09 juin 2009

Des noms ! Des noms !

Ouf ! Je viens me fader la lecture de 125421 billets d’analyse du scrutin de dimanche. On y trouve de tout ! Tiens ! Pas perdus qui s’imagine que le Front de Gauche remporte une victoire historique en se réjouissant de la défaite du PS.

« Au NPA et aux autres formations de la gauche radicale d'abandonner leur esprit boutiquier qui est une impasse, pour servir l'intérêt général ». Il faut traduire « Intérêt général » par « taper sur le PS ». Le plus osé est de comparer le score du PC à la Présidentielle (1,7%) à celui du Front de Gauche (avec une erreur d’un pourcent sur le score...), en oubliant que le PC avait fait près de 6% en 2004, soit le même score que le Front de Gauche cette année. Ca ne me réjouit pas mais quand on passe sa vie à taper sur la gauche, on pourrait au moins avoir un minimum d’objectivité dans l’analyse !

L’analyse la plus complète est peut-être chez Dedalus mais c’est Dagrouik qui a raison : il faut se mettre au boulot fissa et ce n’est pas le Coucou qui le contredira. L’analyse de Disparitus mérite d’être signalée : la victoire de Daniel Cohn-Bendit est à imputer à Raymond Domenech. L’équipe de France de foot n’ayant aucun intérêt, les électeurs ont regardé Home à la télé.

En fait, si le résultat ne générait pas une baisse du nombre d’élus du PS, son analyse brute ne devrait pas générer tant de passions. Globalement, la gauche est devant la droite, mais, comme en 1994, des pirates volent la vedette au PS. Ca n’avait pas empêché le PS de rafler le pouvoir trois ans après. Tiens ! Et Nicolas Sarkozy qui prenait une baffe en 1999… La participation à ces élections étant à peu près la moitié de celle aux Présidentielles, le résultat ne devrait pas nous émouvoir.

Lorsque le PS avait présenté ses listes, j’avais gueulé sur l’absence de personnalités de premier plan impliquée dans la campagne (et tout le monde ou presque avait gueulé sur leurs constitutions, les parachutages et autres joyeusetés rituelles). Quand j’étais devant la liste de bulletins, dimanche matin, j’étais perplexe. Je savais que Harlem Désir était tête de liste. Tout le monde connaît Harlem Désir. Mais pas en tant que dirigeant du PS, en tant qu’ancien porte-parole de SOS Racisme. En 2004, la liste qu’il menait avait gagné « haut la main ». Il n’avait en face de lui que des quasi-inconnus. Tiens ! Patrick Gaubert était tête de liste UMP et Alain Lipiezt représentait les verts. J’ai totalement oublié l’existence de Patrick Gaubert et Alain Lipiezt est surtout connu pour sa moustache (et pour le bordel chez les verts en 2001).

Cette année, il avait en face de lui Michel Barnier et Daniel Cohn-Bendit. Les deux sont connus pour tellement de raisons qu’on ne va pas les citer.

Cette année, la donne était changée, le PS a pris une veste. 13,6%. Il va peut être falloir la retourner.

27 commentaires:

  1. @Nicolas: en plus on pourrait trouver les posts de blogs où certains nous annoncaient des scores à 2 chiffres pour le NPA et le FDG. Ceux là pourraient nous expliquer pourquoi ils se sont trompés.

    Ensuite au saura ce soir ce qui ce sera dit au conseil national du PS.

    RépondreSupprimer
  2. Dagrouik,

    Tu es sûr qu'on "saura" ?

    RépondreSupprimer
  3. d'accord avec Nicolas, pas sur qu'on sache.Au-delà des personnalités de second plan, pas sur non plus que le ps arrive a faire rêver.Mais il gére bien.

    RépondreSupprimer
  4. Il gère bien. Ce n'est pas franchement bandant.

    RépondreSupprimer
  5. Aux deux, Nicolas, Dagrouik, je n'ai pas joué les " Cassandre " à ce niveau, pourtant que vous le vouliez ou non, il faudra bien que le PS se pose les bonnes questions et se remettent en cause en profondeur concernant les idées qu'il défend et ce qu'il vote en réalité, même au Parlement Européen.

