01 juin 2009

Il faut sauver Benoît Hamon

Dans son édition de dimanche, le Télégramme de Brest consacrait une page à « l'enfant du pays », Benoît Hamon, né à Saint-Renan dans le Finistère (une quinzaine de kilomètres au nord-ouest de Brest).

En fait, ce garçon a chaud aux fesses. Il est troisième sur la liste PS en Ile-de-France mais risque fort de ne pas être élu compte tenu du mode de scrutin délirant et de la multiplication des listes dans la région.

En fait, il y a un tas de gugusses qui vont voter Front de Gauche, NPA (voire Verts, mais là, je ne réponds plus de rien) pour « envoyer un signal » au PS qu'ils trouvent un peu timoré.

En faisant ça, il vont empêcher la réélection du type qui incarne l'aile gauche du Parti Socialiste.

Bravo. Continuez à jouer.

60 commentaires:

  1. Euh, Euh, Euh, sur le fond je suis d'accord. Par contre je crois qu'il faut 17/18% pour qu'il soit élu avec "la plus forte moyenne" si la répartition des listes suit les sondages.

    Moi je vais voter pour lui, ça va faire chier certains potes, mais les comptes on les reglera ensuite. Cf ce que j'ai écrit chez moi: où est le calendrier et la méthode de rédaction du projet ? Tout le reste est secondaire.

    RépondreSupprimer
  2. D'accord, mais d'un autre côté, qu'est-ce qu'il fait au PS avec les sociaux-libéraux ? Après tout, il faut assumer.

    RépondreSupprimer
  3. « D'accord, mais d'un autre côté, qu'est-ce qu'il fait au PS avec les sociaux-libéraux ? »

    C'est exactement ce qu'il a l'air de se demander sur la photo...

    RépondreSupprimer
  4. Dagrouik,

    Au boulot !

    Mathieu,

    Quand les clowns de la gauche auront compris qu'une majorité de gouvernement ça ne se bâtit pas tout seul...

    Didier,

    Je l'ai choisie pour...

    RépondreSupprimer
  5. Ca serait dommage qu'on perde de Lefebvre de gauche... :))

    Mais sur le fond, je suis quand même d'accord avec toi, ça serait dommage qu'un des talents de l'opposition disparaisse. Mais bon, un peu la faute aussi de l'appareil apparatchik du PS, en plus de ce mode de scrutin qui fait la part belle, justement, aux apparatchiks.
    Et tu as raison à propos de ceux qui veulent toujours la politique du pire...

    Enfin, bon courage. Et bon lundi de Pentecote

    RépondreSupprimer
  6. @ Nicolas : quand tu parles des clowns, tu parles des petites listes ou de la direction du PS ?

    RépondreSupprimer
  7. Mathieu,

    De tout le monde. Dont ceux qui mettent en permanence des batons dans les roues... en critiquant, en permanence, cette direction. C'est bien SR la première visée avec toutes ces petites phrases qui détournent les projecteurs sur elles.

    FalconHill,

    Oui, l'appareil y est pour quelque chose...

    Bon lundi !

    RépondreSupprimer
  8. Tu tombes dans le panneau du vote utile. Hé l'ami, ce sont les européennes! A quoi a servi la victoire du PS en 2004 aux européennes ? A rien...

    D'accord avec Didier Goux. Hamon représente, je dirai même qu'il sert d'alibi et de caution au social-libéralisme du PS... Hamon ferait bien de relire, ses classiques... Ne serait-ce que Pierre Mendès France... ça tombe bien, j'en ai glissé un...

    Par ailleurs, ça apportera peu de diversité au parlement européen avec un député du Front de gauche...

    Et puis, bon il pourra toujours goûter à la vie active dans la société civile... Il a pas du trop bosser en dehors du PS... vu son âge. Il y a des travailleurs plus à plaindre que lui, non ?

    RépondreSupprimer
  9. Des pas perdus,

    Je ne parle pas de vote utile... C'est d'ailleurs toi qui en parle ("ça apportera peu de diversité au parlement européen"). Je parle juste de vote dangereux, destructeur, ... Inutile.

    RépondreSupprimer
  10. Et dire que s'il y avait encore plus de gens qui votaient pour le PS, ils auraient peut-être 4, 5 ou même 6 eurodéputés ... C'est bête, mais si Hamon était assuré d'être élu, faudrait-il sauver la 4ème sur la liste ? ;)

    RépondreSupprimer
  11. Il faudrait sauver toute la liste !

