28 mars 2009

Désociabilisation des réseaux sociaux ?

Dans la voiture, en rentrant de Paris hier, j'écoutais France Info. Probablement un peu avant 17 heures, il y a eu une interview d'un scientifique à propos de l'addictologie créée par ces machins électroniques : jeu vidéo, internet, ...

Je suis à peu près d'accord, c'est dangereux, surtout chez les mômes.

A un moment, le scientifique disait que les jeux vidéos et ordinateurs créaient une "désocialisation". La journaliste a demandé "et les réseaux sociaux, les blogs ?". Le type a répondu que les réseaux sociaux et les blogs participaient aussi à la désocialisation.

Je veux bien que les scientifiques racontent parfois des conneries mais, à la radio, ils pourraient dire "heu... Je sais pas".

Je veux bien admettre que les blogs rendent con. D'ailleurs, j'en ai 5 ou 6.



Monsieur Le Scientifique,

Dans "Réseau Social", il y a "réseau social". On ne peut pas dire que ce machin soit "désocialisant". Il s'agit d'outils pour que les gens causent entre eux.

Ce qui est désocialisant, c'est la télé que les gens regardent bêtement en moyenne 3 heures par jours.

Ce qui est désocialisant, ce sont les transports en commun où les gens s'entassent les uns contre les autres, les uns dans les unes, sans se causer, sans un pardon quand on se tripote les miches pas pure mégarde.

Ce qui est désocialisant, ce sont ces centres commerciaux où les couillons se ruent le samedi matin sans ouvrir la bouche à part pour répondre, forcé, au "Bonjour" de la caissière.

Ce qui est désocialisant, c'est cette vie de merde qu'on essaie de nous imposer pour que quelques gugusses puis gagner de l'oseille.

Dans les commentateurs de mon blog, j'ai des gens qui sont coincés chez eux, par la maladie, la leur ou celle des autres, par le travail, par les enfants,... Leurs seuls moyens d'échanger sont les blogs, les twitters, les facebooks et toutes ces âneries que vous accusez de désocialiser.

Changez de métier
Grosses bises
Nicolas

28 commentaires:

  1. On est bien d'accord, si certains pouvaient répondre "je ne sais pas" ça nous ferait des vacances. Bien vu !

    RépondreSupprimer
  2. Ça me fait penser: les parents qui se lamentent de voir leurs mômes scotchés sur Facebook devraient se poser la question... On fait tellement flipper les gens sur les dangers du monde réel (terrorisme, pédophiles, bandes qui bastonnent, voleurs de portables de de scooters, rackets, agressions et compagnie), n'y a-t-il pas un peu d'incohérence à s'inquiéter si les jeunes passent plus de temps derrière de écrans?

    RépondreSupprimer
  3. en fait ca dépend:certains ne font plus rien parce qu'il y a le web: genre en politique je milite plus physiquement, je trolle des blogs. Pour d'autres c'est une opportunité d'étendre leurs relations. C'est un outil à double tranchant.Mais quel con cet "expert"

    RépondreSupprimer
  4. Tiens ce matin j'écoutais une chronique sur France info et on y parlait de Partageons mon avis ;)

    RépondreSupprimer
  5. Ferocias,

    Où ? Chez Abiker ?

    Loïs,

    Il y en a beaucoup !

    Jean,

    Merci,

    Romain,

    Oui, c'est à double tranchant, et c'est un peu vrai pour les blogueurs "militants politiques" qui oublient les autres aspects du militantisme.

    Irène,

    Oui, mais 99,99 des plus de 25 ans ignorent totalement de quoi on parle.

    RépondreSupprimer
  6. bien d'accord, en fait il sait pas de quoi il parle, surement un intello qui a pas internet...

    RépondreSupprimer
  7. deux billets que je lis à la suite, deux billets qui me plaisent.. cela n'a pas toujours été le cas, et mérite donc d'être souligné...

    félicitations ! comme je t'envie...

    RépondreSupprimer
  8. "Ce qui est désocialisant, c'est cette vie de merde qu'on essaie de nous imposer pour que quelques gugusses puis gagner de l'oseille."
    Je piges pas exactement ce que tu veux dire, là.
    Qui impose quoi à qui ?

    RépondreSupprimer
  9. Oui chez Abiker (l'interview du monsieur de Vendredi)
    Etaient cités au début de l'entretien Sarkofrance et un certain Nicolas J. :)

    RépondreSupprimer
  10. > Oui, mais 99,99 des plus de 25 ans ignorent totalement de quoi on parle.

    35 ans tu veux dire ?

    RépondreSupprimer
  11. C'est l'ami Luc qui t'a tagué :
    Si l'Europe était...
    Portrait choinois de l'Europe
    À toi

    RépondreSupprimer
  12. Il est assez à côté de la plaque, le scientifique.
    Il ne doit pas être assez sur Internet, sinon il y verrait une vraie solidarité entre les internautes qui bloguent notamment.
    Quant aux grandes surfaces où certains ne prennent même pas la peine de dire bonjour à la caissière, d'ailleurs dans certains hypermarchés, c'est le client qui fait le boulot, non seulement ces grands surfaces sont désocialisantes, mais je crois qu'au final elles sont déshumanisantes.