    Vous semblez vous féliciter que le score vous paraît identique, au niveau du Front de Gauche, ce qui est faux, voyez l'abstention et remettez cela en lumière avec le score du PS qui vient de se prendre une déculottée sévère de chez sévère.
    De plus le FDG passe de deux députés à 5, pas de quoi pavoiser pour autant, je sais, je suis lucide avec tout ce qui va se passer dans un très proche avenir, mais au moins peut-être ne voteront-ils pas de nouvelles libérisations comme au niveau de l'énergie au PE ?

    Loin de moi pour autant de m'en réjouir mais voilà des mois que seules des personnalités PS justement font les gros titres, à s'étriller joyeusement, guerre de pouvoir en ligne de mire, au détriment d'actes forts à destination de la population qu'ils sont censés représenter.

    Et quand je dis cela, je parle idées portées jusqu'à son terme.
    Pas de retournement de veste post-électorale du style :
    - " De toute façon, je n'y croyais pas au smic à 1600 euros brut...", pour tenter de reprendre en pleine campagne des européennes le même argument.
    Croyez-vous un seul instant que cela soit crédible ?

    Delanoë qui parle de libéralisme, Valls qui flirte allègrement à droite et ne veut plus du mot socialiste pour son parti, Royal sous les fenêtres du Modem (la claque !) et je ne vous parlerai pas de ceux qui ont renié leurs idées pour avoir un poste ministériel.

    Tout cela est pain béni, autant pour l'abstention que pour la confusion des esprits qui entre droite et gauche n'y reconnaissent plus leurs représentants, et un Nicolas Sarkozy fort heureux de tout ce bordel !

    Le PS ne peut que s'en prendre à lui-même, accepter les critiques même si cela fait mal, faire le ménage des écuries d'Augias pour repartir enfin sur de véritables bases socialistes.
    Et ce n'est pas un travail de quelques jours, quelques semaines qui attend le PS, mais d'années !

    Alors attention aux prochaines régionales qui pourraient bien être une nouvelle débandade (je ne le souhaite pas et le redoute déjà)si rien ne change et tout se poursuit dans la même veine.

    RépondreSupprimer
  6. Circé,

    On n'a pas dit le contraire ! On dit juste que certains au Front de Gauche, dont Pas Perdus qui se réjouit ouvertement de la défaite du PS, se sont trompés d'adversaire !

    Tu as raison : c'est bien un travail "d'années" qu'attend le PS, c'est pour ça qu'il est urgent qu'il se mette au boulot.

    RépondreSupprimer
  7. @ Nicolas

    Aux prochaines élections, c'est juré, je regarde les programmes de TV du Vendredi soir et notamment celui de TF1 et je fais une prévision, bien meilleure à celles des Instituts de Sondage !

    Tu as raison, Harlem, c'est un pote avant d'être un PS

    RépondreSupprimer
  8. peut-être l'analyse la plus complète... sur 125421 billets... cool !

    :-)

    RépondreSupprimer
  9. Ouais, c'est toujours l'image qu'on en a ! Et ça lui restera...

    RépondreSupprimer
  10. Pour toutes les raisons que tu as cité ainsi que celles de Circé, je n'ai pas voté PS mais Europe Ecologie, non pas à cause de C.B. mais plutôt parce qu'ils ont associé Eva Joly, connu pour sa hargne et parce que le PS est PRO-nucléaire ce qui ne me convient pas.

    Je n'ai pas envie que le PS fasse du pied à Bayrou que je ne supporte plus.

    Que le PS ne doit en aucun cas flirter avec la droite...

    Travailler ensemble oui mais pas dans le parti de l'UMP.

    Que toutes ces querelles de personnalités soient mise en avant avant le bien-être des hommes et des femmes qui souffrent.

    Le discours du PS est tellement vague sur le social que c'en est une honte.

    Leur propositions ne sont pas audibles.

    Je ne suis pas européenne, enfin pas seulement..
    Je suis avant tout pour défendre le droit humain et partout dans le monde.
    Alors quand j'entends des membres du PS parler de l'immigration en termes liberticides sans rien proposer en matières de relations étrangères, je ne peux pas être convaincue.

    J'ai voté pour Europe Ecologie en dernier ressort.

