23 novembre 2009

Rehausse de la TVA dans la restauration

J’apprends par hasard et par un twit de Dada, que le Sénat aurait voté à l’unanimité un amendement visant à rétablir la TVA à 19,6% dans la restauration !

C’était bien la peine de nous les avoir brisées pendant des années.

Cela dit, je pense que les restaurateurs n’ont pas à craindre grand-chose, les élections sont dans 4 ou 5 mois. Ou alors, le FN peut se frotter les mains…

A noter que la non baisse des prix est de la faute du gouvernement qui, d’une part, a incité les restaurateurs à ne baisser qu’un panel de prix et à communiquer sur ces seules baisses et, d’autre part, a fait cette mesure à l’occasion des vacances d’été, dates traditionnelles de chamboulement des tarifs.

A noter aussi que les tarifs du plat du jour ont réellement baissé dans le seul bistro que je suive.

Enfin, je rappelle à mes amis blogueurs de gauche qui vont gueuler contre les odieux patrons de bistro qui ne baissent pas leur tarifs que nous sommes dans un monde de concurrence bien regrettable mais les prix sont libres. Si c’est trop cher, on peut aller bouffer ailleurs. En outre, je rappelle que la TVA est un impôt injuste. Sa baisse est donc juste.

Enfin, pourquoi la TVA serait-elle à 19,6% dans les bistro mais à 5,5% chez le marchand de sandwiches et à la cantine ?




21 commentaires:

  1. "je rappelle que la TVA est un impôt injuste. Sa baisse est donc juste."
    Ouais...baissons la TVA pour le caviar, la bijouterie, les 4X4,...
    Non mais! Un peu plus de justice que diable!
    Dans mon village, une affiche dans un restau:"baisse de la TVA" avec sur le menu les nouveaux et anciens tarifs: le menu à 54 passe à 53 et parmi les très rares produits concernés par une baisse... le champagne!
    Ces restaurateurs pour la plupart me dégoutent:hier près de Mulhouse j'étais dans une pizzeria et pas de choix possible, il n'y avait que ça près de demon hôtel: les nouveaux prix étaient marqués par une astérisque: presque rien et aucune pizza et que les produits chers...
    Concurrence?
    Quand je peux, tous ces restaurateurs et ces bistrotiers qui n'ont fait qu'augmenter leurs prix depuis l'Euro et qui se gavent maintenant sur la nouvelle TVA, je les boycotte!

    RépondreSupprimer
  2. Certains restaurateurs vont donc augmenter leur addition de 14 à 15%

    RépondreSupprimer
  3. Hermès,

    Tu fais ce que je dis dans le billet, donc, puisque je dis qu'on pouvait changer de bistro, ce qui veut dire boycotter.

    Mais si tu as l'habitude de manger pour 54 euros, c'est ton problème. Moi, les jours de boulot, j'essaie de ne pas dépasser les 8 ou 10 euros. Fréquente ces petits bistros avant de faire des leçons de morale !

    RépondreSupprimer
  4. Hermes,

    Par ailleurs, je rappelle que je n'ai jamais fixé la TVA sur les 4x4 mais il y a aussi des gens qui ont besoin de voiture à 6000 euros pour aller bosser.

    En outre, je te fais remarquer que dans mon document je ronchonne après les baisses ciblées sur quelques produite qui sont dues à la volonté du gouvernement.

    RépondreSupprimer
  5. Jacques,

    Qu'ils le fassent ! C'est à nous, consommateurs, de choisir des restos à prix corrects.

    RépondreSupprimer
  6. Quand je parle de restau à 54 Euros, je n'y vais pas, surtout pas! Je ne fais que dénoncer! Et je ne vois guère où je donne ici une leçon de morale... Et manger pour 8 ou 10 Euros, vite, qu'on me donne l'adresse!
    Mais je te trouve bien susceptible sur ce sujet. Pour une fois où je suis un peu en désaccord avec toi, je peux quand même me permettre de le dire!

    RépondreSupprimer
  7. Hermes,

    Je suis toujours susceptible pour les bistros parce que c'est un secteur que je connais bien, mais que peu de gens connaissent. Désolé si je t'ai froissé !

    Beaucoup de gens confondent les grands restos ou les grosses brasseries avec les petits rades que j'aime bien et qui ont du mal à boucler les fins de mois.

    8 ou 10 euros, ça n'existe plus beaucoup... Mais ça se trouve, en banlieue.

    RépondreSupprimer
  8. Traversons le périph que diable. Il y a de bons petits bar dans Paris. Mais si quelqu'un a une adresse à Nanterre Prefecture je suis preneur. C'est quoi cette banlieue qui ne ressemble plus à rien.

