25 septembre 2011

Candidats au logement

« Je suis d’accord avec François Hollande sur tous les sujets (sauf un, j’y reviendrai dans un prochain billet) » avais-je écrit dans mon billet suite à la rencontre des blogueurs avec François Hollande mais je n’ai pas de tête. J’avais fermé cette parenthèse et c’est en discutant avec un éminent confrère, hier soir, en terrasse de la Comète que je m’en suis rappelé.

Le sujet du logement n’avait pas été vraiment approfondi, lors de cette rencontre mais il a parlé d’incitations fiscales pour la construction d’habitations. Ca m’avait titillé mais comme j’ai une mémoire de serin, j’ai oublié le reste. Du coup, je suis allé voir sur son site web.

« De produire une offre de logement apte à casser la bulle immobilière. Le logement social et la construction seront des priorités, financées par les suppressions de dépenses fiscales adoptées ces dernières années, afin de relancer les aides à la pierre. La maîtrise du foncier sera essentielle pour inciter à la construction de quartiers éco-durables, capter les rentes indues liées aux investissements collectifs dont bénéficient certains propriétaires, optimiser l’utilisation des logements vacants trop nombreux, par une fiscalité qui incite à leur location ou à leur vente. »

On ne retrouve rien à propos de la fiscalité pour la construction : ça me va bien.


Martine Aubry

Elle vient de signer l’appel de la fondation Abbé Pierre pour une mobilisation générale pour le logement. Les propositions qu’elle fait dans son communiqué de presse me paraissent très correctes (à part son idée de « de plafonner les loyers à la relocation ou lors de la première location », mais c’est une bricole).

Ségolène Royal

Ses propositions sont plus difficiles à trouver mais je l’ai fait ! Elles sont également satisfaisantes à part le volet à propos de l’accession à la propriété : les impôts n’ont pas à financer l’achat d’un logement.

Arnaud Montebourg

Tiens ! Un aparté… Son site web semble beaucoup mieux structuré que celui des trois que je viens de visiter avec, dès la page d’accueil (illustration à droite), les dossiers sur chaque thème. A noter que les blogs de Melclalex, de Nico93, de Gaël et de Rimbus sont cités dans les soutiens. Il a oublié Monsieur Poireau. Je ne suis pas cité par le site de Hollande. Je ne suis pas vexé : il a trop de soutiens.

Revenons au logement. Je ne trouve rien sur le logement dans son site web. Avec Ségolène Royal, j’avais été voir ailleurs, là, j’ai la flemme : il développe plein de thèmes mais a oublié de mettre le logement au centre du projet.

Manuel Valls

Je ne trouve rien sur son site web : je laisse tomber. Il n’y a pas de dossiers thématiques, comme pour Ségolène Royal (ou alors pas accessible en page d’accueil, ce qui revient au même).

Jean-Michel Baylet

Comme d’autres, les volets thématiques sont assez difficiles à trouver. Il a de la chance, il vient de publier un communiqué sur le sujet, comme Martine Aubry. Je ne suis pas satisfait. Il n’aura pas ma voix.

Jean-Luc Mélenchon

Il n’est pas candidat, je sais, mais Hern a publié récemment son projet. Il n’est pas satisfaisant : le relèvement du plafond du livret A pour financer le logement social discrédite tout le reste. Fixer des objectifs n’est pas suffisant.

Conclusion

Les sites web des candidats sont mal foutus (celui du Front de Gauche semble figé sur les élections européennes de 2009 et il est impossible de trouver simplement les propositions de Jean-Luc Mélenchon).

Conclusion

Bof.

Le logement ne semble au cœur du projet d’aucun candidat alors que c’est une des principales préoccupations des Français, je pense mais je me trompe peut-être : une fois qu’ils sont logés, les gens s’en foutent probablement… Il n’empêche que jouer sur le prix du logement est une des meilleures façons de rendre du pouvoir d’achat aux gens.

Et les propositions sont insuffisantes ou pas concrètes.

C'est mal.