    En fait j'avais bien plié ma liste, je l'avais mis dans l'enveloppe mais ça ne me plaisait pas. Ce n'était pas en accord profond avec MES convictions profondes.

    Europe Ecologie me parlait bien d'avantage sur leur vision humaniste du monde.

    Soyons honnête, je ne suis pas naïve et je sais que tout ne sera pas rose d'un seul coup.

    Il y aura des hauts et des bâts (j'adore ce mot, tiens!)

    Il peut y avoir des déceptions, je ne suis pas naïve, à savoir comment ce parti va capitaliser et fidéliser ses défenseurs dont je risque de faire parti à l'avenir si le PS continu à nous faire n'importe quoi.

    je pense à notre avenir planétaire. Nous sommes liés les uns aux autres.

    A signaler: j'ai boycotté le film Home parce que YAB est PRO-nucléaire.

    Je suis écolo depuis longtemps et ce n'est pas ce film qui m'a convaincue, je n'ai pas besoin de ça.

    j'ai trop vu de dégâts depuis des années (il suffit juste d'ouvrir les yeux et regarder l'état de la planète, tien qu'à la porte de chez moi: je compte le nombre de papiers jeté à terre: rien que ça, ça me suffit)

    Ma mère habite en Normandie dans la maison de campagne familiale près de la Hague.

    Cet endroit est sauvage et magnifique, ils en ont fait une poubelle qui mettra combien d'années à sortir de pollution. Il y a une omerta totale qu'à voulu briser Corinne Lepage( et elle l'a payé fort cher d'ailleurs) mais elle n'y a pas réussi.

    Tant qu'on ne proposera pas des emplois propres pour remplacer la manne de la centrale, les partis comme l'UMP et le PS auront encore quelques beaux jours devant eux...

    Mais il n'y a pas que la Hague qui vit sous le règne de l'omerta.
    il y a toutes les centrales partout chez nous en France qui transformes nos régions et de magnifiques paysages en pays dévastés où les taux de cancers sont supérieurs au niveau nationale mais ça, chut, faut pas le dire..

    Dixit les discours des habitants près de chez nous (en Normandie.. les "pour" et les "contre") certaines personnes racontent malgré tout et essaient de se battre pour ne plus subir cette horreur.

    Enfin chose incroyable: ma propre maman UMPiste à voté Europe Ecologie pour les mêmes raisons que moi et tant d'autres, et SANS avoir regardé le film de YAB.

    Si cela peut faire réfléchir les socialistes...

    RépondreSupprimer
  11. Christie,

    Merci pour ton témoignage.

    C'est vach'ment compliqué. Ce que j'essaie d'expliquer avec ce billet, est que, malgré tout, la personnalité des candidats compte beaucoup. C'est souvent pour eux que les gens vont voter !

    L'équation est difficile à résoudre.

    RépondreSupprimer
  12. Salut Nicolas
    je constate que personne ne regarde le vrai enjeu de cette election : le parlement d Bruxelles, où il n'y a pas grand changement à part la remontée de l'extreme droite.
    Encore une fois ça ne sert à rien de s'exciter sur le résultat français. Il ne représente pas grand chose à part que les français en on marre de voter pour rien.
    La question est de savoir si le PS va perdre les régionales. Je crois que oui, il ne peut refaire le score de 2004...

    RépondreSupprimer
  13. Rimbus,

    Pour les régionales, tu as probablement raison, le PS ne peut que perdre des régions.

    Pour le reste tu as raison. On est focalisés sur l'état du PS alors que seul l'état de la gauche au Parlement Européen compte. C'est pour ça que j'ai rappelé hier que la gauche française avait envoyé plus de députés aux parlements Européens (33) que la l'UMP (29 ou 30)...

    RépondreSupprimer
  14. tu as raison de le signaler.
    La personnalité joue un rôle.

    Il est clair que des femmes qui ont bougé comme Eva Joly, comme Corinne Lepage (qui si elle quitte le MoDem s'en trouvera beaucoup mieux)ont attiré mon attention.

    Corinne Lepage a mis toute son énergie à faire avancer le dossier de la centrale de la Hague. Elle a ouvert la boite de pandore et c'est pour cette raison qu'on l'a débarquée.

    Eva Joly dans le domaine de la justice est puissante.
    Et ça fait la différence.

