29 juin 2009

Emprunt de bonnes intentions

L’emprunt se lance progressivement. Nos braves ministres étaient réunis hier en séminaire gouvernemental pour déterminer les priorités.

Henri Guaino, conseiller spécial de l'Elysée, juge idiot les sondages montrant les Français défavorables à cet emprunt. Ne soyons pas dupes. Les français se foutent de cet emprunt car ils savent bien que l’état est déjà fortement endetté.

M. Guaino que « le but c'est d'arriver à rembourser la dette sans avoir à augmenter les impôts, sans avoir à faire cette politique imbécile de la rigueur qu'on mène depuis 30 ans et qui ne fait que creuser les déficits, diminuer la croissance, augmenter les dettes et provoquer une augmentation des prélèvements ».

Je pense que les Français font facilement comprendre ce que je signalais déjà dans un billet l’autre jour : on lance en emprunt pour rembourser la dette. Ou on s’endette pour rembourser l’emprunt. Je n’ai pas trop compris.

16 commentaires:

  1. Je l'ai entendu ce matin sur France Inter. Tout était idiot pour lui

    RépondreSupprimer
  2. Oui, j'ai trouvé plusieurs articles "pliant de rire" !

    RépondreSupprimer
  3. je ne comprends rien à cette histoire d'emprunt.
    c'est quoi l'embrouille ?

    RépondreSupprimer
  4. UN jour aussi, je serai le roi du titre.

    Sinon, je trouve que cet homme, Guaino, que j'appréciais beaucoup au demeurant, est devenu d'une arrogance détestable et sans borne... Pétard, je l'aimais bien avant...

    En plus c'est pas forcément le résultat du sondage qui est idiot... Soupir..

    RépondreSupprimer
  5. Moi, si M'sieur Guaino pouvait me rembourser mes emprunts russes, je serais déjà bien content.

    RépondreSupprimer
  6. le probleme n'est pas les deficits qui vont en découler (et encore quand j'entends des mecs de gauche dire que l'emprunt serait bon si ça aide le social ça me fait rire)
    le problème est :
    qui va prêter ? : les riches, ceux qui peuvent
    pour quoi faire ? : pour que les pauvres ne se révoltent pas encore durant ce quinquennat !! (après on verra)
    qui va rembourser ? : l'état, c'est à dire, nous , les impôts et tout et tout
    qui va gagner de l'argent avec les intérêts d'emprunt ? les prêteurs, c'est à dire les riches
    qui va en perdre ? nous...
    cela va accroitre les inégalités comme le capitalisme sait si bien le faire , il faut voir le pourcentage qui est passé des travailleurs au capital ces dernières années
    l'ennui, c'est que le ps ne dénonce pas cela, et il y en a même qui trouve ça bien...
    faut d'la croissance ma bonne dame...
    tu parles...
    ça va redonner un peu de pouvoir d'achat au mieux, pour acheter chinois et engraisser les investisseurs européens qui délocalisent
    résultat : on va se réveiller dans quelques temps avec un méga mal de fesses !!

    RépondreSupprimer
  7. Qui pourra souscrire, à part les bénéficiaires du TEPA, et ce sont encore les mêmes qui vont prendre du carbure

    RépondreSupprimer
  8. je comprends un peu mieux avec l'explication de Serge sauf que moi, j'aime pas la sodomie. Comment on fait alors ?

    RépondreSupprimer
  9. c'est pourtant simple : c'est contracter un crédit alors qu'on est surendetté. Dans le rôle des banquiers peut scrupuleux, les Français. Le système des subprimes d'une certaine manière (mais avec 1 emprunteur et des millions de banquiers). Mais à part ça, "plus rien ne sera comme avant"... De toute façon on est dans le trou. C'est étrange de voir que sous tous les gouvernements de droite la dette augmente et qu'elle se résorbe sous gestion socialiste.

    RépondreSupprimer
  10. Que vous ne compreniez pas, c'est dans l'ordre des choses : qu'est-ce qu'un con pourrait comprendre ?

    RépondreSupprimer
  11. Henri Guaino a une très grande capacité à juger les autres comme des idiots. Vite, qu'on lui offre un miroir !
    :-))

    RépondreSupprimer
  12. Sarkozy laissait filtrer dans la presse qu'il comptait sur 100 milliards d'euros.
    Si 82% des français ne veulent pas placer dans cet emprunt, combien devront mettre chacun des 18% restant pour faire mousser le président ?
    :-))

    RépondreSupprimer
  13. Si seulement les médias expliquaient que cet emprunt serait compensé par une hausse brutale des taxes et impôts à la longue, ce serait 99% des français qui ne prêteraient pas.
    De toute façon, l'analyse de Serge est très claire.

    RépondreSupprimer
  14. Arf,

    Y'a rien à comprendre !

    FalconHill,

    Pour ma part, je n'ai jamais aimé...

    Didier,

    Pouvez lui demander.

    Serge,

    Serrons les !

    Olivier,

    Seuls les riches prêtent ?

    Arf,

    Faut s'y faire.

    Rimbus,

    Fais plaisir à mes trolls, mets ça sous le compte des cycles économiques. ;-)

    Henri,

    Je comprends beaucoup de choses...

    Fil,

    Explique lui.

    Poireau,

    C'est un exercice mathématique ?

    Homer,

    Ouais...

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.