27 mars 2009

Jeudi, Vendredi à la Comète

Cette photo est superbe ! Bon, un peu floue d’accord. Mais prendre une photo de nuit sans flash relève de l’exploit. Nous avons au premier plan, assise, une jeune cliente qui passe tous les soirs avec se copine, depuis plusieurs mois et avec qui nous avons sympathisé en début de semaine. Debout, derrière, c’est Karima, la serveuse de la Comète. Elle ne sait pas que ce n’est pas elle que je voulais photographier. Elle est rentrée de République Dominicaine avant-hier et est superbe ! Elle profite de ce bronzage temporaire pour se faire prendre en photo par les copains.

C’est le Monsieur, derrière, celui qui lit le journal, que je voulais dans l’objectif. Ce journal est le Vendredi qui paraît aujourd’hui ! J’aime bien lire le journal la veille de sa sortie, surtout s’il y a le résultat du loto. Vendredi n’avait pas le résultat du loto, d’ailleurs il n’y a pas de loto, le jeudi soir, à ma connaissance, mais a un patron très professionnel. Jacques est venu au Kremlin-Bicêtre, hier, observer ce haut lieu de la blogosphère qu’est la Comète.

J’étais bien sûr avec l’illustre Tonnegrande, mais, hasard du calendrier, nous avons été rejoints par Sauce, Grodem et Didiergouxbis. Je n’aime pas quand Didier et Martin sont ensemble, ça me met à cran ! Bref…

Autre hasard du calendrier, dans la journée, j’étais tombé sur ce billet dans un blog que je ne connaissais pas. Joli titre : « Je me masturbe avec Vendredi® ». Encore un type qui critique le Wikio, Vendredi, les blogueurs zinfluents, … Ce qui m’a fait rigoler, c’est le titre du blog « Le blog de Jean-Pierre M…, un petit cadre dans une grosse boiboite » et surtout le sous-titre : « ou le bonheur d'être banquier, riche et français et de se lever tôt le matin ».

Tiens ! Un collègue, je me suis dit !

Je l’ai repéré parce qu’il m’avait mis en lien. Soit il est con et pensait que je n’allais pas le repérer, soit il est grossier et pense qu’on peut insulter les gens tout en restant dans les limites du savoir-vivre, soit il me provoque. Dans ce cas, il est bien naturel que je me foute de sa gueule.

Il dit : « La preuve c’est que parmi tous les articles sélectionnés parlant de Vendredi®, vous aurez remarqué qu’il n’y a aucune critique, alors que les blogueurs par définition sont totalement libres de parole. » Je vais lui expliquer : Vendredi assure la promotion de la blogosphère et est un canard très sympathique à lire. Je ne vois pas pourquoi nous le critiquerions. D’autant que le patron se déplace dans mes terres pour me payer une bière. Et que le blog est un loisir, je n'ai pas de raison de critiquer les gens méchamment.

Soyons sérieux. Si j’en parle aujourd’hui, c’est qu’une phrase retient mon attention : « Sans vouloir insister, quel travail de titan ils font à Vendredi®, et puis ils récrivent tellement bien les articles, à tel point que moi-même je ne ferais pas aussi bien. ».

« Ils récrivent tellement bien les articles ». Je vais traduire : « les autres blogueurs sont nuls et ne savent pas écrire, seul moi ai la capacité, patati patata ».

Si nous n’étions pas de bonne humeur, nous pourrions qualifier ce monsieur du titre qu’il mérite, mais je vais juste profiter de cette phrase pour rappeler à Didier et à Jacques leur proposition de collaboration, la « réécriture » étant le job de Didier.

Ah ! J’allais oublier. Un des mes longs billets (celui d’avant-hier) est repris en page 3. Allez acheter Vendredi immédiatement. J’suis vachement fier. Parmi les dizaines de billets parlant de « la moralisation des primes », c’est le mien qui a été sélectionné par l’équipe de Vendredi pour introduire le sujet.

Finalement, j’ai aussi payé une bière à Jacques.

Il est sympa de m'avoir cité, le gars du blog : ça va me faire des points pour le Wikio.

Le monsieur de la photo nous avait emprunté le journal, en début de soirée, pour avoir un truc à lire en mangeant. Quand il a eu fini nous avons papoté un peu. C'était un mieux d'un "certain âge" qui connaissait vaguement les blogs. Je pense que Vendredi a gagné un client régulier.