    RépondreSupprimer
  9. Nicolas, 8, 10 euros sans l'apéro. la facture au final est quand même plus élevé

    RépondreSupprimer
  10. Nicocerise : au-delà du Périph, vous avez les kebabs : c'est pas cher et très folklorique.

    Hermès : 54 euros, j'espère que c'était sans vins ? Parce que, sinon, ça ne devait pas valoir grand-chose, votre boui-boui...

    RépondreSupprimer
  11. naAnn ??? ça va être le tollé au pays du lobby des restaurateures là non ?

    RépondreSupprimer
  12. naAnn ??? ça va être le tollé au pays du lobby des restaurateures là non ?

    RépondreSupprimer
  13. @Didier Goux
    54 Euros sans le vin, bien sûr! Un jour je prendrai une photo et ferai un billet là-dessus.
    Il faut dire que j'habite dans un village où la vie est chère... Beaucoup d'étrangers (les bons étrangers pas les autres) très riches y ont une maison.
    C'est pour ça que quand j'entends des repas à moins de dix Euros...

    RépondreSupprimer
  14. Sublime... Le Sénat aurait donc pris à cœur la maxime: "faire et défaire, c'est toujours travailler"!

    Mais comment FM, qui veut baisser la TVA sur les contenus en ligne, va-t-il expliquer ça au peuple de la France des bistrots?

    RépondreSupprimer
  15. Hermès : tout dépend de ce qu'on entend par repas. Chez MacDo, par exemple, si vous achetez un hamburger étique et un gobelet de Coca, eh bien, ils appellent ça un repas...

    RépondreSupprimer
  16. Article polémique et débile. A l'heure qu'il est le Sénat n'a rien voté du tout. On parle d'un vote d'un amendement en commission !

    RépondreSupprimer
  17. Amendement présenté par monsieur JEGOU.

    RépondreSupprimer
  18. Je voudrais dire à Hermès qu'il raconte un peu n'importe quoi où alors le patron du restaurant dont il parle, prend des risques énormes...
    Je suis patron de bar-restaurant et je puis vous affirmer ici que la TVA sur l'alcool et donc le champagne n'a pas bougé d'un iota... Toujours à 19,6 %, tant pis pour les pochetrons !
    Concernant la baisse de cette taxe dite injuste, c'est vrai que c'est une mesure d'égalité par rapport aux fastfood mais que je comprends la hire des sénateurs. Cette mesure a contribué à sauver mon entreprise et les 16 personnes que j'ai l'honneur d'employer. Et je vais peut être payer, le mot est vrai, l'incivisme de certains de mes collègues. Pourtant j'ai baissé certains tarifs de 11,8% comme cela était demandé et embauché deux apprentis...
    J'aurais aimé que cette baisse de TVA soit astreinte au respect des accords entre la profession et le gouvernement afin qu'il n'y ai pas d'ambiguité et que les citoyens-consommateurs fassent aussi leur "boulot" en ne poussant la porte que des établissements arborant le pannonceau officiel montrant le respect des accords...

    RépondreSupprimer
  19. A vouloir le beurre et l'argent du beurre, ils vont bouffer les pissenlits par la racine, nos gargotiers...

    RépondreSupprimer
  20. Mais qu'est ce que c'est que ce bordel ? Même les restaurateurs, réputés tous fieffés de droite, ne font rien pour soutenir ce gouvernement ! Ils sont vraiment à la rue !
    :-))

    [Perso, je suis pour une augmentation de tous les salaires afin qu'on puisse aller au restau !!! :-)) ].

    RépondreSupprimer
  21. Bordel ! Je suis vachement en retard sur les réponses ici, moi !

    Nicocerise (et les autres !),

    Oui, sur le 8 10 euros, j'ai fait fort. Mais "entrée plat dessert" était à 10€50, à la Comète, dans l'ancienne formule (le patron a pris sa retraite fin 2007).

    Mrs Clooney,

    L'incendie a été éteint.

    Irène,

    La culture contre les bistros ? Il faut que je choisisse un camp ?

    Anonyme,

    Ta gueule. Ce n'est pas là jour. Mon billet est parfaitement clair et je cite une dépêche. Tu prends mes lecteurs pour des cons ? Ah ! Oui, tu me lis.

    Patrice,

    Ta gueule.

    JF,

    Je vous ai répondu (en vous signifiant mon accord) en commentaire de l'autre billet. ("l'ire" pas "la hire", merci...).

    B.mode,

    Ouais, et où on va picoler, nous ?

    Poireau,

    Oui, la droite n'est plus ce qu'elle était !

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.