16 juin 2009

Pas de boycott socialo

En commentaire à un de mes précédents billet, Homer m'informe que les socialos ont décidé de ne pas boycotter le congrès. Les verts et les cocos, quant à eux, ont décidé de ne pas y aller. C'était la position que je défendais ici. En y allant, le PS casse la dynamique qui aurait pu être créée en marginalisant leurs alliés naturels et en oubliant que les électeurs ont probablement essayé de leur faire passer un message, la semaine dernière.

Ils sont indécrottables. Ils ne comprennent rien. Le moment n'est pas venu de prouver qu'ils sont des parlementaires propres sur eux mais de crier son opposition au système déformé par la présidence de Nicolas Sarkozy et à la futur casse de tous les acquis sociaux.

42 commentaires:

  1. On ne peut pas crier si on n'est pas là.

    Les socialistes ont décidé de respecter l'institution en allant au congrès et de protester en refusant le faux débat en 10mn qui leur est proposé.

    Un petit coup d'éclat en prime serait bienvenu.

    A suivre...

    RépondreSupprimer
  2. @dedalus il n'y aura pas de coup d'éclat puisqu'ils ne participeront pas au débat...

    RépondreSupprimer
  3. Dedalus,

    Comme Gaël !

    C'est une perte de temps : le PS ne sait faire QUE CA ! Ils ont complètement oublié de faire de la politique...

    Gaël,

    Oui.

    RépondreSupprimer
  4. Ne pas participer au débat offre une tribune devant des journalistes qui se désintéresseront dudit débat pour interviewer ceux qui n'y seront pas.

    Mais ce n'est en effet pas suffisant. J'attends qu'ils manifestent pendant le discours, ou juste à la fin, d'une manière ou d'une autre.

    J'ai proposé des pistes sur mon billet. Il y a certainement pleins d'autres solutions...

    RépondreSupprimer
  5. Dedalus,

    Non ! Il n'y a pas de solution. Si on respecte les institution, on ne fout pas le bordel dans l'enceinte du Congrès.

    On peut toujours organiser une manif devant (ça sera probablement fait) mais il faut, parfois, que l'initiative, la révolte presque, vienne des parlementaires.

    C'est presque l'acte de décès du PS.

    RépondreSupprimer
  6. Les parlementaires sont élus par le peuple pour les représenter. Ils ne peuvent se permettre de boycotter, cela aurait été pris comme une rupture de leur mandat.

    En revanche, manifester la colère de ce peuple dans le cadre institutionnel est tout à fait envisageable. Ils auraient grand tort de se laisser impressionner par la soi-disante solennité du Congrès.

    Le président n'est pas intouchable, il faut aller le chahuter.

    Ils y vont, c'est bien. Le chahuteront-ils ?...

    RépondreSupprimer
  7. La blogosphère s'est bien lachée entre midi et deux... Comme tu le dis si bien, ils ne comprennent rien... Ils vont à la cérémonie, et pas à l'apéro, c'est con...

    Et encore plus con de valider le fait qu'un Parlement sert à mousser le Président, mais surtout pas à s'exprimer et à débattre... Non, triste

    RépondreSupprimer
  8. Dedalus,

    On mène un dialogue de sourds ! Non, le Président n'est pas touchable dans le cadre des institutions. L'image serait dramatique auprès des gens faiblement politisés.

    RépondreSupprimer
  9. FalconHill,

    Te plaint pas, tu es de droite ! Tu ne joue pas la survie du parti que tu essaies de défendre.

    RépondreSupprimer
  10. Un dialogue. pourquoi de sourds ? On n'est juste pas d'accord.

    Tu penses que chahuter Sarkozy pendant son discours serait mal perçu dans la population.

    Je pense que ne pas représenter le peuple au congrès - ce qui est la fonction des parlementaires - serait mal perçu dans cette même population.

    A la limite, si nous avons tous les deux raisons, les socialistes auraient raison d'y aller et de se taire... et de se contenter de manifester leur opposition en ne participant pas au pseudo débat.

    De trois maux le moindre ?