32 commentaires:

  1. Sélectionner deux petites phrases dans un long et magnifique billet à l'ironie joliment balancée, le procédé est vraiment petit petit. Et puis, quelle faute de goût de ne pas connaître Jean-Pierre Martin !

    Ton attaque tombe complètement à plat, tu ferais mieux de continuer à parler du classement Wikio.

    RépondreSupprimer
  2. Justement, j'en parle.

    Je sélectionne deux petites phrases tout en mettant un lien, ce qui attirera les lecteurs qui pourront apprécier l'ironie.

    RépondreSupprimer
  3. Il est très sympathique, ce M. Vendredi. Qu'est-ce que ce sera le soir où ils nous enverront Robinson Crusoé en personne...

    RépondreSupprimer
  4. Ok, ok… j'avais pas compris que c'était pour lui faire de la pub.

    RépondreSupprimer
  5. Didier Goux va COLLABORER ? je le savais !

    RépondreSupprimer
  6. Didier,

    C'était pas lui, le gros noir avec une barbe blanche ?

    JBB,

    Ca n'était pas pour lui en faire de la pub mais ça lui en fait. Je ne sors pas des phrases du contexte, j'envoie le contexte !

    RépondreSupprimer
  7. Gaël,

    Attend ! C'est pire que tout, il fait partie des LHC, maintenant.

    RépondreSupprimer
  8. Perso, j'ai bien rigolé sur le post "je me masturbe avec vendredi" mais je constate qu'il ne fait pas rire tout le monde. Pourtant ce post-ci, c'est quoi sinon de la grosse branlette ?

    RépondreSupprimer
  9. Je crois que je vais venir prendre des cours d'ironie ici, moi.

    « Ils récrivent tellement bien les articles ». Je vais traduire : « les autres blogueurs sont nuls et ne savent pas écrire, seul moi ai la capacité, patati patata ».

    C'est pas ça. Il y en a qui savent écrire, d'autres non, et encore d'autres qui s'en foutent royalement et qui en ont d'ailleurs bien le droit, mais ça n'est pas le sujet.

    L'ironie de ma phrase, que tu as effectivement bien perçue, portait plutôt sur le fait que l'on découvre parfois dans Vendredi des articles qui n'ont plus rien à voir avec l'original. C'est ce qui s'appelle une critique. C'est pas méchant, ça peut même être constructif.

    Tu préfèrerais une absence de caricature à un excès de caricature ?

    RépondreSupprimer
  10. Décidement ce Rosselin est un homme très occupé, l'après midi il complote avec des blogueurs et un conseiller de Sarkozy, et ensuite avec le KB.

    RépondreSupprimer
  11. Cela dit, euh, sous une forme un peu outrancière, ce banquier de grosse boiboite pointe un truc sur Vendredi que je ne suis pas du tout loin de partager.

    Pitêtre c'est le futur de la presse, mais pitêtre aussi qu'on peut trouver bizarre, voire contestable, la démarche éditoriale du truc.

    Surtout qu'ils ne m'ont toujours pas repris.

    RépondreSupprimer
  12. Laure,

    Je n'ai pas dit que le texte n'était pas amusant.

    Laure et Jean-Pierre,

    Le blogage est pour moi, comme pour vous, je suppose, un loisir. Lire que mes billets sont assimilés à une branlette n'est pas nécessairement plaisant. En tant que numéro 1 du machin, je reçois suffisamment de baffe pour les trouver grotesques. Le billet de Jean-Pierre tombe par hasard le jour où je buvais un coup avec Rosselin, le taulier de Vendredi.

    Ces critiques (traitées par JP en caricature) partent néanmoins d'une double erreur d'analyse et ça en devient gonflant.

    1. On a nous-même accès à nos compteurs de visites et, à force de "travail", on sait très bien comment marche le Wikio, ce qui fait qu'on ne se fait aucune illusion quant à notre "influence" !

