04 juin 2009

Algérie : les femmes cautionnent les violences conjugales

Je ne sais pas si ça va faire plaisir à mes copines blogueuses mais "Le résultat d'une enquête menée par l'Office national des statistiques algérien et financée par l'UNICEF a "soulevé une onde de choc", révèle le quotidien La Tribune. 67,9 % des Algériennes en effet acceptent que leur mari les battent, soit plus de deux femmes sur trois. Ces chiffres démesurés illustrent la banalisation de la violence dans la société algérienne et plus particulièrement la banalisation de la violence conjugale. Pour le quotidien, l'acceptation des coups par les femmes est un élément révélateur de leur subordination. "

Les filles, ils vous restent du boulot à abattre ! Vous devriez exporter votre blog.

18 commentaires:

  1. Et bien, moi qui me cherchais, je ne sais toujours pas qui je suis, mais je suis certaine de ne pas être une Algérienne... C'est déjà ça de pris... :-)

    RépondreSupprimer
  2. (Tu sais que j'adore lire -malgré toutes les conneries que j'ai déjà pu écrire ici- "Brillant commentaire" au dessus de mes bêtises ! Ça le fait vachement je trouve !)

    RépondreSupprimer
  3. Le mari était derrière les femmes auxquelles on a posé la question, avec la main négligemment posée sur le genou au cas où, je présume ?

    Les femmes acceptent la polygamie, les coups, les répudiations, les femmes acceptent ce que le Coran dit d'accepter.

    Les féministes algériennes (celles qui n'ont pas été tuées par les islamistes, les survivantes ou les plus jeunes) sont des personnes courageuses et nécessaires. Et qui font bouger les choses avec beaucoup d'énergie.

    RépondreSupprimer
  4. Tout à coup, j'y pense... Sous un autre angle, ça aurait fait un tout bon billet chez les mâles fêteurs , non ?

    RépondreSupprimer
  5. Algérie/Iran: Lettre des féministes Algériennes et Iraniennes

    29/05/2009: Lettre ouverte à nos amies féministes. Ce message, certes chargé de colère, s'adresse à certaines de nos camarades féministes engagées dans les luttes antiracistes, altermondialistes, traversées par une certaine culpabilité coloniale et postcoloniale. (WLUML Networkers)

    Militantes et/ou chercheuses, porteuses des valeurs féministes, nous n'arrivons pas à concevoir, à comprendre ni à accepter votre engagement aux côtés de celles qui se nomment « féministes musulmanes et/ou voilées », au dépend des féministes laïques. Nos chères amies, camarades, compagnes de luttes, féministes, nous allons vous raconter une histoire, notre histoire.

    La suite ici

    http://www.wluml.org/french/newsfulltxt.shtml?cmd[157]=x-157-564607

    RépondreSupprimer
  6. Melle,

    Oui, mais j'y ai diffusé une connerie.

    Suzanne,

    C'est amusant, je pensais à vous et à Didier en faisant ce billet... Allez savoir pourquoi...

    RépondreSupprimer
  7. Nicolas, oh ben moi j'ai pensé que vous pensiez à nous, et je me suis dit : quel dommage qu'il ne pense qu'à nous, et pas à davantage de gens. Quel dommage que nos gentilles féministes s'occupent avec tant d'énergie de ne pas regarder là où ça fait mal de regarder, parce que c'est tellement plus chic et élégant de s'occuper du sexe des anges que... non, vous ne m'aurez pas. Fatigue. hop !

    RépondreSupprimer
  8. Au moins, pendant qu'ils battent leur femme, ils ne sont pas au bistro, c'est déjà ça !!!

    [smiley !!!!!!!! :-))) ].

    RépondreSupprimer
  9. oui, mais Bayrou prétend qu'il possède des informations permettant d'étayer la théorie du complot politique autour des sondages...

    (malheureusement, il ne veut rien dire avant les élections)

    ... peut-être que des hommes algériens se sont assurés en sous-main que les femmes répondaient aux sondeurs ce qu'il fallait répondre.

    (n'est-ce pas, chérie, que tu apprécies de prendre une bonne rouste de la part de ton petit mari quand tu n'es pas sage ? hein ?! réponds au monsieur !)

    RépondreSupprimer
  10. Suzanne,

    Je pensais à vous en écrivant le billet... Ce n'est pas vous qui m'avez inspiré le billet !

    Poireau,

    Aller au bistro est une activité morale.

    Dedalus,

    C'est un sondage Opinion Way ?

    RépondreSupprimer
  11. "...Le mari était derrière les femmes auxquelles on a posé la question, avec la main négligemment posée sur le genou au cas où, je présume ?..."

    Je pense aussi, ce résultat est tellement déconcertant.

    @+

    RépondreSupprimer
  12. Bien dit Suzanne.
    Rien d'étonnant, "acceptent" ne signifiant pas "aiment" ou "demandent".

    RépondreSupprimer
  13. Le résultat e ce sondage est à la hauteur du résultat des dernières élections présidentielles dans le pays : Nul et non avenu !
    Je n'ai pas beaucoup vu d'écrit sur les dernières élections, ici ou ailleurs, ni sur ce qu'en pensaient les Algérien(ne)s, ni sur le bourrage des urnes.
    Et oui, il y a des Féministes en Algérie, non elles n'ont pas toutes été assassinées, NON !
    Et elles luttent encore et toujours contre le code de la famille, contre les violences faites aux femmes, aux femmes répudiées parce que trop vieilles, ne pouvant plus avoir d'enfant, ou bien parce qu'elles veulent travailler, continuer à faire des études, ne pas porter le voile...
    Elles existent, elles sont là et attendent tant et tant .
    Et pour parfaire le commentaire, il y a aussi en Algérie des hommes laïcs refusant toute domination et luttant à leurs côtés !

    RépondreSupprimer
  14. Gros réac de merde ! islamophobe ! Je vous dénonce de ce pas à Céleste et à Oh!91, sale facho !

    RépondreSupprimer
  15. @Circé : vous vous moquez de nous : s'il y a des hommes laïcs en Algérie (ce que je ne crois pas une seconde), leur intérêt est de fermer leur gueule, sous peine de graves représailles. Et, de toute façon, on se fout à peu près de ce qui se passe en Algérie : ce qui nous importe est ce qui se passe ICI. Et nous sommes très nombreux à ne pas souhaiter, contrairement à vous, que la France plonge dans cette bauge islamiste que l'ensemble des pays arabes doivent supporter.

    RépondreSupprimer
  16. "...Elles existent, elles sont là et attendent tant et tant .
    Et pour parfaire le commentaire, il y a aussi en Algérie des hommes laïcs refusant toute domination et luttant à leurs côtés !..."

    Le drame des algériens, c'est le Gaz et le Pétrole, tant qu'il y en aura ou que nous en aurons besoin, la junte au pouvoir fera ce qu'elle veut, c'est à dire laisser pourrir la situation de la population pour mieux la maintenir sous domination.

    @+

    RépondreSupprimer
  17. Farid,

    Je ne sais pas s'il y a UN drame chez les Algériens !

    Didier,

    Je ne suis pas gros, bordel.

    Circé,

    Fais pas gaffe à la réponse de Goux, ce gros réac.

    MGP,

    Oui.

    RépondreSupprimer
  18. @ Nicolas

    C'est la pierre angulaire, la genèse de leurs enmerdes.

    @+

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.