30 novembre 2009

Petit Suisse et grand minaret

Pas en forme, ce matin, moi ! Je n'arrive pas à m'offusquer de la décision des Suisses d'interdire la construction de minarets. Je me demande d'ailleurs quelle serait la réaction de mes amis blogueurs si les minarets fleurissaient dans nos villages... L'intérêt de cette décision c'est qu'elle pousse Tonnégrande à faire un billet. Le deuxième en trois jours...
Ce qui m'amuse le plus dans cette histoire c'est que je m'intéresse de plus en plus à la politique Suisse (l'influence de mon barman et du Coucou) qui passe pour un exemple de démocratie. Ca laisse songeur... Ce qui m'amuse aussi, c'est beaucoup de mes copains sont favorables à l'introduction, en France, de tels votes d'initiative populaire. Ce qui m'amuse enfin, c'est d'imaginer quel serait le résultat d'un tel vote en France.

Enfin... Tant qu'ils ne construisent pas d'église à Bicêtre...


37 commentaires:

  1. Je n'arrive pas à m'offusquer non plus, ton billet me rassure...

    Bonne journée

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour à vous deux, merci pour votre bon sens. C'est vrai qu'on pourrait se demander ce que donnerait une telle initiative ici... dans le secret de l'urne, loin des caméras.

    Je note aussi l'écart entre les médias et leur façon de traiter le sujet depuis hier, et les nombreux commentaires un peu partout sur Internet.

    En tout cas les sondages Helvètes sont aussi peu fiables que chez nous.

    RépondreSupprimer
  3. Vite fait, vite dit, parce que je n'ai pas réfléchi au truc: ce vote est d'abord à interpréter à la lumière de l'affaire du fils Kadhafi et de l'interminable prise d'otages de citoyens Suisses, savamment orchestrée par le dictateur. Les Suisses n'ont pas aimé la faiblesse de leur président. C'est sans doute le renfort apporté à la droite populiste par une fraction de la population, habituellement modérée, mais désireuse de rendre coup pour coup, qui a fait basculer la votation. De toute façon, ce qu'une votation a fait, une autre pourra le défaire, sans parler de mécanismes régulateurs qui peuvent intervenir.

    RépondreSupprimer
  4. Rassure-toi... pour l'église à Krémlin...c'est le genre d'édifice qui passe en dernier à l'heure actuelle et j'ai lu différents articles à ce sujet qui m'ont fortement surpris...

    Il vaut mieux qu'ils construisent des "chapelles" ...
    ce mot, mon père l'utilisait quelquefois pour aller au "bistrot" en détournant ainsi l'attention de ma mère... mon père était très rieur....

    RépondreSupprimer
  5. Au coucou : bien vu, l'affaire Kadhafi a joué un rôle certain là-dedans. Par contre je ne suis pas si sûr qu'une autre votation puisse venir défaire celle-ci rapidement ; contrairement à l'Irlande qui a rapidement revoté dans les clous après avoir refusé le traité Lisbonne, en Suisse il est plus difficile de revenir comme ça sur la décision du peuple - à la notable exception du serpent de mer européen qui refait régulièrement surface pour être noyé aussi sec.
    Il y en a pour un petit moment, à mon avis, surtout avec un écart aussi net.

    RépondreSupprimer
  6. Et pourquoi faudrait-il s'offusquer ? à part peut-être de la sombre connerie du petit monde médiatico-politico-philosophico correct....

    A ceux qui sont choqués par cette décision démocratique, je pose la question : sont-ils choqués par l'interdiction de construire des églises et de pratiquer librement sa foi dans les états musulmans ?

    RépondreSupprimer
  7. FalconHill,

    Oui, mais toi tu n'es pas de gauche !

    ;-)

    Evan,

    Vive les sondages !

    Le Coucou,

    Quand on fait revoter les Irlandais pour l'Europe, on s'offusque. Là, il faudrait faire revoter les Suisses ?

    Jeffanne,

    En fait, il y a une église à côté de chez moi (300m) mais je ne l'ai découverte qu'après 10 ou 12 ans de vie au KB !

    Suzannne,

    Excellent commentaire !

    Lomig,

    En faisant ce billet vaguement provocateur pour mes copains gauchistes, j'oubliais les gens comme toi qui mènent une croisade contre l'Islam.