    RépondreSupprimer
  11. Le congrès a voté la réforme des institutions il est donc normal de la respecter même si on n'est pas d'accord.
    Le PS devrait arrêter de débattre en son sein et aller au charbon en dénonçant la politique de Sarkozy appuyé par des propositions fortes.

    RépondreSupprimer
  12. Dedalus,

    Il n'y a que deux solutions : on y va et on ferme sa gueule ou on n'y va pas.

    On n'a pas tous les deux raisons, tu es en train de signer l'acte de décès du PS et, plus grave, de l'opposition en France, sous prétexte que tu trouverais amusant de foutre le bordel à l'Assemblée, ce qui est impossible pour des centaines de raison, la première étant de stopper le fonctionnement de la République en faisant terre son Président, celui là même qui est sensé être au dessus du lot et être garant des institutions.

    Comme il ne l'est plus, il faut boycotter.

    Ce qui n'empêche pas de faire du bruit ailleurs, par exemple, par une conférence sociale...

    RépondreSupprimer
  13. JE signe l'acte de décès du PS ? :-)

    OK, on n'est pas d'accord. Je maintiens : le boycott aurait été une méga connerie, pour des parlementaires qui ont été élus pour représenter le peuple, comme pour un PS dont tout le monde dit et répète qu'il est aux abonnés absents de l'opposition et qu'il n'a rien à proposer. C'était tendre le bâton pour se faire battre.

    Ils auraient été absents, tu peux être certain que Sarkozy en aurait fait des tonnes pour les enfoncer... et on n'aurait entendu que lui.

    RépondreSupprimer
  14. Nicolas, ça peut faire sourire mais avant d'être de droite, je suis républicain. Et quand je trouve que la droite au pouvoir est mauvaise et pas bonne, j'attends et j'espère une opposition et une alternative crédible.

    Comme tu le dis, je n'ai aucun parti à défendre. Si la majorité d'aujourd'hui se fait renverser, cela ne me sera pas grave.
    Sauf que si le PS, que tu souhaites sauver, et que je souhaites voir sauver, se comporte aussi connement que ça, qui représentera l'alternative ? Le Modem ? Je n'y crois plus. La famille gaulliste à laquelle j'appartiens ? J'aimerais bien mais elle est inaudible ? Le PS ? ben j'aimerais bien, car je n'aimerais pas que ça soit l'extrême gauche (ou droite) qui représente l'alternative.

    Je n'écris pas chez toi en tant que militant, ou en tant que personne de droite, même si je revendique ma sensibilité.
    Donc si, je me plains devant une telle bétise, parce que c'est de la bétise de la part des socialistes.

    Et en toute sincérité et amitié, je vous souhaite bon courage. Parce que le parti que vous souhaitez défendre ne vous donne pas de très bons arguments...

    RépondreSupprimer
  15. D'accord pour l'essentiel avec le précédent commentaire du Faucon.

    Sinon, il ne faut pas oublier que le PS est essentiellement un parti d'élus et de notables. Le boycott ne peut pas être dans leur logique.

    Sans parler du fait qu'à mon avis un boycott n'aurait servi à rien,mais c'est une autre question qui n'est donc plus d'actualité.

    RépondreSupprimer
  16. Pazmany,

    Le respect, c'est quoi ? Foutre le bordel au congrès ou ne pas y aller... Pour ma part, quand je respecte quelque chose, je n'y fous pas le bordel !

    Dedalus,

    Il est d'usage de laisser au taulier d'un blog le dernier mot. De toute manière, avec ta proposition, on entendra que lui.

    S'il te faut tant de temps pour comprendre qu'on n'est pas d'accord, c'est ton problème, je l'ai déjà écrit, pour ma part, dans un commentaire plus haut.

    Tu ne proposes rien puisque ta proposition (foutre le bordel) n'est pas réalistes, tu es à l'image du PS... Mais, le pire, c'est qu'à défendre toujours ce parti et surtout la frange antiSégo, tu perds tout ton charme...

    FalconHill,

    Tu me connais ! Je plaisantais. Si tous les blogueurs de droite défendaient le "Gaullisme", on en serait peut-être pas là, car ils montreraient du soutien aux quelques "opposants internes".

