14 septembre 2011

Nicolas Sarkozy et le piège aux partisans du TSSR

Nicolas Sarkozy a annoncé hier différentes mesures relatives à la sécurité ou aux prisons, dont celle visant à soumettre les mineurs délinquants. Comme c’est une mesure phare de Ségolène Royal, à laquelle je suis farouche opposé, je me suis permis d’en rigoler dans Twitter, en titillant mes camarades twittos soutenant Mme Royal.

Mon côté joueur…

J’espère qu’ils en profiteront pour apprendre aux jeunes délinquants le maniement les armes, dans le cadre de leur formation à la délinquance professionnelle.

Par contre, j’ai reçu un tweet d’une sympathique twittos qui m’a dit « Ce te gène pas trop d’être tombé dans l’Enorme panneau que Sarkozy vient de tendre aux partisans du TSSR » (Tous sauf Ségolène Royal). N’y comprenant rien, je me permets de demander des précisions et j’ai obtenu la réponse « Quel panneau ? Tu le vois vraiment pas ? Il a décidément très bien joué son coup, le Sarko ! Ca promet ! ».

Je dois avouer que non et j’aimerais bien qu’on m’explique.

D’une part, il n’y a plus de partisans du TSSR. Moins que de « TSSH », je pense… C’est de la pure parano.

D’autre part, Nicolas Sarkozy vient de valider ce que je dis depuis longtemps : ce n’est pas un thème de campagne possible pour un candidat de gauche. Je ne dis pas que la mesure est mauvaise : je me fous totalement de ce qu’on peut foutre des 2 ou 300 mineurs délinquants qui perturbent certaines banlieues, probablement déjà acquises au Front National, du moment qu’on les empêche d’agir de façon exemplaire pour que leurs copains n’aient pas spécialement envie de les remplacer.

Cela dit, quand ils sortiront de leur machin militarisé, ils reviendront dans leurs banlieues avec un statut de caïd confirmé par la République…

Je me demande ce que les militaires pensent de cette mesure. Je doute qu’ils se soient déclarés volontaires pour le changement de couches-culotes.

Je reprends donc ma question : en quoi suis-je tombé dans le panneau tendu par Nicolas Sarkozy aux partisans du Tous Sauf Ségolène Royal avec cette plaisanterie ?

N.B. : de mémoire, il s’agissait d’un truc comme : « Tiens ! Sarko se droitise, comme Ségo » mais ça n’est pas très important, ça n’était qu’une plaisanterie.

9 commentaires:

  1. Tu comprends pas ce qu'on te reproche ? Ben on va certainement pas te le dire alors... ^___^

    (ils sont trop forts ces ségolénistes ^__^)

    RépondreSupprimer
  2. A vrai dire je ne comprends rien non plus, faut dire que je ne suis pas très intelligent alors le 10ème degré j'ai du mal à le comprendre.

    A moins que ça voulait dire : Sarko dis ça pour embêter Ségo car il sait que les anti-ségo vont réagir contre elle.

    C'est ça j'ai bon ?

    RépondreSupprimer
  3. on a le droit d'être TSHSR ? :)

    RépondreSupprimer
  4. ils reviendront dans leurs banlieues avec un statut de caïd confirmé par la République…

    C'est déjà le cas avec le passage en prison avec prise de contacts en tout genre pour "la sortie" et retour devant sa bande comme "Heros" il a fait de la prison et les autres non. C'est un homme, un chef.

    Là est le vrai problème : les sortir de la prison et casser leur image de caïd . Ca concerne de 2 a 5000 individus qui ne sont pas dans des lieux acquis au FN (faut-il d'ailleurs leur laisser ? ) comme tu le dis.

    Donc tout sauf la prison. Et Royal l'a dit : encadrement militaire, apprendre un job et pour certains aller faire de l'humanitaire de force et des TIG en cadeau. Et cela ne veut pas dire de supprimer les autres prise en charge, y'aura toujours des éducateurs, des personnels de santé et du système judiciaire. Contrairement à ceux qui pensent "camp militaire".

    Est ce que là , le mec reviendra en héros dans sa bande ?

    Après si on doit faire un billet par tweet politique, va falloir être payé pour ça hein ?

    RépondreSupprimer
  5. Ça ne répond pas à la question. Tu m'as déjà dit tout ça.

    RépondreSupprimer
  6. Salut,

    En fait je crois qu'elle voulait te dire que Sarko reprend ça pour cliver un peu plus la primaire... et faire réagir les sympathisants de gauche...

    Ainsi ceux qui sont contre cette mesure peuvent se lâcher et attaquer Royal ou dire qu'elle est de droite... Et donc nourrir les conflits entre candidats (alors que finalement, le climat est bien moins tendu qu'en 2006 malgré tout)

    Tiens et Sarko à prévu un déplacement en Libye Jeudi... bizarre y'a pas débat ce jour là ??? Il est malin nôt' mini président

    RépondreSupprimer
  7. Euh, et le TSPS ainsi que le TSLG, ça marche aussi ?

    RépondreSupprimer
  8. D'accord avec Toyan. Sont pas si cons les militants ségolénistes ;-) Beaucoup ont l'expérience de 2006 et 2007. Gaffe les hollandais votre naïveté vous perdra. Le combat avec la droite a déjà commencé et sera sans pitié.

    RépondreSupprimer
  9. J'ai toujours été contre cette mesure et j'ai fait plusieurs billets, notamment au lendemain de La Rochelle. Je ne vois pas en quoi je suis tombé dans un piège et vous devez avoir un peu trop d'estime pour votre candidate pour croire qu'elle intéresse NS.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.