    RépondreSupprimer
  12. Tu as raison, il faut sauver le soldat Hamon !
    Un peu d'air frais au PS, cela fait du bien autant le conserver

    RépondreSupprimer
  13. cette gauche tant éprise de sa propre pureté n'en est pas à une contradiction près.

    RépondreSupprimer
  14. Quant, je regarde l'état du PS je suis "morte de rire"...

    Après le congrès de Reims, hamon a déclaré avec beaucoup de EUH, EUH, EUH !!! que les soutiens de Ségolène Royal avaient la "rage du venin dans le sang". Aujourd'hui, il demande que l'on vote pour lui, pour sauver sa carrière politique lui qui n' a jamais travaillé de sa vie et qui est un recordman de l'absentéisme à Bruxelles mais les rageurs ont quitté le PS, étonnant non ???

    RépondreSupprimer
  15. Moi je suis d'accord avec des pas perdus, on n'est pas aux présidentielles.
    Et puis il avait qu'à se mettre avec le front de gauche, s'il est plus proche de Mélenchon que d'Aubry. Enfin, on peut pas demander à des gens qui ont voté non au référendum sur l'Europe de se mettre à voter PS aux européennes pour faire monter Hamon.

    RépondreSupprimer
  16. MGP,

    C'est toi qui te trompes, maintenant d'élection, pas moi ! On n'est plus au referendum et on vote dans le cadre d'institution existante (certe, assez peu légitimes).

    Anonyme,

    C'est toujours beau d'exprimer un avis sans même signer d'un pseudo à deux balles. Passe ton chemin !

    Dedalus,

    Ce qui m'amuse, ce sont les ségolistes qui se réjouissent de la taule à venir. Des cons.

    Disparitus,

    Oui, un peu d'air frais...

    RépondreSupprimer
  17. Nicolas, tu peux me rappeler la dernière "petite phrase" de SR contre la direction actuelle, avec la date?
    C'est toujours la pelée,la galeuse d'où vient tout le mal ?

    RépondreSupprimer
  18. Estelle,

    Ne prends pas le sujet à l'envers ! Par exemple, si elle ne s'était pas fait priée pour venir faire un meeting commun, on en serait pas là...

    RépondreSupprimer
  19. Mettre NPA et Front de gauche dans le même sac est un peu fort de café...

    Que Hamon goûte un peu à la société civile lui permettra de connaitre un peu la "vraie" vie... Il a de la chance, les décrets d'application du RSA viennent d'être publiés...

    RépondreSupprimer
  20. J'aime beaucoup Benoît Hamon et tu as raison sur le principe, ce serait con qu'il ne soit pas élu.
    Cette fois, je passe mon tour pour cause de non-inscription en Belgique c'est de ma faute.
    Mais sincèrement, le PS qui soutient Barroso, le PS qui conchient le NON, le PS qui fait tout et n'importe quoi sauf une politique réellement de gauche au parlement européen, je n'aimerais pas voter pour lui.
    En clair, je reste à gauche et je voterais PS dès qu'il y reviendra !
    :-))

    RépondreSupprimer
  21. Nicolas, je ne sais pas si elle s'est fait beaucoup prier, mais en tout cas elle pratique "le pardon des offenses", elle ! Reims,ça te dit quelque chose ?
    T'inquiète,moi aussi, et donc je vote PS,et sans états d'âme, encore...

    RépondreSupprimer
  22. Je suis "hamoniste" depuis longtemps :
    http://rimbusblog.blogspot.com/2007/09/benot-hamon-babord.html

    RépondreSupprimer
  23. Estelle,

    Trop facile.

    Rimbus,

    Moi aussi, presque !

    RépondreSupprimer
  24. Sauver Hamon mais pourquoi ? Pour son brillant bilan passé au Parlement européen ?
    Parce qu'en tant apparatchik, il ne saurait pas se retrouver un vrai boulot ?
    Enfin, moi je m'en fous, je vote dans le Nord-Ouest... C'est de ma faute si le PS met en tête de liste des politiques rancis et cumulards ?

    RépondreSupprimer
  25. En démocratie, il est donc selon, toi, mon petit Nicolas, inutile de voter pour autre chose que le PS ?

    bravo, belle leçon... Mais quels que soient vos calculs électoraux (les mêmes qui n'ont pas prévus la venue de Le Pen au second tour en 2002 ?, je ne voterai plus, JAMAIS, pour un parti qui m'a tellement trahi. Ne t'en déplaise. Et si je contribue par là même à faire élire des députés UMP, ety bien, charge à moi de lutter davantage...

