18 mars 2009

Bistros vs. cantine : une nouvelle couche de TVA

Le temps que mes collègues finissent de manger, à la cantine, je tripotais mon ticket de caisse. J’aurais préféré tripoter ma voisine mais c’était ma chef : je ne sais pas si elle aurait apprécié. Mon œil est tombé bouche bée sur la dernière ligne : « TVA 5,5% ».

Ah ! On pense au Mac Do, aux points chauds, aux boulangeries, pas aux cantines ! Oups. Pardon. Aux Restaurants Inter Entreprises.

Ces boîtes font de la bouffe à la chaîne avec 10 employés dont 5 à mi-temps pour servir 500 couverts par jour et on est obligés d’y aller (ou presque) dans la mesure où notre entreprise y cotise pour qu’on paye environ 5 euros le repas. Dans le temps, c’était des œuvres sociales ou des Comités d’Entreprise qui géraient les cantinesRIE. Maintenant ce sont des sociétés comme SODEXO (anciennement SODEXHO), Alliances, cotées en bourse, peut-être même au CAC 40 (il faudrait que je vérifie mais ça nécessiterait le rasage du poil dans la main) qui ont la charge de bourrer le ventre pour s’assurer qu’on fait bien la sieste au bureau !

Nos petits bistros nourrissent 100 personnes (par exemple) avec 6 salariés à temps plein

Et ils sont désavantagés en matière de fiscalité.

Suis-je possédé par la TVA ?

18 commentaires:

  1. Je comprends pas trop le raisonnement. Mis à part que cela fausse la concurrence (et encore, un bistrot est il en concurrence avec un Mcdo ?) pourquoi comparer la différence de traitement entre une TVA à 5.5% et l'autre ?

    RépondreSupprimer
  2. Ce n'était pas un sketch de Devos dans lequel il était obnubilé par la TVA ?
    En tout cas, oui, il y a clairement favoritisme et je ne vois qu'une solution : mettre la Comète en action à la Bourse de Paris !
    :-)

    RépondreSupprimer
  3. Oui, la sodexo exploite plus ses slariés que les bistrots.
    Tous au bistroooooooooo
    C'est un devoir social

    ps un renvoi au site des bistros me semble opportun : http://jegper.blogspot.com/

    RépondreSupprimer
  4. Je crois que ce qu'on peut surtout en conclure c'est que ce ne sont pas les cantines d'entreprises qui vont embaucher et faire baisser les prix.
    Or ce sont ces restaurants que fréquentent le plus une partie des salariés...

    Enfin il me semble que tu as déjà de la chance, même pour une cantine d'entreprise, un repas à 5€ est rare.
    Celui de mon entreprise permet au mieux un plat unique à 6€ (portion maigre et mauvaise) et après compter plutôt 8/10€ pour quelque chose s'apparentant plus à un repas.

    RépondreSupprimer
  5. Moi, c'est entre 2 et 3 euros par repas.

    (Alors que je suis pété de thune.)

    RépondreSupprimer
  6. Seb,

    "Je comprends pas" : ça ne m'étonne pas. Je ne parle pas de Mac Do, je parle des gens qui font à manger pour les gens qui travaillent. Des groupes industriels avec du personnel réduit avec une TVA à 5,5% et des "PME" avec du personnel avec une TVA à 19,6%.

    Ils font la même chose : nourrir des gens, surtout le midi.

    Fil,

    C'était bien Devos. Ma conclusion ("Suis-je possédé par la TVA ?") est un hommage !

    Elmone,

    Quoi ? J'aurais oublié un lien sur un de mes blogs ?

    Clément,

    5 euros c'est avec une aide de l'employeur. J'aurais du préciser !

    Didier,

    Sans la bière ?

    RépondreSupprimer
  7. @Nicolas: Ok. Je ne vois toujours pas l'intérêt de parler de la TVA qui n'est pas un impôt payé. Je le répète, s'il y a une chose à reprocher au système c'est d'instaurer un déficit de concurrence entre les deux au niveau des prix c'est tout.