    Maintenant Martine Aubry a fait avancer des dossier dans le domaine de la santé et ses 35h sont plus une avancée qu'un recul et Ségolène Royal a mis en place des aides significatives dans l'éducation nationale au niveau du handicap.

    Et ces 2 femmes sont capable du meilleur, j'en suis convaincue mais pas dans ce climat.

    qu'elle cesse de vouloir faire alliance, à tout prix avec le MoDem qui est de droite sauf si ils clarifient nettement leurs position EN faveur d'une vraie politique sociale et se positionnent nettement dans l'échiquier politique.
    Mais je n'y crois pas trop.

    Le PS devrait pouvoir compter sur
    les personnalités Aubry et de Royal mais dans un vrai débat démocratique.
    Quand à Royal son silence ne me plait pas...
    Avec la crise du parti et la crise tout court ce silence est insultant pour ceux qui l'ont défendu et dont je fais partie..

    RépondreSupprimer
  15. Nicolas,

    Si la gauche a envoyer beaucoup de députés au parlement , c'est bien mais les régionales approchent très vite et donc c'est aussi en analysant certaines réactions des électeurs de gauche que l'on peut anticiper les régionales et éviter la casse qui continuent d'e^tre sociales avant tout..

    RépondreSupprimer
  16. Christie,

    Vu le résultat, je pense que l'Alliance avec le Modem n'est plus de mise !

    RépondreSupprimer
  17. Christie,

    C'est clair qu'il faut que le PS bosse maintenant !

    RépondreSupprimer
  18. Christie, c'est que je dis sur mon blog depuis au moins 2 ans:

    Que le PS se mette au boulot bordel de merde et fasse faire ça par les militants de tout poil et pas un trio magique ou 30 experts dans un coin.
    Par ce qu'il y a des choses à sortir, et des renoncements à dénoncer.

    RépondreSupprimer
  19. Moi, je ne sais plus trop que dire ou espérer au lendemain de cet échec. Surtout en ayant l'impression, après les infos de la mi-journée, que l'appareil du PS va utiliser la perspective des régionales pour serrer les rangs —c'est à dire changer le moins possible. Le huis-clos de la réunion de ce soir, par exemple, servira sans doute moins à cacher les divisions, que la manière d'imposer la "stabilité"…

    RépondreSupprimer
  20. Dagrouik,

    on est d'accord le PS doit travailler sur la solidarité et le social et pas sur les thèmes de la droite parce que ça, les gens ne lui pardonneront pas.
    Ma mère est profondément droitiste et pourtant face à la crise et devant les problèmes engendrées, elle m'a dit: si le PS présentait un programme de gauche digne de ce nom ,je voterai pour ce programme.

    c'était peut-être une façon e couper la conversation mais elle a voté pour Europe Ecologie qui est à gauche...

    A mon avis elle n'est surement pas la seule dans ce cas et pour une fois nous avons voté la même chose..

    RépondreSupprimer
  21. Et il va falloir que j'explique dans un billet ce que j'ai en tête et je précise le pourquoi de mon vote.

    Et j'espère qu'effectivement le PS va travailler avec les français. C'est nous votons et donnons les mandats, cela, ils l'ont oublié.
    mais à les entendre encore à midi, ça n'a pas l'air de faire le tour dans leur cervelle..

    RépondreSupprimer
  22. Le Coucou,

    Il est probable qu'ils ne changent rien ! Et après ils attendront encore l'échéance suivante...

    Christie,

    Une précision : je ne donne pas de mandat au PS pour travailler avant les élections car je ne suis pas membre du PS... Et vu ce que je vois, je n'aimerais pas l'être.

    RépondreSupprimer
  23. Pas lu les commentaires.
    Le PS ressemble de plus en plus à un costume vide avec personne dedans et que quelqu'un revêt de temps en temps.
    Cette semaine Harlem Désir, avant on avait Ségolène, etc.
    Il va bien, à un moment, se poser la question de ce qu'on défend et de définir des positions claires…
    Enfin, je réfléchis…
    :-))

    RépondreSupprimer
  24. Ce que j'apprécie, ici, c'est la tenue du débat.
    Merci

    RépondreSupprimer
  25. Circé,

    J'essaie, j'essaie !

    C'est moi qui te dis merci !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.