    RépondreSupprimer
  17. Didier,

    "Le moment n'est pas venu de prouver qu'ils sont des parlementaires propres sur eux " : je voulais justement dire qu'ils sont des notables !

    RépondreSupprimer
  18. Nicolas

    ^___^

    En tous cas, j'ai l'impression que sur la blogosphère, le PS fait l'unanimité contre lui...
    Il faudra enseigner, plus tard, cette séquence politique dans les sciences politiques : tout ce qu'il ne faut pas faire...

    Bonne aprésmidi

    RépondreSupprimer
  19. J'ignorais cet usage. alors promis, après celui-ci, je ne vais pas plus loin dans la discussion. Juste deux choses :

    1- c'est toi qui traduits par "foutre le bordel" mes propositions de, disons, "présence contestataire active"...

    2- les parlementaires socialistes sont plus de 300. hors 2 abstentions et 2 vote contre, tous se sont prononcés contre le boycott. il me semble qu'un certain nombre sont des partisans de Ségolène... avec lesquels je suis donc d'accord...

    ... ou plutôt ce sont eux qui sont d'accord avec moi, puisque je me suis prononcé contre le boycott avant de savoir ce que le PS déciderait.

    RépondreSupprimer
  20. En tant que personne faisant partie du peuple, je trouve anormale que les socialistes ne fassent pas le bruit que nous réclamons..
    Un vrai cri de soutien à NOTRE cause nous rendrait ce parti un peu plus audible qu'ils ne l'est.
    je parle comme quelqu'un qui en a assez d'entendre ces bonhommes et bonnes femmes être toujours d'accord avec le parti en place. EUX ont l'argent, ont le pouvoir ET la capacité de se faire entendre mais leurs bêtises et leur manque de cohérence les rendent inaudibles et c'est clair que si ça continue, les socialistes vont se faire BOYCOTTER par le peuple qu'ils sont censés représenter.
    On veut des signes forts..
    Juste ça, on veux des personnes CAPABLES de mouiller leur maillots.
    Et c'est facile d'aller à l'Assemblée et de se taire.
    ça je peux le faire et tout le monde peut le faire!

    RépondreSupprimer
  21. j'adresse mon commentaire à tous ceux qui sont contre le boycott.

    RépondreSupprimer
  22. Le Ps rate encore une fois l'occasion d'être entendu, dommage!
    Et surtout, faire semblant d'hésiter depuis 3 jours, pour décider à l'unanimité moins deux voix d'y aller...

    RépondreSupprimer
  23. Le peuple de gauche est désormais sans représentants. Ses élus ont décidé de suivre le petit chef qui les manipule. Tant pis pour eux…
    :-))

    RépondreSupprimer
  24. Christie,

    Tu as raison, la gauche oublie de s'adresser aux gens.

    Olivier P.,

    Des clowns...

    Poireau,

    Si, elle a des représentants... Mais le PS oublie qu'ils ne sont plus qu'à 16%...

    RépondreSupprimer
  25. Dedalus,

    Mon com n'était pas une fin de non recevoir ! C'était juste pour te dire que ça fait un bout de temps que j'avais compris qu'on ne serait pas d'accord sur le sujet. Tu es bien sûr le bienvenu ici !

    1. Oui. Je ne vois pas comment on peut appeler ça ou alors la présence active ne sert à rien.

    2. J'ai un doute sur le résultat réel du vote. Ils auraient décidé avant d'afficher une unité de façade que ça ne m'étonnerait pas ! Ca ne m'empêche pas de penser qu'ils se plantent lamentablement... Ils ne feront pas une "présence contestataires actives", comme tu préconises ! Ils ne t'ont pas écouté...

    FalconHill,

    Oui. Tout ce qu'il ne faut pas faire.

    RépondreSupprimer
  26. Bon, rien ne change sous le soleil, alors ?
    Et encore, il faut le trouver celui-là !
    Bof, bof et rebof, rien à rajouter.
    Z'ont rien compris encore une fois...

    RépondreSupprimer
  27. Faut-il devenir écolo-coco?

    RépondreSupprimer
  28. Homer,

    Non, faut dénoncer les conneries du PS jusqu'à qu'il faille remettre de l'ordre pour préparer des élections !