    2. Je le dis dans le billet : nous n'avons aucune raison de dire du mal de Vendredi dans la mesure où Vendredi assure notre "promotion". Mais, a contrario, Vendredi s'en fout probablement totalement qu'on dise du mal de lui : il ne cherche pas à se vendre auprès des blogueurs mais avec un vrai public, qui ne lit pas les blogs. C'est vrai qu'on achète vendredi parce qu'on aime bien se voir dedans et qu'on y découvre des blogs sympa, mais nous sommes tout au plus 500 ou 1000 (et encore !) à avoir cette démarche. Ca ne va pas rentabiliser Vendredi, qui, je suppose, attend plusieurs dizaines de milliers de lecteurs pour être rentable.

    JP,

    Mes billets n'ont jamais été réellement retouchés (une critique : ils sont souvent tronqués, mais je suppose qu'il y a des bonnes raisons, le problème est juste qu'en tant qu'auteur, ça me laisse sur ma faim). Mais ça ne me choque pas qu'ils soient retouchés : quand on écrit un billet, c'est pour développer une idée dans un style qui est le nôtre, pas pour être publié par Vendredi !

    Dagrouik,

    Je crois que la rencontre avec Minc lui a donné soif.

    RépondreSupprimer
  13. Florent,

    Je vais suggérer à Rosselin de reprendre ton dernier billet (je regrette JC...) auquel j'adhère totalement ! (mais j'en ai marre de ces querelles Ségolistes non Ségolistes sur les blogs et j'essaie de ne pas les aborder sur le mien. A lire, dans le même style.)

    RépondreSupprimer
  14. Jamais encore acheté ce canard.
    Normal, je n'y suis jamais cité.

    Mais aujourd'hui je vais faire une exception parce que tu es dedans.

    Je te soupçonne qd même de rincer le boss pour y figurer, en bon petit comploteur que tu es;)

    RépondreSupprimer
  15. Tim,

    Même pas...

    Avec les quatre principaux blogs, je dois faire environ 40 billets par semaine ! Voilà pourquoi je suis repris par Vendredi.

    RépondreSupprimer
  16. Tu ne m'y prendras pas! Je te soupçonne une fibre lobbyiste, tu pourrais être le Frédéric Lefevbre des Lefts blogs!:)

    Et pis 40 billets, c'est rien ça! on avait dit 73 Nico...

    Encore une fois, me voilà déçu.

    RépondreSupprimer
  17. J'ai arrêter de bloguer le dimanche !

    RépondreSupprimer
  18. Réécrire les billets des blogueurs ?

    Comme le journal du collège revu et corrigé par les profs?

    Donc, il ne s'agira plus d'un reflet de la blogosphère, mais d'un journal comme un autre qui picore ses sujets dans la blogosphère, et les accommode à sa sauce.

    Pourquoi pas, quand il s'agit effectivement de billets intéressants émanant de blogs gagnant à être découverts?

    Par contre, si c'est pour donner une unité à un journal au détriment de ce que peuvent avoir de personnel les écrits de bloggueurs, si c'est pour se servir d'eux, uniquement se servir d'eux, sans respecter du tout ce qu'ils écrivent, alors là....
    C'est tout de suite moins intéressant. Un journal de plus, qui cherche à vendre -quoi de plus normal-, et puis c'est tout...

    RépondreSupprimer
  19. Suzanne,

    Je suis d'accord ! Je crois que la correction ne doit porter que sur des points mineurs : par exemple, si je fais un "bon billet" mais avec une plaisanterie "grasse" au milieu, je peux comprendre qu'ils la suppriment.

    Je crois que Vendredi ne veut pas donner de l'unité à son canard : c'est contraire à son principe de base.

    RépondreSupprimer
  20. lapalissade de la soirée: il vaut mieux ne pas discuter politique avec D. Goux.
    Mieux vaut parler des arabes par exemple...
    en fait, j'avoue qu'aucune alternative ne me séduit.

    RépondreSupprimer
  21. En même temps, Nicolas, même repris par Vendredi, comme tu le pointes, je ne suis pas dans le coeur de cible : relire en version qui noircit les doigts ce que j'ai déjà lu tranquillement et discrètement au travail...

    Il faudrait que je teste vendredi auprès de non-bloggeurs - c'est vrai que, ne le lisant pas et ne le percevant que par la promotion rituelle sur les blogs politiques le vendredi, j'y vois plus une machine adaptée au spam d'ego.

