17 septembre 2011

Changer de président

« Quand on regarde la télévision, parfois il y a des programmes, dites donc, les dépenses, ça y va ! » Ainsi, le débat du PS aura eu le mérite d’amuser Nicolas Sarkozy. Dites donc… Ziva…

« C'est pas : qui veut gagner des millions?, c'est : qui veut dépenser plus ? »

Faut-il rappeler au Président de la République l’ampleur de l’augmentation de notre dette depuis qu’il est au pouvoir ?

Faut-il rappeler au Président de la République toutes les mesures coûteuses qu’il a prises depuis sa prise de poste, comme la loi TEPA ?

Faut-il rappeler au Président de la République son plan de relance qui n’a rien relancé ?

Faut-il rappeler au Président de la République son augmentation de salaire dès sa prise de fonction ?

Faut-il rappeler au Président de la République l’avion qu’il s’est offert avec le fameux four à pizza ?

Faut-il rappeler au Président de la République les 160 CRS qu’il a emmené, en Lybie, jeudi ?

Le PS doit gagner. On doit changer de Président.


15 commentaires:

  1. Comme quoi il n'a aucune scrupule.

    Changer de président, tout à fait d'accord. Mais il faudra aussi changer de présidence.

    RépondreSupprimer
  2. Il fallait que ce soit dit et écrit. mais moi, qu'on me permette de préférer le candidat du front de gauche... mais bon, soyons pragmatiques : au deuxième tour, votons Aubry. La seule qui propose de sortir vraiment du nucléaire..

    RépondreSupprimer
  3. "T'ar ta gueule à la récré", devrait suffire avec ce genre d'énergumène nuisible et parfaitement incompétent.

    RépondreSupprimer
  4. Heureusement que la droite est au pouvoir pendant cette crise, ça ne permet pas malheureusement de valoriser ces actions, mais au moins on s'en tire plutôt pas trop mal.
    J'ose pas imaginer comment ça aurait été géré par Ségo si elle avait gagné, heureusement qu'il y a un peu de bon sens électoral au niveau des présidentielles depuis quelques années.

    RépondreSupprimer
  5. profite bien du début jusqu a la fin

    RépondreSupprimer
  6. Quelle tristesse... Le système nous amène droit dans le mur. Sarko a juste appuyé sur l'accélérateur.
    Les socialistes ne feront pas mieux. C'est certain. Surtout s'ils ne prennent pas du recul. Pour commencer: la dette ça n'existe pas. C'est juste une alégeance du peuple aux riches. Le chomage, c'est un choix politique quand il y a tant de travail à mener partout. La misère ça n'existe pas quand il y a de la surproduction agricole et industrielle. Le seul a avoir pigé cela c'est Mélenchon.

    RépondreSupprimer
  7. Oh le commentaire de fabien ci-dessus est à encadrer. C'est beau on dirait une chanson de Bézu !
    :-)

    [Il fait aussi Paris Bruxelles avec 3 avions, ce qui est énorme ! :-) ].

    RépondreSupprimer
  8. Excellent biyé.
    N'est-ce pas dans cet avion qu'il a fait ajouter une salle de bains à 200 000 € ? ...
    A ce prix là, y peut avoir au moins des poissons exotiques dans son bain à bubulles ! ... et un tuba pour les admirer ! ...
    Mon dieu, je vois le tableau... Parait que les grands de ce monde sont infantiles ...

    RépondreSupprimer
  9. David Dupuit me fait penser aux perroquets de l'UMP ^^ Ce qu'il a écrit est la réponse type du militant énamouré de ce parti !

    Eh bien non M Dupuit... Ou était ce de l'ironie (je l'espère) ? M Sarkozy n'a pas sauvé le pays pendant cette crise, navrée pour vous, remerciez plutôt notre protection sociale créée par nos grands parents !

    RépondreSupprimer
  10. 160 CRS (sans les bières) et 40 autres de l’élite de la police dont le Raid.

    RépondreSupprimer
  11. Un four à pizzas? Les hommes politiques français me semblent bien friands de ce petit plat... je pense à un certain Navarro, compagnon de route de F. Hollande, sur ce point.

    Détails ici: http://www.lexpress.fr/actualite/politique/la-pizza-connection-du-ps-montpellierain_1027174.html

    Ca donne carrément faim...

    RépondreSupprimer
  12. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  13. Anonyme,

    Tu as oublié de signer ton message insultant.

    DF,

    Vive les pizzas !

    El Camino,

    Ca les problème.

    Mamie,

    Ce n'était pas d'ironie, il est comme ça.

    Apollune,

    Merci !

    Poireau,

    Encadrons le.

    Fabien,

    Tu peux nous le refaire en Français ?

    David,

    Tu dis ça pour nous faire rigoler ?

    MHPA,

    Il y a un peu de ça.

    GdeC,

    Le seule qui propose quelque chose de chiffré et pragmatique est Hollande.

    David,

    Changeons tout...

    RépondreSupprimer
  14. C'est plus fort que lui: il ne peut pas s'empêcher de faire de la provoc' gratuite.

    Cela aura donc bien été le seul président de droite qu'on aura eu constamment envie de baffer tout le long de son règne (2002-2012?).

    Si j'étais lui, en cas de défaite, je m'arrangerais pour vite m'éclipser le jour de la passation de pouvoirs à l'Elysée, car les oeufs pourris et les tomates vont voler bas.

    RépondreSupprimer
  15. Force est de constater que les pizzas, ça change des tartes à la crème... En trouve-t-on de bonnes dans quelque restaurant du Kremlin-Bicêtre?

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.