    RépondreSupprimer
  29. La situation était difficile: de toute façon le PS aurait fait, fera, des mécontents. Mais il ne prend vraiment pas le chemin de redevenir un parti d'opposition crédible!

    RépondreSupprimer
  30. ET oui pas de boycott. Jack Lang a été l'artisan d'une énième décision de couilles molles.
    Les communistes ont eux décidé de ne pas y aller, dans la pure logique d'opposition brutale (parfois cela a du bon)
    Les Verts, toujours aussi divisé, 2 boycotts, et 2 qui y vont quand même.
    Un vrai boulevard pour Zébulon!

    RépondreSupprimer
  31. J'espère qu'ils ne vont pas se contenter d'y aller et de se taire car ils seraient mauvais sur toute la ligne.
    Il doit bien y avoir quelques conseillers talentueux au PS, les députés peuvent peut-être les écouter et s'en inspirer, et s'ils ne savent vraiment pas à qui s'adresser, qu'ils s'adressent à Ségolène Royal elle est très bien conseillée en matière de communication, elle sait bien faire parler d'elle.
    Mon propos à son égard n'est pas péjoratif, aujourd'hui c'est le monde de la communication, et il faut savoir faire.

    RépondreSupprimer
  32. @Nicolas
    "Des clowns..."
    Il y a des clowns qui me font rire, mais ceux-là seraient capables de consterner ma jovialité monacale de buveur de houblon.

    RépondreSupprimer
  33. c'est bien ce que je disais...

    Maintenant j'hésite, prendre ma carte à l'UMP (ils savent faire de la politique) ou au Parti de Gauche (au moins ils ont des couilles)
    Ce qui est sûr, c'est que aujourdhui, il faut combattre ces enfoirés stériles et inconsistants du PS.
    Désolé, Nicolas, il n'y a plus que les cons, les naîfs et les incultes politiques pour leur accorder le moindre crédit.
    Le PS doit être dissous pour assainir La Gauche
    Au fait, Valls, il est au PS ou ministrable d'ouverture ?
    Ah, c'est pareeil!

    RépondreSupprimer
  34. Ils nous ont réveillé le grand fauve... ah merci jack, Manuel, les autres aussi

    RépondreSupprimer
  35. Tonnegrande,
    Tu peux continuer à donner ton avis dans les commentaires aux heures où tu devrais être au bistro. Il n'empêche que ça fait plusieurs jours que je tape sur le ps, ouvertement, moi.

    Les autres,
    Je vous réponds demain, mais le gros en colère parce qu'il est arrivé en retard au bistro et que je faisais des mots croises en l'attendant.

    RépondreSupprimer
  36. Dans tous vos commentaires vous avez oubliés le détail qui tue, au congrès les députés sont installés, non pas par groupe représentés à l'assemblée mais par ordre alphabétique.
    Je vous laisse imaginer être coincé entre deux UMP Sarkozystes pendant tout le discours de l'autre, nos députés sont des héros masochistes!

    RépondreSupprimer
  37. Je continue...
    Le PS est un parti de couilles molles: la preuve ?
    Les 2 chefs sont des gonzesses !

    RépondreSupprimer
  38. Gonzessophobe !!!

    Allô, la HALDE ? J'ai un cas intéressant pour vous...

    RépondreSupprimer
  39. D'accord avec le Coucou, le PS n'est hélas plus crédible en tant qu'opposition. J'admire ta ténacité de croire encore pouvoir leur faire entendre ton mécontentement. Il fut un temps où je pensais comme toi mais là, bon.

    RépondreSupprimer
  40. MGP,

    Je crois en leur projet politique ! Je continue à penser que leurs orientations générales sont les bonnes. Je tiens.

    Les gros,

    Arrêtez de déconner.

    Superpado,

    Je n'ai rien oublié : c'est impossible de foutre le bordel dans un Congrès !

    Olivier,

    Oui. Tiens ! J'ai oublié Manuel dans mon billet de ce matin...

    Flèche,

    Ils ne peuvent que se taire.

    Emachedé,

    Un boulevard...

    Le Coucou,

    Non ! A ce rythme, ils ne seront jamais crédibles.

    Christie,

    Tout le monde !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.