10 novembre 2009

Je suis un numéro




16 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  2. Seb,

    Je n'ai jamais touché un radis pour un truc diffusé dans le blog. Parfois des bières et encore ! Je remets toujours ma tournée.

    RépondreSupprimer
  3. Merci, c'est gentil d'annoncer le spectacle de Ludovic. Une bière bien méritée pour vous XX

    RépondreSupprimer
  4. Surtout, n'y allez pas : c'est le fils de ma femme et c'est rien qu'un sale gauchisse !

    RépondreSupprimer
  5. Catherine,

    Ca tombe bien, j'ai soif.

    Didier,

    C'est pour ça que j'en fais la pub.

    RépondreSupprimer
  6. J'apporte mon soutien au camarade Ludovic, et une biere à Nicolas pour la promotion des artistes

    RépondreSupprimer
  7. A jeudi, alors. Je vais essayer de passer (je serai juste à côté, et en plus j'ai une certaine affection pour... le Québec) ;-))

    Et puis ça me fera plaisir de faire la connaissance de Catherine et de Didier (peut-être qu'ils me tutoieront après).

    RépondreSupprimer
  8. C'est vraiment un commentaire purement libéral qu'il nous fait, le Seb ! :-))
    [Pas loin de la carricature, pour sûr !]

    Et sinon, le fiston, pourquoi il cache sa tête, c'est à cause de la coiffure dont il a hérité ?
    :-))

    [J'espère qu'il tient l'humour de sa mère aussi pour le coup ! :-)) ].

    RépondreSupprimer
  9. Poireau : ça veut dire quoi, cette remarque sur l'humour ? Espèce de BELGE, va !

    RépondreSupprimer
  10. Lucial Mel,

    bon courage.

    Poireau,

    Tu vas nous vexer le veux.

    Didier,

    Waciste.

    RépondreSupprimer
  11. Qui est d'accord pour le retranscrire pour moi ? Hin hin hin !!

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est activée. JE SUIS LE SEUL à décider des commentaires qui sont supprimés et ils ne le sont jamais pour divergence politique sauf si les propos tiennent du harcèlement de la part d'imbéciles qui ne savent pas prendre acte d'un constat de désaccord.

Je supprime les commentaires qui n'apportent rien à l'esprit de ce blog, tel que je me l'imagine. Tant pis pour les andouilles qui voient autre chose...