    Je crois par ailleurs que ce genre de raisonnement contribue à l'abstention. A quois ert-il de voter pusique ça ne sert plus àr ein, compte-tenu, c'est el cas de le dire, du fait qu'on n'est aps libre de voter en fonction de ses choix ? Ceci d'autant plus qu'on nous a déja fait le coup du vote utile, et qu'on nous a volé nos voix... rappelez vous, amis socialistes : 2005 ! Putain, 4 ans de non repetnance du PS... Qu'il en paie le prix !

    RépondreSupprimer
  26. Bon, comme j'ai écrit mon dernier com sous le coup de l'émotion que ton article a provoqué, j'ai acculuté les fautes de frappe... Donc, je recommence. Tu n'auras qu'à supprimer le précédent commentaire.

    En démocratie, il est donc selon, toi, mon petit Nicolas, inutile de voter pour autre chose que le PS ?

    bravo, belle leçon... Mais quels que soient vos calculs électoraux (les mêmes qui n'ont pas prévu la venue de Le Pen au second tour en 2002 ?), je ne voterai plus, JAMAIS, pour un parti qui m'a tellement trahi. Ne t'en déplaise. Et si je contribue par là même à faire élire des députés UMP, et bien, charge à moi de lutter davantage...

    Je crois par ailleurs que ce genre de raisonnements contribue à l'abstention. A quoi sert-il de voter puisqu'on n epeut plus le faire pour la liste de son choix ? Compte-tenu, c'est le cas de le dire, de certains modes de calcul élec toraux défavorables, abscons, et qui vont à l'encontre de la clarté dud ébat démocratique. Ceci d'autant plus qu'on nous a déjà fait le coup du vote utile, et qu'on nous a volé nos voix... Rappelez vous, amis socialistes : 2005 ! Putain, 4 ans de non repentance du PS... Qu'il en paie le prix !

    RépondreSupprimer
  27. j'adore comme Royal il faut pas qu'elle se fasse prier pour venir il faut qu'elle se taise, il faut qu'elle parle, il faut qu'elle fasse ce que M. Nicolas veut.

    Elle n'a rien dit contre le PS de toute cette campagne (le dire n'est pas prendre le problème à l'envers) elle a fait un discours excellent à rézé etc .

    mais comme tout doit être de sa faute...

    ah oui ! il y deux ou trois types qui ont dit qu'ils ne voulaient plus de ce ps qui a triché, qui soutient lang et l'ultraliberal DSK et qu'ils auraient soutenus royal... comment dire ? c'est leur liberté

    maintenant j'ai dit ce que j'avais à dire, je voterai probablement PS et je me ferais insulté par Nicolas qui ne parle correctement qu'aux blogueurs et à ceux qi sont ok avec lui

    RépondreSupprimer
  28. Bon, Nicolas, comme tu veux bien de moi en tant que commentatrice,je vais rester zen, d'autant que j'aime beaucoup ton blog.
    Parce que, par quelque bout qu'on prenne les choses (SR parle ou elle se tait, de toute façon elle a tort, qu'elle disparaisse...) c'est de sa faute si le PS n'a rien foutu depuis 1997 ? C'est de sa faute si on va faire un score minable aux européennes ?
    Si Aubry l'a rappelée le 27 mai dernier, c'est bien parce que ça râle sec dans les sections, si j'ose dire ! Un peu tard, mon grand...

    RépondreSupprimer
  29. Il faut aussi se demander comment Benoit Hamon s'est retrouvé 3ème sur la liste...

    Franchement, Harlem Désir... bon, ok, on va dire qu'il a de l'importance pour le PS...
    Mais Pervench Bérès ? C'est qui ? Bah pour 90% de la population avant d'être dans les urnes, devant son bulletin de vote, c'est une inconnue...

    Ah mais oui, un homme, une femme, un homme, une femme...

    Je pense aussi qu'Hamon aurait dû partir dans le Front de Gauche s'il voulait un poste.

    Mais Hamon n'est pas un traitre, il n'est pas prêt à tout pour être le premier. Contrairement à certain(e)s.

    Je suis pas à Paris, donc j'espère qu'il sera élu.

    Moi le troisième c'est Zeribi, le traite qui a refuser de donner son soutien officiel à Ségolène Royal en 2007... Etrangement ça me donne pas envie de l'aider.

    RépondreSupprimer
  30. j'invite tes lecteurs à lire le dernier numéro de FAKIR...