    Pour te répondre, je ne suis pas spécialement choqué par l'interdiction de construire des églises dans les pays Musulmans, par contre l'interdiction de pratiquer une foi "autre" me gène. Cela dit, je ne pratique aucune foi.

    RépondreSupprimer
  8. Un tel vôte en France ?
    si Sarko est passé, c'est que la réponse est déjà trouvée et il en a rajouté une couche lors du congrès dernier!

    En France tout est possible
    Il est bien entendu que si l'on nous demande notre avis..
    En même temps certaines mosquées sont de très belles oeuvres d'Art et se visitent comme telles dans le monde..
    Y compris la Grande Mosquée de Paris, il me semble..

    RépondreSupprimer
  9. Christie,

    C'est un peu le but de mon billet : titiller les partisans des referendum...

    RépondreSupprimer
  10. autant je bats pour la construction de mosquées décentes pour que les musulmans aient des lieux de culte corrects, autant la construction de minarets ne m'enchante pas. Par ailleurs, les médias bien-pensants m'énervent ce matin: oui il y a de la xénophobie chez certains votants et c'est dégueu. Mais pas chez tous. Oui, il faut combatte la peur mais le monde musulman devrait se poser la question parfois des raisons qui font que certains sont inquiets de l'Islam ou le rejettent. La responsabilité est partagée.

    RépondreSupprimer
  11. Tiens, Romain, ton commentaire est légèrement différent de celui que tu viens de poster chez FalconHill.

    RépondreSupprimer
  12. Suzanne,

    Merci (je viens de lire, en fait).

    RépondreSupprimer
  13. Le billet d'Hermès est en effet excellent.

    RépondreSupprimer
  14. A la limite, y'a pas à discuter là-dessus, c'est voté par le peuple et basa !

    RépondreSupprimer
  15. Nicolas, comme je le disais, c'était une réaction vite fait… À la lecture du billet d'Hermes, par contre, je me retrouve pleinement dans ses propos. Je maintiens simplement que l'affaire Kadhafi/otages et le mécontentement devant la mollesse des autorités Suisses a certainement joué un grand rôle. Plus que jamais je suis pour l'instauration de la démocratie et du référendum d'initiative populaire.

    RépondreSupprimer
  16. Homer,

    Oui, mais ça pose des questions...

    Le Coucou,

    Moi pas, au contraire. Le referendum, en Suisse, montre que ça peut-être dangereux. Le débat aurait du être mené à l'issue d'un travail des parlementaires qui auraient pu faire une loi, par exemple, sur l'urbanisme, indiquant qu'il faut obligatoirement l'accord de toute la commune (par exemple) pour construire un machin religieux bien visible dans le paysage.

    RépondreSupprimer
  17. Avec ce refus, on atteint là les limites de la démocratie directe et de son exercice au cours duquel les minorités ne sont plus entendues ; alors que la démocratie c'est aussi et surtout la reconnaissance et la protection des minorités et religieuses et culturelles et ethniques...

    RépondreSupprimer
  18. Serge,

    Il ne s'agit pas de protéger des minorités !

    RépondreSupprimer
  19. Eh bien là, justement, pas du même avis que le Coucou sur le référendum d'initiative populaire, s'il peut directement modifier des lois. Je serais juste pour un référendum consultatif, dont nos élus tiendraient bien compte, s'ils veulent être réélus.
    On aurait des surprises en France si on faisait un sondage honnête auprès des immigrés musulmans, français ou pas, à propos de la burqa, des minarets dominant le clocher de l'église d'à côté,de l'ouverture de tribunaux de charia comme en Angleterre.

    Les sondages, c'est vraiment de la propagande trompeuse et merdique.

    RépondreSupprimer
  20. Et quand je dis qu'on aurait des surprises, c'est dans le sens "on s'en fout un peu, si on habite ici, c'est aussi pour avoir la paix avec la religion".

    En tout cas, j'espère. Et, pareil pour le peu d'Arabes que je connaisse, ils ne ressemblent pas du tout aux islamogauchistes d'extrème droite qui s'activent à donf sur le Net. (Et qui gueulent au nom des autres)

    RépondreSupprimer
  21. Suzanne,

    Zêtes de mauvaise humeur ?