    RépondreSupprimer
  13. Heureusement que mon gamin est parfois scotché sur ses jeux vidées et courses en ligne, avec ses copains espagnols, c'est bon pour parler la langue avec d'autres que nous (bonjour mon accent...à mourir de rire de l'avis de mes belles-soeurs)
    C'est bon pour son moral parce que, même le Karting, ce n'est plus sûr qu'il puisse piloter maintenant et de moins en moins.
    Et pourtant la course de F1, c'est sa passion, il est scotché devant chaque course depuis la première fois qu'il a découvert ces courses, il avait 3 ans et demi.
    Sans compter son MSN, sur lequel il est avec tous ces copains de facebook et tous ces copains..
    Parce que bouger pour Fiston.. C'est pas facile.
    Et tous ces copains en situtation de handicap sont sur internet et vive des relations sociales grâce à internet et à l'écran..
    Ils sont accros mais vu comment la société les traite, ma foi, ça les empêche de pêter un cable.

    C'est même ce qui les sociabilise en priorité.

    Foi de maman, pourtant, je m'inquiète à l'occasion mais finalement, ça fait parti de sa vie à Fiston et je n'y mets pas de grosses barrières dans la mesure où il rencontre ses interlocuteurs chaque fois que c'est possible.
    et j'espère bien qu'on se rencontrera un jour, lors de notre passage sur Paris.
    On a rendez-vous chez le médecin prévu sur l'hôpital de Garches.
    On attend que la secrétaire nous rappelle pour nous le fixer.
    Ah, et j'oubliais, internet et l'écran, ça sert aussi à étudier, toujours dans le cadre de réseaux sociaux.
    les cours en ligne Maxicours permettent de ne pas perdre le fil des cours lorsqu'il y a interruption du à la connerie humaine.

    enfin, le samedi, le dimanche et le mercredi, je ne vois plus mon gamin.
    Comme il est moins fatigué, il traine dehors avec ses copains...
    Alors, merci internet...et les jeux en réseaux et les réseaux sociaux qui nous permettent les liens avec la famille lointaine

    aux quatre coins du monde !!!

    RépondreSupprimer
  14. Beau billet "coup de gueule" !

    RépondreSupprimer
  15. Je peux confirmer!

    Gravement handicapé par le demi neurone qui me reste, les blogs m'ont permis de sortir de mon isolement social...

    RépondreSupprimer
  16. C'est quand même étrange de parler à des inconnus sur facebook voire de se twitter à mort avec des personnes du bout du monde mais de ne même pas discuter avec la personne qui vous tripote les fesses parce que contrainte dans les transports en communs saturés de populace…
    La télévision peut aussi être une activité familiale ; nous avions chez moi, lorsque j'étais enfant, rendez-vous devant les chiffres et les lettres tous ensemble et c'était tout à fait socialisant…
    En fait le scientifique est bêtement tombé dans une généralisation idiote !
    :-))

    RépondreSupprimer
  17. Bien vu sur toute la ligne!!

    Y'a des claques qui se perdent :)

    RépondreSupprimer
  18. Christie,

    Merci pour ton témoignage !

    Les autres,

    Bonjour.

    RépondreSupprimer
  19. On se fait de nouveaux amis qui restent cachés sous leurs pseudos et on s'éloigne de ses proches, vissé sur l'écran.

    C'est peut être ça le danger des blogs..

    RépondreSupprimer
  20. C'est si bien dit...
    C'est déprimant de voir que l'on ne communique plus suffisamment dans la vie réelle avec les autres... En tout cas moi ça me déprime, les gens ne répondent même plus à un sourire ou un bonjour ! Ça ne leur coûte rien pourtant !

    RépondreSupprimer
  21. Tout est question de mesure, de juste milieu. Il ne faut pas croire que les liens qui se créent entre les blogueurs soient forcément anonymes ou virtuels. Il y a les mails et parfois le téléphone.

    Je bouge moins qu'avant - fatigue, âge, handicap et douleurs récidivantes - mais je ne reste pas pour autant cloîtrée chez moi.

    Je dois être une sacrée OVNI... parce que j'ai plutôt tendance à aimer les gens (ça fait cul-cul la praline mais tant pis) et qu'en conséquence à leur prêter attention...

    Et ben, même dans les grandes surfaces ou les transports en commun, si vous leur souriez, si vous les aidez à monter un caddie ou descendre leur poussette, ça change tout ! Les gens parlent si vous prenez le temps de les écouter.

    En plus, comme je suis petite et les rayons des grandes surfaces de plus en plus hauts, je demande souvent à des gens assez grands de me prendre quelque chose en haut, avec le plus large sourire possible. Et je n'ai jamais encore essuyé un refus.

    En revanche, j'ai vu des malotrus ne même pas répondre au bonjour des caissières, le téléphone vissé à l'oreille... en règle générale, ils ne l'ouvrent que pour l'engueuler !

    RépondreSupprimer
  22. Kamizole,

    Oui ! Mais ma critique ne s'adresse pas aux gens. Moi aussi, je m'engouffre le matin dans le métro et je fais la gueule (la fatigue, la tête dans le cul, ...). Le problème est qu'on nous construit une société à l'envers. Si tu faisais tes courses chez des commerçants de proximité, tu n'aurais plus besoin de demander... Mais nous n'avons pas d'autre choix que les supermarchés...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.