    RépondreSupprimer
  8. Seb,

    Relis donc mes 285 billets sur le sujet, c'est uniquement ce que je dis : déficit de concurrence.

    Par contre, il faut être complètement con, et là tu dépasses un record, pour dire que la TVA n'est pas impôt payé (pas un impôt direct, je veux bien), d'autant que c'est la principale ressource de l'état. Quand tu achètes une voiture 60000 euros, tu en payes 10000 à l'état !

    RépondreSupprimer
  9. Tu parles des Bistrots et des entreprises de type Sodexo. Quel est donc le rapport avec la TVA dans ce sens là ? Le bistrot paye plus de TVA que Sodexo c'est ca ?

    Au moins on est d'accord sur le déséquilibre de la concurrence.

    RépondreSupprimer
  10. Oui, le bistro paye trois plus de TVA.

    RépondreSupprimer
  11. @Nicolas: C'est bien ce que je pensais. Tu ne comprends rien au mécanisme de TVA, sauf ton respect bien sûr.

    A l'occasion, le mec complétement con pourra t'expliquer.

    RépondreSupprimer
  12. Ça y est, on est reparti sur un cours de comptabilité made in TVA !
    :-))

    RépondreSupprimer
  13. @Monsieur Poireau: Effectivemment c'est rasoir (ô combien même) mais parfois cela prouve certaines choses.

    Sur le débat de TVA sociale (te souviens tu) comment veux tu que le débat ne soit pas floué dans ces conditions ?

    Il faut que j'arrête de troller @jegoun il est dans son bistrot :)

    RépondreSupprimer
  14. @Seb / Nicolas
    Bon, c'est juste par plaisir de l'engueulade que vous faites semblant de ne pas être d'accord ?

    Ok, la TVA n'est pas payée par le bistro. Mais pour la collecter il doit bien l'intégrer dans son prix de vente, et forcément, à niveau de marge égal avec Avenance ou Sodexo (ça reste une hypothèse de travail), le prix payé par le client final (qui ne récupère pas la TVA) est plus élevé. La concurrence entre prestataires de services de restauration en est effectivement biaisée.

    Je ne vois pas bien pourquoi se traiter mutuellement de crétin si on partage le même constat... (j'exclus l'hypothèse de deux crétins lucides)

    RépondreSupprimer
  15. @La Merguez: Non dans l'affaire ce n'est que moi le crétin.

    RépondreSupprimer
  16. Ce n'était pas urgent... Cette mesure va sans doute grossir les profits sans créer d'emplois...

    RépondreSupprimer
  17. Oui tu es crétin Seb, c'est le patron du bistro qui fait le chèque de la tva.

    RépondreSupprimer
  18. Tiens ! J'ai oublié de répondre à tous, ici ! Merci pour vos coms... Quand un type me dit d'abord que la TVA n'est pas un impôt payé et veut ensuite me donner des cours de compta, ça prête bien sûr à rire... surtout quand il s'étonne de se faire traiter de crétin !

    La Merguez,

    Je te remercie pour cette tentative de réconciliation. Tu touches le problème : Seb est d'accord avec moi sur le fond (le pb de concurrence) mais argumente de plus en plus fort sur d'autres sujets, forcément hors sujet ! Il en finit évidemment par une argumentation grotesque : "je pourrais te donner des cours de compta, tu n'y connais rien alors que moi je suis un spécialiste".

    Pas perdus,

    Tu as raison : la mesure ne créera aucun emploi et ça n'est pas le but, juste de rétablir un vieux problème de concurrence qui s'accroit avec l'évolution de la société. Par contre, elle ne créera pas, non plus, des profits, sauf dans une mesure dérisoire. N'oublions pas qu'il s'agit de petites entreprises alors que des multinationales (Mc Do, Sodexo, ...) s'en foutent plein les fouilles en bénéficiant d'un avantage...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.