    RépondreSupprimer
  22. Nicolas: oui, je viens d'écouter les infos à la radio: si on ne trouve pas que les suisses sont un ramassis d'arriérés bovins xénophobes qui ont agi sur un coup de folie inexplicable , alors on est soi même, etc, etc.

    RépondreSupprimer
  23. Aux prochaines élections, je demande un pacte laïque, et je vote (ou pas) en conséquence.

    RépondreSupprimer
  24. Doit-on LOmIG, pratiquer toujours cette politique du œil pou œil, dent pour dent. Ainsi le monde avancera dans le bon sens, n'est-ce pas.

    Sinon, est-ce que le résultat de ce vote peut se lire comme une forme d'islamophobie ? Je ne sais pas mais peut-être peut-on l'imaginer. Curieusement, l'argent des émirats qui investissent en masse comme en Suisse dérange beaucoup moins. Si les suisses devaient voter pour ou contre ces investissements, quel en serait le résultat ?

    RépondreSupprimer
  25. Bon j'avais décidé de ne pas en faire un billet de cette affaire mais bon (désolé mon commentaire sera peut-être long et je n'ai pas lu tous les autres commentaires).

    Il ne s'agit pas d'être pour ou contre les minarets dans ce vote. Il y a des lois sur l'urbanisme dans chaque canton qui sont amplement suffisantes pour empêcher la construction de minarets (si besoin par référendum local). Perso, je n'en vois pas l'utilité. D'ailleurs, personne ne demandait à avoir des minarets en plus (tout le truc a commencé par une histoire de minaret dans un village il y a 4 ans). En gros, ce oui ne changera rien sur les minarets.

    Ce qui m'émeut en tant que Suisse athée, c'est qu'aujourd'hui il y a une religion avec (un peu) moins de droit que les autres. Ce qui m'émeut c'est qu'une majorité de mes concitoyens envoi un message négatif auprès d'une minorité du pays, une minorité bien intégrée (rien à voir avec la situation française). Hors ce pays est un conglomérat de minorités.

    Bon les questions religieuses sont toujours compliquées en Suisse. Il faut se rappeler que le pays n'est pas laïc au sens français du terme et qu'il y a encore une référence à Dieu dans la constitution.

    Par contre ce qui est sûr, c'est que ce résultat ne sera pas remis en cause par un autre vote dans les années qui viennent. Il y a un respect des décisions du peuple souverain dans la pratique politique suisse. Ce n'est pas l'Irlande... Et cela ne remet en rien en cause mon attachement à la démocratie directe!

    RépondreSupprimer
  26. Ah ! L'avis du régional de l'étape !

    Pour le message négatif est désespérant...

    RépondreSupprimer
  27. Avant lecture des commentaires : je ne m'offusque pas non plus, j'adore la laïcité et je suis athé !!!
    :-))

    RépondreSupprimer
  28. Poireau,

    Ce que tu dis est au centre de ma pensée (peut-être dans l'autre sens, d'ailleurs) : mais il y aurait un referendum pour interdire les constructions de nouvelles églises, tous nos copains gauchistes se précipiteraient pour accepter.

    RépondreSupprimer
  29. Après lecture des commentaires :
    je ne m'offusque toujours pas sauf pour un Lomig qui ne comprend rien à rien mais on a l'habitude, il se croit libéral !
    :-))

    RépondreSupprimer
  30. En France, le gouvernement ferait campagne pour le OUI à la construction d'églises, de minarets, de synagogues et de temple à la noix, tout simplement parce que c'est bon pour l'emploi et les affaire de môssieur Bouygues ! En France, la religion, c'est les affaires avant tout !
    :-))

    RépondreSupprimer
  31. Poireau,

    Oui, la quête de Lomig contre l'islam est amusante.

    RépondreSupprimer
  32. AthéE, monsieur Poireau, AthéE !

    RépondreSupprimer
  33. Quel serait l'avis des Français si on leur posait la même question qu'aux Suisses ?
    Il est probable que ce serait le même avis que les Suisses.
    Je n'arrive pas à m'offusquer non plus.

    RépondreSupprimer
  34. Voici ma pétition pour un référendum sur la construction de mosquées en France :

    http://tinyurl.com/ykd3k8r

    RépondreSupprimer

La modération des commentaires est parfois activée. Les commentaires désagréables (ce qui ne veut pas dire pas d'accord avec moi) ou insultants (sauf les miens) seront supprimés.