    RépondreSupprimer
  31. La question que je me pose:
    Peut-on au sein d'un même parti qui se revendique de gauche, faire la synthèse entre des idées socio-libérales et un penchant naturel vers l'association au PCF?

    Amitiés démocrates,

    RépondreSupprimer
  32. Hamon, ce serait une aile ? Et la cuisse, alors, c'est qui ?

    Faut arrêtez, non ? avec l'aile gauche du PS. Y'a pas plus d'aile gauche qu'il n'y avait de caviar lors des années Mitterrand. Ou alors, du caviardage (François De Gossouvre, Bérégovoy ..)

    Le PS n'est pas, n'est plus un parti de Gauche. Le PS n'a plus rien de socialiste. C'est un parti pour bobos.

    Le PS a fait 28,90% aux élections européennes de 2004. Il va faire à peine plus de 20% pour celles-ci. Du moins à en croire les sondages.
    Ce Parti ne cesse de chuter.
    Parce que son projet n'est pas socialiste comme l'avait clairement dit Jospin en 2002.

    Alors tentez, oui, de sauver le soldat Hamon, et bonne chance. Il est pas mal, ce Hamon. C'est vrai.

    Pour le reste, écoutez, si d'aucuns votent Front de Gauche, NPA ou je ne sais quoi, c'est juste parce qu'ils ont envie d'une vraie gauche. De socialisme.

    Ou alors prouvez-nous que le PS est SOCIALISTE. Reprenez la définition du mot : socialisme. Vous allez avoir un mal de chien à démontrer qu'il y a du socialisme dans ce PS. Non ?

    Bonne continuation.

    RépondreSupprimer
  33. De mon côté je pense que s'il n'est pas élu ce sera la faute du PS qui a refusé de lui donner une tête de liste alors qu'il est sortant ! Et Martine Aubry la féministe a osé lui dire qu'il n'avait pas besoin d'être tête de liste puisque "toutes les femmes de France l'adorent"...
    Ils font le coup à chaque fois, ils mettent un candidat de l'aile gauche en position tangente pour forcer les militants à faire la campagne (vu qu'en général sur l'Europe c'est là où ils ont le plus de mal à soutenir la ligne majoritaire et qu'en plus c'est les seuls qui se lèvent le matin pour distribuer les tracts, qui se couchent tard pour coller des affiches etc.
    Le vote utile c'est le vote Front de Gauche parce qu'une liste authentiquement de gauche qui louperait un élu à quelques voix ce serait vraiment un manque pour l'Europe et la paysage politique français !

    RépondreSupprimer
  34. Nicolas, y'a pas bcp de ségolénistes qui se réjouissent de la tôle à venir, et même bcp qui se mouillent la chemise: Viens voir les miens dans le 20e par exemple, et y'a des troquets.

    Par ce que s'ils cogitent un peu, ils découvrent des 2,3,4,5e positions avec des copains et copines. Pour un andouille qui pérore on-line, tu as 100 ou 500 fois plus de militants qui s'activent. Mais c'est pas forcement plus visible via google blogsearch.

    Ensuite les complots de Sophie, ils sont grandioses: Faut qu'elle les compile sur un blog pour qu"on rigole.

    Philipe Sage, très juste question. Faisons une enquête très sérieuse, un truc à 4000 sondés ( marge d'erreur de 1% là) en "face a face" donc pas à la opinion-this-way, et posons leur la question: "Etes vous pour la socialisation des moyens de production ?".

    Faudra déjà définir "socialisation" et ensuite "moyens de production". Et ça sans insultes, jurons.

    RépondreSupprimer
  35. Dagrouik, je te rejoins sur ce point : tous les "ségolistes" que je connais font campagne pour le PS.
    Reims est derrière nous, comme dit Maxime Pisano.

    RépondreSupprimer
  36. singulière conception de démocratie, que celle qui voudrait qu'on s'interdise des choix au nom d'un mode de scrutin... Déjà qu'on n'en a pas beaucoup, des espaces d'expression... A vouloir résumer la gauche au seul PS, on est mort dans pas longtemps.

    RépondreSupprimer
  37. Putain ! 36 commentaires ! Je ne peux pas répondre à tous à cause du poil qui me sort au milieu de la main. Le thème central est celui de la "vraie gauche". Bravo.

    Vous limitez la "vraie gauche" à 15% de la population alors que mathématiquement, ça devrait en faire 50 !

    Restez dans les 15%. Je vais juste répondre à oh!91 : crois-tu qu'en excluant le PS de la vraie gauche, la gauche a une chance de gagner ?

