05 septembre 2011

Rentrée

Entre le retour de Dominique Strauss-Kahn et l’anosognosie de Jacques Chirac, on peut dire que c’est la rentrée ! Les deux titres qui font la une des pages politiques n’ont strictement rien à voir avec la politique et son du ressort du privé, surtout la maladie de Jacques Chirac qui ne nous regarde pas. On se demande comment son dossier médical arrive à se retrouver dans la presse, à moins qu’on cherche à nous inspirer un peu de pitié.

Il y a quelques mois, j’aurais dit : « laissons tomber ce procès » ! Et le Coucou me serait tombé dessus pour m’expliquer que la justice doit se faire.

Qu’elle se fasse !


C’est la rentrée. En deux jours, des millions de mômes vont reprendre le chemin de l’école et on nous parle de DSK, comme si, honnêtement, il pouvait encore jouer un rôle dans la présidentielle, à part comme boulet.

C’est la rentrée des blogs. Le blogueur politique devrait faire son billet matinal à propos du campus de l’UMP. Pour ma part, j’ai la flemme. Je vais donc relayer le billet de Yann. Je me fous de ce campus. Pendant le week-end, j’ai lu mes copains le tweeter en direct, donnant l’impression que François Fillon serait candidat à la présidentielle.

C’est alors que le blogueur se met à rêver ?

Aurons-nous droit à un autre scénario que celui annoncé ?

C’est la rentrée.

8 commentaires:

  1. Non non, je ne rêvais pas et je crois qu'on a une chance folle : que Sarkozy veuille briguer un nouveau mandat car Fillon dans son discours de clôture m'a paru beaucoup plus militant UMP que 1er ministre. Etonnant d'ailleurs que Sarkozy n'ait pas fait le déplacement. Je crois que ce n'est pas l'unité à l'UMP et c'est une bonne chose.

    RépondreSupprimer
  2. Une rentrée comme ça donne des envies de sortie.

    RépondreSupprimer
  3. euh, pas tt a fait d'accord, ces 2 "évènements" sont basiquement du domaine privé. sauf que vu l'exploitation qui en est faite, ils deviennent éminemment politiques.

    RépondreSupprimer
  4. Je sais bien que le sujet n'est pas spécialement drôle, mais penser que Jacques Chirac puisse présenter comme symptôme de sa maladie une héminégligence gauche, c'est-à-dire négliger tout ce qui se trouve à sa gauche, eh bien cela me fait néanmoins sourire.

    RépondreSupprimer
  5. Didier: c'est parce que la partie DROITE de son cerveau est atteinte... (la droite est toujours plus faiblarde, héhé...)

    RépondreSupprimer
  6. Anosognosie c'est le nouveau mot pour dire :

    1- immunité
    2- vous l'avez dans le fion
    3- macache bonot

    Les trois réponses sont valables.

    Sacré Jacques , il en deviendrait presque sympathique quand on pense à ses successeurs. Brave !

    RépondreSupprimer
  7. Dominique,

    NS aurait été mal venu de faire le déplacement et aurait exaspéré l'électeur.

    Suzanne,

    Dehors ! (smiley)

    Corto,

    Ne jouons pas sur les mots. Ils ne devraient pas être exploités par la presse (qui ne fait que répondre aux envies du public).

    Didier,

    Je laisse Suzanne vous répondre...

    Captain,

    Ouais. Enfin, pour l'instant, il n'a qu'un seul successeur.

    RépondreSupprimer
  8. Ah je m'excuse, je dis depuis longtemps que Sarko peut très bien ne pas se présenter et casser ainsi tout le plan com' du PS. Faut dire que tous oublient d'être candidats pour la présidentielle et candidatent contre Sarkozy !
    :-)

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.