16 mars 2009

Heures supplémentaires : arrêter les frais

Une pétition initiée par  et soutenue par  à signer ici
"Au moment où la crise provoque une vive remontée du chômage, en particulier chez les jeunes, il faut revenir sur les exonérations sociales et fiscales accordées aux heures supplémentaires. En effet, dans le contexte actuel, l’emploi doit être la priorité absolue de l’action des pouvoirs publics. Or, les exonérations fiscales et sociales décidées en 2007 ne visaient qu’à accroître le nombre des heures supplémentaires effectuées par les salariés déjà en activité. Et, en dépit de la récession, le nombre des heures supplémentaires déclarées a en effet progressé de près de 40 millions entre le quatrième trimestre de 2007 et la même période de 2008, soit l’équivalent de 90 000 emplois à plein temps. Ces mesures contribuent donc manifestement à dissuader les entreprises qui en auraient la possibilité d’embaucher des jeunes ou des chômeurs alors que les quelques trois à quatre milliards d’euros qui leur ont été consacrés en 2008 pourraient avantageusement être mis au service de la création d’emplois. C’est pourquoi nous demandons au gouvernement et au parlement d’abroger sans délai les mesures défiscalisant les heures supplémentaires et les exonérant de cotisations sociales."

7 commentaires:

  1. Tiens je vais signer celle-ci, elle est bien !
    :-))

    RépondreSupprimer
  2. > Ces mesures contribuent donc manifestement à dissuader les entreprises qui en auraient la possibilité d’embaucher des jeunes ou des chômeurs alors que les quelques trois à quatre milliards d’euros qui leur ont été consacrés en 2008 pourraient avantageusement être mis au service de la création d’emplois.

    Lump of labor fallacy anyone?

    >C’est pourquoi nous demandons au gouvernement et au parlement d’abroger sans délai les mesures défiscalisant les heures supplémentaires et les exonérant de cotisations sociales

    C'est sûr qu'en payant plus d'impôts les entreprises vont être incitées à embaucher plus.

    RépondreSupprimer
  3. Un sujet de plus à aborder après le 19 mars...

    RépondreSupprimer
  4. C'est absurde ! Si j'en juge par celle où je suis salariés, les entreprises DE TOUTE FAçON n'embaucheront pas. Mais, en plus, elles réduiront les heures sup sur lesquelles comptaient les salariés.

    RépondreSupprimer
  5. Allez hop, je m'offre un petit plaisir , je signe ! Depuis le temps que ces heures sups m'insupportent !! !

    RépondreSupprimer
  6. Je travaille dans une entreprise qui ne trouve pas de personnel qualifié et qui veut embaucher.
    Les heures de travail, ces derniers temps, c'était jusqu'à 70 heures par semaine, heures normales incluses.
    Le plateau technique a été renforcé de 10 personnes, formées par nos soins, après sélection et partenariat avec le pôle emploi.
    Et sans les heures supplémentaires, on y arriverait pas. Je suis d'accord avec le principe, mais là, c'est un peu l'exception.
    Elise

    RépondreSupprimer
  7. Fil,

    Action !

    Bob,

    Tu prends le sujet à l'envers.

    Didier,

    Vous prenez le sujet à l'envers. Vous croyez que les entreprises faisaient des heures supplémentaires pour le plaisir ?

    Hypos,

    Action !

    Elise,

    Il ne s'agit pas de supprimer les heures sup, uniquement les exonérations d'impôts.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.