés dans la compétition internationale et qui ont besoin du soutien de l'Etat plus, que de penser à ceux qui ont un travail difficile mais qui ont un statut qui les protège » a déclaré le Chef de l’Etat.

Doit-on lui rappeler qu’il est censé être libéral ?

Et s’occuper uniquement de ses propres salariés. Ceux de l’Etat dont il se qualifie comme chef.

9 commentaires:

  1. ah non Nicolas!
    moi je la trouve plutot bien cette phrase

    RépondreSupprimer
  2. Corto,

    Tu n'es donc pas libéral. L'état doit se cantonner aux missions de l'état, selon eux.

    RépondreSupprimer
  3. Ah bon ? Sarkozy "pense" aux ouvriers, aux salariés et aux cadres ?
    Où ça, quand ça, comment ça ?

    RépondreSupprimer
  4. Il a vraiment envie qu'on se foutent tous sur la gueule ! C'est une vraie manie chez lui, n'importe quoi, nul même ! Et dire que Iboux me croit Sarkophile à mort parce que je dénonce la sarkozyte aiüe...

    RépondreSupprimer
  5. Comme je l'ai écrit, ce n'est que du mépris lancé à la face des fonctionnaires et en particulier des enseignants.
    Il est de moins en moins le Président de tous les Français. Mais l'a-t-il été un jour ?

    RépondreSupprimer
  6. Mhpa,

    Laissons le communiqer !

    Vlad,

    Joins toi donc à tous les braves gens en opposition ouverte !

    Arnaud,

    Il n'est pas président des Français mais de la République. Faut arrêter de jouer sur des slogans à la con.

    RépondreSupprimer
  7. C'est le moment de lui renvoyer son " casse toi, c**n***d" ... en toute beauté ... Geargies.

    RépondreSupprimer
  8. cette phrase de notre cher président m'a fait bondir, sitôt entendue.
    Diviser pour mieux régner, hé oui, ça marche. Et déplacer le débat, aussi. Ces enseignants veulent une école épanouissante, éducative etc, et ne revendiquaient à mon sens rien pour eux-même mais bien de meilleures conditions d'apprentissage pour nos enfants.
    M'enfin suis peut-être bien naïve...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.