    En même temps, c'est bon, le spam d'égo

    RépondreSupprimer
  22. Quand aux querelles de sous-chapelles du PS qui se répandent sur les blogs, euh, j'y participe sans doute un peu -dans la tendance Chevalier Blanc, donc je ne peux pas trop critiquer.

    C'est aussi, sans doute, un espace médiatique ou le militant (et aigri, en général ça va avec) a le sentiment qu'il peut apporter un discours différent.

    Je ne suis pas sûr, par exemple, d'avoir mieux à dire qu'un député, ou un SN à l'économie et la fiscalité, sur la question des droits de succession. Sur le fond, ou sur les attaques à la droite, on est en concurrence avec des personnalités médiatiques, et avec des vrais journaux. Et avec des blogs déjà irréprochables (genre Sarkofrance).


    Mes billets de fond, y compris certains dont je suis très fier, n'intéressent personne. Et ça, comme je sui mégalo, ça n'est guère satisfaisant.

    Alors que taper sur Titine ou Ségo, c'est buzz (à l'échelle du microcosme, certes) et commentaires garantis. Infiniment plus valorisant. On se retrouve même, dès lors qu'on le fait avec une plume un tant soit peu enlevée, assez facilement repris dans la "vraie presse".

    Bref, spam d'égo, encore une fois.

    Le comble du ludique étant, bien sûr, les blogs spécialisés dans la critique des dirigeants socialistes sur le ton de "ils font rien qu'à parler des problèmes internes et pas des vrais problèmes"... sans jamais aborder ces derniers.
    Ca en devient oulipien, parfois

    RépondreSupprimer
  23. Martin,

    Oui, c'est pour ça qu'il évite !

    Florent,

    C'est ce que je dis : les blogueurs ne sont pas dans le coeur de cible !

    Pour ce qui concerne les billets de fond, c'est comme ça. Le présent billet a probablement plus de commentaire que celui d'hier matin sur les droits de succession !

    RépondreSupprimer
  24. "
    Entre
    Ce que je pense
    Ce que je veux dire
    Ce que je crois dire
    Ce que je dis
    Ce que vous avez envie d'entendre
    Ce que vous croyez entendre
    Ce que vous entendez
    Ce que vous avez envie de comprendre
    Ce que vous croyez comprendre
    Ce que vous comprenez
    Il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer.
    Mais essayons quand même...
    "

    ... C'est pour ça que j'aime les blogs !

    @ +

    PS : l'ziziphone contrairement à ZZ-top, ça fait vraiment des photos toutes pourrites. ;-)))))

    RépondreSupprimer
  25. Un truc numérique 2 millions de pixels, de nuit, faut pas s'attendre à mieux !

    RépondreSupprimer
  26. Attention au parisianisme: les chapelles, donc des religions qui se construisent, des anathèmes...

    Resspirez. soufflez Révoltez-vous.

    RépondreSupprimer
  27. Eh ben, je ne suis pas près d'être cité dans Vendredi...
    (mais je vais continuer à le lire)

    RépondreSupprimer
  28. Avant de lire les commentaires parce que quand même, c'est l'heure du café, je signale qu'il est impossible de trouver Vendredi à Bruxelles. En tout cas, j'ai essayé pour le numéro précédent dans lequel parait-il j'étais cité en compagnie des excellentes éditions Filaplomb et j'ai échoué.
    J'ai fait en tout 27 marchands de journaux dont tous ceux installés Gare du Midi d'où part le Thalys et aucun n'a ce journal en kiosque.
    Je le regrette et je trouve que le problème de la presse, c'est d'abord un problème de distribution !
    Tant pis, je continuerais à te lire directement à l'écran !
    :-))

    RépondreSupprimer
  29. Elle est jolie la cliente mais sait-elle que tu es une vedette qui écrit dans le journal ? :-))

    RépondreSupprimer
  30. Il faut croire que Vendredi sort un autre jour en Belgique :D

    RépondreSupprimer
  31. Ferocias : non ! J'ai passé la semaine à chercher et la réponse est non ! Vendredi semble absent de la capitale européenne…
    :-(

    RépondreSupprimer
  32. Hermès,

    Quel rapport ?

    Ferocias,

    Mais si, mais si.

    Poireau,

    Tu n'as donc aucun prétexte pour ne pas t'abonner.

    Fil,

    Non.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.