    RépondreSupprimer
  38. @Nicolas, très juste. Et en plus ceux là pensent arriver tout seuls à imposer (on ne sait comment) leurs idées au reste de la population, la quelle jusqu'à preuve du contraire est attachée à la démocratie bourgeoise. Elle s'est déplacée en masse pour élire el nabo.

    Pour gagner contre ces gens là en les convainquant et pas par la force, Il faudrait qu'ils (les purs) comprennent une chose simple: Ça leur sera plus facile de le faire avec nous, qu'eux seuls contre les sarkozystes. Ça me semble une évidence. Donc nos amis du FdG, des verts, des NPA pas coincés doivent penser "projet précis" avant de savoir qui est vrai, pur, impur, crypro-traitre, respectueux ou non de la 4e internationale, adeptes du piolet ou pas.

    RépondreSupprimer
  39. Si en Ile-de-France ça se passe comme chez moi, la profession de foi de la liste PS sera absente d'une partie des enveloppes de matériel électoral. C'est un détail qui pourrait bien lui coûter des voix!

    RépondreSupprimer
  40. Le Coucou,

    Y'a trafic ?

    Dagrouik,

    Oui, je les entends expliquer que nous ne sommes pas à gauche et que l'ennemi est le PS...

    RépondreSupprimer
  41. Je ne sais pas encore: ma femme et moi avons reçu des enveloppes électorales sans les professions de foi du PS (mais le bulletin de vote est bien là), une autre personne aussi. Nous avons constaté ça aujourd'hui seulement…

    RépondreSupprimer
  42. Mon vote n'aura pas d'influence sur l'éventuelle éviction de Hamon, qui, si elle a lieu, relèvera plutôt de la cuisine interne PS.

    À chacun de se déterminer selon ses choix, mais je sais que là, je ne voterai pas PS, pour des raisons que j'ai déjà données.

    Il sera toujours temps un jour, de faire des projets communs, on verra.

    En tout cas, pour un férié, t'as fait exploser les coms, chapeau

    RépondreSupprimer
  43. @Nicolas: on ne les voit pas, on ne les lit pas cogner avec autant de force sur l'UMP, les néo-conservateurs et la bande de Sarkozy. Ah oui pour pondre de la haine contre le reste de la gauche y'a du monde.

    J'en ai un chez moi qui m'a expliqué tout simplement ça: Quand au présidentiel, un deuxième mandat de Sarkozy ne me fait pas peur. Bel aveu: les gens qui sont dans la mouise on s'en fout, par contre faire le révolutionnaire en peau de lapin ça doit être kiffant.

    RépondreSupprimer
  44. Hihi Laure Leforestier : C'est de ma faute si le PS met en tête de liste des politiques rancis et cumulards ? Non, sans doute pas, mais par contre tu oublies multi devant cumulards.

    RépondreSupprimer
  45. Elle faisait combien la Gauche socialiste en 69 ? Rien. Rocard a été laminé à la présidentielle de cette même année.
    Et qui a dit alors, comme vous le dites aujourd'hui : "Vous limitez la "vraie gauche" à 15% de la population alors que mathématiquement, ça devrait en faire 50 !"

    Elle en fera 50 après-demain. Oui, je sais, c'est loin.

    Mitterrand a mis près de 30 ans ! 30 ans !! Et vous voudriez quoi ? Qu'on se plie au nombre, alors que ce parti, le PS, est mort ! qu'il aurait dû faire sa mue, qu'il aurait dû se renommer le PSD, le Parti Social Démocrate ? Ce qui serait plus juste. Plus en accord avec son programme, ses idées !

    Non !
    Nous mettrons le temps, peu importe, mais la vraie gauche gagnera. Un jour.
    En tous les cas, elle prendra le pas sur ce PS mort, c'est une évidence.

    Votre argument ("Vous limitez la "vraie gauche" à 15% de la population alors que mathématiquement, ça devrait en faire 50 !") est dictatorial.

    RépondreSupprimer
  46. La position dominante du PS fait qu'effectivement on est bien obligé de se déterminer par rapport à lui...

    Après, faire le coup du "ils critiquent plus le PS que l'UMP" est de très mauvaise foi... et risible. On n'a pas le droit de critiquer le PS ? Oula on fait le jeu de la droite, laissons le PS aller dans le mur... Il y a 50 ans, on avait pas le droit de critiquer le PCF pour ne pas désespérer Billancourt : on voit le résultat !