12 commentaires:

  1. Comme beaucoup, surtout à force de lire tes blogs depuis trois mois où je les ai découverts, mon vote pour le moment balance entre Martine AUBRY et François HOLLANDE.
    Mais il se trouve que Marie-Noëlle LIENEMANN, est "Madame Logement" ... Plus compétent qu'elle sur le sujet,tu trouves pas, tu meurs ! ...
    Alors que pense que je vais voter pour celui qui la mettra à la bonne place dans son gouvernement ... Enfin, si elle veut ... Mais renseigne-toi pour nous ! ... D'accord ? Tu fais ça pour nous, et je promets, le 9 octobre, de pas tirer à la courte-paille.
    Amicalement

    RépondreSupprimer
  2. fdj , pmu, et tous jeu d'argent , des gains plafonnés de 100 , 250 000 euros c ce qu il manque au futurs propriétaires, commençons la relance.......

    RépondreSupprimer
  3. à lire sur le FdG :
    http://lexpansion.lexpress.fr/immobilier/le-front-de-gauche-lance-son-programme-d-urgence-pour-le-logement_250627.html

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour
    Je ne suis ni un responsable du Front de Gauche, ni un responsable du PCF. Je suis un militant de base. Mais il est faux de dire que nous n'avons pas de proposition sur le logement. Peut être que nos propositions ne plaisent pas ou sont incomplètes, mais on peut en débattre. Voici donc une un lien parmi d'autres. Je vous souhaite une bonne journée.

    RépondreSupprimer
  5. Préambule : ce n'est plus un secret pour personne, mon coeur tangue à gauche et ce, depuis longtemps. Si j'ai accepté de venir dans l'équipe de Gérard Huet, c'est pour deux raisons uniques :
    1. Gérard est un homme de gauche, ....même s'il n'en donne pas l'apparence.
    2. notre équipe municipale prône l'ouverture.
    Je voterai donc le 9 octobre 2011 pour Martine Aubry. Pourquoi ?

    1. Des raisons idéologiques :
    *Les inégalités se sont accentuées avec la droite depuis 1995.
    *La droite défend trop la spéculation, l'assistanat des grosses fortunes.
    *La droite n'a pas tenu ses promesses, tant sur le plan économique, social, scolaire. Un exemple, on nous avait promis le retour de l'autorité dans les écoles, or, j'ai l'impression que tout a été fait pour que l'enfant soit devenu davantage encore un enfant-roi, consommateur, instrumentalisé pour servir le capitalisme spéculatif !
    *Les classes moyennes paient trop les pots cassés (avec les impôts directs et indirects) pendant que les riches, eux spéculent et s'enrichissent encore.

    2. Le sérieux de la candidate
    *Martine Aubry est une personne sérieuse qui a su développer sa ville Lille, que je connais très bien, puisque j'y ai vécu 15 ans.
    Les 35 heures auraient pu être une réponse adéquate à la crise, si parallèlement on avait baissé sérieusement les charges patronales , si on avait maintenu le taux de l'inflation en bloquant les prix et si on avait augmenté le SMIC pour inciter les gens à travailler. Le SMIC est trop bas et beaucoup trop de personnes préfèrent être assistées avec le RSA, le RMI, que de travailler. On n' incite pas les gens à aller travailler !
    Pour être crédible, la gauche devra étudier cet aspect sérieusement.
    Avec les 35 heures l'idée était de partager le gâteau du travail et multiplier ainsi les chances d'emplois.
    Cela partait d'une bonne intention !




    Conclusion : si on veut une répartition équitable de la richesse, il faut voter à gauche ! Mais, il y a des écueils à éviter pour la gauche :
    * être solidaire, ne veut pas dire qu'il faille être solidaire de l'assistanat volontaire, de personnes qui préfèrent profiter du système que d'aller au travail. Une réponse pour éluder cela : l'augmentation du smic tout en baissant les charges patronales.
    *bien contrôler l'immigration, car la France ne peut pas accueillir toute la misère du monde !
    *bien négocier la question sécuritaire en acceptant la généralisation de la vidéo-protection. En effet, la présence humaine des forces de police ne suffit pas à elle seule. Une fois ces dernières parties, les souris dansent, par conséquent, on avance de trois pas puis l'instant d'après, on recule de six ! L'oeil de la caméra, lui voit tout et tout le temps. Sa parole fait de surcroît foi, de par son objectivité indiscutable.
    Thierry Roncin.

