16 mars 2009

Carte de blogueur

Il va de soi que je ne m’associe pas à la démarche de Peuples.net, reprise par Marc, d’écrire à l’Elysée pour demander une « carte de blogueur », équivalent pour nous autres de la carte de presse. Si je n’en avais pas strictement rien à cirer (à part le plaisir de faire un billet), j’en piquerais une colère noire.

Tout part de propos de Franck Louvrier, conseiller pour la Presse et la Communication, de Nicolas Sarkozy : « Le critère de base reste la carte de presse (...) Mais je suis pour ouvrir davantage nos portes aux blogueurs les plus influents. Ceux qui ont une légitimité dans leur métier et dont les blogs sont très fréquentés. »

Bloguer n’est pas un métier. Nous avons juste la chance d’avoir la plume assez facile et un peu de disponibilité. Par contre, je ne me vois pas revendiquer au quotidien plus de liberté, me battre pour mes droits, et, parallèlement demander un encartage quelconque. Un de ses jours, avec ça, il faudra obligatoirement une carte de blogueur pour tenir un blog politique !

« Le Courrier Indépendant » est un journal qui sort en Centre Bretagne, autour de Loudéac, toutes les semaines pour vous dire à quel point il est hebdomadaire et local. De mémoire, je crois qu’il est tiré à 30 000 exemplaires, donc il est probablement lu par 50 000 personnes. Partageons mon avis reçoit 500 visites par jour. Cent fois moins. Je ne revendique rien.

Je veux bien être reçu à l'Elysée, mais uniquement si les petits fours sont à la hauteur. Et j'aurais préféré du temps de Chirac : il boit de la bière.

28 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  2. Une carte ou un droit d'entré à l'Élysée ? aux blogs les plus fréquentés ou les plus influents ? Ce n'est peut être pas la même chose au nom de la liberté d'expression.

    RépondreSupprimer
  3. Eric,

    Allons y !

    Stef,

    C'est quoi l'influence d'un blog, comment mesure-t-on la fréquentation ?

    RépondreSupprimer
  4. prem's ...

    Tous à l'Elysée et cap sur le bar ...

    La bière on l'a fournira

    @ +

    RépondreSupprimer
  5. En passant par la Défense et l'Arc de Triomphe?

    Moi je préfère les petits fours...
    accommpagnés de jus de fruits...

    RépondreSupprimer
  6. Christie,

    C'est moins drôle !

    Eric,

    Arrête de commenter après ma réponse : pense à mes pauvres lecteurs qui vont rien comprendre.

    RépondreSupprimer
  7. Tant que la démarche de Marc et Christophe relève de l'humour et du second degré, ça me va.
    Sinon, cette carte de blogueur, ça sert avant tout à diviser les blogueurs entre les influents officiels et les autres. Diviser pour mieux régner, ce n'est pas nouveau...

    RépondreSupprimer
  8. Une carte de blogueur, hé ! hé hé ! On la sent bien, la soif de respectabilité bourgeoise de ces petits jeunes gens, leur envie de notabilité, au sens IIIe République du terme.

    Vouloir être encarté : un idéal de pute.

    RépondreSupprimer
  9. Dominik,

    En première lecture, j'ai cru que c'était de l'humour. Je suis revenu un peu après, je ne sais pas.

    Didier,

    Non. Ca n'a rien à voir.

    RépondreSupprimer
  10. Mon Dieu, une "carte de blogueur", quelle effrayante idée...

    Et ça fait plaisir de voir le "n°1 des blogs politiques" être, lui, lucide sur l'influence réelle des blogs politiques.

    Puisses tu rester éternellement numéro 1 ! :)

    RépondreSupprimer
  11. heu c'est de l'humour Nicolas :)même si je vais envoyer mon courrier en espérant avoir une réponse :)

    RépondreSupprimer
  12. Le courrier est de l'humour ! Mais la "revendication d'un statut", je ne sais pas...

    RépondreSupprimer
  13. D'accord avec toi. La pratique du blog est déjà suffisamment encadrée juridiquement. tout blogueur est censé connaître les lois sur la diffamation, l'insulte, etc. , ne serait-ce que dans les grandes lignes. Chacun sait ce qu'il encourt en cas de dérapage.
    Donner une carte, ce serait une façon de choisir des blogueurs "encartés" et tout dépend qui les choisi!

    Ayant déjà participé à plusieurs opérations de communication lancées par des ministres (je ne te refais pas la liste, tu la connais), je sais que le blogueur est toujours instrumentalisé, même s'il fait de son mieux pour raconter ce qu'il a vu.
    Bref...

    RépondreSupprimer
  14. Et une carte de trolleuse notoire, ya pas ?

    RépondreSupprimer
  15. Le souci, c'est pour le gars qui est journaliste et qui en plus tiens un blog perso et s'occupe en place de maintenir le contenu du blog du club de pétanque du quartier. Il ne va jamais pouvoir être cohérent avec la carte adéquate à chaque fonction !
    :-))

    [Lucide, Nicolas, c'est vrai que c'est une de tes grandes qualités ! :-)) ].

    RépondreSupprimer
  16. Merci ! Lucide, mais de mauvais caractère !

    RépondreSupprimer
  17. Oh ui ! oh oui ! la carte VIP du gouvernement

    (je sors)

    RépondreSupprimer
  18. Et zou une carte Hadopi, cool!

    RépondreSupprimer
  19. salut Nico, c'est une tentative pour pousser la blogosphère en avant. je me vois bien poser une question vacharde lors des questions réponses au porte parole de l'Elysée. Ceci-dit c'est une chose d'avoir un droit et c'en est une autre de l'exercer et j'aurais bien du mal actuellement coincé dans la drôme.

    RépondreSupprimer
  20. Même traffic, même avis...

    RépondreSupprimer
  21. Pas mieux. Je ne pense pas autrement. En revanche, t'es un peu optimiste pour la lecture de l'hebdo que tu cites. Heureux s'il s'en sort avec moins de 25% d'invendus. J'estime son lectorat à plutôt 25 000 personnes (quand même 2 à 3 fois plus que mon blog...)
    Sinon, d'accord pour dire que se faire encarter où que ce soit mais particulièrement à l'Élysée, c'est vraiment une c.....ie

    RépondreSupprimer
  22. Comment font les journalistes pour arriver à entrer à l'Elysée puisqu'il faut être légitime ? Alors que.. bon... voilà quoi...

    RépondreSupprimer
  23. Laurent,

    Reste !

    Ferocias,

    Y'a un peu de ça.

    Peuples,

    Avec quelle légitimité ?

    Heroow,

    On est donc d'accord.

    L'Hérétique,

    Non, il est réellement très lu dans le coin.

    Fil,

    Ca...

    RépondreSupprimer
  24. @ Nicolas
    Tiens, une information utile, je me sens partageur, aujourd'hui. Pour faire une magnifique cédille sous le C majuscule, il faut taper alt 0199 (en maintenant la touche alt enfoncée) : Ç
    A moins que cela soit de la flemme, évidemment...

    RépondreSupprimer
  25. L'hérétique,

    On s'en fout ! Le Ç n'étant pas disponible sur mon clavier, je ne l'utilise pas. D'ailleurs sur les claviers de machines à écrire, il n'y a pas les majuscules accentuées (et j'ai une formation de dactylo sur ces vieilles machines).

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.