    Faudrait pas avoir des oeillères et critiquer le libéralisme quand il vient de l'UMP et fermer les yeux quand il vient du PSE...

    Faudrait pas non plus être méprisant cher Drag... pour tout commentateur qui s'écarte de la ligne...

    J'en suis amené à penser que 2002 n'était pas un accident mais plutôt logique et là je renvoie au post de P. Sage.

    Au fait, votre député PS votera-t-il Barroso? Petite question à poser à votre candidat PS parce que le plus grand parti du PSE, en l'occurrence le SPD devrait voter pour le susdit... Désolé de casser l'ambiance...

    RépondreSupprimer
  47. Pour moi, le quasi appel à voter Barroso (ou pire à ne pas présenter de candidat face à lui) est la goutte d'eau qui fait déborder le masque…
    :-))

    RépondreSupprimer
  48. Expliquer qu'une majorité se fait à 50% est dictatorial et attendre 25 le retour de la gauche au pouvoir est souhaitable...

    On a tout entendu...

    Tiens, Poireau, ça va ?

    RépondreSupprimer
  49. Tous,

    Merci beaucoup, 50 com sur un billet de 10 lignes, un jour férié, qui ne faisait que reprendre une information du Télégramme de Brest.

    Il n'empêche qu'il y a 28 listes en Ile-de-France... La plupart fera mathématiquement un mauvais score. 4 ou 5 listes auront des élus...

    RépondreSupprimer
  50. Nicolas : oui, ça va !
    Je révise pour mon examen de néerlandais oral, tout à l'heure !
    :-))

    RépondreSupprimer
  51. Bon, ben un com de plus.

    Taper sur l'UMP, les néo cons et le reste, c'est ce que je fais ou tente de faire quotidiennement.

    Ceertains trucs au sein du PS me déplaisent, je suis un agent de la doite à l'insu de mon plein gré ?

    RépondreSupprimer
  52. Poireau,

    Tu as mis le cinquantième. Tu as droit à une bière.

    Rébus,

    Je ne suis pas le dernier à taper sur le PS (y compris sur la constitution des présentes listes) et je pense avoir le premier blog à avoir salué la naissance du Parti de Gauche !

    Mais, mes admirables lecteurs continuent à me voir comme un blog PS...

    RépondreSupprimer
  53. Je tiens donc à rappeler ce billet et l'extrait du discours de JL Mélenchon...

    RépondreSupprimer
  54. Nicolas, c'était plus une réponse à Dagrouik qu'à toi. Je te vois plus comme proche du PS, que totalement PS

    Pour en revenir à Hamon, commed e toute façon, je ne vote pas en Ile de France

    RépondreSupprimer
  55. a force de prendre les francais pour des idiots voila le resultat. vous avez entendu pres de 7000 euros par depute europeen la ils ont trouve l'argent et sont tous d'accord.les socialistes sont vraiement des gigolos alors dimanche ABSTENTION

    RépondreSupprimer
  56. eh oui le rsa pour les pauvres la galette pour les politiques.c'est quoi l'europe a part des emplois bien payes pour des politiques en mal de reconnaissance. continuez a voter petit peuple pour croire que vous allez changer quelque chose.voyez le referemdun vous votez non et c'est le oui qui passe. cherchez l'erreur

    RépondreSupprimer
  57. Nicolas, qui a exclu le PS de la gauche ? N'inverse pas : c'est toi qui résume la gauche au PS, et ça c'est une impasse. Parce que c'est déception assuré à tous les étages, et retour de bâton, c'est du vécu !

    RépondreSupprimer
  58. Le souci c'est qu'il va effectivement payer les pots cassés... par ses prédécesseurs socialistes. C'est sûrement ballot, mais c'est ainsi.
    Doit-on pour autant, sous prétexte de sauver l'aile gauche du PS, faire fi de l'inaction du PS au parlement européen et parfois de sa complicité dans la dérgulation aveugle de l'europe, à l'instar de leurs soi-disants opposants le PPE?
    Déjà si les électeurs vont aux urnes, cela sera déjà une victoire contre l'UMP. Après nous verrons bien ce qu'il en ressort.

    Faut il sauver le soldat Hamon... en image:
    http://www.cpolitic.com/cblog/2009/06/02/parodie-daffiche-de-film-il-faut-sauver-le-soldat-hamon/

    RépondreSupprimer
  59. "Déjà si les électeurs vont aux urnes, cela sera déjà une victoire contre l'UMP".

    Non. La seule victoire contre l'UMP est que l'UMP ne soit pas en tête de ses élections.

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.