    RépondreSupprimer
  6. C'est quoi les "incitations fiscales" préconisées par Hollande ?

    RépondreSupprimer
  7. "La gestion des logements sociaux doit faire l’objet d’un travail de dosage permanent, assurant le mélange des classes moyennes, des populations immigrées nouvelles arrivantes, des familles ouvrières de la première génération arrivées à la retraite, des fonctionnaires municipaux ou d’Etat. Ce travail est difficile, car il doit conduire à rejeter des demandes de logements auprès de familles de la même origine qui désirent se rapprocher les uns des autres, et inciter certaines familles françaises ou des familles d’origine étrangère installées en France de longue date à rester dans ces quartiers afin d’assurer la cohabitation et la mixité. Ce travail a pour objet d’éviter également que les écoles et les collèges ne soient que la traduction de la ségrégation spatiale et ethnique qui se réalise naturellement sur son territoire urbain. Ce pouvoir a été retiré aux élus, ces travailleurs infatigables des territoires qui en sont aussi les meilleurs connaisseurs. Il faut le leur rendre et fixer un impératif de mixité d’origines et de conditions sociales."

    Y a ça chez Montebourg.
    http://www.arnaudmontebourg2012.fr/content/rendre-le-pouvoir-aux-elus-locaux-pour-l-attribution-du-logement-social

    RépondreSupprimer
  8. Moi, ce qui me gêne, c'est la présence troublante et de plus en plus audible de JP Jouyet dans la dream team de Hollande... Rien que pour ça....

    RépondreSupprimer
  9. Bien.
    On a avancé d'une case.
    Reste les deux autres.
    Mais à supposer le pire : une ré-élection de Sarkozy ou même celle de Marine Le Pen, ce Président-là n'aura jamais "sa" majorité parlementaire. Il sera en "cohabitation", avec un Sénat qui rejettera ses projets de loi. Il ne pourra pas réviser la Constitution, même si un Jack Lang perd les pédales.
    A supposer qu'on ait la Marine ... (mais si, mais si, ce n'est pas surréaliste ... le danger est là !), elle ne pourra pas rétablir la peine de mort ... eh bé, c'est déjà ça ! ...
    Bien amicalement

    RépondreSupprimer
  10. Tu as raison, très bon sujet central dans la présidentielle.
    Je ne trouve pas claires les "incitations fiscales" je pensais qu'on allait arrêter avec les niches fiscales et revenir à un impôt progressif pour tous !
    :-)

    [Christine pose la question ci-dessus : c'est quoi ce retour de Jouyet dans l'équipe Hollande ? Il a retrouvé les clés de l'avion ? :-)) ].

    RépondreSupprimer
  11. Je sais très bien ce que vous pensez de moi ... mais lorsque vous dites votre grande préférence pour Hollande et que vous évoquez la queston du logement dans les programmes des candidats, il vous faudrait expliquer la différence que vous faites entre "optimiser l'utilisation des logements vacants trop nombreux, PAR UNE FISCALITE qui incite à leur location ou A LEUR VENTE" ... ce qui reviendrait à prendre sur l'impôt un "backchich" destiné aux propriétaires pour vendre, ce qui est la proposition Hollande.
    Et "faire des prêts à taux 0 pour l'achat de logement pour les classes les plus faibles", ce qui ne touche pas l'impôt autrement que par un déplacement comptable, ce qui est la proposition Royal.
    Vous pourrez arguer des intérêts de la somme placée ainsi ... mais ce n'est pas un cadeau.

    Et avec Hollande, il a JOUYET ... Hollande est-il VRAIMENT socialiste à part entière ?

    RépondreSupprimer
  12. Merci à tous pour vos coms !

    La Pecnaude,

    J'ai dit que j'étais contre la fiscalité pour l'aide à la construction. Pour le reste je dis que tous les projets sont insuffisants ! Ce n'est pas un billet pro Hollande.

    Pour les reste je ne suis pas favorable à une aide à l'accession à la propriété qui ne fait que favoriser ceux qui ont les moyens d'acheter. C'est typiquement une mesure de droite.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.